vendredi 30 septembre 2011

Ça se complique...

J'ai vu Tristane hier soir sur TF1. Puisqu'elle en a parlé dans son interview, ben oui, idée qui ne m'avait jamais effleuré, a-t-elle couché avec son avocat? Je me le demande. J'ai beau chercher, le deuxième journal satirique de France a des pudeurs là-dessus et ne nous en parle pas.
Tant que j'y suis, question subsidiaire, la mère de Tristane a-t-elle couché avec l'avocat de sa fille? Vu le contexte, on peut s'interroger là-dessus, et même se demander si finalement, la Tristane ne serait pas la fille cachée de DSK, ce qui expliquerait tout. Si Gabriel Banon n'a vu sa fille que trois fois, sur quoi elle a reconnu qu'elle avait menti, c'est peut-être parce qu'il n'est pas son père biologique, auquel cas comme la Mansouret a eu une relation avec DSK au cours de laquelle elle a été bien secouée, ce qui est favorable à la fécondation, il se pourrait que ce que je suppute ne soit pas tout à fait idiot. Si on veut faire un parallèle avec l'histoire, c'est pareil pour Louis XIV: Louis XIII vient une seule nuit dormir au Louvre où habitait Anne d'Autriche et paf, juste 9 mois après jour pour jour, nait Louis XIV avec une dent.
On devrait se demander, indice sérieux, si Tristane est née avec une dent ou pas... Si elle est née avec une dent, c'est sûrement la fille cachée de DSK. Il faudrait poser la question à sa mère.
Là dessus, je fais un aparté et je me demande si ce n'est pas de là que vient l'expression "avoir une dent contre quelqu'un" vu que la Tristane, elle lui en veut à DSK. Elle ira jusqu'au bout qu'elle dit... Donc elle a une dent contre lui, et c'est peut-être de naissance... Qu'en pense le deuxième journal satyrique de France?
Comme on le voit cette affaire est complexe et je m'y perds un peu... Pour remettre un peu d'ordre dans mes idées et essayer de comprendre, je vais regarder une nouvelle fois ce numéro de nos deux duettistes bien aimées...

jeudi 29 septembre 2011

Bénévolat...

Le bénévolat est un business comme les autres. David Douillet qui n'est pas une tapette touchait 32000 euros de défraiement par mois plus la mise à disposition d'une voiture genre Porsche Cayenne, BMW 730, Mercedes 600, Citroën C5, pour sa participation bénévole aux "Pièces jaunes" , ce qu'on peut trouver étonnant, mais qui fait petit à côté de Mme Chirac qui, pour l’année 2007, a signifié avoir dépensé un budget de :
38 000 € de frais de garde-robe (un vrai top model…)
48 000 € pour son véhicule associatif (leasing + assurance + entretien + carburant pour une Peugeot 607 três haut de gamme).
347 000 € de frais de déplacement (hôtels, avions, trains, véhicules…).
285 000 € de frais de bouche (réceptions, repas pris à l’extérieur…).
52 000 € de frais divers (téléphone, timbres…).
927 000 € de frais de personnel (elle a à sa disposition un bataillon de chauffeurs et de secrétaires, au nombre de 14, tous issus de l’ancienne équipe de Jacquot, virés par le nouveau résident de la République). Soit une dépense moyenne de 141 000 € par mois !

Bon. Je ne sais pas si tout cela est vrai de vrai, mais c'est effrayant. Ce qui est sûr c'est que pour 2010 je note, en lisant le rapport annuel du Commissaire aux Comptes, que "les dons collectés, manuels affectés et manuels non affectés" s'élèvent à 6 267 096.75 € tandis que "les frais d'appel à la générosité du public" coûtent 2 908 919.89€. Ce qui fait un ratio de 46.4 %. Hallucinant! Presque la moitié des pièces jaunes servent à faire prospérer tout ce petit monde...

Oui, le bénévolat est un business comme les autres.

mercredi 28 septembre 2011

Olé....

Coup de tonnerre avec " la convocation aux fins de mise en examen du procureur de Nanterre, Philippe Courroye. La juge d'instruction parisienne Sylvia Zimmermann, chargée d'enquêter sur la violation multiple des sources du Monde pourrait reprocher à ce magistrat réputé proche du chef de l'Etat une "atteinte au secret des correspondances par personne dépositaire de l'autorité publique" et une "collecte de données à caractère personnel par moyen frauduleux, déloyal ou illicite". La juge Zimmermann dispose désormais d'éléments qui lui permettent de penser que Philippe Courroye a personnellement supervisé la surveillance téléphonique, au cœur de l'affaire Bettencourt, de trois journalistes du Monde, Gérard Davet, Jacques Follorou et Raphaëlle Bacqué."

Je relève quelques titres d'articles de presse d'aujourd'hui, "Claude Guéant, le pilier de la Sarkozie ébranlé, Thierry Gaubert, le maillon faible, Rama Yade lie la perte du Sénat au maintien de Fillon à Matignon, Brice Hortefeux: l'ami (encore) dans la tempête, la chute du clan Sarkozy " qui montrent que la campagne électorale de la présidentielle est déjà plombée, gangrenée comme on n'en verra jamais plus. Ambiance , ambiance!
Le Sarkoshow, si fringuant à ses débuts, va se terminer de la manière la plus lamentable qui soit par le lancer de Nain, chacun voulant s'en débarrasser en l'éjectant chez son voisin... Je croyais que c'était un spectacle qu'on avait interdit...

Autre spectacle qui vient d'être interdit en Catalogne, la corrida. J'ai assisté une fois à ce ballet cruel où le sadomasochisme refoulé des spectateurs a toute sa place. J'imagine qu'il y en a certains qui bandent en regardant ça....

mardi 27 septembre 2011

Même pas mal...

Même pas mal! A les entendre, Sarkozy avait tout prévu: c'était un simple problème d'arithmétique et donc de soustractions et de divisions... Rien à voir avec l'élection présidentielle qui est la rencontre d'un homme avec le peuple par dessus les partis... Bien, dans ces conditions je suis content pour eux.... Reste à régler la désignation du président du Sénat, qui a un important pouvoir de nominations, et pour laquelle les magouilles en tout genre vont bon train, j'imagine, à l'heure qu'il est: la droite prétend conserver ce poste, comme si elle en était la légitime propriétaire, et, je l'ai déjà écrit, des surprises sont toujours possibles avec ces notables au conservatisme viscéral doublé d'un instinct de survie de leurs privilèges qui n'a échappé à personne: cette chambre qui coûte cher et qui ne sert pas à grand chose est un anachronisme démocratique...

Ma petite vie s'étiole un peu en ce moment: celui qui n'aime pas la solitude devrait s'interdire de vieillir. Par chance j'aime bien rester seul, mais à condition de ne pas l'être tout le temps. Je poursuis une longue amitié avec L., mais lui aussi vieillit. Les weekends lui sont maintenant nécessaires pour se reposer de sa semaine, tandis qu'ils me sont nécessaires pour m'agiter de mon inaction. Il y a antinomie. Dimanche je n'ai pas pu le faire bouger alors qu'il y avait un soleil radieux dehors qui appelait à la balade en vélo, à la marche ou au farniente à la gravière. Rien de tout ça ne lui convenait: il est resté vautré devant la télé. Résultat, on se fait plus ou moins la gueule. C'est assez rare pour être noté...

Mon dimanche ne fut pas entièrement perdu. Après m'être levé à 5h30, j'ai trouvé des couverts à salade époque Napoléon III ou autour, en argent fourré et ivoire, dont une paire armoriée.. Plus je chine, plus je m'aperçois que la période du second empire fut une période de prospérité. Je la lie au développement de l'industrie et du chemin de fer, conséquence de la découverte d'une nouvelle source d'énergie, le charbon dit de "terre" aux débuts de son extraction, et d'une nouvelle technologie, la machine à vapeur.
Les trente glorieuses ont été boostées par un pétrole bon marché, ce qui s'est terminé avec les chocs pétroliers. L'émergence d'une technologie nouvelle, l'informatique, aurait pu prendre le relai et porter la croissance, mais, en France, en Europe, nous avons complètement raté ce rendez-vous. Nos écrans plats viennent tous de l’extrême orient et j'imagine qu'ils sont actuellement pas mal responsables du déficit de notre balance commerciale...

dimanche 25 septembre 2011

Jour de bandaison...

Je ne sais pas encore si le Sénat va basculer à gauche ou pas, et en dépit des résultats chiffrés qui semblent favorables n'oublions pas que cette chambre a la spécialité des votes vagabonds commis dans le secret de l'isoloir qui font que samedi prochain il peut y avoir des surprises, mais le Nain commence à récolter les fabuleux résultats de son fabuleux quinquennat: il a été le champion de l'immobilisme, prisonnier des privilégiés de son camp, allant même jusqu'à la régression la plus inattendue si l'on se réfère au fameux discours du Latran : "Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé..". Tout un programme!
Son action politique sans doute inspirée par les pasteurs et les curés qui lui ont appris ce qui était bien et ce qui était mal, s'est surtout illustrée par la transmission, la conservation et l'accroissement des valeurs, sonnantes et trébuchantes essentiellement pour ceux qui en ont des quantités et qui en veulent toujours plus, les riches. L'instituteur n'a pas eu le droit à la parole pour lui parler quelque peu de l'égalité et de la fraternité et, si l'on considère l'Hadopi, les lois Loppsi I et II et d'autres bluettes comme la non amélioration du sort des homosexuels et autres transgenres, on peut ajouter la liberté dans le paquet...

Oui, comme le dénoncent déjà les blogueurs de droite, je me "gargarise" en effet. Et pour tout avouer, j'aimerais bien voir en ce moment la tronche d'Isabelle Balkany, la madone de la droite, si proche de notre président. Et puis j'ose ajouter que je "vois effectivement dans ce revers électoral les prémices de la fin de ce Nicolas le Petit le Nain" et accessoirement, l'annonce de l'éclatement de l'UMP.

On verra.

Ceci dit pour ce qui est de la "bandaison", cher blogueur de droite, j'aurais beaucoup aimé, mais à mon âge ces choses là sont plus aléatoires qu'on ne le souhaiterait.

samedi 24 septembre 2011

Mensonges...

Deux éminents bloggeurs de droite s'en tapent du Karachigate. 14 morts, les trafics d'hier et les mensonges d'aujourd'hui ce n'est rien pour eux. On a ses pudeurs à droite avec tout ça, on s'en tape.
Si on peut amnistier le passé, on ne peut pas faire fi du présent et la quantité de mensonges, de contre-vérités, de dissimulations, ces parades des acteurs de cette sombre affaire qui ont réussi en politique et gèrent la France d'aujourd'hui, me glacent de stupeur.

Comment croire ces experts du verbe haut, des certitudes tranquilles quand on apprend les magouilles de leur passé et qu'on voit les résultats de leur politique d'aujourd'hui. Comment peut-on bien gérer une démocratie quand on est englué dans des combines sans nom, au service d'une seule classe de citoyens et qu'on gouverne à force de propagande et de mensonges? Qui voudra faire les efforts du redressement et de la rigueur conduit par cette troupe de crapules?

Moi pas. Sans vouloir laver plus blanc que blanc, il y a un minimum de transparence, de respect du citoyen que doit l'homme politique puisqu'il gère en notre nom. Dès qu'il faute, il doit être exclu de toute prise de responsabilité, à quelque niveau que ce soit, et pour longtemps.

Quand on voit le prix qu'a payé DSK pour une fellation consentie, quelle peut-être la sanction pour des magouilles qui ont conduit à l'assassinat de 14 personnes? Je me le demande, mais par pitié, qu'ils dégagent vite fait!...

vendredi 23 septembre 2011

"Ils sont morts...."

Je poste facile aujourd'hui en recopiant un extrait du Monde:

"En plaçant sur écoute un portable de Thierry Gaubert, la police capte, le 19 juillet, une conversation entre sa fille, Nastasia, et un ami, David C., portant sur les révélations que la femme de M. Gaubert pourrait faire à la police.

- Nastasia : "En fait, ils ont trouvé un compte aux Bahamas, et euh... mon père l'avait mis au nom de ma mère."

- David : "Oui, oui."

- N. : "Donc voilà. Il a dit à ma mère : si tu craques euh..., toute la famille saute, on saute tous (...) Il lui a dit euh... vraiment, on est dans la merde."

- D. : "Putain."- N. : "Ouais. Et euh... personne pour l'aider parce que euh... Copé est trop dans la merde. Hortefeux est trop dans la merde. Et si euh... Sarko ne... ne passe pas au deuxième tour, euh... lui aussi est (inaudible) dans la merde et personne ne l'aide. Il a dit... Mon père, il a dit à ma mère : personne m'aidera. Parce que tout le monde est dans la merde (...). Sarko, il veut même pas l'aider. Enfin là, ça va encore, mais si... si Sarko il passe pas en 2012 euh..., vraiment, ils sont tous dans la merde."

- D. : "Ah là je crois que si Sarko il passe pas, ils sont morts."

- N. : "Ah ouais. Tous."

Bon, ben on attend la suite.....

jeudi 22 septembre 2011

Twitter...

Sur "C dans l'air" aujourd'hui, c'est la démolition en direct de notre système de santé. 140 milliards de dettes cumulées qu'il faudra bien rembourser un jour. Un système que la droite n'a pas su gérer en succédant à Jospin qui avait laissé les comptes de la Sécu à l'équilibre quand la gauche a quitté le pouvoir. Mais on ne peut pas faire plaisir aux laboratoires, aux médecins et en même temps engager les réformes indispensables... Un fiasco de plus du sarkozysme
J'ai appris en passant que je payais pour les circoncisions rituelles, ce qui me gonfle...

DSK, s'il a fait de l'audience, n'a pas convaincu. Il est parti se faire oublier dans son ryad de Marrakech, mais c'est sans compter avec le Figaro qui ne le lâchera pas et ira jusqu'au bout avec l'affaire Banon.

J'annonçais il y a quelques jours que nous allions entrer dans les alcôves et que ça allait cartonner: c'est fait. Du coup le Karachigate se rapproche de Sarkozy qui twitte en touche. Le sarkozysme s'enfonce peu à peu dans les poubelles de l'histoire...

mercredi 21 septembre 2011

Partir en Inde...

De retour au Sanctuaire. Beau temps, beaux paysages vus à 320 à l'heure dont voici un exemple avec les premiers plans inclinés, effet du à la vitesse.
Je me replonge dans l'actualité petit à petit. Beaux scores d'audience pour le débat de la primaire socialiste et pour DSK ...
L'UMP propose d'imposer à tout jeune Français un serment d'«allégeance aux armes». On n'en est pas encore à "Maréchal nous voilà", mais tout ça fleure bon la paranoïa identitaire. Un serment de fidélité aux valeurs de la République, là par contre, pourquoi pas....
Autre "détail d'importance" signalé par l'Express, en matière d'effort face au déficit et à la dette, le gouvernement ne demandera rien au "responsable d'un réseau bancaire d'une ville moyenne et à sa femme, médecin, qui constituent l’électorat UMP". Les efforts c'est bien entendu pour les autres... Quel aveu!

L'UMP aux abois me semble de plus en plus immonde, partiale, enfermée sur elle-même, dérisoire. Vous saupoudrez un peu de Boutin, un peu de Vanneste et un peu de droite populaire là-dessus, et vous avez tous les ingrédients pour développer une société régressive, cramponnée à ses "valeurs traditionnelles", au service d'une caste de riches. Autant prendre son billet d'avion tout de suite et aller habiter en Inde....

samedi 17 septembre 2011

Voyage

Perdu dans la campagne du sud ouest. Il a fait très chaud hier. Quelques travaux chez mon fils comme d'hab, mais seulement hier et quelques heures aujourd'hui. Ça avance, ça avance !
Je suis émerveillé une fois de plus par mon petit fils, très présent, très vivant, un peu trop, parfois.
Je repars lundi. Étape à Paris et ensuite retour au sanctuaire...

jeudi 15 septembre 2011

Nom...

Départ en direction du Sanctuaire cet après-midi. Ce séjour s'est terminé par un épisode digne de figurer dans l'anthologie de la vie des mouches, beau mélange d'érotisme et d'esthétisme.
Je verrai mes petits enfants ce soir et passerai le weekend en leur compagnie. Je suis à chaque fois à l'affut de leurs derniers progrès et au contraire de leurs parents, je les vois changer par étape. A moi de m'adapter à leur dernier savoir et d'éveiller leur curiosité pour le prochain. Je suis un peu pressé, je dois l'avouer, mais le petit garçon en est à pousser des camions et la petite fille a de grandes conversations avec ses poupées Barbi. Il faut que je patiente. Nénamoins, dans ce petit monde, je vais bientôt essayer d'introduire les jeux de cartes et de dominos. Je ne sais plus à quel âge j'ai joué à la bataille, ce n'est peut-être pas encore le moment.

Je viens de lire l'excellent post de Virgile concernant le patronyme et le rôle qu'il joue dans nos rapports sociaux et dans le déroulement de notre vie. Si j'ai détesté mon prénom, j'aime bien mon nom. J'ai fait quelques recherches généalogiques et j'ai pu remonter très facilement jusqu'aux années 1730 environ dans une continuité qui m'enracine dans le vieux royaume de Navarre. Mon nom est porté aujourd'hui par 200 familles environ et cette relative rareté me le rend plus précieux. C'est un mot de la langue d'oc dont par certains côtés j'ai le caractère... Il se trouve que mon petit-fils est le dernier à pouvoir le transmettre à son tour pour toute notre branche connue, ce qui me rend attentif à son devenir. Oui, comme le souligne si bien Virgile, un nom ce n'est pas n'importe quoi et comme je comprends le rôle qu'il peut jouer dans la destinée de chacun!... Il se trouve, qu'au contraire de lui, je n'ai eu que des avantages à porter le mien. On ne mesure pas la chance qu'on a, parfois, en naissant ici plutôt que là, même quand il ne s'agit que d'un simple mot...

mardi 13 septembre 2011

Des valises sous les yeux....

Alors que Le Nain ( on en est à scruter s'il n'aurait pas des valises sous les yeux, suivez son regard! ) commence pas à pas à rejoindre les poubelles de l'histoire, ici il fait beau. Ma peau est à son hale maximum, et je vais remonter d'ici quelques jours, montrer ça là-haut, du côté du septentrion, aux foules extasiées....
Je suis donc dans les valises ( mot souvent présenté comme le pluriel de voleur: un voleur, des valises..) moi aussi. Dedans la pince à gâteaux que j'ai achetée voici quelques jours qui me permettra peut-être de me la jouer chochotte avec Achille, si classieux, si musclé et si beau garçon. Souvent les belles histoires commencent singulièrement, mais je n'ai pas encore réussi à me jeter à ses pieds pour lui caresser le talon... La pince à gâteaux ( voilà qu'en tapant j'oublie le "a" dans ce mot, diable...! Erreur vite réparée...) en détournant son attention sur la variété des petits fours qui lui seront offerts, mais dont il ne pourra pas manger plus de deux ou trois pour ne pas avoir l'air d'être un gougnafier, me permettra peut-être de prendre suffisamment d'assurance pour aller me vautrer à ses pieds...
Je fantasme là, mais parfois un objet, un regard, un mot même, peuvent changer une vie....

Et le rôle du mot "valises" dans la vie chacun ne doit pas être sous-estimé. Par exemple dans la vie d'un journaliste télé qui, dans un moment d'inconscience, commenterait ainsi l'arrivée du président descendant de l'Air Sarko One : " Le Président a l'ai bien fatigué en rentrant de ce voyage au Gabon, on lui voit des valises sous les yeux...", l'usage du mot valise à cet endroit lui vaudrait d'être immédiatement viré...

Surtout en ce moment...

dimanche 11 septembre 2011

11 septembre

Quelques mots pour dire que je n'oublie pas le 11 septembre 2001. J'étais au travail à ce moment là. Après avoir appris la nouvelle, nous avons ensuite écouté les infos à la radio en non stop. Je n'ai pas cru sur le moment à l'effondrement de la première tour. Et puis, il a bien fallu se rendre à l'évidence. La deuxième est tombée ensuite. Tout semblait irréel. J'ai annoncé ce jour là , ce qui n'était pas bien difficile, qu'il y aurait une guerre. Elle a bien eu lieu et perdure encore...

La droite encore de boue....

A droite, la campagne pour les élections présidentielles a commencé, et elle est ras les pâquerettes. La droite s'entre déchire, et bien gaillardement: un proche de Sarkozy tacle de Villepin et Chirac. Riposte immédiate et plainte pour diffamation.... Ce qui est sûr, c'est que Sarkozy est un teigneux et qu'il préférera faire perdre tout son camp plutôt que de se ramasser tout seul comme un pauvret.
Moi, tranquille dans mon coin je compte les coups. Un partout? Deux - un ? Match nul pour l'instant, je trouve! Attendons la suite... Pour l'instant on en est à l'argent sale, mais d'ici quelques jours, nous entrerons dans les alcôves et là, ça va cartonner...
Enfin, les alcôves, je fantasme peut-être!
Ceci dit, la moindre des choses dans notre État de droit ce serait que la justice fasse son travail face aux révélations qui pleuvent d'heure en heure... Les détails et les témoignages tombent dru: les juges n'auront qu'à se pencher et ramasser...

Bon...., qu'est ce qu'on a ce soir à la télé ?

samedi 10 septembre 2011

Tentations...

Hier, je n'ai pas résisté à la tentation et j'ai acheté ce beau Christ en bronze, janséniste, et qui doit être du 18e siècle. Belle pose assez langoureuse habituelle à une époque où les compromis avec la religion d’État étaient fort nombreux. Pourtant chez les jansénistes.....!

Hollande n'a pas résisté à la tentation de promettre de recréer les 60 000 postes d'enseignants supprimés par Sarkozy. Il se plombe déjà. Il ne connait pas la situation dans 8 mois, je pense que d'ici là la France aura vu sa note dégradée, et, s'il faut reconnaître du positif chez Sarkozy, c'est bien d'avoir diminué le nombre des fonctionnaires allégeant ainsi le fardeau de l’État. C'est une voie qu'avaient suivie la Suède et le Canada quand ils ont décidé de reprendre leur destin en main... Quand j'ai passé le bac, nous étions une classe de 36 élèves et 35 l'ont eu...

Ségolène n'a pas résisté à la tentation de tacler ses deux principaux adversaires de la primaire socialiste. Et elle n'y est pas allé avec le dos de la cuiller ( expression qui vient du métier de barbier, je fais mon intéressant là..), rasant gratis : « Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose que François Hollande aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ?», «La seule expérience électorale de Martine Aubry, c’est une législative perdue en 2002.»
Avec des amis pareils, on n'a pas besoin d'ennemis...

Christine Boutin est la plus forte et nous donne des leçons à tous. Elle a eu la tentation d'étrangler Sarkozy, "mais comme je suis chrétienne, je pratique le pardon. Pas d'étranglement. J'ai dépassé tout ça". C'est beau comme l'antique. Jésus, revient, revient... !

vendredi 9 septembre 2011

Fin d'été

Beau temps, soleil....

jeudi 8 septembre 2011

Chronique d'une catastrophe annoncée 1

Volée de bois vert contre le plan Fillon par tous les participants, hier, à "C dans l'Air". L'histoire de la TVA des parcs à thème en agace plus d'un et, à l'aune de cet exemple, tous les intervenants ont conclu que la note de la France devrait être dégradée tout de suite. Le passage de Sarkozy et de l'UMP aux affaires se termine par un fiasco. Tous les événements qui vont se dérouler jusqu'à l'élection présidentielle ne seront plus que la chronique d'une catastrophe annoncée: la dégradation de la note de la France et l'enchérissement de nos emprunts pour des montants considérables ...

En ce qui me concerne mes impôts ont doublé cette année et avec cette nouvelle taxe sur l'immobilier de 32% qui a été votée cette nuit, taxe qui disparaîtra certes au bout de 30 ans, -mais qui pourra geler aussi longtemps ses biens avant de les revendre? je serai mort avant!- , mon patrimoine, comme celui de tous les français, est amputé presque d'un tiers... J'exagère à peine...

Et puis d'apprendre en fin démission que les banques ont continué d'acheter de l'emprunt grec et italien, qu'ils entrent dans les bilans à 80% de leur valeur, alors que la dette grecque se négocie actuellement sur les marchés entre 10 et 30 % de sa valeur nominale, c'est dire que ceux qui en achètent maintenant n'y croient vraiment plus, qu'il faudra à nouveau renflouer les banques, que le parlement grec, lui-même, a jugé la situation de son pays hors contrôle, que notre Assemblée Nationale a voté un prêt de 15 milliards à la Grèce, argent qui est d'ores et déjà perdu, tout ça me gonfle, mais grave....

Oui, oui, oui, le petit Sarkozy ne maitrise plus rien. C'est un nain, c'est une catastrophe, c'est un irresponsable... Il n'a aucun projet à long terme, aucune vision, et il gère au coup par coup dans l'urgence... Tout ça fait froid dans le dos.

Bon, restons optimiste: il y reste encore la plage.... Tant qu'elle n'est pas taxée...

mardi 6 septembre 2011

Le diable

Parmi mes rituels d'ici, j'ai celui d'aller en Espagne chercher des cigarettes. Je ne suis pas fumeur, mais je les rapporte pour L.. Pour faciliter mon déplacement je prends le train jusqu'à Hendaye et je passe ensuite la frontière à pied sur le pont en pierre de la Bidassoa, vénérable survivant qui ne sert plus qu'aux piétons et qui a bien mérité ce repos après avoir été tant sollicité par le passé.
Et, comme pratiquement toujours, elles sont là, les témointes de Jéhovah, installées au bout du pont côté français.
Je leur dis bonjour en allant, et je m'arrête en repassant car j'ai une demie heure à attendre mon train du retour.
Elles vont bien, sont tout sourire, me reconnaissent, et nous entamons notre habituelle conversation religieuse. Elles sont toujours partantes et moi, ça me fait ma BA: essayer de sortir ces pauvresses de leurs croyances absurdes...
J'ai mis la gomme cette fois-ci sur le paradoxe du diable. Je résume:
"Croyez vous que le diable existe?
-Mais bien sûr..
-Oui, mais pourquoi Dieu aurait-il créé le diable? Ça n'a pas de sens: moi je serai Dieu je ferais tout pour qu'il n'y ait pas de diable, que tout soit bien partout. Créer le diable, c’était pas une bonne idée. Dieu, qui est parfait, ne peut pas avoir fait une chose pareille.
-Mais Dieu n'a pas créé le diable.
- Si Dieu n'a pas créé le diable qui l'a créé? Il s'est créé tout seul? Il serait donc l'égal de Dieu qui s'est créé lui-même?"
Bref, nous avons tourné en rond vingt minutes là-dessus. Elles sont cherché des réponses dans la bible qui ne les quitte jamais et pour finir elles ne m'ont pas donné d'argument convaincant. En les quittant je leur ai dit en plaisantant que je les interrogerai là-dessus à mon prochain passage dans deux mois et qu'elles fassent de bonnes révisions... Parfois, je suis grave quand même !....
L'une d'entre-elles, charmante, m'a autorisé à la photographier.

lundi 5 septembre 2011

Le programme de l'UMP...

Anne Mansouret n'est pas contente, l'UMP est jaloux de sa couverture médiatique, Carla avoue qu'elle n'a pas "compris l'épilogue de l'affaire". Le retour de DSK fait quelques vagues... Moi je suis bien content qu'il soit sorti de son enfer: il risquait quand même dans les 75 ans de prison.
L'UMP affute sa stratégie: faire durer cette histoire et essayer de rajouter des couches de doute. La Banon a encore de beaux jours devant elle....

Je lis les commentaires sur le site du Monde, suite à l'annonce de la Carla " je ne montrerai jamais de photos de cet enfant, je n'exposerai jamais cet enfant". C'est assez drôle. Un lecteur lui a même déjà trouvé un surnom : "Riquiqui Ier" . La seule chose qui va intéresser à la naissance, dans le fond, ce n'est pas de voir le bébé, mais de savoir combien il mesure.
L'UMP affute sa stratégie: faire durer cet heureux événement et essayer de rajouter des couches de gnan-gnan. Le poupon a encore de beaux jours devant lui.

Suite aux gros cafouillages du Campus de Marseille, tout le monde a cru que l'UMP n'avait pas encore de propositions pour la prochaine présidentielle. Mais si, mais si. Je viens de vous exposer plus haut les deux points essentiels de leur programme et vous pouvez me croire, ces deux sujets vont nous être battus et rebattus...

samedi 3 septembre 2011

Pluie...

Plus grosse vente de gadgets au campus de l'UMP à Marseille, des décapsuleurs "La gauche me saoule". Ils n'ont pas osé les préservatifs "suite2806", ou la carte postale " bons baisers du Sofitel". On a une droite qui sait se tenir, qui a même un certain courage de venir se pavaner dans la ville que l'on compare maintenant à Chicago du temps de la pègre. C'est osé. Ça fait presque provocation. Il reste à l'UMP à tenir encore deux ou trois débats dans les quartiers nord pour pouvoir affirmer qu'on est partout chez soi en France, kalachnikov ou pas...

Moins de risque ici sur les bords de l'océan de ramasser une balle perdue, mais il a plu hier et il pleut aujourd'hui. Au bout d'un certain temps on a tendance à penser que c'est la pluie qui remplit la mer et qui la fait monter. Il arrête de pleuvoir, elle redescend. Tout cela semble très logique... Pour preuve, il fait toujours beau à Marseille ce qui fait que la mer, là bas, elle ne monte pas...

Ma fille est repartie. Bref passage comme toujours. Les relations père / enfant sont souvent en pointillé et je ne peux pas dire que ce soit plus mal, chaque enfant devant mener sa vie indépendante. Avant son départ, et avant la pluie, nous avons regardé ce paysage...


jeudi 1 septembre 2011

Béatitudes

Je vais rendre à Sarkozy ce qui est à Sarkozy: bien joué avec la Libye! J'ai approuvé notre intervention dès le début et je me réjouis du résultat, en espérant que la démocratie s'installera vraiment dans ce pays et que la manne pétrolière profitera à tous ses habitants...
A qui le tour maintenant? La Syrie me semble être la prochaine dictature sur la liste du printemps arabe...

Belle journée d'été aujourd'hui. La plage avec ma fille. La mer était plate comme un lac ce qui est rare. Un petit tour aux Emmas aussi. Trouvé une pince à gâteaux en argent dont je ne me servirai jamais: je ne me vois pas demander en minaudant " voulez-vous encore quelques petits fours Achille?- Oui, mettez m'en deux je vous prie" et promenant ma belle pince à gâteaux bien astiquée au dessus des pâtisseries, demander "celui-ci ou celui là? Dites moi?- Je prendrais bien celui-là avec de la crème Chantilly et cet autre à la framboise. C'est bien de la framboise? Oui Achille, c'est une crème à la framboise! Je vous sers...-Vous avez une belle pince à gâteaux RPH et les petites choses que vous avez-là sont bien délicieuses. Tout chez vous a l'air délicieux.., etc..., etc....", car je suis beaucoup plus direct quand je suis en rut...

Pour clore ce chapitre des béatitudes une photo, prise à la plage cet aprem, d'un des sept palaces français: tout ici, n'est que luxe, calme et volupté...