vendredi 27 mai 2016

Du blocage...

L'escalade et l'hystérisation de la situation par la CGT ne m'étonnent pas. Bloquer les trains, les centrales nucléaires, bloquer les stations service, bloquer les journaux, que ne bloque pas la CGT, le syndicat  archéo-stalinien bloqué d'avance  et qui ne changera jamais !
Qu'est-ce qui reste à bloquer encore?
L'assemblée nationale dont un envahissement est toujours possible par des gens qui bloquent le mot démocratie dans le sens qui les arrange,
les hôpitaux avec des blocages toujours à craindre, mais malheureusement il n'y aura pas grêve des maladies et des décès,
l'Euro de Football,  opération déjà lancée par des appels à la gréve illimité du métro, des trains, mais pas encore des arbitres, pour diffuser dans le monde entier une certaine image de la France,
l'éducation nationale, où la CGT pourrait bloquer les examens et les attributions de diplômes,
les transport aériens pour bloquer le tourisme ( je crois que c'est 7,5 % de notre PIB) pour ainsi mettre tout un secteur en difficulté,
les ports, pour faire la fortune   d'Anvers et de Rotterdam qui récupèrent du trafic  à chaque grève de la CGT qui bloque les nôtres,
les chantiers navals de St Nazaire, secteur qui sort enfin la tête de l'eau et qui embauche, ce qui supprime des chômeurs et des mécontents, ce que déteste plus que tout la CGT, le syndicat qui crée du chômage,

Bref, j'arrête là, beaucoup d'autres blocages potentiels sont encore fort possibles, faisons confiance à l'imagination des damnés de la terre, et je ne doute pas que les hystérico-staliniens auront à cœur de mettre la France à genoux.

Je soutiens à fond Valls et Hollande, et je leur demande de ne pas céder quitte à souffrir un peu ou beaucoup. Il faut enfin réformer notre pays, le tourner vers l'avenir et non le bloquer dans le passé...


lundi 23 mai 2016

De la CGT...

Ainsi la CGT bloque des raffineries de pétrole, voulant immobiliser la France, l'immobilisme étant tout à fait l' image de marque de syndicat anté-diluvien et peu représentatif du monde du travail : qu'on enlève les fonctionnaires de ses faméliques manifestations, il ne restera plus que les permanents pour battre le pavé, c'est à dire des gens dont le job est d'être mécontent de tout et de rendre les autres mécontents. La CGT c'est une machine à mécontentements. Ils ont fait de gémir  un métier...

A d'autres époques ils avaient voulu immobiliser les chemins de fer, car alors l'essentiel du trafic passait par les rails et non par les routes, et après en avoir déboulonné deux, ils avaient provoqué une catastrophe ferroviaire avec quand même 16 morts et 50 blessés, drame qui a d'ailleurs provoqué  la scission  CGT / FO.

J'attends la suite des actions de ce syndicat hystérico-troskiste, expert en gémissements permanents, inventant à la pelle des frustrations diverses et variées, voulant convaincre tout un chacun que la France est le pays des malheurs absolus et des inégalités les plus insupportables. Fidèle une fois de plus à ses méthodes de négociation, il demande le retrait pur et simple de la loi travail et veut bloquer le pays, prenant ainsi la France et les Français en otages.

C'est insupportable. Je n'ai pas lu la loi travail en détail, mais j'imagine que sous la dictée de Hollande, elle n'est pas bien méchante et veut juste faire entrer un peu de souplesse dans un système  qui est figé et décourage l'entreprenariat.  Je suis sûr que sous la dictée de Hollande cette souplesse nouvelle est contrebalancée par des compensations diverses et variées et que le but est de mieux faire tourner la machine.  Hollande a trop le sens des équilibres pour avoir pu concevoir autre chose.

J'imagine une escalade cette semaine  : les militants, à défaut de déboulonner des rails,  crèveront les pneus des camions pour les empêcher de rouler et ainsi créer d'interminables bouchons, les CRS chargeront pour débloquer les autoroutes, quelques mamans accoucheront dans les ambulances faute de pouvoir rejoindre leur maternité, quelques vieux mourront prématurément chez eux,  faute d'intervention du Samu,  le petit peuple se mettra à manger des nouilles faute d'approvisionnement suffisant dans les hypers, un militant recevra un tir de flash-ball dans les parties ce qui fera craindre une stérilité,  épisodes dramatiques dont se pourléchera le secrétaire général qui viendra brailler dans les téloches que tout cela c'est de la faute du pouvoir socialo-libéral-traître , qu'on n'a jamais vu pire, qu'il ne cédera pas, etc...,  en même temps qu'il exhibera son immonde moustache turko stalinienne, et au bout du compte, j'espère que Hollande et son équipe resteront fermes sur cette réforme importante et utile. Toujours céder n'est pas gouverner...

Vu hier des oeuvres de Botero dont ce bébé à la main gauche un peu à l'envers... Un cas de difformité unique..


jeudi 19 mai 2016

De tout, de rien...

Encore un avion disparu des radars, ce qui laisse imaginer le pire, et à mon avis, ça va être le pire. Une pensée émue pour les victimes, leurs familles et leurs proches. Un vol parti de Charles de Gaulle. Les monstres vont se faire une gloire d'avoir pu introduire une bombe de la taille d'une petite bouteille dans l'avion pendant son escale à Roissy et vont ainsi nous obliger à des contraintes de sécurité supplémentaires, peut-être même déstabiliser le transport aérien, sans oublier la chasse à l'homme qui vient de commencer du côté de Roissy. Les premiers débris, qui ne vont pas tarder à être repêchés, nous en diront plus...

La prolongation de l'état d'urgence est amplement justifiée...

Du côté de l'islam, encore, cette  vidéo diffusée sur une chaîne nationale saoudienne en février dernier, qui met en scène Khaled Al-Saqaby, diplômé en droit islamique sur Twitter et présenté ici comme un conseiller conjugal, en train de donner des conseils sur la façon de battre sa femme. Il n'est pas le seul à nous expliquer les subtilités de la vie conjugale musulmane... Je plains les humains qui naissent femmes dans ces pays-là...

Après qu'ils aient porté des coups aux agents qui étaient à l'intérieur, une voiture de police a été incendiée par des casseurs.  Cinq ont été interpellés, dont deux à qui on avait interdit de manifester. Ces jeunes adultes méritent la prison tout simplement et je l'espère, devront s’acquitter des dommages et intérêts... J'aimerais connaitre les parcours de ces fous furieux, connaître aussi l'argent qui a déjà été dépensé pour eux par la collectivité en allocations, aides,  soins, éducation, justice etc depuis leur naissance. On serait effaré du chiffre. Ils serait peut-être temps de faire connaître ces réalités-là : combien coûte une année scolaire, que dépense la Sécu par enfant et par an, combien ses parents touchent-ils comme allocations, etc...  Ces frustrés violents clament partout que la société ne les aime pas, comme ils se trompent !  S'ils avaient mis la même quantité d’énergie à faire le bien au lieu de faire le mal,  ils iraient beaucoup mieux, et nous aussi...

Rentré au Sanctuaire. Le Sdf et son lit sont toujours installés là, sur leur trottoir à Paris. Gare de l'Est un homme menotté à terre criant dans une langue inconnue. Plein de policiers autour. J'imagine un migrant des pays de l'est ayant tenté un vol... Mais bon, va savoir...


samedi 14 mai 2016

C'est la luuutte finaaaale!

Répondant par un " C'est la luuutte finaaaaale! " à un commentaire  de Claude Caron sur un article de Sarkofrance, ayant bien rempli toutes les cases et tout et tout, je ne suis pas étonné de ne pas me lire, car à l'ultra-gauche on a la censure facile. On aime tout le monde, mais entre soi.  Ils aiment tellement les autres, d'ailleurs, qu'ils veulent radicalement transformer la société comme si notre société n'était pas le reflet de ce qu'est le peuple qui la compose.    "Notre 6e république est en bonne voie. Nous avons 11 mois devant nous pour la faire admettre. Le peuple réel n’a juste qu’à être cohérent et combatif".
Au nom du peuple réel ( qu'ès aquò? ) cohérent et combatif, on censure. La 6e République commence bien...

Dans le fond, et ça me fait plaisir, c'est que j'ai visé juste.

Autre censeur, l’inénarrable Corto. J'arrive parfois à placer un commentaire, mais  sous un pseudonyme bidon et en disant des choses outrancières qui vont plus que  largement dans le sens du ton général de ce qu'on peut lire chez lui. J'ai même réussi l'exploit d'y copier coller presque un article complet de Notre Dame des neiges, un site dont je vous recommande la lecture si vous êtes tentés par la débaptisation par écœurement....
Un extrait   "Dans ce contexte de pensée molle et de religiosité flasque, de nombreux prêtres manquant de "virilité" se voient malheureusement dans l’obligation d’apprendre aux fidèles assoiffés d'absolu et de sainteté comment être "gentils", "souples" (c'est-à-dire relativistes), "compréhensifs" devant toutes sortes de péchés (au lieu d'appeler à la conversion), de réduire la foi à des "valeurs" aussi creuses les unes que les autres, (cf : avertissement du philosophe Soloviev) et de leur rappeler – en s’appuyant sur une lecture biaisée du Nouveau Testament – que ceux qui tiennent aux vérités de la foi ne peuvent être que des « pharisiens » si ce n’est pas des « intégristes » (le mot qui tue !)."

Nos prêtres "manquent de virilité". J'en déduis que de dire la messe ne les fait pas bander... 

Autres censeurs, mes petits curés qui m'ont collectivement bloqué sur leurs sites Twitter de sorte que je n'ai plus accès à la sainte foi telle qu'ils la répandent sur le net.

Parmi les méritants, je peux citer Christine Boutin qui accepte toujours mes tweets acerbes et vaches, mais j'imagine que, noyés parmi des dizaines d'autres du même tonneau, elle n'en lit aucun.

Je peux aussi toujours me répandre chez l'évêque Aillet, chez les archevêques de Paris et de Lyon, tandis que l'auteur du Salon beige ne me supporte plus....

Elie Arié a eu la gentillesse de m'écrire parce que je me suis plaint de ne pas pouvoir commenter chez lui. Je vais refaire une tentative..

Vu sous cet angle, internet présente beaucoup de drôlerie. Personnellement je n'encourage pas les commentaires sur mon blog et n'y réponds pratiquement jamais. J'estime que j'ai dit ce que j'avais à dire et qu'il n'est pas nécessaire d'en rajouter. Je pense que cette attitude me fait perdre du lectorat, mais bon, je suis un psycho-rigide assumé.

Par contre, je ne censure que très, très rarement, sauf, bien entendu, quand les bornes sont dépassées et qu'il est absolument indispensable de faire quelque chose.

Voilà pour la lutte finale...... 

mercredi 11 mai 2016

Bof....

Le parti écologiste n'en finit pas de sombrer, preuve qu'ils n'avaient ni idée, ni colonne vertébrale. C'était une équipe de râleurs patentés, et rien d'autre, lesquels, pas très nombreux, ont  obtenu   l'aide du PS pour se faire élire et ont récolté un nombre de postes disproportionné avec ce qu'ils sont réellement. Avec de tels amis, le PS n'avait pas besoin d'ennemis, leurs trahisons n'ont d'ailleurs pas tardé...
Maintenant c'est une stupide affaire de pince-fesses et de harcèlement qui vient les achever, d'autant que l'obsédé en question n'est autre que l'époux d'une ministre du gouvernement qui dit tomber des nues. Les donneurs de leçons sont toujours les pires hypocrites qui soient, elle devrait le savoir.....

L'agitation autour de la loi travail  ranime les pires comportements des uns et des autres à l'Assemblée Nationale, laquelle se transforme une fois de plus en foutoir.
Valls a été forcé d'y aller de son 49-3 et il se trouvera peut-être des élus de gauche pour censurer le gouvernement. Combien, dans ceux qui censureront auront lu le projet de loi en question et voteront la censure en toute connaissance de cause? Peu.
Cette loi est l'occasion pour les rétrogrades de sortir des fanges dans lesquelles ils se sont stratifiées en blocs immobiles et ils trouvent là une bonne occasion de faire de la surenchère politique, voulant sans doute revenir aux temps bénis où certains rêvaient de communisme partout dans le monde et où la CGT voulait importer les bonheurs  soviétiques en France..
Quand on veut réformer, les fossilisés de tous bords reprennent toujours de la vigueur et se mettent à brailler qu'on veut tout casser. Eh bien, le monde bougera sans eux. La vie est mouvement et qu'on le veuille ou non la compétition est le vrai moteur du progrès.  Qu'on protège les plus faibles, cela va de soi, mais il est nécessaire de croire à nos capacités d'affronter l'avenir et de nous adapter au monde tel qu'il devient.

Bon, j'attends la suite tranquillement.
J'ai fait ma télédéclaration d'impôt tout à l'heure, ce qui n'est pas aussi simple qu'il n'y parait. J'ai dû demander de l'aide. Une case que j'avais cochée, mais que je n'aurais pas dû... Je plains les pauvres et les simples d'esprit face à la complexité de notre monde. Heureusement que le royaume des cieux, qui manifestement ne connait pas internet, leur appartient...


vendredi 6 mai 2016

Du groupusculat....

J'en ai marre de ces groupuscules, défenseurs de causes diverses et désespérées, manipulateurs des médias qui en font des tonnes à leur sujet. On a l'impression qu'ils sont des milliers, mais en fait juste des centaines. Une aubaine pour l'ultra gauche, irresponsable, agressive et bornée qui, avec peu de monde, beaucoup d'agitation et quelques casseurs, fait parler d'elle et fout la trouille à nos élus

Quel média est venu m'interroger sur le barrage de Sivens, sur les portiques de l'écotaxe, sur Notre Dame des Landes, sur la Nuit Debout, sur l' occupations par des migrants d'un lycée en réfection, sur la loi Travail? Je ne casse rien, je ne jette pas de pavés dans les vitrines, je ne me drogue pas, je ne suis pas défoncé. Il n'y aurait rien de spectaculaire à montrer de quelqu'un qui parle calmement, qui essaie de préparer l'avenir et qui n'a pas peur des challenges.   
Alors, les 5000 personnes de la place de la République, ces ultras rétrogrades qui ont le mot démocratie plein la bouche mais qui restent entre eux et excluent l'autre, que représentent-ils  ?  La France compte plus de 65 millions d'habitants, ce qui nous fait qu'ils  représentent moins de 0,008 % des Français, c'est à dire rien. Il ne sortira rien de ce mouvement, à part du rêve et de  l'utopie pure et dure.

L'utopie, parlons-en. Elle est venue au pouvoir au Venezuela. Le régime de Chavez  a voulu faire son grand redistributeur de richesses, et a été largement soutenu par Mélenchon et l'ultra gauche qui n'ont pas tari d'éloges à son égard  "Ce qu'est Chavez ne meurt jamais. C'est l'idéal inépuisable de l'espérance humaniste, de la révolution", a martelé le coprésident du Parti de Gauche, précisant "il n'a pas seulement fait progresser la condition humaine des Vénézuéliens, il a fait progresser d'une manière considérable la démocratie".
Le résultat aujourd'hui ce sont des magasins vides, un pays en alerte alimentaire, du courant quatre heures par jour, des fonctionnaires en congé forcé, une crise économique sans précédent, une situation explosive où tout peut arriver. On n'entend plus Mélenchon nous vanter les résultats économiques de ce pays pourtant grand producteur de pétrole, en détenant des réserves considérables et situé sous un climat où tout pousse.
Nos ultra gauchistes, ces gens qui discutent la nuit et dorment le jour, nous transformeraient vite fait la France en Venezuela s'ils accédaient au pouvoir.

Cependant je n'irai pas jusqu'à réclamer qu'on évacue la place de la République. Mais non, il ne faut pas le faire. Je sais, les riverains en ont marre, ce n'est pas gratuit pour le contribuable, mais une évacuation ou une interdiction aurait des effets désastreux sur l'opinion. La France est le pays des libertés. Laissons leur la liberté de disparaître tous seuls.  A force de parler pour ne rien dire, ils finiront bien par se taire....

lundi 2 mai 2016

Des gros bras de Ségolène...

En allant chiner hier matin la radio m'apprenait que Ségolène allait interdire tout le commerce de l'ivoire en France, et patati et patata, première nation au monde à aller aussi loin, regardez comme je suis belle en ce miroir, admiirez mon courage, je vais sauveeer les éléphants de la planète à moi toute seule, je suis Ségolèèène aux gros bras.

Bon d'accord. Qu'on ne tue plus d'éléphants, qu'on leur foute la paix avec leur ivoire, entièrement d'accord. Mais l'ivoire des éléphants morts  avant 1947 peut  actuellement circuler  librement en Union Européenne et la dame aux gros bras veut y mettre fin pour qu'on soit les plus purs, les plus vertueux, les plus exemplaires, nous les Français, éclaireurs du monde,  et elle va interdire le commerce d'objets anciens. Pour  roucouler devant les roitelets d'Afrique la dame aux gros bras va donc me faire chier avec mes deux crucifix sculptés à la fin du 19e siècle. C'est à cela qu'on reconnait les hommes et les femmes qui ne seront jamais d'Etat: ils ont le sens du détail et emmerdent leur peuple... Bien entendu tous les autres pays du monde, conformément aux conventions et traités signés, continueront de commercer  l'ivoire ancien d'éléphants morts il y a belle lurette.... Et ils se foutrons de nous...

Pourtant la Dame aux gros bras, pour l'écotaxe, s'est faite ratatiner par les bonnets rouges bretons. Je lui dois de respirer encore et toujours les gaz des milliers de camions de l'Europe entière qui passent en plein cœur de ma ville chaque jour pour éviter de payer des taxes  en Allemagne. Pour le barrage de Sivens, elle a remballé vite fait devant une poignée d' écolos hystériques, violents et non représentatifs. Pour l'aéroport de Nantes, elle prépare déjà sa déroute. Faire l'intéressante en Afrique c'est quand même plus facile...

Mais plutôt que de me faire chier avec mes deux crucifix du 19e siècle que je ne pourrai plus revendre, elle ferait mieux de se préoccuper d'une autre espèce en voie de disparition en Afrique, car chassée et pourchassée par les roitelets et les obcurantistes. Je veux parler de l'homosexuelus erectus, un descendant du singe. Outre que cette espèce néanmoins humaine est ostracisée, emprisonnée, parfois tuée sur presque tout le continent, il se trouve même dans la belle ville de Tunis des commerçants pour afficher sur leur devanture ou dans leurs taxis "interdit aux homosexuels" rappelant ainsi quelques inscriptions du même acabit qui furent tracées jadis dans la bonne ville de Berlin. Allons, allons, Berlin, ça ne vous dit rien? On apprend ça dans les livres d'histoire....

Carnet de bal en ivoire. Milieu 19e s.

jeudi 28 avril 2016

Un cendrier hors de prix...

Nouvelle affaire de pédophilie dans l'église catholique.
Cette fois à Bayonne chez ce bon donneur de leçons Aillet. Dans la lettre à ses ouailles, où l'on sent qu'il n'est vraiment pas à l'aise, il nous apprend qu'il a  rendu un ministère en 2009 au prêtre en question, en le nommant "prêtre coopérateur de la paroisse  St-Pierre d’Irube " et que tant que la famille de la victime ne s'est pas tournée vers la justice, c'était très bien comme ça.
Pourtant, dans cette lettre, il affirme avoir été parfaitement au courant des faits de pédophilie de ce prêtre.
Ce n'est qu'au moment de la plainte de la mère du garçon abusé, il y a quelques semaines, qu'il  a retiré tout ministère à son prêtre et qu'il a fait un signalement à la justice.
Dans une page en cache du site de la paroisse St-Pierre de Nive-Adour, nettoyé depuis, on peut lire ceci :  "L’abbé Sarramagnan a un statut particulier : Sa principale fonction n’est pas au sein de la paroisse. Son travail consiste à accompagner les écoles, collèges et lycées catholiques du diocèse dans tout ce qui relève de l’organisation de la pastorale, c’est-à-dire l’annonce de la Bonne Nouvelle de Dieu."
On croit rêver...

Un qui ne rêve plus, c'est Sven Mary, l'avocat belge d'Abdeslam,  sur lequel il n'a aucune illusion :"C’est un petit con de Molenbeek issu de la petite criminalité, plutôt un suiveur qu’un meneur. Il a l’intelligence d’un cendrier vide, il est d’une abyssale vacuité."
Un grand du barreau va prendre la suite en France pour défendre ce cendrier vide, lequel cendrier vide, au bout du compte, nous coûtera deux ou trois millions d'euros jusqu'à la fin de son incarcération, comme je l'ai déjà déploré. Ça fera de ce cendrier l'un des plus chers de tous les temps...

samedi 23 avril 2016

En attendant la revue....

Je suis désolé, mais la mort de Prince ... Je me demande même ce qu'il a pu chanter.. Quelqu'un avant-hier soir m'a fredonné quelque chose et j'ai cru vaguement reconnaître  un truc que j'ai peut-être déjà entendu. Il semblerait qu'il soit mort d'un excès de drogues en tout genre, alors ce mec, comme exemple pour la jeunesse, on repassera !
Les chaines info tournent en boucle là dessus. Quelqu'un faisait remarquer  à l'anniversaire de Jégoun, que les bavards qui y officient n'était plus des journalistes mais des animateurs, que le métier de journaliste était mort et qu'il fallait maintenant savoir alimenter un direct même si on n'a rien à dire et être capable de tenir au moins dix minutes en assénant des banalités en boucles. Tout un art..!

A la sauterie jégounesque j'ai, quant à moi, déploré d'avance la séquence qui s’annonçe avec notre élection présidentielle dont les gentils animateurs, atteints de sondagite fulgurante, nous gavent déjà. Ce qui me fatigue grave.  
On en est à une quarantaine de candidats, dont  la plupart sont des olibrius qui veulent avoir leur petit quart d'heure de gloire, mais qui n'ont vraiment rien  à dire, sauf à critiquer tout. Le Hollande bashing est reparti. Ces prétentieux se sont auto-convaincus qu'ils avaient au moins un neurone et une idée. Ça va être navrant et chiant de bout en bout, et je le subodore, ras  la casquette. Je crois qu'on attendra longtemps le messie qui aura une vision, un projet cohérent et qui, surtout, osera dire qu'il faudra faire des efforts. Ce sera plutôt un concert ininterrompu de yaqu'à-fautqu'on avec surenchères de promesses coûteuses et irréalistes. J'imagine déjà les mélenchonneries... Il n'en demeure pas moins que c'est ce gugusse là, le Mélenchon, qui fera perdre Hollande dès le premier tour, en bon capitaine du Titanic qu'il est, ouvrant ainsi une voie royale à Juppé.

Et pourtant! Nos présidents mettent deux ans, une fois élus, pour apprendre le job et pour s'imprégner de l'état réel du pays. Ensuite ils gouvernent comme il faut les deux années suivantes. Enfin, la dernière année est perdue à faire du n'importe quoi pour essayer de plaire aux électeurs. Dans ce contexte on aurait tout intérêt à reprendre Hollande : lui connait déjà le job, ne perdra plus les deux ans et, ne se représentant pas, pourra gouverner jusqu'au bout. Il a fait quelques avancées qui demandaient du courage, dont le mariage gay, fâchant les archéo-conservateurs, et il a aussi osé gouverner presqu'au centre, fâchant une partie de sa base électorale.  On vient de le classer parmi les 100 personnalités mondiales les plus influentes, ce qui n'est pas rien. On peut espérer qu'il oserait plus loin dans les réformes s'il était réélu, et notre pays a tant besoin de  réformes....

Rentré au sanctuaire. Rien n'a bougé


La Grande Arche vue de l'Arc de Triomphe