lundi 24 avril 2017

Du véritable adversaire....

Mélenchon ne sait pas reconnaître un démocrate d'un néo-fasciste et n'a pas voulu donner hier soir de consigne pour le deuxième tour. L'histoire hoquette.

On se croirait revenu presqu'un siècle en arrière :
"Au sixième congrès de l'Internationale communiste à Moscou en septembre 1928,  Staline décide de donner priorité à la lutte contre la social-démocratie. Les communistes allemands doivent suivre. Selon l'historien du socialisme Jacques Droz, ils « considèrent les sociaux-démocrates comme leur principal ennemi, et vont même jusqu’à leur préférer les nazis, dont les excès, pensent-ils, provoqueront la guerre civile puis la dictature du prolétariat. (..) Dans ces conditions, il est évident que la collaboration entre les deux partis de gauche, qui aurait été indispensable pour résister à la terreur nazie, ne peut s’organiser. En novembre 1931, la , l’organe communiste, ose écrire : « le fascisme de Brüning n’est pas meilleur que celui de Hitler… C’est contre la social-démocratie que nous menons le combat principal".

Mélenchon semble avoir choisi son principal adversaire et se range dans le camp des rances,  tout comme les raclures de Sens Commun, ces cathos fachos... La mère Boutin appelle aussi à voter Le Pen.. Je rêve là....

dimanche 23 avril 2017

Ouf !

J'ai passé une journée dans l'angoisse, surtout après avoir lu ce matin  la Libre Belgique qui parlait d'un ultime sondage où on notait un effet puissant de l'attentat des Champs Elysées avec un glissement des voix donnant 24% pour Le Pen, 22% pour Fion et 21% pour Macron.

Mais non. Macron est en tête. C'est très bien. C'est très bien que la Mise en Examen Le Pen se tasse et ne soit que deuxième, mais deuxième devant Fillon ce qui est essentiel.
Le très chrétien vient de se faire tailler une veste par les Français, veste qu'il ne pourra jamais rendre et qu'il gardera dans les livres d'histoire. J'espère en outre que la justice lui fera rembourser l'argent....

Mélenchon a fait un score qui fera de lui un emmerdeur pour les années à venir.

Quant à Hamon, c'était le puceau de l'élection et il vient de prendre une bonne déculottée. Il se verra tout juste rembourser ses frais de campagne. Son ancrage de Frondeur à la gauche du PS, niant les socio-libéraux et ce qu'ils avaient accompli en cinq ans en a chassé plus d'un de ses bords, dont ma pomme. Il pourra toujours adhérer chez Mélenchon s'il cherche à se poser quelque part..

Le deuxième tour ne va être qu'une formalité pour Macron. Même Fion, dans une sortie très digne, a appelé à voter pour lui.


Il est temps maintenant de préparer les législatives qui vont se dérouler avec deux partis en  crise, les Républicains et le PS. Il est probable que les Républicains  resteront très puissants, tandis que le PS sera complètement laminé. Demeure l'inconnue qui est de savoir jusqu'où les Français vont oser adouber Macron et lui donneront assez de députés pour avoir une majorité pour gouverner..

samedi 22 avril 2017

De L'Île...

Voilà ce que j'écrivais le 3  janvier 2016

" Au centre, toute.... Peut-être qu'il est temps que j'écrive mon premier billet de 2016. Je sens que l'année qui vient va être paresseuse.
Je n'ai pas trop envie de politique. Ces déferlements d'anathèmes des uns contre les autres pour un oui ou un non finissent par  me lasser, d'autant que certains fulminateurs frisent l'hystérie, prennent des positions toujours partisanes sans jeter un œil sur le monde réel qui les entoure. Je vais finir par croire qu'il n'y a de voie utile qu'au centre, au milieu, chez les modérés, loin des extrêmes toujours irréalistes et stériles qui ne font que s'entre déchirer entre-eux.
C'est un peu la direction vers laquelle pédalent Hollande et Valls sur leurs insubmersibles et légères embarcations, fatigués  des rodomontades des Mélenchon et des Duflot dont l'un est  capitaine du Titanic tandis que l'autre dirige l'orchestre qui va s'engloutir tout en jouant "plus près de toi mon Dieu". 
J'imagine qu'à droite la lassitude est la même. Sarkozy dans sa course folle à vouloir rattraper le FN ne voit plus rien autour de lui et certainement pas qu'il n'y a pas assez de canots de sauvetage pour qu'il puisse s'embarquer avec Juppé, tandis que l'iceberg Le Pen qui cache 90 pour cent de ce qu'il est, va se mettre à fondre doucement, maintenant qu'il est démontré depuis les régionales que les Français ne la laisseront jamais prendre le pouvoir.
J'attends donc du bon sens, de la gestion de père de famille, du courage,  des compromis, des ouvertures de tous les citoyens de bonne volonté qui peuplent notre pays, loin des excités qui crient trop fort pour avoir raison... J'espère qu'ils se seront suffisamment rassemblés pour constituer une majorité lors des prochaines échéances..."

Qu'ajouter d'autre...?

Me voilà en l'Île. J'étais jeudi soir à Paris où j'ai passé une longue soirée à discuter avec ma fille puisqu'elle était seule. Il y avait longtemps que nous n'avions pas eu tout ce temps à nous consacrer, de sorte que nous n'avons rien su, sur l'instant, de l'attentat des Champs Elysées.
Ce jeune policier, vers qui vont toute ma tendresse et toutes mes pensées émues, avait un compagnon et venait d'adopter un enfant auxquels je présente mes sincères condoléances, ainsi qu'à ses proches et à ses collègues... Le terrorisme est abject. Cette religion est une calamité.

Vendredi je poursuivais mon voyage. Dans la capsule spacio-temporelle que constitue un compartiment de chemin de fer, j'ai pu discuter avec un jeune designer qui travaille en free-lance. Nous avons longuement parlé de l'utile et de l'agréable, du beau et du prix du beau, du bois et du blanc, du mastoc et du démontable, de l'ergonomie et de la praticité, du marché et de ses contraintes, de la mode et des classiques, du croire en soi et du découragement, et d'un tas d'autres choses, et en arrivant j'ai cherché son site internet et son nom, que je ne lui avais pas demandés pour bien laisser filer notre dialogue. Il m'en avait raconté assez pour que je le trouve facilement. Vu la qualité et la diversité de ce qu'il montre sur son site, vu les meubles, les lampes, les jouets qu'ils a déjà diffusés, vu cette conversation riche, puissante et la cohérence de sa pensée, je pense qu'il n'a pas fini d'aller loin. Notre trajet commun par contre s'est arrêté à Bayonne.

J'ai fait mon tour aux Emmas ce matin, pour ne rien rapporter. Ce soir ce sera sûrement un sauna. Je ne pense pas faire de brocante demain. J'irai voter et ensuite manger avec mon père...

Demain soir nous saurons si nous changeons d'époque, ou pas...



vendredi 21 avril 2017

Du bon usage de la pince à linge..

Bonne sœur s’apprêtant à voter pour François Fion


jeudi 20 avril 2017

Je vote Macron

Hystérisation des dernières heures de la campagne, aggravée par des menaces terroristes.

J'ai décroché depuis quelques jours, remarquant tout de même que la raclure a reçu le soutien d'un autre mis en examen,  le dénommé Sarkozy qui y est allé de son appel à voter "sans état d'âme pour Fion". Il est certain qu'à leur stade de décomposition, ils n'ont plus  plus grand chose comme âme  et pour ce qu'il leur en reste  je me demande effectivement dans quel "état" elle peut bien être. C'est plus prudent de leur part de ne pas s'en servir pour voter...
J'ai remarqué aussi que Juppé a fini par aller sourire jaune avec la chose pour faire une photo qui fera date dans les tronches de caques...

Je vais entreprendre tout à l'heure le  voyage qui me rapprochera de mon urne pour aller y déposer mon précieux bulletin dimanche.

Je suis un modéré, aimant la gestion en bon père de famille, n'aimant pas dépenser l'argent que je n'ai pas et évitant de  gaspiller celui que j'ai. J'aimerais que l'Etat en fasse autant. J'aime les libertés, suis incroyant, déteste les bigots et les dogmes en tous genres et je me retrouve au centre, loin des extrêmes et par bonheur nous avons un excellent candidat au centre, jeune, ouvert, dynamique, propre sur lui  et n'ayant pas trop froid aux yeux. Je vais voter pour lui.  Il veut bien prendre le fardeau. J'espère qu'on le lui donnera et qu'il réussira...


samedi 15 avril 2017

Une raclure à l'Elysée ?

Plus rien ne semble impossible au très chrétien. Voilà maintenant que la police le soupçonne de ne pas avoir rendu les vrais costumes, ce qui fait un peu surréaliste. Je dois avouer que là on entre dans un mauvais feuilleton avec des rebondissements que je n'imaginerais même pas, écrits par d'improbables scénaristes. C'est incroyable et pourtant de la part de cet homme il faut s'attendre à tout. Son rapport avec l'argent est très problématique et ce qu'il nous montre et démontre depuis deux mois, c'est qu'il est un vrai danger public.... Surtout ne pas lui confier nos économies...

Je suis effaré de le voir parmi ses supporters, parce qu'il en a ! Entendre Gaudin qui le louange, Gaudin!  Gaudin, si près de la période où il va faire les bilans de sa vie, en être à se rabaisser à soutenir ce tricheur et ce menteur ! Faut-il qu'il lui ressemblât ! Et Baroin !  Prêt à renier père et mère pour un hypothétique poste de premier ministre ! Mais qui sont ces gens? Qu'ont-ils au fond de leur âme, eux qui pensent en avoir une ?  Qu'est-ce que c'est que ce clan qui s'aveugle pour défendre quelles valeurs? Le mensonge, la dissimulation, les fausses promesses, les vrais trafics d'influence?

Et on fait pression sur Dupont-Aignan pour qu'il retire sa candidature, et on fait pression sur Bourgi pour qu'il mente au sujet des fameux costumes, et j'imagine que les sollicitations que reçoit Juppé pour faire une photo sourire avec le balafré ne sont pas minces...!

Plus rien ne semble impossible au très chrétien. Voilà maintenant que les sondages nous indiquent que les courbes sont prêtes à se croiser, qu'il a ses chances de dépasser Macron qui patine, qu'il va se retrouver au second tour pour cette victoire qu'on lui devrait au nom de l'alternance, au nom peut-être aussi des costumes, des montres, des emplois fictifs, des mensonges permanents et de tout ce qu'on ne sait pas encore....
Oui, une raclure à l'Elysée, c'est possible. C'est peut-être, malheureusement ce qui se prépare pour avoir une France ingouvernable avec un clan de pourris parvenus au pouvoir grâce aux voix des vieux, des catholiques rétrogrades, de Sens Commun, de la Manif pour tous, etc...,  bref de tous ceux qui nous collent au passé et nous empêchent d'entrer dans l'avenir, et qui, surtout, ont une morale assez malléable pour ne pas être obligés de se pincer le nez pour voter  Fion...

Je n'ose imaginer la suite : un président décrédibilisé à la seconde où il sera élu, les trois quarts des français révoltés, une partie d'entre-eux prêts à se battre, je ne sais pas où on ira, mais on ira.... Mon Dieu !


Une survivante : pendulette suisse Imhof art déco, vers 1930...

La photo du mois

Le thème du mois : à travers...




Ont également participé:
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

jeudi 13 avril 2017

Vous allez cracher du sang...

Je suis les sondages comme tout un chacun et la montée de Mélenchon ne me rassure pas. Quand on voit des drapeaux du PC s'agiter à chacun de ses meetings il y a de quoi craindre un retour de ces utopies du 20e siècle qui ont causé tant de malheurs, qui se sont plantées partout, créant beaucoup de misère, comme encore par exemple au Venezuela où le chavisme s'est transformé en cauchemar.
Or Mélenchon s'est toujours pâmé devant Chavez qui est son modèle. Au moment de sa mort, il n'en pouvait  plus d'émotion et il a encensé:  "Ce qu'est Chavez ne meurt jamais. C'est l'idéal inépuisable de l'espérance humaniste, de la révolution",  "il n'a pas seulement fait progresser la condition humaine des Venezueliens, il a fait progresser d'une manière considérable la démocratie".
Résultat comme on peut le constater aujourd'hui au Venezuela: en matière de démocratie   il y a beaucoup à redire et  les Venezueliens ont maigri en moyenne de 8 kilos chacun, faute de pourvoir manger suffisamment en raison de la crise économique qui ravage maintenant ce pays..

Le reste de son programme est à l'avenant. Rien de plus urgent que de faire écrire une nouvelle constitution par des gens tirés au sort, réorientation vers les pays du pourtour de la Méditerranée avec entre autre la création d'une télé franco-arabe, fuite vers le tiers-mondisme pour peut-être faire de la France un pays du tiers monde, redistributions diverses et variées, adhésion à l'alliance bolivarienne avec Cuba, la Colombie, le Venezuela, la Russie et l'Iran (proposition 62), endettement massif, politique irresponsable de la demande, bref je ne vais pas m'étendre et détailler, mais ce gugusse fait froid dans le dos. Avec lui c'est le sort du Venezuela qui nous guette..  Ce qui est certain c'est que ceux qui lui font confiance finiraient par cracher du sang s'il était élu..

En attendant ces malheurs, et tant qu'on vit dans un pays où peut toujours trouver tous les ingrédients, voici la recette des gaufres et des gaufrettes belges, telles que transmises par ma mère et telles qu'elle les avait recueillies elle-même, provenant de la partie belge de mes origines. 
J'ai mangé chez mon frère hier, et ma nièce regrettait de ne pas avoir la recette des gaufres que faisait ma mère. "Mais je l'ai, m'esclamai-je!"
En rentrant je me mis à la recherche de petits papiers que j'ai fini par retrouver dans un livre de recettes. Ces gaufrettes, c'est une tuerie. Problème, pour les cuire il faut un gaufrettier...






mardi 11 avril 2017

De Charybde en Scylla....

Fion nous cache toujours quelque chose: Pénélope a été payée par les fonds publics dès 1982 et non pas à partir de 1986... Ces révélations du jour fâchent le candidat et, interrogé là-dessus, il se ferme et déclare qu' "il ne veux plus jamais parler de ces questions".  Bon..

Ça, c'était ce matin, la dernière révélation de Médiapart.
Mais ce soir on apprend par le Canard Enchainé que la Pénélope a été embauchée dès 1980 dans un ministère, alors qu'elle n'était que la fiancée, payée trois fois le SMIC de l'époque.   Là, le monsieur répond par des menaces, mais le Canard assure qu'il a des preuves....

Le candidat Fion devient de plus en plus nerveux, agression de journalistes par son équipe, menaces de plaintes diverses qu'on attend toujours...  Ça part en couilles....

Ce tweet, que je trouve drôle, résume bien ce que pense une grande partie de l'opinion de ce candidat pourri.




lundi 10 avril 2017

De la culture française....

Le très chrétien François Balkany-Fion du Manoir, des Costumes, des Montres etc.... ne semble pas bien connaître sa culture française dont il fait pourtant grand cas. A sa place j'aurais évité de me comparer à Vercingétorix qui, après s'être obstiné à se réfugier à Alésia, a été vaincu et est allé faire quelques années de prison à Rome avant d'y être assassiné... Je doute fort que François Balkany eût voulu nous suggérer qu'il irait en prison après avoir perdu l'élection "qu'on veut lui voler", vaincu par Emmanuel Hollande, mais bon, il a peut-être voulu nous signifier qu'il était visionnaire. Dans l'état psychologique où il doit se trouver, il ne faut plus s'étonner de rien..


Marine Le Pen, elle,  a voulu refaire l'histoire  en niant hier que la France ait été responsable de la rafle du Vel d'Hiv. Ce sont tout de même 7000 policiers français, assisté de 300 PPF de Doriot, qui ont exécuté ces basses oeuvres à la demande des Allemands après des négociations menées par René Bousquet et avec l'aval de Pierre Laval, au nom  si bien porté.... 13000 juifs raflés dont un tiers furent des enfants. Seuls,  une centaine survécurent....
Cette femme est aussi rance que ne l'est son père. C'est de tradition familiale, tel père, telle fille.
Dire que la France ce n'était pas Vichy, c'est oublier les foules qui s'amassaient devant le maréchal Pétain, même en avril 1944, à un peu plus d'un mois du débarquement...





Trous de mémoire ou inculture de l'un, négationnisme de l'autre, si dans ses meeting Fion fait abondamment siffler Macron, le nom de Marine Le Pen, lorsqu'il est évoqué devant ses supporters  ne déclenche aucune bronca, comme si le passage des LR au FN était déjà acté pour le 2e tour..  Le Point note que "lors de ses déplacements, Fillon a souvent entendu ses électeurs lui dire que s'il n'était pas présent au second tour, leurs votes iraient à Marine Le Pen. Il en a aussi croisé d'autres qui n'ont pas attendu les résultats du premier tour pour lorgner le FN."

Ben voyons! Tous les fillonistes chez Marine!
Les enfants raflés au Vel d'Hiv, pas parce qu'il avaient volé des bonbons, pas parce qu'ils avaient été impolis avec des adultes, pas parce qu'ils avaient bousculés les gens dans le métro, non non, ils n'avaient absolument rien fait, ces enfants ont été raflés parce qu'ils étaient juste nés de parents juifs. Dans le fond, pourquoi faut-il s'intéresser encore à ces enfants là ?  Et pourquoi toujours  se souvenir de leurs parents, éliminés alors qu'il n'étaient coupable de rien, sauf juste parce qu'il étaient juifs ?
Alors les rances fillonistes qui allez voter pour plus rance que vous, surtout faites tout pour oublier votre passé, faites tout pour oublier votre histoire, faites tout pour oublier votre culture. Ne pensez plus à rien, sinon vous risqueriez d'avoir des cauchemars.....