mercredi 19 août 2009

Torture

Chaleur quasi insoutenable ce soir à Paris. J'ai revu D.dont j'étais amoureux aux premières pages de ma description méthodique du vide. C'est d'ailleurs lui, puisqu'il écrivait un blog à l'époque, qui m'a donné l'envie d'en tenir un. Et puis quelques années se sont écoulées sans qu'on ait eu le besoin de se rencontrer. Voilà qui est fait.
Les travaux de ma fille souffrent de la chaleur. Ce soir à 17 heures, n'en pouvant plus, nous avons décidé d'arrêter. Je perds des litres de sueur que je remplace par des litres de boisson. Mais ça avance quand même: après avoir encastré les conduites d'eau, j'ai carrelé la douche. De son côté elle a fini les masticages et ponçages et a presque terminé la peinture du plafond...
J'ai lu des choses effarantes chez Luc le Belge et à différentes autres sources dont ceci : "Human Rights Watch signale que l'utilisation de colle pour obturer les rectums des victimes homosexuelles est une forme de torture pratiquée couramment." Ceci se passe en Irak, pays que l'on est censé civiliser. Je n'ai pas cessé de penser à tous ces malheureux tout en travaillant cet après midi. Ces homosexuels là, mes frères, sont nés au milieu de fanatiques religieux et tout d'un coup j'ai éprouvé beaucoup de reconnaissance pour Charles Martel qui a arrêté leur furie évangélisatrice à Poitiers: aujourd'hui, ici en France, je peux au moins vivre ma vie...

2 commentaires:

  1. question torture l'homme a une imagination débordante!

    RépondreSupprimer
  2. Ben oui et en plus tout le monde s'en fout !

    RépondreSupprimer