mardi 31 mai 2011

En l'Île...

Arrivé en l'Île hier soir et ce matin déjà la pluie. J'ai effectué mes rituels d'arrivée. Petit problème avec la télé, mais depuis mon précédent séjour on est passé au tout numérique et je n'y ai pas pensé tout de suite.. Les lignes de bus aussi ont été modifiées et apparemment l'exploitation en a été confiée à Véolia...
J'ai regardé, hier soir, le débat de Mots Croisés et je suis ravi, qu'en gros, mon avis soit partagé par la majorité des intervenants dont Finkielkraut très clair sur ce sujet. Le point de vue de la presse était défendu par Jean Quatremer un peu maladroit et quelquefois bien seul. La vague de populisme qui s'annonce va sans doute affecter le résultat des prochaines présidentielles avec une Le Pen peut-être en tête au premier tour, mais le bon sens et la force primale du sexe reprendront vite le dessus: ce n'est pas demain que je devrais porter une burqa...
Les travaux chez mon fils se sont bien déroulés pour la phase de préparation. Une entreprise est à l'ouvrage maintenant pour faire du gros œuvre qui nécessite des bras et du matériel. J'y retourne ensuite pour faire les finitions.
Une photo du chantier: l'entrée des esprits, lol.....

dimanche 29 mai 2011

La burqa....

Georges Tron vient de démissionner. Je ne vois pas bien pourquoi, à moins de faits avérés qui rendent son cas indéfendable, il ne bénéficierait pas de la présomption d'innocence. Mais le Château veut, apparemment, jouer la carte morale et vertueuse pour les prochaines élections présidentielles: "mon( ou mes, j'ai entendu dire que c'est des jumeaux qui sont attendus) bébé de l 'amour, je suis moins bling-bling que Strauss Kahn, je ne tolère aucun écart de conduite de mes ministres, je suis irréprochable, je veux être réélu".....


Nous allons rentrer dans une période un peu gavante. L'affaire DSK réveille les moralistes en tous genres, Marine Le Pen s'érige en mère la Vertu, et nous risquons un retour en force des culs serrés. Ajoutons à cela les coups tordus de la campagne électorale et le fornicateur patenté, même dans des relations consentantes, va être montré du doigt à chaque coup de bite hors les clous avec des partenaires non officiels. Et que dire de nos gouttes de sperme qu'on pourra suivre à la trace si nous ne prenons garde de gicler dans la bonne direction en les recueillant avec soin pour les incinérer aussitôt la petite affaire terminée afin de les faire disparaître? On sera plus jamais assez prudent.


Oui, en ces temps qui s'annoncent, seuls les hommes et les femmes mariés ne seront pas suspectés de déroger à la morale, seront certains de rester ministres longtemps et pourront faire des candidats acceptables. Les grivois, les baiseurs, les libertins, les gays et autres déviants vont subir les foudres des coincés du cul de tous poils. Pourtant, le sexe a toujours été le moteur de la créativité et porte en lui l'esprit de tolérance. Je préfère mille fois être gouverné par un pécheur qui connait la vie que par un frustré du cul qui ne la connait pas. Je préfère mille fois cotoyer des déviants que d'être sans cesse rappelé à l'ordre moral par une Marine Le Pen qui est en train de vouloir nous imposer ses rengaines d'un autre temps. La classe politique s'aligne derrière ses diktats: c'est absolument navrant. Nous devrons bientôt porter la burqa nous aussi chère Marine?


jeudi 26 mai 2011

Quitter Montauban...

J'étais à Montauban hier et je n'ai pas croisé la maire Barèges, celle qui veut bien me marier, pourquoi pas, avec un animal. J'ai justement ma petite souris verte, que j'attrappe par la queue que je montre à ces messieurs, qui aimerait bien courir dans l'herbe avec moi... Pouvez-nous nous marier, pourquoi pas, madame Barèges?
Virgile dit que selon le grand philosophe français Michel Audiard « on ne devrait jamais quitter Montauban». J'ose ajouter que c'est parce que vous êtes là, vous la grande marieuse moderne et dynamique et que l'attrait de votre prestance et de vos paroles admirables en toute occasion sidère complètement tous ceux dont vous croisez le regard.
Montauban, Montauban, Montauban! On devait dire maintenant Barèges, Barèges, Barèges tant la ville disparait devant vos hautes qualités humaines, engloutie dans votre éminent charisme qui subjugue les foules à vos pieds. Oui, comme l'a si bien noté Virgile, après avoir croisé votre regard, on ne devrait jamais quitter Montauban...

mardi 24 mai 2011

Règlementer...

Je suis l'actualité de manière distraite en ce moment et j'ai cru comprendre que le Nain s'attaquait une fois de plus à Internet en voulant, une fois de plus , le réglementer. C'est fou ce que ce type veut réglementer tout le temps. La droite a produit des milliers de lois dêpuis quatre ans, voulant sans doute restreindre nos libertés qu'elle trouve trop nombreuses à son goût. Elle est en état de récidive permanente, voulant faire des pauvres un sous monde hyper contrôlé consommant en suivant les messages publicitaires de TF1 tout en s'imprégnant de toute la richesse culturelle des supers émissions qui encadrent les tunnels d'annonces. On ajoute à cela une pincée de religion catholique et on obtient l'encéphalogramme quasi plat d'un individu qui n'a plus de pensée autonome, qui vote à droite, qui se contente de peu et qui n'ira jamais, mais jamais, regarder des sites de cul sur internet. Oui, cher Nicolas, il faut règlementer internet, des fois que les pauvres ils se mettent à penser et à écrire des blogs ou des cochonneries comme ça qui oseraient dire du mal des riches et de TF1.

Je vois aussi que l'opinion a bien résisté jusqu'ici à l'onde de choc de l'affaire Strauss Kahn et que les sondages ne sont pas plus favorables au Nain après, qu'avant.
Concernant cette affaire l'ADN a parlé: on a retrouvé des traces de sperme de DSK sur le chemisier de la dame, ce qui démontre de manière quasi indiscutable qu'il a joui. La suite de la procédure nous indiquera comment il a joui. Nous pourrons alors faire des comparaisons entre nos manières respectives de coïter, nous demander si ça valait vraiment la peine de risquer 47 années de prison pour cela, connaître le temps qu'il lui a fallu pour parvenir à l'orgasme, bref, j'imagine que la justice américaine et les médias vont nous faire passer un été très sexe et excitant en nous racontant cette triste affaire dans le moindre détail. Je m'en pourlèche les babines d'avance et ne manquerai pas de faire mes observations là-dessus, à moins que le Nain ne règlemente Internet de telle manière que ça ne devienne interdit: que n'a-t-il pas interdit depuis 4 ans!
Reste la mère des questions: y a-t-il eu viol ou pas? Les avis sont partagés...

dimanche 22 mai 2011

Dimanche à la campagne...

Mes dimanches se ressemblent tous: je me lève tôt et vais chiner. Ce matin mauvais choix: les campagnes du sud de la France sont pauvres et leurs vide greniers un peu miséreux. J'ai cependant trouvé un livre dont j'avais entendu parler " le tour de la France par deux enfants", manuel scolaire de 1886, des débuts de l'enseignement gratuit et obligatoire , revanchard, on venait juste de perdre l'Alsace et la Lorraine, quelque peu raciste:"la race blanche est la plus parfaite des races humaines",particulièrement agricole: "en ce moment deux beaux beufs rouges traînent la charrue; le jeune homme les excite doucement et de la voix mâle, un peu grave, il chante une vieille chanson du pays natal...", et totalement patriote: " la connaissance de la patrie est le fondement de toute véritable instruction civique", bref un livre qui raconte une époque.
Changeant de village, ce fut un peu plus intéressant car un collectionneur vendait un peu de tout, mais de qualité, et je me suis donc offert une toute petite céramique pré colombienne de La Tolita. Un autre exposant/vendeur était féru dans les anciennes radios et il possède les pièces qui me permettront peut-être de faire refonctionner un Ducretet de 1928 que j'ai depuis de fort nombreuses années. Ce fut donc l'occasion de deux conversations intéressantes comme j'en ai assez souvent sur les brocantes qui sont sillonées par des spécialistes en tout, à l'affut d'objets introuvables, objets qui me parlent et dont je parviens à posséder quelques exemplaires...
Le matin brocantes, et l'après midi travaux. Nous avons percé une porte, mon fils et moi: coupes à la lame diamantée, burinage, dégagement des câbles électriques, évacuation des gravois, bref, un dimanche à la campagne...

vendredi 20 mai 2011

Les petits...

J'ai recommencé des travaux, cette fois chez mon fils et nous allons ma non troppo: c'est une remise en jambes et un claquage est si vite arrivé. Pour ceux qui s'intéressent aux joies du bricolage, nous avons installé aujourd'hui deux va-et-vient, ce qui n'étais pas si simple pour un tas de raisons...
Je ne sais pas si j'aurai terminé pour la fin de la semaine prochaine où, à la suite de cette étape, je devais m'en aller en l'Île que je n'ai pas foulée depuis le mois de février, mais en attendant, je profite de mes petits enfants. Le petit a deux ans et sa nounou m'a dit hier qu'il n'avait pas été bébé bien longtemps: c'est un petit garçon fort décidé qui veut tout faire par lui-même. Quand à sa soeur qui vient d'avoir quatre ans, elle m'a étonné en citant les mots "Wolfgang Amadeus Mozart", qui lui ont été dits, peut-être, à son école maternelle. Mozart, je n'en ai entendu parler que vers mes quatorze ans et ceux qui prétendent que le niveau baisse, sempiternelle rengaine des vieux enseignants, feraient mieux d'apprendre à se servir de leur portable ou de leur ordinateur, ce que semblent savoir ces enfants qui sont nés dedans au point où ils ont bloqué mon clavier de l'Île en QWERTY m'a appris mon fils qui n'a pas su le faire revenir en AZERTY, plutôt que de se croire irremplaçables. Au rythme où vont les apprentissages de nos jours, ma petite fille sera hacker pour ses dix ans et mon petit fils cultivera ses plans de cannabis pour ses douze ans. Oui, d'accord, j'exagère un peu...

jeudi 19 mai 2011

Attendons...

Je lis sur quelques blogs des déferlements de bons sentiments façon même pas hypocrite, plutôt genre haine rentrée et soudainement vomie contre le pervers un peu juif et un peu riche. Jean Pierre Chevénement note assez opportunément que c'était de cette manière que l'affaire Dreyfus avait commencée.

Je ne peux pas prendre parti dans cette affaire, mais la moindre des choses c'est de mettre sur un pied d'égalité les déclarations d'un homme éminent et celles d'une femme respectable, et pour avoir vécu une sexualité aussi riche qu'intéressante et multiple, je trouve étonnant qu'un fornicateur patenté puisse trouver du plaisir en contraignant l'autre: les patouzes sont des manifestations où le consentement et le respect de l'autre sont de règle absolue. Ceux qui ont pratiqué le savent très bien.

Attendons donc le verdict des tests ADN. Attendons aussi la version de DSK. Et confrontons en espérant qu'une vérité éclatante sortira des débats. Il sera alors autorisé de condamner....

mardi 17 mai 2011

Tragédie

Après le tonnerre, l'orage. Et ça tombe dru. DSK restera en prison et il paraitrait que les premières analyses scientifiques corroboraient la version de la femme de chambre. Restons prudent, respectons la présomption d'innocence, mais reconnaissons que les choses ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices pour DSK.

J'ai lu quelques conseils que lui donnait Bernard Debré, euh, le professeur Bernard Debré, excusez-moi professeur, du genre "ce que je vous souhaite c'est maintenant de vous soigner, il existe des médicaments pour les délinquants sexuels", "quand vous sortirez de prison, disparaissez dans votre ryad", "disparaissez et vite". Ce brave professeur veille sur chacun d'entre nous... Face à ce drame, pour DSK ou pour cette femme de chambre, il n'éprouve aucune compassion, mais nous abreuve de lignes de rage et de haine insensées nous démontrant par là, une fois de plus, que les moralistes sont toujours pires que les pécheurs.

Ce qui m'est le plus surréaliste c'est que j'assiste pas à pas à un feuilleton cruel comme j'en ai si souvent regardé, à demi endormi sur le canapé, dans les séries américaines. Je connais chaque étape de la procédure, j'ai déjà entendu parler de la prison de Rikers, je sais la brutalité de la police, j'ai déjà suivi des audiences de grand jury, et voilà que ces images de cinéma nous sont assénées en temps réel dans leur réalité tragique: sortie orchestrée devant toute la presse de DSK menotté, séquence au tribunal, gros plans.... Pour détruire un homme on ne s'y prendrait pas mieux.

Alors, qu'il soit coupable ou innocent, que cette femme de chambre soit victime ou manipulatrice, je suis effaré par la disproportion de ce à quoi on assiste en ce moment et bien entendu, pour l'instant, je me garderais bien d'accabler l'un ou l'autre. C'est une tragédie, il n'y a pas d'autre mot...

dimanche 15 mai 2011

Coup de tonnerre...

Coup de tonnerre en rentrant de la brocante ce matin. Et en plus je n'ai pas trouvé grand chose, à part cet appareil photo Contessa en très bon état, proche du neuf, datant quand même des années 1920, ce qui fait que ce vénérable objet aurait près de cent ans...
Oui, coup de tonnerre.
Première hypothèse: les faits sont avérés. DSK a eu des pulsions violentes à la vue de cette femme de chambre. Je me dis qu'on l'a échappé belle et qu'il vaut mieux le savoir maintenant tant qu'il n'est même pas candidat. Bien sûr la dénanification de la France n'en sera que plus difficile, mais on peut y arriver: il reste un an pour cela et la gauche ne manque pas d'excellents prétendants...
Deuxième hypothèse: c'est un coup monté. Pas très difficile à réussir un tel scénario où c'est parole contre parole et où, même les traces ADN peuvent être manipulées. Les séries télé américaines regorgent de ce genre d'histoires. DSK est une cible pour quantité de personnes et qui ne connait pas son goût pour le sexe?

Il est certain cependant qu'il ne pourra pas être candidat aux primaires socialistes quelle que soit la vérité qu'on ne connaîtra peut-être jamais, à moins qu'il ne reconnaisse les faits, mais il plaide non coupable pour l'instant, ou bien à moins que la jeune femme ne se rétracte allant peut-être même jusqu'à dénoncer ses commanditaires s'il y en a. J'attends avec intérêt de connaitre la version de DSK sur cette affaire. Pour la gauche c'est un drame absolu, mais ne perdons jamais espoir.

Les réactions dans la classe politique en France ont été relativement modérées et souvent prudentes. Seul Bernard Debré a évoqué "la quéquette de la France", a fustigé qu'il se "vautre dans le sexe" et a clamé sa honte. Ce sont peut-être des propos de jaloux. En tout cas ce n'est pas lui que je choisirais comme médecin.

samedi 14 mai 2011

Morale..

Grosse panne de Blogger hier... Mais c'est réparé. Quelques commentaires récents ont disparu: qu'on sache bien que je n'ai censuré personne...
Les boîtes à lettres par contre fonctionnaient toujours et j'ai reçu ça:

Les immondes islamistes font du mailing maintenant. Ils n'en augmentent que le dégoût que j'éprouve pour eux. Leur folie rejaillit sur l'islam tout entier, funeste religion, qui est de moins en moins toléré ici, en Europe.

J'ai aussi reçu cet autre message " Quel beau poème!!! Les larmes me sont venu aux yeux.
J'en ai fais trois copies...une pour un ami a Rouen, une pour un ami a Marseille et une pour moi pour relire de temps en temps. J’espère que je n'ai pas mal fait! Mes meilleurs amitiés, Claude"
Le Claude qui m'écrit vit en Floride et a plus de 80 ans. Mon poème parle beaucoup de cul et un peu de tendresse, mais il raconte bien la vie des gays... Je suis ravi que Claude l'ai aimé et qu'il lui rappelle beaucoup de souvenirs...

Je vois aussi que la majorité se déchire. L'affaire du RSA n'a pas arrangé les choses: le petit marquis a dû se dédire, Jégo est parti. Si ce gouvernement de droite donne un peu d'argent aux pauvres, c'est que c'est bien nécessaire, il serait plutôt du genre à leur en prendre continuellement. Pourquoi vouloir désespérer les pauvres maintenant? Il y a donc une droite pire que la droite. Entre la droite et la droite pire que le droite, c'est la recomposition en ces temps de doute. Maître Collard, lui, vient de choisir de faire partie des marinettes, belle prise pour ce camp là....

Encore un mot compassionnel pour ces parents d'enfants nés de mères porteuses à l'étranger: ils vivent une sorte de purgatoire en attendant de pouvoir revenir vivre en France quand la loi leur permettra de rentrer chez eux avec leurs enfants. Un député UMP, cela va sans dire, qu'on interrogeait là-dessus, eut cette justification sublime: "ce n'est pas légal parce que ce n'est pas moral". Qu'est-ce qu'il en connait de la morale ce mauvais? Faire souffrir volontairement est-ce moral?

mercredi 11 mai 2011

Avoinée...

Je suis à la recherche d'un post que j'aurais écrit il y a des années et, fouillant dans mon passé bloguesque, je retrouve cette vidéo datant de 5 ans que je revois avec plaisir en passant:


Ce post concernerait une conversation avec ma fille, qui a bien eu lieu il y a quelques années, où, lui exposant que je ne comprenais pas pourquoi on ne demanderait pas aux chômeurs qu'ils s'investissent un peu dans des actions de solidarité en compensation des aides qu'ils reçoivent, je m'étais fait ramasser instantanément de telle sorte que j'avais battu retraite, ne voulant pas me fâcher avec ma fille.
C'est ce qui arrive au petit marquis Wauquiez avec ses "cinq heures de service social par semaine".
Je ne vais pas me renier, ce que je ne fais jamais, et je vais encore subir les avoinées des uns et des autres, mais je n'ai pas changé d'avis là-dessus: Wauquiez n'a pas tout à fait tort.
Il faut sortir les chômeurs de leur enfermement, leur rendre de la dignité sociale, en même temps qu'il y a tant de choses utiles à faire dans des domaines qui ne sont pourvus que grâce aux bénévoles, comme rendre des visites aux personne très âgées et seules, les aider dans leur vie quotidienne, ou bien, autre exemple, aider des enfants en difficulté scolaire. Les besoins non couverts ne manquent pas, la société tout entière y gagnerait.
Bien entendu la mise en place et le suivi d'un tel service serait une usine à gaz de plus qui me crée des doutes sur son éventuelle faisabilité, mais, sous la responsabilité d'associations on pourrait tenter cette expérience sous le régime du volontariat, dont le fruit, pour le chômeur, serait de prolonger sa durée éventuelle d'indemnisation au prorata des services qu'il aurait rendus... Je pense que tout le monde y trouverait son compte...

La gauche, unanime, est contre tout cela. Pourtant, je ne me sens pas de droite pour autant, même si je partage cette idée avec le petit marquis, d'autant que je n'ai pas attendu qu'il la propose pour y avoir pensé. On est parti pour un enterrement de première classe. Dommage peut-être...

Puisque je m'assume aujourd'hui, voici mon autoportrait obtenu à travers un camion de bitume....

mardi 10 mai 2011

Pathé Baby, suite....

J'ai pu réparer le Pathé Baby. Beaucoup d'axes étaient grippés et le volant obturateur en zamac s'était déformé et fendu. Il était cependant récupérable en limant les parties qui frottaient et l’empêchaient de tourner librement. Il me reste à récupérer une source de 12 volts pour alimenter directement la lampe sans passer par cette énorme résistance qui, à la place d'un transformateur, abaissait la tension aux bornes de l'ampoule en dilapidant tout le reste du courant sous forme de chaleur, au point où Pathé vendait un "tapis caoutchouc pour protéger les meubles pendant les longues projections". Les débuts de l'électricité ont été héroïques...
Un petit film pour montrer le mécanisme....

lundi 9 mai 2011

Pathé Baby

J'ai passé mon après midi d'hier avec le Pathé Baby. Je n'ai pas encore réussi à le démonter et une pièce en zamac, métal qui s'effrite avec le temps, est à remplacer. Par chance quelqu'un la refabrique pour les collectionneurs. Il y avait quelques vieux papiers avec cet appareil et on peut les consulter ici:
- mode d'emploi
- matériel Pathé Baby
- les films de la cinémathèque Pathé Baby à la date du 1/11/1928
- les films en location de chez Weick
- les films en location de chez Delamare
- le tarif général au 1/11/1928
- une publicité pour le Pathé Kid
Je me suis aussi intéressé aux films Pathé Baby que je possédais depuis plusieurs années et qui étaient rangés dans une boîte. Parmi eux une rare "cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Paris de 1924", et deux films colorisés... J'espère pouvoir les regarder bientôt.

dimanche 8 mai 2011

Chine..

J'étais, tout à l'heure, sur zone à 5h20, aux premiers déballages dans un beau village alsacien aux nombreuses maisons à colombages, bien propre, bien ordonné, bien entretenu, signes d'une droiture et d'une rigueur qu'on ne trouve qu'ici et qui ont assuré la prospérité de la région depuis des temps immémoriaux.. Le jour ne tarda pas à se lever rendant inutile la torche électrique que je ne manque jamais d'emporter.
Bonne chasse aujourd'hui: un Pathé Baby un peu grippé et une bonne vingtaine de petites bobines de films d'actualités de 1929. Je vais essayer de refaire fonctionner tout cela et si j'y parviens, retour vers le passé...

samedi 7 mai 2011

Fini

Voilà, j'ai fini (1, 2, 3). Retour au Sanctuaire. Une petite vidéo vite faite pour montrer le résultat de 44 jours à "taper dans le tas" avec, il faut bien l'avouer, un peu d'aide...

mercredi 4 mai 2011

L'art de la table

Antépénultième journée de ces travaux. Fixation de lampes, pose de portes aux meubles de cuisine, mise en marche de la télé, peinture de la porte palière, changement des barres de seuil, pose de poignées de portes, montage de meuble Ikéa, mais cette journée est surtout celle de la table.
Ma fille avait pris congé pour m'aider, mais je lui ai conseillé de plutôt faire des courses: c'est elle qui choisit ses meubles et je ne peux le faire à sa place. Manquent encore des chaises, une table et un aspirateur et vu que tout se fait par métro à l'aide d'un petit caddy, ça prend du temps...
La table: elle va dans un magasin au centre de Paris, choisit, achète et revient avec le carton de 18 kilos contenant la table. Durée trois heures. Au déballage: merde c'est pas la bonne couleur. Elle est grise et pas blanche. On pèse le pour ou contre du gris par rapport au blanc. Va pour le gris qui risque de tuer les assiettes grises Ikéa déjà achetées, mais bon... En fait suite à l'examen fenêtre, la table est vert de gris. Berk...
Retour au centre de Paris pour changer la table. Elle gueule dans le magasin contre l'abruti qui lui a donné un mauvais carton, obtient une remise de 10 euros pour le métro et les 3 heures perdues et revient avec une table blanche.
Pause café. Ensuite elle monte la table. Une vis est cassée dans un support. Manifestement, le carton qu'on lui a donné c'est un retour d'un client qui a pété la vis.
Je répare. Suite du montage. Il manque une cheville. Arrêt du chantier. Moral en berne. je confectionne tant bien que mal une cheville dans un bout de bois à l'aide d'un cutter... Elle finit de monter sa table. Elle est belle tout va bien. Mais quand on veut faire passer la table dans la pièce voisine, enfer et damnation, on ne peut pas: ça coince. Après divers essais une seule solution s'impose: redémonter la table... On se calme, on se calme... Démontée, elle passe et gagne la pièce dont elle ne sortira plus jamais, mais en voulant forcer le passage nous avons fait une petite rayure: crise. Cette table est maudite. J'ose à peine ajouter qu'en plus cette table est gauche et "brandouille" en ne reposant que sur trois pieds. Bon, c'est peut-être aussi un peu la faute du sol...
Une journée de congé pour tout ça....
Retour ce soir en ramenant un sommier dans le métro: le folklore continue...

mardi 3 mai 2011

Enfin!

La terre vient d'être débarrassée d'une de ses pires crevures. Les requins se régalent en ce moment... J'espère qu'ils n'en laisseront aucun morceau. Coup dur pour ses admirateurs ( il en a, hélas ) qui devront louer un pédalo pour aller lui rendre hommage. Coup dur aussi pour Carla qui a dû différer l'annonce de sa grossesse. Elle va devoir attendre que l'actualité internationale se calme pour annoncer officiellement l'événement interplanétaire qui va bouleverser la vie de chacun d'entre nous: " je suis en train d'accomplir mon devoir électoral! "

Bon, je retourne à mes petites affaires. Encore une semaine à Paris et je crois que je pourrais passer à autre chose. Un photo-montage avant/après pour illustrer l'avancement des travaux.

Dernière nouvelle: la deuxième boîte noire du vol Rio-Paris vient d'être repêchée. A 4000 m de fond, perdue dans l'immensité océane, quel exploit..!

dimanche 1 mai 2011

Poussah...

Brocante tôt ce matin. Trouvé deux céramiques chinoises représentant le bouddha rieur. Je subodore qu'elles sont du 19e, je subodore seulement car je débute dans l'art chinois.. Apprendre sous-entend qu'on va faire de nombreuses erreurs au bout desquelles on disposera d'assez de points de repères ( styles, thèmes, techniques, couleurs, histoire...) pour n'en plus commettre.
Cependant une marque nous en dit plus sur ces bouddhas, mais c'est du chinois et je ne sais même pas dans quel sens c'est écrit. Au hasard j'ai choisi cette orientation là:

Grandes pompes à Rome pour honorer un homme du passé. Tant de monde, dont notre premier ministre, se pressait dans ce petit état sexiste, une dictature de fait, où les femmes sont exclues de tout pouvoir, pour honorer un conservateur rétrograde qui a bloqué toute avancée vers les divorcés, les homosexuels, les transgenres, la contraception, l'usage du préservatif... Je ne comprends pas qu'il puisse être déclaré bienheureux avec un tel palmarès, ne serait-ce qu'en raison de la propagation de l'épidémie du sida, dont, qu'on le veuille ou non, il porte quelque responsabilité... Les églises se vident, c'est tout à fait logique...