jeudi 26 janvier 2023

Sabotage...

 

Il semble que l'Ukraine abandonne actuellement du terrain à la Russie qui a le renfort des milices mercenaires Wagner composées de condamnés qui n'ont pas grand-chose à perdre et qu'on envoie par groupe de huit ou dix à l'abattoir.

La décision de l'Amérique et de l'ensemble des états européens de donner des chars à l'Ukraine  s'avère indispensable  et va sensiblement rétablir l'équilibre et peut-être même de permettre une contre-offensive à l'Ukraine.

Cette guerre va se poursuivre dans une sorte d'escalade des moyens - l'Ukraine réclame des avions de combat et des missiles à longue portée pour attaquer les installations militaires russes -  pendant longtemps encore, tant que la Russie ne sera pas battue, ou que les dirigeants russes ne seront pas éliminés d'une manière ou d'une autre.

Disant cela, je ne fais que constater que Poutine ne lâchera jamais et va s'entêter à poursuivre cette guerre qui vise à détruire l'Ukraine et à affaiblir et  disloquer l' Union européenne. On a à faire avec un fou furieux et un malade qui, je l'espère, sera un jour jugé pour les crimes qu'il a commis.


Dans la sorte de guerre que livrent les syndicats et les partis de gauche contre la réforme des retraites, voulant ajouter une couche d'assistanat contre la réalité de l'état des finances publiques et de la dette colossale et hors de contrôle, le sabotage des câbles de la gare de l'Est par des gens qui connaissaient parfaitement les installations m'a fait penser au déraillement du 3 décembre 1947 où un  rail de  25 mètres a été carrément déboulonné provoquant la mort de vingt personnes... L'article de Wikipédia est bien documenté sur cette affaire et l'enquête d'alors n'a pas permis de trouver les responsables.

Mais cela ne m'empêchera pas de penser que nous avons aussi nos petits Poutine en  France...

mardi 24 janvier 2023

Des ébréchures

 En vertu du principe  " tant qu'on n'a pas essayé de faire quelque chose, on ne peut pas savoir si on en est capable ou pas ", un adage que j'ai appliqué toute ma vie, j'ai entrepris de réparer la petite ébréchure qu'il y avait sur le col du vase  de Louis Giraud qui est en photo un peu plus bas. Quelques grammes de matière, un ou deux maximum,  à remettre à la bonne place et des couleurs à respecter.  

Le but c'est que le petit accident ne se voie plus du tout. N'ayant pas d'enduit en stock, j'ai, dans un premier temps, cherché dans un magasin de bricolage, mais mon radinisme ( on va appeler ça sens de l'économie ) s'étant mis en branle, j'ai plutôt demandé à un ami s'il ne lui en restait pas un peu dans un coin, on ne sait jamais. Mon ami a sollicité   ses collègues de travail autour de lui et il s'en est trouvé un qui en avait un tube quasiment plein. 

Quelques jours après ce tube était arrivé chez moi. J'ai tout de suite rassuré mon ami sur la quantité qui me serait nécessaire, moins d'une petite cuillère, de sorte que le tube repartirait quasiment le même qu'il était venu.

Ensuite j'ai attendu le moment où je me sentirais au top pour réaliser cette réparation, soit le lendemain matin vers onze heures...

Premier temps, reboucher le trou en laissant déborder de la matière, appliquée grâce au bout d'une lame d'un couteau.

Ensuite vingt quatre heures de séchage.

Deuxième temps, retrouver le morceau de papier abrasif triple zéro qui devait bien être quelque part. Il était au fond de la boîte à outils qui pèse une tonne.

Troisième temps ponçage délicat. Durée moins de dix minutes.

Ensuite reprise des couleurs. Je me suis questionné car le jaune est délicat et je n'avais pas intérêt à me planter. Il me vint la solution, faire un enduit d'essai sur lequel je pourrais mettre au point la teinte.  Cet enduit me retarda de vingt quatre heures, mais bon, il était indispensable. Je l'ai réalisé dans le fond d'un contenant de dessert en aluminium avec juste une petite lichette d'enduit.

C'est à ce moment-là que j'ai pensé à l'oreille du chat.

En effet sur cette céramique d'Anguiano qu'on peut voir ici, l'oreille d'un chat a un très petit éclat. J'entrepris alors la réparation. 

Et donc après toutes ces étapes, voici les résultats. Ce n'est pas parfait, mais ce n'est pas si mal pour un premier essai.  On remarque facilement les deux endroits qui ont été réparés...  Il me reste à continuer à apprendre...


Changeons un peu de sujet. J'ai trouvé ce beau petit cadre Montparnasse qui était vide.  De là cet essai dans la série des promeneurs pour le remplir.. Moi j'aime bien...

dimanche 22 janvier 2023

Dimanche

Des nouvelles de la gauche.

Le rastaquouère Jon Luc devient jeteur de sorts et s'exclame : "soyez maudit, monsieur Macron !"..

L'amour du prochain se lit sur cette pancarte :


Attention si les islamo- trosko- stalino-écolo-nupeïstes viennent au pouvoir, ils rouvriront le Goulag.. Nous sommes prévenus.

La ravagée écologiste Tondelier dans ses délires imagine que les milliardaires préparent leur "petit plan de sortie" vers la planète Mars où ne pousse pas un seul brin d'herbe.   Elle a vraiment des problèmes avec ses bouffées délirantes, elle est bonne pour sainte Anne !
 

Le parti socialiste, 1,70 % des voix à la dernière présidentielle, s'est coupé en deux à la suite d'un vote à bulletins truqués. A peu près 25000 militants ont voté. Faure serait vainqueur. Faure fait de plus en plus Faure !

Puisque nous sommes dimanche, un sujet en marqueterie, un peu sordide, mais néanmoins religieux, que je ne parviens pas à dater...   

mercredi 18 janvier 2023

Veillée d'armes

Avec cette réforme des retraites, ils sont devenus fous furieux.. Exemples :

La CGT menace de couper le courant à ceux qui soutiennent la réforme des retraites. On entre tout d'un coup dans l'illégalité, sans compter les ravages que peuvent causer ces coupures sauvages d'électricité. Avec des annonces pareilles, je m'attends aux pires débordement lors des prochaines manifestations

«On va aller voir ceux qui veulent la réforme, qui la soutiennent, ceux-là, on va s’occuper d’eux. On va aller les voir dans leurs permanences, on va aller discuter avec eux, et puis si d’aventure ils ne comprennent pas le monde du travail, on les ciblera dans les coupures qu’on saura organiser», a affirmé Sébastien Menesplier lors d’une rencontre au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis). (Stephane de Sakutin/AFP)

La Tondelier qui s'est déjà qualifiée pour être aussi conne que la Rousseau, nous annonce ce qu'elle souhaite pour la France :


Voilà la propagande de la CGT qui nous ramène directement à ce qui se faisait de mieux sous l'ère stalinienne avec cette femme masculinisée  en camionneuse et qui fait grève armée d'une masse, prête à vous en coller un coup  dans la tronche si jamais vous soutenez le gouvernement


Cet autre joyeux drille de la CGT  réclame le retraite à 50 ans avec un minimum de 2000 euros par mois, montrant par là qu'il a le sens des réalités et qu'on peut compter sur lui pour bien gérer le pays,


Là c'est Têtu qui s'y met et estime que les homosexuels seront plus vulnérables que les autres si l'âge la retraite passe à 64 ans. Je ne vois pas en quoi être homosexuel rend plus vulnérable face à la vieillesse. Têtu rejoint l'islamo gauchisme...


Bref, ça s'annonce rude et je m'attends à tous les excès et tous les débordements. Cette gauche qui ne veut que détruire et casser, a des nostalgies du stalinisme et souhaite nous instrumenter pour défendre des utopies irréalistes me donne la nausée...

dimanche 15 janvier 2023

La photo du mois

 

Le thème du mois : avec une ultime photo exprimez librement le nombre de vos participations au sein du groupe.

J'ai adhéré à ce groupe le 15 novembre 2011 et donc publié 135 photos du mois si mes comptes sont exacts. Je ne vois pas trop comment invoquer ce nombre de 135 et avec mes regrets que ce groupe s'auto supprime, voici ma dernière  contribution qui raconte un départ, une fin :


Ont également participé :


Je les salue chaleureusement et leur souhaite plein de bonnes choses.

jeudi 12 janvier 2023

Retraites

 

Je reviens quelques instants sur ces temps-là de mon enfance, de mon adolescence et de ma  vie de jeune adulte avant de devenir un boomer....


La semaine de travail durait alors 48 heures, on travaillait le samedi et ce jusqu'à la fin des années 60.


L'âge de la retraite était alors à 65  ans. Il le restera jusqu'en 1983 pour passer à 60 ans.  Depuis 2011 cet âge est remonté progressivement à 62 ans.

L'espérance  de vie à la naissance était en 1950  de 63,4 ans pour les hommes et de 69,2 ans pour les femmes.  Depuis elle n'a pas cessé d'augmenter de façon quasi linéaire pour atteindre en 2019  79,7 ans pour les hommes et 85,6 ans pour les femmes.  

La courbe du taux de chômage montre qu'en ces temps là tout le monde, ou presque, travaillait


A la lecture de ces données on peut   qualifier les "trente glorieuses" de "trente laborieuses", ce qu'elles furent...

Alors quand j'entends gémir la camarilla gauchiste, syndicaliste et extrême droitiste, citant en exemple notre bonheur qui ne sera pas partagé, je me dis qu'ils poussent un peu.  Certes, ramener l'âge  de départ  à 64 ans au lieu de 62, c'est dur. Mais assurer la pérennité de notre système de retraite par répartition me semble beaucoup plus nécessaire et étant donné l'endettement de la France il faut mettre un frein à toutes les dérives.  Distribuer l'argent qu'on n'a pas ça ne peut pas durer bien longtemps et si l'on regarde  ce graphique, il y a de quoi être effrayé :


Bon.. Quelques semaines de turbulences en vue. Espérons qu'il y a assez de gens raisonnables dans notre pays pour soutenir le courage de ceux qui se mettent en face des réalités et qui essaient d'y faire face...


L'espérance de vie en retraite par pays

mardi 10 janvier 2023

Ils me fatiguent d'avance..


 Il y a parfois de beaux après-midi avec un beau soleil et cet hiver se passe en douceur jusqu'à présent.  

Il faut en profiter, Elisabeth Borne va présenter le projet de réforme des retraites cet après-midi. Ensuite ça va être le déferlement des contres. On les connait déjà. Ce sont les immobiles, ceux des rentes, du sur-place, plus enclin à régresser qu'à avancer. Je ne vais pas m'étendre là-dessus, on en en entendra suffisamment parler dans les semaines qui viennent.

Les enturbannés continuent leur immonde répression en Iran, sordide conséquence de textes qui ont été écrits il y a 1400 ans. Le monde entier commence à s'en émouvoir.  Il serait temps que ces monstres quittent le pouvoir. Vœux pieux, j'en ai bien peur...

Le prince Harry publie ses mémoires en 15 langues et en des millions d'exemplaires. Des tas de gens vont lire ses gémissements de riche et compatir à tous ses malheurs. Je n'en serai pas..

Mélenchon qui n'est plus rien,  est en train de remonter les Guyanais contre leur patrie-mère. Il se trouve que France 2 va l'aider dans cette mission en envoyant toute une équipe le rejoindre de l'autre côté de l'Atlantique, bonjour le bilan carbone, pour aller lui tendre leur micro dans la forêt équatoriale. Nous aurons droit à quelques élucubrations de plus sur l'écologie, la pollution, la crise climatique, l'inflation, le bolivarisme et tout le tralala mélenchonesque...  Cette émission payée par nos impôts est une honte...

Heureusement qu'il me reste la peinture, le blog et la chine. Ai trouvé ce vase de Louis Giraud (1897-1985) au décor peint qui me semble dater de la période Art déco vers 1935.  Voilà qui augure bien de la suite de 2023...

jeudi 5 janvier 2023

Le destine de Poutin


J'ai raté la cérémonie papale pourtant diffusée sur le service public. Ce fut certainement moins coloré que les obsèques d'Elisabeth II.  Et que des hommes habillés de longues robes pas très sexy en scène...!

Autres obsèques en vue, le président russe Vladimir Poutine serait « mourant », selon une interview sur ABC du chef du renseignement ukrainien, Kyrylo Boudanov.  J'ai  téléphoné au beau-frère de ma tante par alliance qui a croisé au supermarché le cousin d'un turc proche des milieux bien informés  pour savoir si c'était vrai et je n'ai pas eu de confirmation. Je ne suis donc pas en mesure de certifier cette nouvelle qui finira par être vraie un jour ou l'autre..

Du côté de la lutte pour l'égalité homme femme, une grande étape vient d'être franchie avec la féminisation du nom d'une ville par décision de son maire socialiste qui s'appelle Bertrand  Kern et dont le nom doit passer à la postérité pour ce haut fait d'arme. Si je vous dis "les enfantes vont manger ce midi à la cantin de Pantine" vous sentez tout de suite l'avancée  considérable de la cause des femmes qu'on doit à ce grand réformateur du XXIe siècle.

J'ai essayé de passer quelques minutes sur Cnews, mais c'est au dessus de mes forces. Ce n'est qu'une assemblée de vieilles râleuses. Il n'y a même plus de suspens, ils sont contre tout ce qu'a dit ou fait  Emmanuel Macron et ils approuvent tout ce qu'a fait ou dit Zemmour ou Bardella.

Les mollahs enturbanés sont un peu fâchés contre la France.  Ils ont fermé l’Institut Français de Recherche en Iran (IFRI), après la publication par Charlie Hebdo de caricatures jugées insultantes pour le guide suprême iranien Ali Khamenei.

Une autre victime des mollahs...

mercredi 4 janvier 2023

Calmos...

Je procrastine à fond. Il faut profiter du calme tant qu'il y en a. Cela ne durera pas, les grincheux de tous ordres se préparent pour les prochaines  semaines et ils ne rêvent que de chaos. La réforme des retraites va  nous remplir les rues, arrêter les trains et le métro, maintenir les avions au sol, alimenter les médias, en déchaîner certains, être l'occasion de quelques pillages et destructions, mais j'imagine qu'elle passera.

La Nupes se déconstruit petit à petit, A part vouloir devenir un assisté, qui peut rêver d'être à gauche. Si par malheur ils parvenaient au pouvoir, la France pulvériserait alors son taux de prélèvements obligatoires et ils l'amèneraient autour de 65%, redistribuant en pensant faire le bonheur de ceux qui gémissent, mais qui ne cesseront jamais de gémir puisqu'ils en ont fait un métier :  demandez donc à Martinez qu'est-ce qui le fait vivre ?

Charlie Hebdo a lancé un appel aux caricatures  du grand humaniste Khamenei qui s'est auto attribué le nom de guide suprême ce qui l'autorise  à soutenir Poutine et à réprimer sans état d'âme la révolte d' Iraniennes qui réclament un peu plus de liberté. J'ai aimé celle-là.

samedi 31 décembre 2022

Un dernier verre...

 

Voilà, 2022 se termine. On peut tirer un trait sur le passé mais on est bien obligé de constater que l'avenir, dont cette année qui vient, ne s'annonce pas simple et évident.

Nos gémisseurs et nos gémisseuses sauront mettre tous les obstacles possibles contre la marche vers le progrès, qu'il soit technique, social, sociétal ou autre. L'adoption, par exemple, de la loi sur la fin de vie, en laissant à chacun le choix de la manière d'en finir, ne se fera pas sans que les religions nous débitent une fois de plus leurs sornettes sur cette légère et "intolérable" modification de la condition humaine qui s'oppose aux pâmoisons que leur inspire l'infini  qu'ils vénèrent et au travers lequel ils prétendent exercer un pouvoir sur tout un chacun. 

Je ne vais pas faire la liste des difficultés qui nous attendent, elles sont fort nombreuses et j'espère que nous aurons la force de surmonter tout cela.

Mon petit train train va continuer en 2023 bien entendu. J'espère peindre quelques tableaux et écrire quelques pages, tout cela sans grande prétention.  J'ai aimé toute ma vie n'être personne.

Pour terminer, je présente mon  dernier objet chiné de 2022. Je n'ai pas trouvé son identique sur le net. Il a pourtant été produit en quantité et je le trouve beau de qualité. Mais d'où vient-il, qui l'a fabriqué ? J' en saurai peut-être plus l'année prochaine..

Bonne année et bonne santé à tous.