jeudi 25 mai 2017

Suite..

Je regarde, navré, Hamon soutenir des candidats du  Parti communiste, derniers vestiges du stalinisme, contre Valls, Touraine et quelques autres. Les petits règlements de comptes dans ce qu'il reste du Parti Socialiste vont bon train, signe que sa grande décomposition est en marche.
Ce tweet résume la situation et montre un Cambadélis, premier secrétaire, monté sur une palette peinte en rouge cherchant des gens qui voudraient bien l'écouter.. Plus personne... Les législatives vont être terribles pour le PS.

Martine Aubry déprime « C'est ça ma tristesse absolue. J'ai 66 ans et j'ai l'impression que tout ce que j'ai fait dans ma vie est abîmé, cassé. Tout ce à quoi j'ai cru »,
Oui, ça sent la fin.  C'est le résultat d'une fuite à gauche, alors qu'une présidentielle se gagne au centre. Et c'est aussi une erreur de jugement. Après des années à écouter ceux qui gémissent, certains de manière professionnelle comme la CGT qui en a fait son fond de commerce, on pouvait croire que la France allait très mal. Mais non. certains vont mal, mais pas tous, loin de là. Pour parcourir des brocantes je vois partout des étals gavés, les voitures rutilantes, des gens bien habillés, des villages au top, et je pense que les classes moyennes ont le sentiment de profiter d'un certain bien être et plus que de vouloir l'améliorer elles ont plutôt la peur de le perdre. 

Ces partis qui voulaient faire notre bonheur malgré nous, allant jusqu'à proposer un revenu universel d'existence, ceci en accroissant une dette qui menace, et de quelle manière, la stabilité sociale et le long terme, ces partis qui n'ont pas su se renouveler, vendant toujours la même soupe, vont souffrir un peu. Les classes moyennes, bien éduquées, sont conscientes des risques du toujours plus et du n'importe quoi et, je le pense, seront capables des efforts qu'on leur demandera pour redresser la situation. 

Laissons sa chance à Macron qui vient de démontrer qu'il savait avoir de la poigne...

Rentré ce matin avec ce vase gaulois.



mardi 23 mai 2017

Manchester..

Je vais passer la journée, triste, à penser à ces morts de Manchester, à ces enfants qui assistaient à ce concert avec leurs parents, à ces blessés, certains à tout jamais, à leurs proches, à ce qui nous attend encore ici, là, ailleurs, partout sur notre Terre, petit joyau perdu au milieu du néant. On ne s'y fait pas. Ma liste, en marge, s'allonge, forcément incomplète. Je vais y ajouter Manchester...

Face à ce carnage insupportable, le tweet de cette immense conne...


samedi 20 mai 2017

Bas relief

Trouvé ce matin ce vénérable caillou.
Reste à en connaitre l'époque et à savoir ce à quoi il servait.
Europe, Asie? Morceau de sarcophage ou de fonds baptismaux? Epoque romane ou antérieure ?

Voilà peut-être  des années de questionnement avant de trouver une pierre similaire tout à fait par hasard sur un catalogue, sur internet ou ailleurs..



vendredi 19 mai 2017

Suite....

Les premiers sondages sur les Législatives donnent 32% à la  République en Marche, 20% aux Républicains et au Front national, 14% à Mélenchon et 11% aux socialistes.
Les projections sur le 2e tour donnent 280 à 300 députés pour la REM, 150 à 170 pour les Républicains, 40 à 50 pour le PS, 20 à 25 pour Mélenchon et 10 à 15 pour le FN.

Macron aura donc vraisemblablement une majorité pour mener les réformes nécessaires à la dynamisation de notre pays et à son redressement.

Son gouvernement est plein d'espérances. Les seuls bémols que j'y mettrais, c'est l' arrivée de Nicolas Hulot, personnage faisant partie des ultra sensibles de l'écologie dogmatique et prompt au clash, lequel devrait avoir lieu dans les prochains six mois.  J'aurais aussi évité Darmanin, défenseur des intégrismes catho compassés et qui ne pourra pas apprécier plus que cela Edouard Philippe co-auteur d'un livre érotique...

Macron a justement dit aux membres de cette équipe d'être eux-mêmes, de ne pas changer parce qu'ils ont été choisis pour ce qu'ils sont. C'est finement vu. Pour ce que j'ai pu observer dans certains reportages, Macron pose souvent un regard lucide et fouilleur sur les gens qu'il croise et est capable de saisir en quelques instants à qui il a à faire. Certains psychanalystes disent que les dix premières minutes d'une rencontre sont essentiels et que tout y est déjà concentré. Je le crois.  J'ai souvent l'impression de connaitre déjà les gens que je croise, les voyant marcher, bouger, observant leur visage et ce qu'il raconte, les entendant dire leurs premiers mots, vocabulaire, tournure de phrase, relançant pour creuser un peu, observant les signes qu'ils envoient à travers leur mise, les accessoires qu'ils portent, la cohérence ou l'incohérence de l'ensemble,  etc.. et au bout de quelques instants après la rencontre j'ai déjà le sentiment d'en savoir beaucoup plus.. C'est d'ailleurs ainsi que nous procédons tous avec plus ou moins d'efficacité selon ce que nous sommes, car, naturellement, on voit toujours les autres à travers soi-même...

J'attends tranquillement la suite en observant des explosions ici ou là, la tombée des masques de certains, la mise à nu d'autres, sachant qu'après la formidable secousse que nous venons de vivre, que j'avais exagérément comparée à l'éruption du Krakatoa, l'érosion recommencera ses nivellements,  les rivières reprendront leur cours, et des paysages réapparaîtront dans lesquels, je l'espère, nous vivrons plus heureux...


mercredi 17 mai 2017

De tout, de rien...

J'imagine que de trouver des élus de droite, propres sur eux, voulant bien traverser le Rubicon et non homophobes a été impossible. Damartin est donc ministre de Macron bien qu'il soit intervenu 64 fois en séance à l'Assemblée nationale contre la loi Taubira, sans parler du reste....

Je souhaite néanmoins bonne chance à ce gouvernement dont la première tâche est de gagner les législatives, mais en ce qui me concerne, le candidat investi par En Marche dans ma circonscription, un certain Vincent Bru, est lui aussi homophobe, signataire du Manifeste des Maires CONTRE Le Mariage Pour Tous. Je ne voterai donc pas pour lui. Ça, je ne peux pas. 
Mais, comme je le disais plus haut, trouver des candidats venant de la droite, propres sur eux, voulant traverser le Rubicon et non homophobes, c'est presque mission impossible.

Je note en passant, qu'en moins de deux heures les traverseurs de Rubicon ont été chassés des Républicains, parti qui a des notions très élastiques de la morale puisque les Balkany en font toujours partie, Sarkozy et Fillon aussi d'ailleurs...


Je vais profiter de ce post sur le nouveau gouvernement pour donner du travail à Nicolas Hulot. 
Je faisais quelques courses tout à l'heure dans un magasin populaire quand je fus tenté par l'achat de tentacules d'invertébrés, spécialité que je m'offre parfois quand j'en trouve, et qui est plus une curiosité culinaire proche du caoutchouc qu'un plat goûteux.
Je me mis à lire attentivement l'étiquette car généralement il s'agit de tentacules de pieuvres, et je ne savais pas les calmars si gros qu'on puisse faire des rondelles de leurs tentacules. 
Et  je constate qu'il s'agit de calmars géants péchés dans l'océan Pacifique Sud-Est zone FAO n° 87.
Les calmars géants ont été découverts il y a quelques années, vivent en eaux très profondes et ne doivent pas être si nombreux que cela.
Là, je trouve que ça va trop loin, que ça n'a plus de sens. Pourquoi aller dans le Pacifique sud pour me rapporter des  morceaux de ce pauvre animal pour les mettre dans mon assiette. Nous sommes devenus fous...Ce n'est plus du gaspillage, c'est une honte...
J'ai reposé le paquet après avoir pris cette photo... Pauvre monde...!



lundi 15 mai 2017

La photo du mois

Le thème du mois: la lumière




Ont également participé :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, J'habite à Waterford, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Testinaute, Tuxana, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

D'hier...

J'ai bien aimé la passation de pouvoirs hier.  Macron est assez tactile, a fait preuve d'une chaleur assez étonnante et les émotions des uns et des autres face à ce jeune président qui impose déjà son talent a de quoi rasséréner pour la suite. Le maire de Lyon, vieux routier de la politique, au bord des larmes, nous a démontré qu'il avait fait un ralliement de cœur, fondé sur les espérances qu'il a mis dans ce jeune poulain qui est arrivé tout en haut de manière si exceptionnelle. Il n'était pas le seul à être ému.
Dans ses deux excellents discours on a pu entendre les mots audace, avenir, confiance, Europe, solidarité et tant d'autres qui vont nous emmener  plus loin vers demain... 
Je crois que la France avait vraiment besoin de ce coup de jeune et j'espère que la nouvelle assemblée sera elle aussi en marche pour enfin sortir du marasme dans lequel nous survivions tant bien que mal depuis tant d'années.
Macron a porté toute cette journée  un costume à 450 euros qui lui allait très bien d'ailleurs. Nous sortons du paraître, des dépenses stupides et des fantasmes aberrants liés à l'argent. Il sait être sans fioritures et nous démontre qu'il se fout du luxe. Il saura gérer. C'est vraiment rassurant...


samedi 13 mai 2017

Au revoir Pépère...

Je ne vais pas laisser partir Pépère sans le remercier pour avoir légalisé le mariage pour tous. Il restera dans l'histoire celui qui a fait franchir cette marche à notre société, en dépit des ringards, des arriérés, des rances de la Manif pour tous et de ceux qui l'ont soutenue.
Je vais le remercier aussi pour avoir essayé de faire bouger le corps social, essayé d'aller d'une société figée prompte à l'assistanat, vers une société du mouvement et de l'audace, en dépit des ringards, des arriérés, des pétrifiés de la gauche de la gauche et de ceux qui s'y sont ralliés.
J'étais peut-être  l'un des derniers à le soutenir. Il aura terminé dans une impopularité rare, mais je suis certains que tous reconnaîtront bientôt  sa gentillesse, sa simplicité, sa volonté de faire évoluer les choses, son honnêteté,  son sens de l'humain, et si son bilan économique n'a rien d'éblouissant, il a réussi à stopper les dérives héritées du quinquennat de Sarkozy. Il termine sans aucune casserole et a su gérer sans compromission les quelques affaires qui se sont présentées. Il a su aussi répondre efficacement au terrorisme tout en maintenant la cohésion de la nation.
Il n'a jamais essayé d'influencer la justice et les médias n'ont jamais été aussi libres qu'aujourd'hui...
Malheureusement ce fut presque un jeu de se liguer contre lui dans le Hollandebashing, et tout ce qu'il a voulu oser a été systématiquement contrecarré. Mention spéciale aux Frondeurs, à une partie de la droite, au catholicisme...
Il laisse une nation plutôt apaisée qui reprend confiance en elle au point de tenter le renouveau avec un jeune président à qui on ne peut que souhaiter bonne chance...



mercredi 10 mai 2017

De la marche....

Le défi qui nous attend est simple, redoutable et tient dans ce schéma:



Une terrible marche à franchir... Depuis 2015 on a juste réussi à réduire le déficit de 600  millions par an. A ce rythme l'équilibre sera atteint au mieux en cent ans, tandis que les milliards de la dette, faisant boule de neige entraîneront notre pays dans le chaos...

Le référentiel qui consiste à comparer le déficit de l'Etat avec le PIB est un faux ami et réduit à 3,8% , chiffre qui peut paraître dérisoire, l'énormité des enjeux et des sacrifices. Celui-ci, plus brutal, le déficit représente 22.5 % des recettes de l'état, décrit parfaitement l'énormité des efforts qui nous attendent, qu'on le veuille ou non. Il n'y a pas photo, entre 3,8 et 22,5 mais, semble-t-il, dit comme cela, ça effraierait le peuple.  Mais  ce 22,5%, c'est aussi le cadeau que le peuple va laisser à ses enfants, ses petits enfants et même au delà. Que l'on songe que Londres n'a fini de rembourser les emprunts contractés au moment de la première guerre mondiale qu'en mars 2015, un siècle après...


^

La charge des intérêts de la dette  tourne actuellement autour de 40 MM par an et est légèrement décroissante en raison de la baisse des taux. Mais c'est colossal, et nous sommes à la merci de la moindre remontrée du coût de l'argent. 1% de plus, ce qui est peu, c'est 21,7 MM d’intérêts supplémentaires....

Quand j'entends les gémissements orchestrés par Mélenchon, Hamon,  la CGT, qui réclament du toujours plus, comme si tout n'était que malheur, injustice, exploitation dans notre pays, manne qu'on ne pourra faire descendre du ciel qu'en empruntant encore davantage, en sachant en plus que pour chaque centaine d'euros redistribués seuls vingt seront dépensés en France, il y a de quoi trouver ces bonimenteurs démagogues totalement irresponsables... D'ailleurs de la dette, ils s'en foutent, ils l'ont dit...

Macron, bien conscient de nos dérives, veut  réduire l'écart entre recettes et dépenses. Trop peu à mon sens. Pour construire avec pour résultat le centimètre près, il faut partir avec l'exigence du millimètre...  A cet égard Fillon voulait franchir cette fameuse marche en 5 ans. Il serait peut-être arrivé à moitié au bout du quinquennat.

Macron a des objectifs plus modestes, sans que je puisse dire lesquels, 60 milliards d'économie (par an? en cinq ans?), sachant que le corps social sera en souffrance en raison des efforts demandés. Mais bon, il faut le faire et aller au bout. Alors en marche....



Trouvé cette pointe sèche de Henri Boutet (1851-1919). Un soir pluvieux à Paris en 1888: un réverbère à gaz, un omnibus à impériale, une dame, des chapeaux hauts de forme...

lundi 8 mai 2017

Macron président, fait !

Macron a gagné avec 66.1% des voix, ce qui veut dire que la folle a perdu au moins 6 points après son calamiteux débat. Cette défaite n'a pas eu l'air de trop l'attrister puisqu'elle dansait (comme une folle ?) hier soir pour fêter cela... Au Front national on sait s'amuser d'un rien...

Mélenchon lui ne dansait pas et son bras droit Alexis Corbière n'a même pas perdu un instant pour lancer des menaces en direct à la télé " tout cela va très mal se terminer", comme si ce président élu depuis quelques minutes devait déjà s'inquiéter de la fureur de ces partisans du ni ni, tout juste bons à remonter le peuple  pour prospérer sur ses frustrations. Mélenchon termine ce cycle par une phrase odieuse dont il a le secret "ce soir s'achève la présidence la plus lamentable de la Ve République", ce qui me fait dire sans hésitation que c' est un abruti sans pareil, car il dit préférer les quinquennats de Sarkozy, de Chirac, de Pompidou, de Giscard, ce qui vu sa position politique peut sembler étonnant, mais qui ne l'est pas le moins du monde, comme je le  remarquais là....

Cambadélis,  lui aussi, n'a pas bien compris que Macron était  élu et a estimé le résultat "déroutant et inquiétant".  Inquiet de la déroute qui l'attend aux législatives? Les exégètes se sont perdus en conjectures hier soir sur le sens qu'il fallait donner à cette déclaration étonnante et je pense que mon interprétation est la meilleure. D'ailleurs Hamon a déjà appelé à l'union de la gauche, c'est à dire qu'il s’apprête à reproduire la séquence négociation avec ce qu'il reste des écolos pour ensuite aller se faire rouler dans la farine par Mélenchon pour atteindre le résultat d'une trentaine de députés rescapés du naufrage.. Hamon est le pire stratège qui soit. Ne parlons même pas de ses idées et de ses propositions..

J'ai aussi vu, hier soir, Baroin s'inquiéter de l'avenir de la droite et promettre de tout faire pour qu'elle gagne les législatives. Il ne s'inquiétait pas de l'avenir de la France, non. Pourtant c'était le moment solennel, le résultat venait d'être tout juste annoncé. Non, il s'inquiétait juste de l'avenir de la droite, ce brillant politique, qui fut, dans les six derniers  mois, candidat pour être premier ministre , successivement de Sarkozy, de Fillon et même de Macron auquel il a aussi fait ses offres de service. Je pense que le sénateur Baroin, qui conduira les législatives à droite, s'inquiète surtout et seulement de son propre avenir...

Voilà. Pour la soirée macronique d'hier soir nous avons eu le Louvre, temple de la culture française, plus grand musée de monde,  reflet de notre histoire et de ce qu'on a de meilleur, l'hymne européen et la Marseillaise. Trois symboles qui comptent. C'est bien parti.

J'espère que notre jeune président aura une majorité après les élections des 11 et 18 juin prochain. Ça reste à faire...

samedi 6 mai 2017

Etat des lieux...

Nous sommes enfin parvenu à cette journée où l'électeur est prié de macérer toutes les informations, programmes, polémiques, tweets, SMS, reportages, débats, tracts, et que sais-je encore,  qui lui sont parvenus dans le déferlement de cette campagne hors norme, pour en tirer le nom de celui ou de celle pour lequel il va voter demain en toute sérénité après ce moment de calme et de réflexion.
L'électeur est fatigué. C'était trop. On aurait pu se passer des affaires Fillon et de cette allumée complètement à la masse dans ce débat il y a trois jours. Ces deux-là ont dégradé notre démocratie. Mélenchon, aussi, car refuser de choisir ce n'est pas citoyen : il faut trancher et donner le pouvoir à celui qu'on estime le plus à même de gouverner fermement la barque pour l'emmener le plus loin et le mieux possible, même si, naturellement, aucun candidat ne correspond exactement à ce qu'on aurait voulu qu'il soit.

Le résultat ne fait guère de doute, me réjouit d'avance et j'ai confiance en l'avenir...

Il y a deux jours je me suis livré au crayon d'un ami, histoire de faire un état des lieux avant le sprint final. Ce qu'il raconte de moi n'est pas si mal que cela et, je trouve, répond  positivement à la question "suis-je encore mettable?"

jeudi 4 mai 2017

Vulgaire, agressive...

Je suis sorti lessivé et honteux de ce débat qui n'a pas eu lieu. Honteux parce que la candidate donne une image négative et lamentable de ce qu'est la France. La France, ce n'est pas cette brutalité, ces ricanements, cette bassesse, ces mensonges. Elle est folle, pitoyable, très loin du niveau du poste qu'elle dit vouloir occuper. Elle prétend défendre la France et sa culture, mais la culture, hier soir, on n'en a pas vu la moindre trace, elle était vulgaire jusqu'au maquillage avec son  regard de pétasse...

Je suis affligé que ce soit là le niveau de notre politique. On n'a jamais atteint de telles profondeurs dans une élection présidentielle. Elle est bonne à enfermer. Pour reprendre un tweet qui a circulé hier soir, Macron nous a prouvé  qu'il avait toutes les qualités pour être infirmier psychiatrique...

mercredi 3 mai 2017

La naufrageuse, les naufrageurs...

La mère Le Pen est une folle furieuse : sa double monnaie bordélique est une preuve de plus qu'elle est bonne à enfermer. Infaisable, irréaliste, casse-gueule, les économistes s'étranglent tous devant cette nouvelle lubie qui menace, en plus, la stabilité de plusieurs états européens comme l'Italie et l'Espagne si par extraordinaire ces idées folles étaient mises en oeuvre.
Tout, dans son programme, est à l'avenant. Cette femme est une catastrophe ambulante.. Bon courage à nous si elle arrive au pouvoir.
Autre lubie maintenant, celle de réciter du Fillon. Son premier ministre a dû être vexé de ce choix....

Les Insoumis, en décidant, aux deux tiers de leurs membres, de laisser faire, entérinent en fait  ce naufrage annoncé au cas où la furieuse gagnerait dimanche prochain. Ce sont, bien entendu, les plus pauvres et les plus fragiles qui trinqueront le plus dans la déroute financière et économique qui suivra la prise du pouvoir par le FN. Ma foi, je n'irai pas les plaindre, ils n'auront que ce qu'ils méritent: l'ayant installée au pouvoir ils ne récolteront que ce qu'ils ont semé. Moi j'aurai filé en Allemagne, j'ai moins de dix kilomètres à parcourir, et je regarderai cette tragédie de l'autre côté de la frontière, bien à l'abri, derrière  cette simple ligne, quasi virtuelle, laquelle peut tout changer, Comme quoi les frontières existent encore.... Chaos en France, zénitude en Allemagne..

La fin de cette invraisemblable séquence de notre histoire approche. Mais cette élection est en fait à quatre tours. J'espère que Macron aura les moyens de constituer une majorité à l'issue des législatives et qu'il pourra  remettre la France en marche. Le moins que je puisse dire, c'est que ce n'est pas gagné....


mardi 2 mai 2017

Des cadeaux d'anniversaire...

Ça y est, me voilà septuagénaire, et dit comme cela, ça fait vieux ! L'événement s'est déroulé en famille et j'ai eu la surprise de recevoir un cadeau en fin de repas, une tablette, offerte pas mes enfants, qui va me permettre de voyager plus léger car jusqu'alors j'emmenais toujours un ordinateur portable pour ne pas rester trop longtemps déconnecté. Comment a-t-on pu vivre sans tout cela avant? La surprise a été totale et le cadeau bien venu.... J'ai déjà testé. Excellent !

Autre surprise, et de taille je trouve, le petit pour ses huit ans s'est vu offrir un Rubik's Cube à son goûter d'anniversaire en mars dernier par un de ses copains de classe qu'il avait invité. Il a délaissé ce casse-tête quelques temps, s'est ensuite énervé dessus quelques jours et finalement  a décidé d'en venir à bout. Son père l'a aidé en lui achetant un petit livre expliquant la méthode  pour y arriver, et 32 pages et 145 schémas plus loin, beaucoup d'obstination durant une petite semaine, quelques jets de la chose à travers la maison, m'a raconté mon fils, il y est parvenu en suivant pas à pas la méthode que le livre décrit.
C'est bluffant. Il met entre 2 minutes et 2 minutes trente pour rétablir le cube avec ses faces monochromes comme on peut le voir sur cette vidéo...

samedi 29 avril 2017

De l'année érotique....

Mon année érotique touche à sa fin. Après les quarantièmes rugissants, les cinquantièmes hurlants, les soixantièmes fraîchissants, voici qu'arrivent les septantièmes  glaçants, me rapprochant du pôle que je finirai par atteindre un jour pour ensuite me sublimer  dans la stratosphère où se trouverait le Ciel selon certains.....
J'avais envisagé un moment de tenir le journal circonstancié de cette année là, mais outre que la chose aurait été impubliable, ça aurait été ennuyeux à lire car forcément répétitif..  Des répétitions dont je ne me plaindrai jamais car personnellement je ne m'en lasse pas.
Ce fut moyen. J'ai pris peur. Ayant traversé ma vallée de larmes sans avoir attrapé cette maladie qui pourrit la vie de certains, voire qui les tue,  je me suis dit qu'il n'était plus raisonnable de prendre de risques inutiles à mon âge.
Mais bon, j'ai quand même eu des moments inoubliables, avec N. en particulier, avec lequel je poursuis depuis une quinzaine d'années une histoire, amoureuse de ma part, mais malheureusement devenue trop épisodique de la sienne. J'ai aussi inauguré le pied  à terre de Paris avec une beauté juvénile, grand souvenir, et j'ai pu au moins faire traverser le miroir à deux néophytes qui sont venus pour avoir leur première expérience avec moi,....
Je ne saurais terminer ces quelques mots sans avoir une pensée pour L. qui m'accompagne depuis bientôt trente ans dans une relation devenue toute d'amitié et de tendresse, ce qui est le destin des vieux couples....

Je vais partir tout à l'heure pour aller franchir le cap au milieu des miens...


vendredi 28 avril 2017

De la rancitude...

L'ex nouvel homme fort de l'ultra droite qui vient déjà de démissionner en 24 heures chrono de la présidence du FN par intérim, Jean François Jalkh, est un spécialiste en Zyklon B. Je ne vais pas dire qu'il a déjà réfléchi  à une méthode efficace pour éliminer ses adversaires politiques et autres, mais si la question se posait éventuellement, pure hypothèse, il est certain qu'il n'utiliserait  pas le Zyklon B car" il considère que d’un point de vue technique il est impossible, il dit bien impossible, de l’utiliser dans des (…) exterminations de masse. Pourquoi ? Parce qu’il faut plusieurs jours avant de décontaminer un local qui a été… où l’on a utilisé du Zyklon B. "

Bon, je ne vais pas essayer de savoir si ce qu'il raconte sur le Zyclon B est vrai ou pas. D'autres que lui, fort nombreux, disent au contraire qu'on peut l'utiliser pour des exécution de masse et que, par exemple les nazis s'en sont servis dans leurs chambre à gaz, (qu'on me pardonne ce point Godwin). Mon propos n'est pas de départager qui a tort ou qui a raison là dessus, mais de  saluer le niveau de préparation de cette équipe qui s’apprête à gérer la France: tout a été pensé, tout a été prévu jusqu'au moindre détail de l'histoire...

Ce parti regroupe bien d'autres talents. Ainsi, par exemple,  le fils de celui qui a organisé l'attentat du Petit Clamart visant à assassiner le Général de Gaulle en est un membre éminent. Un savoir faire familial qui peut se révéler utile à l'occasion...

Le financement même de cette équipe a été minutieusement étudié. On n'est pas dans le bricolage. L'Europe a servi de vache à lait et estime que le Front national lui doit 5 millions d'euros pour des emplois fictifs. Fillon fait petit joueur à côté.
Mais, effectivement, quoi de plus logique : quand on déteste l'Europe autant la traire sans vergogne.

Autre traite en cours, celle du Front de gauche. Va-t-il se soumettre à ces chants du cygne, ces mélopées sur l'air de "combien on se ressemble, et vivement qu'on s'assemble". Mélenchon, ce grand homme, reste  toujours muet là dessus, ce qui fait craindre que qui ne dit mot consente....

Et puis s'ils ne sont pas consentants, on les écarte. Ainsi, les journaux qui ne sont pas aux ordres, soumis, sont sanctionnés et ne sont plus admis à suivre la candidate. Après Mediapart et Quotidien (et avant lui son prédécesseur Le Petit Journal), l’AFP, Radio France, RFI, France 24, Le Monde, Libération et Marianne , notamment ont été à un moment ou à un autre victimes de ces exclusives.

Comme on le voit, tout cela est une sorte de répétition de ce qui nous attend en votant pour la Rance.

Je m'étais trompé en prédisant que Fion et ses amis prôneraient le ni-ni pour préserver les chances de ses candidats aux législatives, jouant sur les deux tableaux pour les reports de voix . Mais en m'apercevant qu'il est possible que plusieurs députés du Front National soient élus dès le premier tour des législatives, je comprends que les Républicains, devant l'effondrement du PS et la position prévisible des Insoumis ( ni-ni) , aient trouvé plus judicieux de faire voter Macron, et de faire front au FN, sachant qu'il y aura un nombre considérable de triangulaires ou bien que le PS sera carrément éliminé dès le premier tour.

Les motivations des électeurs de Fion ou de Mélenchon qui vont se reporter sur Le Pen me semblent bien exprimées par la mère Boutfil :  "Oh moi j'ai choisi, je prends la peste, ça va emmerder les " zélites" si elle est très haut, c'est mon seul but".  
Or cette dame n'est pas malheureuse du tout. A  la lire on s'aperçoit qu'elle vit en plein Paris dans un HLM, donc logement aidé, qu'elle touche régulièrement sa retraite, qu'elle voyage, qu'elle a pu élever correctement ses enfants, qu'elle reçoit, qu'elle sort au restaurant, qu'elle a une vie sociale, qu'elle aime, qu'elle est aimée,  etc... 
Mais elle ne s'aperçoit pas de tout ce qu'elle doit aux "zélites" qu'elle déteste. Elle est bien soignée, les élites, elle est bien transportée, les élites, il y a du courant qui l'éclaire le soir, les élites, les supermarchés sont bien approvisionnés; les élites, sa voiture roule bien, les élites, sa retraite est payée, les élites, les pays est organisé, les élites, l'information est libre, les élites, on a une constitution, les élites, l'Europe est en paix, les élites, le progrès avance, les élites etc, etc....
Oui, dans notre vie ordinaire, dont certains se plaignent tant, on ne mesure jamais assez tout ce qu'on doit aux autres, aux sachants, à ceux qui mettent leur talent au service de tous. Vouloir casser tout cela pour faire place à un malheur annoncé, rien que pour "emmerder les zélites",  ça me semble un peu fort de café.
Et à la fin, qui sera bien emmerdé? 


mercredi 26 avril 2017

Oh la la !

J'étais très ému en suivant en direct hier la cérémonie d'hommage national à Xavier Jugelé. Le discours très humaniste de son conjoint, discours qu'il a eu la force de dire, m'a énormément touché et même bouleversé. Je n'oublierai pas ses mots :" vous n'aurez pas ma haine ".  En ces moments difficiles, lui, la famille du défunt, ses collègues, la police, la gendarmerie, l'armée, tous ont toute ma sympathie et tout mon soutien.

Aussi étrange que ça puisse paraître, alors que la nation était rassemblée pour cet hommage, il s'est trouvé quelqu'un pour critiquer cette cérémonie : " L'Ancien ( mon père) n'aime pas trop les gays et moi, tout pédé que je suis, j'exècre le militantisme et le prosélytisme LGBT.  Nous décidâmes de balancer un tweet pour voir les réactions. " Depuis quand les conjoints d'un soldat ou policier décédé prennent-ils la parole lors d'un hommage national? Prosélytisme LGBT ? ". De très, très nombreuses réactions, comme rarement:  Connard, homophobe, débile, salaud, j'ai un dîner de con t'es invité, etc... mais personne pour s'interroger... Et pourtant, cela ne se fait pas, ne se faisait pas... et personne pour répondre à la question " Prosélytisme ? " ou pas. Si oui, il y a donc bien récupération politique... (...)   Xavier Jugelé aura eu droit à tous les honneurs. Paix à son âme ! Mais nom de dieu de bordel à queues, comme on disait dans la Coloniale, que ces récupérations politiciennes bas de gamme sont insupportables ! De la sobriété et de l'humilité devant le sacrifice d'une vie, serait-ce trop demander ?

Cet abruti n'en finit pas de tomber bien bas et dire qu'il va voter Le Pen n'étonnera personne...

Ce ralliement de certains vers la "candidate du peuple*" comme elle aime tant se définir, alors qu'elle est avant tout une riche héritière, se fait parfois au moyen de contorsions intellectuelles et morales invraisemblables comme grimace  la Boutin, autre raclure, qui va voter Le Pen par opportunisme stratégique  "« On peut voter Marine Le Pen sans adhérer à ses idées - simple question de stratégie ! » , alors que dans le même temps elle nous retweete un Christ en croix avec ce commentaire " Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique,afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle". Ben là, je crois que la stratégie opportuniste de la mère Boutin pour accéder à la vie éternelle  vient d'en prendre un sacré coup, parce que cette folle est complètement perdue....

Tout le monde, bien entendu, n'est pas obligé d'apprécier Macron, mais de là à voter pour le Diable, ça ne me semble pas chrétien du tout. Qui  avait dit "aimez-vous les uns les autres..."?

Mélenchon, belle figure contorsionniste lui aussi, vient de déclarer qu'il ne déclarerai pas ce qu' il va voter, ou pas, tandis que son mouvement appelle, quand-même, à éviter  la Le Pen. Trois jours pour en arriver là, on se demande combien de siècles il aurait fallu pour faire écrire une constitution tout entière par des gens qu'il aurait tirés au sort....

Finalement je trouve que beaucoup de mes contemporains ont de la chance de vivre dans un pays de vieille démocratie où ils peuvent se permettre toutes leurs lubies inexistentielles, sans se préoccuper des essentiels, de la liberté de la presse, du pluralisme des médias, sans se préoccuper aussi de savoir si les magasins seront garnis, s'il y aura de l'essence à la pompe ou si l'électricité marchera.

Pourtant, pourtant, si la Mise en Examen Le Pen, celle qu'on soupçonne d'avoir mis sur pied un système de financement occulte de son parti en pompant l'argent de l'Europe, si cette allumée vient au pouvoir il faudra alors craindre pour les fondamentaux que je viens d'évoquer ci-dessus. Crise économique, dévaluation du franc, inflation des prix, difficulté d'approvisionnement, pressions sur la presse, sur les médias, réduction des libertés publiques, on pourra alors regretter le bon vieux temps....



* La "candidate du peuple" qui prévoit  dans son programme  que le peuple puisse transmette son imposant patrimoine plus facilement, pense en fait beaucoup à elle en tant que riche héritière:
"Renforcer la solidarité intergénérationnelle en permettant à chaque parent de transmettre sans taxation 100000 euros à chaque enfant tous les cinq ans (au lieu de quinze ans actuellement) et en augmentant le plafond des donations sans taxation aux petits-enfants à 50000 euros, également tous les cinq ans."
Qui nous parle de 9 millions de pauvres?


lundi 24 avril 2017

Du véritable adversaire....

Mélenchon ne sait pas reconnaître un démocrate d'un néo-fasciste et n'a pas voulu donner hier soir de consigne pour le deuxième tour. L'histoire hoquette.

On se croirait revenu presqu'un siècle en arrière :
"Au sixième congrès de l'Internationale communiste à Moscou en septembre 1928,  Staline décide de donner priorité à la lutte contre la social-démocratie. Les communistes allemands doivent suivre. Selon l'historien du socialisme Jacques Droz, ils « considèrent les sociaux-démocrates comme leur principal ennemi, et vont même jusqu’à leur préférer les nazis, dont les excès, pensent-ils, provoqueront la guerre civile puis la dictature du prolétariat. (..) Dans ces conditions, il est évident que la collaboration entre les deux partis de gauche, qui aurait été indispensable pour résister à la terreur nazie, ne peut s’organiser. En novembre 1931, la , l’organe communiste, ose écrire : « le fascisme de Brüning n’est pas meilleur que celui de Hitler… C’est contre la social-démocratie que nous menons le combat principal".

Mélenchon semble avoir choisi son principal adversaire et se range dans le camp des rances,  tout comme les raclures de Sens Commun, ces cathos fachos... La mère Boutin appelle aussi à voter Le Pen.. Je rêve là....

dimanche 23 avril 2017

Ouf !

J'ai passé une journée dans l'angoisse, surtout après avoir lu ce matin  la Libre Belgique qui parlait d'un ultime sondage où on notait un effet puissant de l'attentat des Champs Elysées avec un glissement des voix donnant 24% pour Le Pen, 22% pour Fion et 21% pour Macron.

Mais non. Macron est en tête. C'est très bien. C'est très bien que la Mise en Examen Le Pen se tasse et ne soit que deuxième, mais deuxième devant Fillon ce qui est essentiel.
Le très chrétien vient de se faire tailler une veste par les Français, veste qu'il ne pourra jamais rendre et qu'il gardera dans les livres d'histoire. J'espère en outre que la justice lui fera rembourser l'argent....

Mélenchon a fait un score qui fera de lui un emmerdeur pour les années à venir.

Quant à Hamon, c'était le puceau de l'élection et il vient de prendre une bonne déculottée. Il se verra tout juste rembourser ses frais de campagne. Son ancrage de Frondeur à la gauche du PS, niant les socio-libéraux et ce qu'ils avaient accompli en cinq ans en a chassé plus d'un de ses bords, dont ma pomme. Il pourra toujours adhérer chez Mélenchon s'il cherche à se poser quelque part..

Le deuxième tour ne va être qu'une formalité pour Macron. Même Fion, dans une sortie très digne, a appelé à voter pour lui.


Il est temps maintenant de préparer les législatives qui vont se dérouler avec deux partis en  crise, les Républicains et le PS. Il est probable que les Républicains  resteront très puissants, tandis que le PS sera complètement laminé. Demeure l'inconnue qui est de savoir jusqu'où les Français vont oser adouber Macron et lui donneront assez de députés pour avoir une majorité pour gouverner..

samedi 22 avril 2017

De L'Île...

Voilà ce que j'écrivais le 3  janvier 2016

" Au centre, toute.... Peut-être qu'il est temps que j'écrive mon premier billet de 2016. Je sens que l'année qui vient va être paresseuse.
Je n'ai pas trop envie de politique. Ces déferlements d'anathèmes des uns contre les autres pour un oui ou un non finissent par  me lasser, d'autant que certains fulminateurs frisent l'hystérie, prennent des positions toujours partisanes sans jeter un œil sur le monde réel qui les entoure. Je vais finir par croire qu'il n'y a de voie utile qu'au centre, au milieu, chez les modérés, loin des extrêmes toujours irréalistes et stériles qui ne font que s'entre déchirer entre-eux.
C'est un peu la direction vers laquelle pédalent Hollande et Valls sur leurs insubmersibles et légères embarcations, fatigués  des rodomontades des Mélenchon et des Duflot dont l'un est  capitaine du Titanic tandis que l'autre dirige l'orchestre qui va s'engloutir tout en jouant "plus près de toi mon Dieu". 
J'imagine qu'à droite la lassitude est la même. Sarkozy dans sa course folle à vouloir rattraper le FN ne voit plus rien autour de lui et certainement pas qu'il n'y a pas assez de canots de sauvetage pour qu'il puisse s'embarquer avec Juppé, tandis que l'iceberg Le Pen qui cache 90 pour cent de ce qu'il est, va se mettre à fondre doucement, maintenant qu'il est démontré depuis les régionales que les Français ne la laisseront jamais prendre le pouvoir.
J'attends donc du bon sens, de la gestion de père de famille, du courage,  des compromis, des ouvertures de tous les citoyens de bonne volonté qui peuplent notre pays, loin des excités qui crient trop fort pour avoir raison... J'espère qu'ils se seront suffisamment rassemblés pour constituer une majorité lors des prochaines échéances..."

Qu'ajouter d'autre...?

Me voilà en l'Île. J'étais jeudi soir à Paris où j'ai passé une longue soirée à discuter avec ma fille puisqu'elle était seule. Il y avait longtemps que nous n'avions pas eu tout ce temps à nous consacrer, de sorte que nous n'avons rien su, sur l'instant, de l'attentat des Champs Elysées.
Ce jeune policier, vers qui vont toute ma tendresse et toutes mes pensées émues, avait un compagnon et venait d'adopter un enfant auxquels je présente mes sincères condoléances, ainsi qu'à ses proches et à ses collègues... Le terrorisme est abject. Cette religion est une calamité.

Vendredi je poursuivais mon voyage. Dans la capsule spacio-temporelle que constitue un compartiment de chemin de fer, j'ai pu discuter avec un jeune designer qui travaille en free-lance. Nous avons longuement parlé de l'utile et de l'agréable, du beau et du prix du beau, du bois et du blanc, du mastoc et du démontable, de l'ergonomie et de la praticité, du marché et de ses contraintes, de la mode et des classiques, du croire en soi et du découragement, et d'un tas d'autres choses, et en arrivant j'ai cherché son site internet et son nom, que je ne lui avais pas demandés pour bien laisser filer notre dialogue. Il m'en avait raconté assez pour que je le trouve facilement. Vu la qualité et la diversité de ce qu'il montre sur son site, vu les meubles, les lampes, les jouets qu'ils a déjà diffusés, vu cette conversation riche, puissante et la cohérence de sa pensée, je pense qu'il n'a pas fini d'aller loin. Notre trajet commun par contre s'est arrêté à Bayonne.

J'ai fait mon tour aux Emmas ce matin, pour ne rien rapporter. Ce soir ce sera sûrement un sauna. Je ne pense pas faire de brocante demain. J'irai voter et ensuite manger avec mon père...

Demain soir nous saurons si nous changeons d'époque, ou pas...



vendredi 21 avril 2017

Du bon usage de la pince à linge..

Bonne sœur s’apprêtant à voter pour François Fion


jeudi 20 avril 2017

Je vote Macron

Hystérisation des dernières heures de la campagne, aggravée par des menaces terroristes.

J'ai décroché depuis quelques jours, remarquant tout de même que la raclure a reçu le soutien d'un autre mis en examen,  le dénommé Sarkozy qui y est allé de son appel à voter "sans état d'âme pour Fion". Il est certain qu'à leur stade de décomposition, ils n'ont plus  plus grand chose comme âme  et pour ce qu'il leur en reste  je me demande effectivement dans quel "état" elle peut bien être. C'est plus prudent de leur part de ne pas s'en servir pour voter...
J'ai remarqué aussi que Juppé a fini par aller sourire jaune avec la chose pour faire une photo qui fera date dans les tronches de caques...

Je vais entreprendre tout à l'heure le  voyage qui me rapprochera de mon urne pour aller y déposer mon précieux bulletin dimanche.

Je suis un modéré, aimant la gestion en bon père de famille, n'aimant pas dépenser l'argent que je n'ai pas et évitant de  gaspiller celui que j'ai. J'aimerais que l'Etat en fasse autant. J'aime les libertés, suis incroyant, déteste les bigots et les dogmes en tous genres et je me retrouve au centre, loin des extrêmes et par bonheur nous avons un excellent candidat au centre, jeune, ouvert, dynamique, propre sur lui  et n'ayant pas trop froid aux yeux. Je vais voter pour lui.  Il veut bien prendre le fardeau. J'espère qu'on le lui donnera et qu'il réussira...


samedi 15 avril 2017

Une raclure à l'Elysée ?

Plus rien ne semble impossible au très chrétien. Voilà maintenant que la police le soupçonne de ne pas avoir rendu les vrais costumes, ce qui fait un peu surréaliste. Je dois avouer que là on entre dans un mauvais feuilleton avec des rebondissements que je n'imaginerais même pas, écrits par d'improbables scénaristes. C'est incroyable et pourtant de la part de cet homme il faut s'attendre à tout. Son rapport avec l'argent est très problématique et ce qu'il nous montre et démontre depuis deux mois, c'est qu'il est un vrai danger public.... Surtout ne pas lui confier nos économies...

Je suis effaré de le voir parmi ses supporters, parce qu'il en a ! Entendre Gaudin qui le louange, Gaudin!  Gaudin, si près de la période où il va faire les bilans de sa vie, en être à se rabaisser à soutenir ce tricheur et ce menteur ! Faut-il qu'il lui ressemblât ! Et Baroin !  Prêt à renier père et mère pour un hypothétique poste de premier ministre ! Mais qui sont ces gens? Qu'ont-ils au fond de leur âme, eux qui pensent en avoir une ?  Qu'est-ce que c'est que ce clan qui s'aveugle pour défendre quelles valeurs? Le mensonge, la dissimulation, les fausses promesses, les vrais trafics d'influence?

Et on fait pression sur Dupont-Aignan pour qu'il retire sa candidature, et on fait pression sur Bourgi pour qu'il mente au sujet des fameux costumes, et j'imagine que les sollicitations que reçoit Juppé pour faire une photo sourire avec le balafré ne sont pas minces...!

Plus rien ne semble impossible au très chrétien. Voilà maintenant que les sondages nous indiquent que les courbes sont prêtes à se croiser, qu'il a ses chances de dépasser Macron qui patine, qu'il va se retrouver au second tour pour cette victoire qu'on lui devrait au nom de l'alternance, au nom peut-être aussi des costumes, des montres, des emplois fictifs, des mensonges permanents et de tout ce qu'on ne sait pas encore....
Oui, une raclure à l'Elysée, c'est possible. C'est peut-être, malheureusement ce qui se prépare pour avoir une France ingouvernable avec un clan de pourris parvenus au pouvoir grâce aux voix des vieux, des catholiques rétrogrades, de Sens Commun, de la Manif pour tous, etc...,  bref de tous ceux qui nous collent au passé et nous empêchent d'entrer dans l'avenir, et qui, surtout, ont une morale assez malléable pour ne pas être obligés de se pincer le nez pour voter  Fion...

Je n'ose imaginer la suite : un président décrédibilisé à la seconde où il sera élu, les trois quarts des français révoltés, une partie d'entre-eux prêts à se battre, je ne sais pas où on ira, mais on ira.... Mon Dieu !


Une survivante : pendulette suisse Imhof art déco, vers 1930...

La photo du mois

Le thème du mois : à travers...




Ont également participé:
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

jeudi 13 avril 2017

Vous allez cracher du sang...

Je suis les sondages comme tout un chacun et la montée de Mélenchon ne me rassure pas. Quand on voit des drapeaux du PC s'agiter à chacun de ses meetings il y a de quoi craindre un retour de ces utopies du 20e siècle qui ont causé tant de malheurs, qui se sont plantées partout, créant beaucoup de misère, comme encore par exemple au Venezuela où le chavisme s'est transformé en cauchemar.
Or Mélenchon s'est toujours pâmé devant Chavez qui est son modèle. Au moment de sa mort, il n'en pouvait  plus d'émotion et il a encensé:  "Ce qu'est Chavez ne meurt jamais. C'est l'idéal inépuisable de l'espérance humaniste, de la révolution",  "il n'a pas seulement fait progresser la condition humaine des Venezueliens, il a fait progresser d'une manière considérable la démocratie".
Résultat comme on peut le constater aujourd'hui au Venezuela: en matière de démocratie   il y a beaucoup à redire et  les Venezueliens ont maigri en moyenne de 8 kilos chacun, faute de pourvoir manger suffisamment en raison de la crise économique qui ravage maintenant ce pays..

Le reste de son programme est à l'avenant. Rien de plus urgent que de faire écrire une nouvelle constitution par des gens tirés au sort, réorientation vers les pays du pourtour de la Méditerranée avec entre autre la création d'une télé franco-arabe, fuite vers le tiers-mondisme pour peut-être faire de la France un pays du tiers monde, redistributions diverses et variées, adhésion à l'alliance bolivarienne avec Cuba, la Colombie, le Venezuela, la Russie et l'Iran (proposition 62), endettement massif, politique irresponsable de la demande, bref je ne vais pas m'étendre et détailler, mais ce gugusse fait froid dans le dos. Avec lui c'est le sort du Venezuela qui nous guette..  Ce qui est certain c'est que ceux qui lui font confiance finiraient par cracher du sang s'il était élu..

En attendant ces malheurs, et tant qu'on vit dans un pays où peut toujours trouver tous les ingrédients, voici la recette des gaufres et des gaufrettes belges, telles que transmises par ma mère et telles qu'elle les avait recueillies elle-même, provenant de la partie belge de mes origines. 
J'ai mangé chez mon frère hier, et ma nièce regrettait de ne pas avoir la recette des gaufres que faisait ma mère. "Mais je l'ai, m'esclamai-je!"
En rentrant je me mis à la recherche de petits papiers que j'ai fini par retrouver dans un livre de recettes. Ces gaufrettes, c'est une tuerie. Problème, pour les cuire il faut un gaufrettier...






mardi 11 avril 2017

De Charybde en Scylla....

Fion nous cache toujours quelque chose: Pénélope a été payée par les fonds publics dès 1982 et non pas à partir de 1986... Ces révélations du jour fâchent le candidat et, interrogé là-dessus, il se ferme et déclare qu' "il ne veux plus jamais parler de ces questions".  Bon..

Ça, c'était ce matin, la dernière révélation de Médiapart.
Mais ce soir on apprend par le Canard Enchainé que la Pénélope a été embauchée dès 1980 dans un ministère, alors qu'elle n'était que la fiancée, payée trois fois le SMIC de l'époque.   Là, le monsieur répond par des menaces, mais le Canard assure qu'il a des preuves....

Le candidat Fion devient de plus en plus nerveux, agression de journalistes par son équipe, menaces de plaintes diverses qu'on attend toujours...  Ça part en couilles....

Ce tweet, que je trouve drôle, résume bien ce que pense une grande partie de l'opinion de ce candidat pourri.




lundi 10 avril 2017

De la culture française....

Le très chrétien François Balkany-Fion du Manoir, des Costumes, des Montres etc.... ne semble pas bien connaître sa culture française dont il fait pourtant grand cas. A sa place j'aurais évité de me comparer à Vercingétorix qui, après s'être obstiné à se réfugier à Alésia, a été vaincu et est allé faire quelques années de prison à Rome avant d'y être assassiné... Je doute fort que François Balkany eût voulu nous suggérer qu'il irait en prison après avoir perdu l'élection "qu'on veut lui voler", vaincu par Emmanuel Hollande, mais bon, il a peut-être voulu nous signifier qu'il était visionnaire. Dans l'état psychologique où il doit se trouver, il ne faut plus s'étonner de rien..


Marine Le Pen, elle,  a voulu refaire l'histoire  en niant hier que la France ait été responsable de la rafle du Vel d'Hiv. Ce sont tout de même 7000 policiers français, assisté de 300 PPF de Doriot, qui ont exécuté ces basses oeuvres à la demande des Allemands après des négociations menées par René Bousquet et avec l'aval de Pierre Laval, au nom  si bien porté.... 13000 juifs raflés dont un tiers furent des enfants. Seuls,  une centaine survécurent....
Cette femme est aussi rance que ne l'est son père. C'est de tradition familiale, tel père, telle fille.
Dire que la France ce n'était pas Vichy, c'est oublier les foules qui s'amassaient devant le maréchal Pétain, même en avril 1944, à un peu plus d'un mois du débarquement...





Trous de mémoire ou inculture de l'un, négationnisme de l'autre, si dans ses meeting Fion fait abondamment siffler Macron, le nom de Marine Le Pen, lorsqu'il est évoqué devant ses supporters  ne déclenche aucune bronca, comme si le passage des LR au FN était déjà acté pour le 2e tour..  Le Point note que "lors de ses déplacements, Fillon a souvent entendu ses électeurs lui dire que s'il n'était pas présent au second tour, leurs votes iraient à Marine Le Pen. Il en a aussi croisé d'autres qui n'ont pas attendu les résultats du premier tour pour lorgner le FN."

Ben voyons! Tous les fillonistes chez Marine!
Les enfants raflés au Vel d'Hiv, pas parce qu'il avaient volé des bonbons, pas parce qu'ils avaient été impolis avec des adultes, pas parce qu'ils avaient bousculés les gens dans le métro, non non, ils n'avaient absolument rien fait, ces enfants ont été raflés parce qu'ils étaient juste nés de parents juifs. Dans le fond, pourquoi faut-il s'intéresser encore à ces enfants là ?  Et pourquoi toujours  se souvenir de leurs parents, éliminés alors qu'il n'étaient coupable de rien, sauf juste parce qu'il étaient juifs ?
Alors les rances fillonistes qui allez voter pour plus rance que vous, surtout faites tout pour oublier votre passé, faites tout pour oublier votre histoire, faites tout pour oublier votre culture. Ne pensez plus à rien, sinon vous risqueriez d'avoir des cauchemars.....

samedi 8 avril 2017

Du mensonge

Si Hollande n'a pas de cabinet noir, par contre Fion a le sien et il envoie ses membres sur les plateaux télé, comme cette "simple professseure d'histoire géographie en collège"  Barbara Lefebvre.  Grande catholique quasiment traditionaliste, dans la bonne pensance ringarde du conservatisme le plus cramé, elle n'en a pas moins assuré, quand elle fut démasquée, qu'elle ne faisait pas partie des soutiens du Fion: "Vous n'êtes pas soutien de François Fillon ? "Pas que je sache."


Chez Fion, c'est mensonge et compagnie à tous les étages, même contre l'évidence, preuves à l'appui.

C'est de plus en plus navrant.
C'est de plus en plus navrant de voir des gens le soutenir, préférant renier les principes fondamentaux de toute vie sociale - ne pas (se) mentir, se confronter au monde réel -, pour défendre un système de repères - je ne vais tout de même pas écrire "de valeurs"- qui les conduit à tricher, à mentir, à renier ce qu'ils prétendent être et représenter. Le monde de la droite est désespérant : encore un curé révoqué pour détention d'images pédo-pornographiques, encore un évêque démissionné pour des caresses sur la jambe d'une petite fille, encore un élu mis en examen...

Il est vrai que "tu ne mentiras pas" ne fait pas partie des dix commandements et que "le mensonge, en soi, ne constitue qu’un péché véniel".

Mais le catéchisme de l'église catholique reconnait toutefois que " le mensonge (parce qu’il est une violation de la vertu de véracité), est une véritable violence faite à autrui. Il l’atteint dans sa capacité de connaître, qui est la condition de tout jugement et de toute décision. Il contient en germe la division des esprits et tous les maux qu’elle suscite. Le mensonge est funeste pour toute société ; il sape la confiance entre les hommes et déchire le tissu des relations sociales."

Alors,  très chrétien François Fion du Manoir, des Affaires, de la Mise en Examen, etc, cesse de nous mentir et de nous prendre pour des buses... 

Et tant que tu y es, rend donc les montres....



jeudi 6 avril 2017

Des porosités...

En vertu de la théorie des vases communicants, Fion va attaquer rudement Le Pen dans cette dernière quinzaine. Tout ce que perd le FN va quasiment se reloger chez lui, et vice versa. Le bloc droite/droite extrème, Fion 19, plus  Le Pen 23 fait 42%, ce qui est un peu plus que les 37% dont on la crédite au 2e tour en cas de duel Macron/Le Pen, ce qui indique aussi une porosité entre Fion et Macron, d'environ 5%, soit un quart de ses électeurs.

De là, j'en déduis qu'il n'y aura pas de désistement de Fion pour Macron dans le cas de 2e tour Macron/Le Pen, et qu'il restera dans le ni-ni, pour préserver les chances des candidats  "Les Républicains" aux législatives, comptant sur un apport des voix de gauche en cas de duel au second tour avec le FN, et comptant sur les voix du FN pour l'emporter face à la gauche. Un choix net entre les deux tours en faveur de Macron coûterait trop cher par la suite aux "Républicains" pour qu'il puisse l'envisager. Une affaire de faux-cul donc et pas de convictions...

Macron aura une quinzaine très difficile. Son adversaire le plus dangereux c'est Fion et il a tout intérêt à ce que Le Pen conserve sa dynamique, car elle bloque la remontée de Fion, dont le fracas des affaires s'estompe à mesure que le temps passe.

A moins de nouvelles révélations dans le Canard Enchainé,  on va assister à un resserrement des intentions de vote des 3 premiers, Mélenchon ayant fini de pomper tout ce qu'il pouvait pomper à Hamon et sur sa gauche, Poutou lui prenant quelques électeurs. Hamon perdra encore, vers les derniers jours, car devant la menace Fion, remontant dans les intentions de vote, un certain nombre de ses électeurs préféreront voter Macron.

Voilà. Je nous souhaite un Macron combatif et pugnace, enchaînant meeting sur meeting, un Macron solide et déterminé donnant une impression de force et de volonté, et j'espère qu'il sera au deuxième tour...

Les sondages de début de semaine prochaine donneront une bonne indication sur les dynamiques à la suite de ce débat qui marquera cette élection. Fillon n'y a pas été très bon, mais Le Pen fut médiocre, alors...



Fion enfin blanchi! Enfariné à son arrivé au meeting de Strasbourg.

mercredi 5 avril 2017

Excellent !

Grand moment de télé  hier soir. Ce débat restera dans les annales et quelques séquences seront cultes.
Fillon hagard, Le Pen blafarde, Poutou insolent, Macron gentil garçon, Mélenchon impérator, Dupont Aignan chiant, Cheminade une fois essentiel, Arthaud gueularde, Lassalle déconnecté et Asselineau, inutile, le débat fut mené par une  Elkrief carrément pénible...

Grand moment de la diversité. Poutou a crevé l'écran, a remis Fion à sa juste place : «Fillon, plus on fouille, plus on sent la corruption, plus on sent la triche. Ce sont des bonshommes qui nous expliquent qu'il faut la rigueur, l'austérité, alors qu'eux-mêmes piquent dans les caisses publiques !»  et a recadré la Le Pen avec son désormais célèbre « Nous, quand on est convoqués par la police, on n'a pas d'immunité ouvrière ».

Moments de rigolade aussi, quand Lassalle partait je ne sais où, planait à je ne sais quelle altitude et sortait allègrement de tous les sujets pour poétiser à sa manière...

Macron n'a pas pris de risque et n'a pas perdu de crédibilité. Un débat neutre pour lui et je pense qu'il va rester à sa place de challenger dans les sondages.

Le Pen a été affligeante, surtout lorsqu'elle a proposé de réviser la constitution pour pouvoir installer des crèches dans les mairies. Et pourquoi pas remettre des crucifix dans les écoles publiques, tant qu'elle y est?


Ce tweet a fait le tour de la toile hier soir...

mardi 4 avril 2017

Avant le débat...

J'ai trouvé Fion absolument crépusculaire hier matin sur BFMTV. Lui élu, la sinistrose s'emparerait instantanément de la France, plombant le moral des ménages et faisant reculer la consommation. Je ne vois pas ce que Baroin fait avec lui.   Etre premier ministre de Fion, ce ne me semble pas être un destin, mais d'abord un arrangement avec sa conscience, un renoncement à la morale et à l'estime de soi.

Dernier étron, il a avoué ne pas arriver à mettre d'argent de côté avec des revenus de plus de 24000 euros nets par mois. Hallucinant! Et il veut gérer la France....!  Comment font ceux qui vivent avec un RSA?

Je viens de faire un petit tour sur le site de Hamon pour calculer mon RUE (revenu universel d'existence). Des millions de français vont en profiter selon ce qui est écrit, et je me réjouis pour eux, mais pas un seul mot sur le financement de cette manne céleste. Promettre de distribuer des dizaines de milliards qu'on n'a pas, c'est quand même le sommet du mensonge en politique. Je note d'ailleurs qu'un milliardaire qui ne travaille pas ("Si vous n'avez pas de revenus du travail, entrez 0") sans allocation quelconque ( forcément, quand on est milliardaire ), y a droit, soit 600 euros par mois. Voilà une excellente nouvelle pour Mme Bettencourt. Grâce au RUE, elle ne risque plus d'être à la rue...

J'imagine que ce soir, au cours du débat, ça va être encore le déferlement des aides, allocations, distributions diverses, une valse des milliards dansée sur les flonflons d'un concert de yak'à fautqu'on, et que les seuls qui parleront de "La" dette ce seront  Fillon et Macron, les seuls à considérer qu'avant de distribuer de l'argent, il faut d'abord le gagner....

Fillon étant totalement, mais totalement, infréquentable et proposant une purge radicale pour les pauvres tout en continuant à enrichir les riches, reste Macron....



Un billet de 100 000 000 de marks, à une époque où les Allemands allaient chercher leur paye avec des brouettes...

dimanche 2 avril 2017

Divine justice...

Encore trois semaines avant de passer au vote. C'est la dernière ligne droite...

Le Fion nous fait ses derniers étrons qu'il lâche en priorité sur Emmanuel Macron: "Emmanuel Hollande", "c'est une supercherie unique dans l'histoire de la Ve République",  "Macron a tout de l'ancien régime !", "semblant d'être un dissident", "maître du flou artistique", "basse-cour socialiste", etc....

Ce mec qui n'a pas encore rendu les montres,  n'a jamais travaillé et est entré en politique en 1976, il y a plus de 40 ans, ce qui fait de lui un vieux ringard qui ne sait pas faire autre chose que de la politique, affûte ses dernières lames contre celui qui lui "vole son alternance"... Le concept du "vol" d'une alternance qui était courue d'avance a quelque chose de réjouissant : le voleur volé, il y aura comme une morale dans cette histoire.. Dieu est grand...!

En attendant la fin de parcours  de la crapule, voici quelques images, parmi des centaines d'autres,  qui traînent sur le net.










jeudi 30 mars 2017

Du PPF...

En s'obstinant à mentir, à dire n'importe quoi, à faire les allusions les plus douteuses, le très chrétien François Fion du Manoir, de la Mise en Examen, des Casseroles, des Montres pas Encore Rendues, du Cabinet Noir, veut nous voler sa condamnation et son séjour à la Santé, protégé qu'il sera par l'impunité du Président de la République s'il est élu. C'est pour lui une question de liberté ou d'incarcération, et c'est bien pour cela qu'il poursuit sa campagne électorale de dératé, le bouquet étant que sa tendre et bigote épouse sera, elle, enfermée, car ne bénéficiant d'aucune immunité, et vivra quelques temps dans une sinistre prison de femmes...

Evidemment je pense qu'il fera voter, tout de suite en arrivant au pouvoir, une loi pour faire bénéficier les épouses des Présidents de la République de la même immunité que leur mari, car un président qui aurait sa femme en prison, ça la foutrait vraiment mal. Le monde entier serait plié en deux... C'est un point qui passe un peu inaperçu dans son programme, mais je vous jure qu'il y est bien présent et que ça sera le première loi qu'il fera voter dès qu'il sera aux  affaires... A moins que cet égoïste maladif ne se moque complètement du sort de sa femme, ce qui ne m'étonnerait pas, cette attitude venant d'un individu  qui ne s'intéresse qu'à sa petite personne, qu'à  son confort, qu'à ses sous et qu'à ses montres...

Ce qui m'a scotché par rapport à Fion, c'est que Valls ait proposé de travailler avec lui au cas où il serait élu à la magistrature suprême. Je n'en reviens pas de la part de ce grand démocrate, enfin ce moyen démocrate, euh, ce petit démocrate, n'exagérons rien, cet homme qui n'est démocrate que lorsque c'est lui qui gagne les élections. Qui se ressemble  s'assemble...

Je parlais hier du grand chambardement et je m'aperçois que j'étais en dessous de ce qui se prépare. Hamon laminé, le PS en loques, Mélenchon impérator de la gauchitude aux chevilles surdimensionnées, juste là pour faire chier le monde, La Marine à toute vapeur, mais incapable de se servir d'une boussole et demandant à Poutine de la diriger, Fion avalant des plaquettes entières de Temesta pour tenir debout dans sa folle campagne et finissant par voir des spectres et des fantômes partout, surtout celui du Général de Gaulle d'ailleurs qui le hante  beaucoup ces derniers temps, et nous avons là une petite idée d'un pauvre paysage  politique français qui semble s'effondrer sur lui-même, secoué par tous les tremblements de l'inévitable et tonique irruption du centre incarnée par  Macron...

Je ne vais pas aller jusqu'à comparer  ces bouleversements à l’éruption du Krakatoa, mais ça y ressemble beaucoup...

mercredi 29 mars 2017

Le grand chambardement...

Appliquant le théorème de Pasqua qui consiste à ajouter des affaires dans l'affaire pour la rendre incompréhensible, les derniers fidèles de Fion ont écrit au parquet financier pour demander une enquête sur les liens entre pouvoir judiciaire et exécutif révélés par le livre "Bienvenue Place Beauvau" co-écrit par trois journalistes dont deux du Canard Enchaîné.

Bruno Retailleau, Valérie Pécresse, Luc Chatel, Philippe Bas, Christian Jacob et Nathalie Kosciusko-Morizet se sont donc fendus d'une lettre de dénonciation.

Bien. J'attends la suite. Mais pourquoi parler de cette lettre, on l'a déjà quasiment oubliée, vu le déferlement des nouvelles, vu en particulier que la Pénélope vient d'être mise en examen pour "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "recel d'escroquerie aggravée". Trois fois rien comme va nous le dire Ciotti : " on s'y attendait logiquement et ça ne change pas la volonté de François Fillon..."
Je peux vous révéler aussi ce que va dire Bruno Retailleau : "c'est une procédure uniquement à charge !", Christian Jacob : "François Fillon est plus que jamais déterminé à aller jusqu'au bout !", Valérie Pécresse : " les électeurs nous prouveront qu'il est innocent!", Luc Chatel: " François Fillon est le seul à pouvoir sauver la France !", et Nathalie Kosciusko-Morizet : "pauvre Pénélope, je la soutiens de tout mon cœur"...


Il est gentil Valls, mais il vient de faire exploser le PS qui n'avait pas besoin de cela. Sa voie royale aurait été de dire "j'avais promis de respecter le choix des électeurs de la primaire, je le respecte et je vais voter Hamon. Si, par malheur, le candidat du PS est éliminé au premier tour, et que le combat final soit Macron/Le Pen, je voterai, bien entendu pour Macron". C'eût été plus sage et une manière comme une autre d'en refoutre une couche au Fion qui ne respecte pas sa parole. Maintenant, ils sont au moins deux à ne pas la respecter.
Le bénéfice politique pour Valls va être quasi nul. C'est une erreur de stratégie qui ne lui rapportera rien, sauf des quolibets et une perte de crédibilité. Et comme Valls et Macron chassent pratiquement sur les mêmes terres, il va sans dire que Macron fera tout pour tenir à distance ce concurrent qui voudrait lui voler sa place...

Je suis, comme Valls, au centre, côté gauche, encore que, personnellement...,  mais je ne me serais jamais décrédibilisé en ne respectant pas ma parole qui me semble être ce qu'un homme a de plus précieux à offrir aux autres...

Voilà un des ravages de plus de cette campagne hors norme qui fera les délices des futurs étudiants de Sciences Po, Tout est chamboulé, tout bouge, tout change, rien ne sera plus pareil,  en espérant que les classements au premier tour resteront ce qu'ils sont aujourd'hui...

dimanche 26 mars 2017

De la victimisation...

Nouvelle orientation de la campagne dans le Zombiland, la victimisation. Ça donne pour l'instant : "je suis sur écoute de François Hollande", "je suis dénoncé par le cabinet noir de François Hollande". Pas terrible comme argument électoral...

J'attends la suite et je lui suggère les pistes suivantes pour donner plus d'ampleur à ses lamentations: on m'a crevé les pneus de ma voiture, on espionne mes proches, on me fait avaler des perturbateurs endocriniens, on m'a lancé des tomates et des œufs pourris, on m'a fait un concert de casseroles. Moins nul, mais peut mieux faire..

Je lui conseille alors d'élargir et de ne pas se plaindre que de Hollande, et par exemple  de gémir aussi sur : " les sénateurs UDI vont chez Macron,  Marine me réclame de lui rendre Ciotti, cadeau qu'elle m'avait offert de manière désintéressée, Sarkozy est prêt à revenir aux affaires, Pécresse a un fils qui se drogue, j'ai proposé à Corto d'entrer en politique, mais il a refusé, etc.." Ça a déjà plus de gueule...

Qu'il se mette aussi du fond de teint gris sur le visage et qu'il accentue ses cernes. Il pourrait aussi se coller un ou deux sparadraps sur le front pour suggérer qu'il a reçu des coups : plus il aura l'air de souffrir, plus les électeurs voteront pour lui, c'est un truc qui marche depuis au moins deux mille ans...

Il peut aussi se tordre un doigt, se casser une jambe, marcher avec des béquilles et à partir de là je pense qu'il a ses chances..

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire tout de même pour gagner une élection... !