vendredi 18 avril 2014

Les gens...

Je ne sais pas comment ils font, mais certains tombent sur des posts que j'ai écrits il y a des années. Étonnant tout de même que dans l'entassement  yottabitique , voire davantage  ( mais le mot n'a pas encore été créé ) , de ce que mémorise Google depuis des années, cette petite chose, à la fois pertinente et quelque part poétique, revienne à la surface.

P., hier soir en prenant de l'essence, râlait de voir le nombre de tickets qui trainaient par terre autour du terminal à carte bancaire, d'autant, fit-il remarquer, qu'il pose la question " voulez-vous un ticket ou non?" Le thème du jemenfoutisme des gens est récurent chez lui qui aime particulièrement la propreté, l'ordre et le rangement.
Je lui ai répondu que quand une artiste commet des œuvres  en pondant des œufs par son vagin, à poil, en public, juchée sur une sorte d'échafaudage, il ne fallait quand même pas s'attendre à quoi que ce soit de logique du petit peuple.. Comment peut-on imaginer que les gens se disciplinent quand les exemples qui viennent d'en haut montrent une société qui s'est complètement décérébrée et produit du n'importe quoi.

Quelques jours auparavant,  nous promenant en ville, et passant devant le monument à Kléber qui trône au milieu de la place principale, monument qui est aussi une tombe puisque ces mots  coulés dans le bronze confirment qu' "ici reposent ses restes", voyant la jeunesse affalée, vautrée sur son socle et leurs détritus tout autour, nous avons échangé le même style de remarques. Sauf que nous sommes allés  le dire aux jeunes qui n'ont absolument pas réagi.
Arrive un agent d'entretien.  Il vient nettoyer, c'est son rôle. P. me fait remarquer que s'il y a quelqu'un qui doit voter Front National, ce doit être lui: ramasser la merde des autres qui s'en foutent, ça ne peut qu'inciter à la révolte. Ne reculant devant rien, nous décidons d'aller lui demander.
Nous engageons la conversation. C'est un homme simple qui fait son boulot comme on lui demande, qui ne se pose pas trop de questions. A-t-il voté Front  National aux municipales?  Non, il a voté pour le maire sortant préférant jouer la sécurité à deux doigts de la retraite. Fort bien, c'est un homme consciencieux qui fait preuve de bon sens.
Morale de l'histoire: les jeunes s'en foutent, ne respectent rien,  tandis les vieux essaient de vivre dans un monde plus beau...
Je fais une photo commémorative, puis nous partons.



2 commentaires:

  1. Tu n'avais pas ton petit "objet du mois" pour leur apprendre à vivre ?

    RépondreSupprimer