samedi 28 mars 2015

Masque...

C'était ce matin la première vraie brocante de la saison. Ma prostate m'a heureusement réveillé vers les 5h30, me laissant le temps de me préparer tranquillement pour être sur zone avant 7 heures..
Il faisait très frais, mais d'une fraicheur annonciatrice de douceur. Malheureusement il n'y avait pratiquement que des déballages de professionnels, ce qui ne peut en aucun cas m'intéresser.
J'ai croisé la M. toujours aussi guillerette et bavarde et aperçu quelques habitués...
J'ai finalement dépensé deux euros pour acheter ce masque africain d'allure étrange dont j'ignore encore l'origine. Il est fort probable que c'est un masque pour touriste bien qu'il présente à  l'intérieur quelques traces de frottement qui sembleraient indiquer qu'il "a peut-être dansé"..  Ceci dit, sur les masques africains je me suis toujours planté...


vendredi 27 mars 2015

Des tréfonds...

On ne saura jamais rien des tréfonds de l'âme humaine et le suicide d'Andreas Lubitz, le pilote dépressif de  Germanwings nous démontre  qu'on peut aller au delà de tout.
Je suis  soulagé qu'apparemment  il ne s'agisse pas d'un acte terroriste et atterré que la cause de cet immense drame soit uniquement dû au mal être d'une seule et unique personne. En plus des victimes, que de drames il a déclenché en aval de son acte diabolique, épouvantable, inimaginable !  Les proches des 149 morts ne s'en remettront jamais...

Nous non plus. 

La fragilité psychologique  de certains professionnels travaillant dans des secteurs à risque est un vrai problème pour nos sociétés avancées si sensibles à l'effet papillon.. Comment les détecter, comment les suivre, comment les soigner? Mission quasi impossible. Seules réponses efficaces :  le choix de bonnes procédures, les redondances, les contrôles encore et encore...

Chacun connait des phases dépressives, la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Je suis assez attentif à mon entourage et mine de rien j'interviens parfois quand je le juge indispensable, sachant qu'en contrepartie  j'ai eu recours à mes proches quand il m'est arrivé de n'aller pas très bien. 
Je n'hésite jamais à discuter avec  l'un ou l'autre pour peu que je sente qu'il en ait besoin. Il m'arrive  de rencontrer des jeunes adultes qui bien souvent ont beaucoup de mal pour s'intégrer dans la société (pauvreté, chômage, manque de formation...), se questionnent sur eux-mêmes et attendent les réponses d'un ancien : s'accepter comme homosexuel est presque toujours un long travail qui ne va pas de soi, même  dans notre pays qui fait partie des plus tolérant en la matière... J'espère que j'aurai été utile..

Tout ce drame ne fait que traduire nos limites. Soyons bienveillants les uns  vis à vis des autres, parlons, écoutons, aidons, aimons....

jeudi 26 mars 2015

Radicalisation ?

Un pilote seul aux commandes, précipitant l'avion contre la montagne, et  empêchant l'autre de revenir dans le poste de pilotage... Ce pilote se serait-il radicalisé?

Si c'est le cas, c'est le 11 septembre de l'aviation civile....Comme on ne peut pas savoir ce qui se passe dans la tête des gens, prendre l'avion va devenir aléatoire...

mercredi 25 mars 2015

Crash

Le mystère est entier sur ce qui est  arrivé à cet Airbus 320 qui s'est crashé à pleine vitesse hier matin dans les Alpes.
Le silence de l'équipage pendant cette fameuse descente a de quoi interpeler et la piste terroriste ne peut encore être écartée.
Imaginons un steward radicalisé. Il parvient à introduire une arme à bord, passe dans la cabine de pilotage, ordonne la descente et ensuite tue les deux pilotes...
Les causes techniques sont tout aussi possibles, mais la dépressurisation brutale me semble peu probable, et l'empoisonnement des pilotes par un gaz mortel suite à un incendie difficile à concevoir.
Ce qui étonne les commentateurs, c'est qu'aucun passager n'a envoyé de SMS ou n' appelé de son portable pendant les dernières minutes de ce vol tragique.

Attendons l'analyse des boîtes noires...

Ceux qui n'attendent pas  font partie de la droite française et accusent le gouvernement de récupération de la catastrophe. C'est immonde.
J'attends leurs nouvelles protestations suite à la redistribution à la banque alimentaire des denrées du repas d'Etat qui n'a pas eu lieu hier. Pour Lionnel Fuca, le diarrheux de la République, ce sera peut-être l'occasion d'un nouveau tweet du genre de celui-là : "On croyait avoir perdu FH depuis ce week-end électoral meurtrier. On vient de le retrouver comme commentateur du crash de l'A320! Reconversion".

Avec son Ni-Ni et ces débordements indignes notre droite à la ramasse racle les fonds...



mardi 24 mars 2015

Osterputz...

Mes posts raccourcissent en ce moment. Il est vrai que je me détache de la vie politique, engluée dans ses concepts du convenu et à part quelques figures qui me semblent avoir assez de personnalité et de courage pour pouvoir incarner une espérance, tout le reste me semble morne et mortifère.
L'alternance déploie ses traditionnels coups de balancier et, comme nous sommes dans les faubourgs de la prochaine, quoique, on revoit des têtes quasi oubliées tenter leur retour médiatique. Ce n'est pas pour me ravir. Certains avaient démontrés leur incompétence et leur sectarisme désuet et les revoilà avec le même discours qu'avant, comme ces immigrés  qui sont rentrés en 1815 pour tenter de rétablir l'ancien régime...
Non, mon problème du jour c'est le ménage. Il me faudrait faire du rangement,  nettoyer, aspirer, évacuer,  ce qui me semble surhumain, mais la poussée hormonale du printemps va me faire empoigner le chiffon, le balai, l'éponge pour remettre un peu d'ordre et de propreté là où il n'y a eu que du laisser-aller pendant tout l'hiver... C'est l'osterputz.  "L’origine de ce rituel très multiculturel se perd dans la nuit des temps. De la Suède à la Russie en passant par la Chine, aucun peuple ne semble échapper à cette tradition. A la sortie de l’hiver, on fête le printemps... en nettoyant les moindres recoins de sa maison. Aussi utile que hautement symbolique."
Puisque les alsaciens ont consacré un mot, qui signifie littéralement "nettoyage de Pâques", pour désigner  ce rituel, ce mot mériterait de passer dans le français courant..
Alors, hopla, osterputzons.... !


dimanche 22 mars 2015

Zappage...

J'ai regardé les estimations à 20h et quinze secondes après j'ai tout de suite zappé, pas envie me faire chier avec les commentaires foireux des uns et des autres, après avoir explosé de rire en constatant que le premier parti de France annoncé se retrouve 3e, et que la Marinette et la Philipot ont raté leur coup... C'était pourtant les grandes marées....
Fait en vitesse les totaux droite / gauche et vu que l'élection de 2017 s'annonçait plus ouverte que prévu et pensé que si Sarkozy était candidat à droite, la gauche aurait toutes ses chances....
Les écolos se ramassent un carton, ce n'est que justice, ils sont nuls,  et le parti de gauche avec ses 6% ne pourra jamais jouer que les croque-morts et ne servira qu'à enterrer la gauche là où elle aurait pu gagner...

Télé ronron ensuite pour terminer la soirée...


vendredi 20 mars 2015

Eclipse...

Beau soleil ce matin et j'avais complètement squeezé cette éclipse. Heureusement internet était là pour me le rappeler.
Je suis bien certain que j'ai gardé soigneusement les lunettes spéciales que j'avais achetées pour voir celle du 11 août 1999 ( j'avais même pris un jour de congé pour me rendre sur l'axe de la trajectoire de l'éclipse totale qu'on a alors juste ressentie puisque le ciel était complètement bouché ), mais les retrouver est un autre problème. Ce qui est sûr, c'est qu'elles sont rangées quelque part...  J'ai vite abandonné mes recherches et procédé à divers essais tout en évitant surtout de regarder le soleil directement. Prendre une photo d'une image du soleil obtenue à travers mes  lunettes de presbyte à assez grande focale? A oublier. Trouver de la vieille pellicule argentique, l'empiler sur plusieurs couches devant l'objectif de l'appareil photo et voir ce que ça donne? Ben voilà, c'est ce que j'ai obtenu de mieux. 


En fouillant à la recherche de ces lunettes en carton, j'ai rouvert des cahiers que je remplissais assez consciencieusement avant qu'il n'existe de blog, pages que je relierai certainement après mes 80 ans pour consoler ma vieillesse. En tout cas, c'était le but que je  donnais alors à ces feuilles d'écriture dans lesquelles j'ai collé de tout au titre de souvenirs. Dont des photos, et même des photos de mon sexe, pour garder des traces de ce qu'on était et qu'on n'est plus....  On n'est jamais trop prudent..

Je n'ai rien dit de l'attentat de Tunis. Est-ce bien nécessaire de répéter l'horreur que m'inspire ces assassinats commis par ces islamistes? Continuons de vivre normalement, c'est la meilleure réponse à leur opposer. Ça va durer au moins deux décennies, mais ils finiront bien par disparaitre.
Quant aux éclipses de soleil ce n'est pas prêt de s'arrêter.


jeudi 19 mars 2015

Où il y a de la chaine.....


ÉTAPE 1 : CITER LA PERSONNE QUI VOUS A ENCHAÎNÉE :

Tambour Major m'a inscrit dans une chaine que je vais rompre...

 
ÉTAPE 2 : RACONTER 11 PETITS (OU GRANDS) SECRETS SUR SOI :
1/ Je n'aime pas du tout conduire
2/ J'adore m'enlever les vers du nez. Cela me relaxe.
3/ Je suis très paresseux
4/ Je ne mets pas de sucre dans mon café. Je date les achats sur mes paquets de sucre, de sel pour surveiller ma consommation...
5/ Je fais la vaisselle à la main en dépit de mon plein gré  de mes deux lave-vaisselle...
6/ J'ai été l'amant d'une véritable voyante. Elle me laisse un souvenir magnifique. Par contre ses prédictions...
7/ Je dors en slip.
8/ Je n'ai jamais lu La Princesse de Clèves, ni bu du Veuve  Cliquot, ni su plus de dix décimales du nombre Pi, ni dû me prostituer pour survivre, ni vu d'apparition de la Vierge, ni mû de fardier trente tonnes à la seule force de mes petits bras, ni pu chanter l'air de la Reine de la Nuit dans la tonalité, ni tu des vérités bonnes à dire... J'aime être nu à la plage..
9/ J'aime les abats en général, tête de veau, rognons, foie de volaille, tripes....
10/ J'ai tous les permis de conduire sauf un
11/ Je considère que celui qui pose une question doit-être capable d'entendre la réponse et donc je ne mens pratiquement jamais... 

 ÉTAPE 3 : RÉPONDRE AUX 11 QUESTIONS POSÉES PAR CELUI/CELLE QUI VOUS A DÉSIGNÉ(E) :
1/ Quelle(s) odeur(s) associes-tu à ton enfance ? L'odeur de la ferme
2/ De quelle couleur sont tes yeux ? Bruns
3/ Si j'ouvre ton frigo, je trouve quoi dans le bac à légumes ? Des bouteilles de vin
4/ Un pays où tu n'es encore jamais allé et où tu rêves d'aller ? Au pays des merveilles...
5/ Parle-moi de ce professeur qui te terrorisait quand tu allais au collège/lycée ? Aucun
6/ As-tu une devise ou une maxime qui te représente ? Et si oui, laquelle est-ce ? Vis ta vie, il y a du bonheur partout....
7/ Une chanson que tu fredonnes ou que tu écoutes lorsque tu es triste ? Moi lolita...
8/ Quel est l'endroit le plus saugrenu où tu as pensé au sexe ? Euh? je cale là.... Saugrenu, saugrenu? Dans un jardin? En haut d'une échelle? ...
9/ La couleur de vêtements qui te va le moins ? Bleu roi
10/ Si tu pouvais arrêter le temps, pendant une demi heure, une fois par jour, à quelle heure serait-ce ? 21h
11/ Quelle est, de ta vie la décision la plus dure que tu aies eu à prendre  ?  Divorcer...

ÉTAPE 4 : DÉNONCER À SON TOUR 11 PERSONNES QUI DEVRONT REPRENDRE TOUTES LES ÉTAPES DE CETTE CHAÎNE :

Joker.... 



mardi 17 mars 2015

Boycott

Je vais désormais boycotter Dolce et Gabbana. Ils ont dit des conneries sur les gays. Je vais aussi boycotter Ibrahimovic. Il a dit des conneries sur les français. Je continue de boycotter Depardieu qui ne paie plus ses impôts chez nous.
Tout cela ne me demandera aucun effort, je n'ai aucun sens de la mode, du sport médiatique, et je regarde de moins en moins de films. Il faudrait même me payer pour regarder un match de foot, tant cette industrie me semble dérisoire, mais, ceci dit, elle peut servir d’exutoire à bien des frustrations de la vie pour certains. Je suis toujours effaré de la pauvreté des commentaires à la fin des matchs, pourtant émis par des dirigeants prestigieux qui se donnent du mal ( je pense même que certains se font coacher pour ça ) pour dire des choses aussi connes, mais dans le fond, que peuvent-ils dire d'autre? Taper dans un ballon n'aidera jamais à devenir un intellectuel...

Ceci me fait penser, ne cherchez pas par quel itinéraire j'en arrive là,  à la phrase des parents de Coco Chanel, "on n'est pas assez riche pour acheter bon marché" qu'elle a mise en application toute sa vie. J'ai un ami qui est plutôt "label victim" , chaussures untel, polo un tel autre, montre machin, voitures truc et je m'aperçois que tout cela lui coûte bonbon à l'achat et en entretien. Son téléphone bidule est souvent tombé en panne et le contraint à un abonnement quatre fois plus cher que le mien pour le même service rendu. Ses chaussures s'usent peut-être un peu moins vite que les miennes, mais comme elles coûtent six ou sept fois plus cher à l'achat, je m'y retrouve, sa montre, oui bien sûr, mais ça ne se voit pas qu'elle est en or , d'autant qu'il est blanc, et je ne me promène pas avec une loupe pour lire la marque prestigieuse qu'il porte au bras gauche, de sorte qu'il a dû nous expliquer tout ça pour qu'on apprécie à juste titre ses mouvements de poignet. Ses voitures, qu'il ne veut que parfaites en tout point, sont des gouffres financiers. C'est vrai qu'elles sont magnifiques, agréables, mais aucune ne rentrerait dans mon garage, calibré plus populaire, et ma bas de marque me suffit largement pour aller d'un point A à un point B.

Tout cela m'incite à penser qu'il est plus vrai de dire "on est trop pauvre pour acheter cher". C'est finalement la simplicité des gens, leur allure, le côté confortable de leur habillement sans être ostentatoire, leurs gestes, l'harmonie de leur corps, leur regard, leurs premiers mots qui m'indiquent avec qui je suis. On est loin là des slips Dolce & Gabbana que les jeunes qui friment font dépasser de leurs jeans par mimétisme, ou des conversations sans intérêt sur le dernier match du PSG qui pourraient dater d'il y a cinquante ans et qui seront les mêmes dans cent ans... Quand aux bitures de Depardieu...!

Pourquoi je parle de ça, moi? Euh ? Oui, bon, les éléments extérieurs de richesse, la mode, le paraitre, je m'en fous. Voilà...


Hum....

Certain l'appellent aussi un dégueuloir de boules de billard...