jeudi 13 décembre 2018

Marché de Noël

Comme l'a remarqué son maire, Strasbourg accueille avec le département du Bas Rhin  10 % des fichés S de France, ce qui fait 2000 personnes.
Elle accueille aussi 10000 tchétchènes, une très importante communauté turque, des réfugiés roumains par milliers, des bulgares, des albanais et d'autres migrants des pays de l'est,  une importante communauté maghrébine, des mosquées salafistes et je dois dire que je n'entends pas souvent parler français quand je me balade en ville.

Il est sûr et certain que parmi tous ces gens, certains  sont  radicalisés. Nos villes sont devenues des assemblages explosifs.

Arrêter, ou au moins contrôler les migrations serait la moindre des choses et les grandes idées généreuses, souvent issues de la gauche, ne font qu'ajouter des problèmes à des problèmes, car l'islam est très loin de s'intégrer dans la République, les différentes ethnies forment des communautés aussi étanches que la communauté des gens du voyage, toujours isolée  et repliée sur elle même bien qu'arrivée en France il y a plusieurs siècles. Ces affaires de terrorisme vont perdurer pendant des dizaines d'années..

Le tueur d'hier était né ici, citoyen français, descendant de harkis arrivés dans les années 60. Ses actes démontrent qu'il ne s'était pas intégré dans la communauté nationale. Combien , voyous, trafiquants, voleurs, sont, comme lui, prêts à basculer dans l'islam radical ?  Des quantités.

J'espère que cet individu sera rapidement arrêté. C'est un monstre !


lundi 10 décembre 2018

Noël jaune...

Macron va tenter de calmer le jeu ce soir, mais quelles que soient ses annonces les mécontents seront toujours mécontents et gémiront en chœur pour se plaindre de plus belle.

Pourtant toutes ces annonces auront un coût, entre 8 et 12 MM€, que je retrouverai bientôt sur ma feuille d'impôt, à moins que notre dette n'encaisse tout cela,  reportant aux calendes grecques le jour où notre budget sera de nouveau en équilibre en plombant du même coup l'avenir de nos descendants pour des années et des années...

Pourtant il n'y a pas que des pauvres dans les GJ. Je passais hier par un rond point "tenu" par ces allumés et, garée parmi leurs voitures, un 4x4 Mercedes, ce qui n'est pas une voiture d'affamé qui manque de tout.
D'ailleurs les tours de taille et les joues rondes des uns et des autres nous rassurent sur leur santé et sur le nombre de calories qu'ils absorbent tous les jours...

Les partis d'opposition se sont fait un devoir de soutenir cette jacquerie jaune. Un sondage devrait maintenant les alarmer.
Ipsos a testé une liste Gilets jaunes aux européennes. Résultat : En Marche-Modem (21%) Rassemblement national (14%) EELV (13%) Liste Gilets jaunes (12%) Les Républicains (11%) La France insoumise (9%).

Le RN morfle, Mélenchon s'écroule et nos braves affamés, qui aiment foutre le bordel, ne sont qu'à 12% des intentions de vote.

Encore un samedi jaune le 16 décembre  et leur score se réduira, car l'opinion commence à se retourner. Les commerçants qui ont vu leur mois de décembre partir en couille ne peuvent décemment plus les soutenir, d'autant que les consommateurs se sont rabattus sur les achats en ligne, ce qui fait que c'est Amazon qui va être le principal bénéficiaire de cette crise, tout en continuant à ne pas payer d'impôts en France.

Autre bénéficiaire de la crise jaune, la Chine qui va nous vendre tous les biens de consommation que les affamés vont lui commander dès que la manne, que Macron va faire tomber ce soir, sera arrivée sur leurs comptes en banque, creusant davantage notre balance commerciale à coup d' écrans plats, de smartphones, d' ordinateurs, etc...

Le tourisme, qui représente 8% du PIB, ce qui améliore  un peu notre balance commerciale, est ratatiné en raison des émeutes qui ont largement été diffusées à l'étranger et finalement je ne voudrais pas être celui qui va essayer de redresser la barre du vaisseau France.

Les gens raisonnables devraient se dire qu'on a assez joué comme cela, qu'on se met en péril, qu'on va se casser la gueule si ça continue, mais y a -t-il beaucoup de gens raisonnables ?

Je ne peux que soutenir Macron, en espérant que, Noël approchant, les furieux rentrent chez eux et soient touchés par la grâce divine. Tiens, je vais mettre un cierge au petit Jésus...


samedi 8 décembre 2018

Racailles jaunes.

Nouvelles frappes des racailles jaunes dans les rues de Paris, de Saint Etienne, de Bordeaux, de Marseille, Nantes, Toulouse, etc.., aujourd'hui. Incendies de voitures, pillages de commerces, démolition du mobilier urbain, violences....
Les conséquences économiques de ce bordel vont être énormes. 

J'entendais un commentateur qui parlait des gens affamés en France, gémissant sur ceux qui ne peuvent pas se nourrir. Et puis quoi encore ?  Personne n'est laissé sans aides dans notre pays et  tout le monde peut manger à sa faim.  Chaque commune a un comité d'action sociale qui aide les plus démunis, les associations font  un travail extraordinaire et l'état redistribue à tour de bras...

Ces gilets jaunes sont une calamité et j'espère que tous ceux qui ont saccagé, cassé, pillé, ceux qui bloquent les routes, les centres commerciaux, seront rattrapés par la justice et paieront les dommages dont ils sont responsables.

L'opinion, quant à elle, ne va pas tarder à se retourner...

mercredi 5 décembre 2018

Les casseurs jaunes...

Les abrutis qui ont tagué et saccagé l'Arc de Triomphe ont été filmés, il faut leur faire payer la casse. Les abrutis qui ont incendié leur lycée ont été vus et identifiés, il faut leur faire payer les dégâts. Les abrutis qui ont incendié la préfecture de Haute Loire ont été filmés, il faut leur faire payer les réparations. Les preuves sont là, il suffit de s'en servir...

Les opportunistes, la CGT et FO, ne paieront jamais les ravages économiques de la grève illimitée des transports routiers qu'il veulent lancer dimanche soir, profitant de la crise des gilets jaunes et de l'affaiblissement du pouvoir. Lancer de l'agitation en ce moment est complètement inconséquent et ne démontre pas d'un esprit citoyen et du sens du bien collectif. J'attribue aussi une palme à Mélenchon, autre agitateur, mais lui c'est un gauchiste patenté et ses prises de position n'étonneront personne.

On est dans une situation qui peut à tout moment basculer dans le pire. Les policiers redoutent qu'un abruti ne vienne manifester en possession d'une arme à feu. Je suis certain que des gilets jaunes y ont déjà pensé. 
Les chaines d'info, complètement anxiogènes, assombrissent la situation. Quoique fasse le gouvernement les jusqu'auboutistes ne sont jamais contents.  Que va-t-il se passer samedi prochain?

Alors, courage Macron. Tenez bon, Président ! C'est à sa fermeté à barrer dans la tempête qu'on juge le capitaine...

dimanche 2 décembre 2018

Peste jaune...

Hier, 133 blessés dont 23 policiers, 412 interpellations, des pillages en masse, des incendies de voitures, d'immeubles, de préfectures, d'un péage, des destructions, de la casse gratuite, un viol, la mise à sac de l'Arc de Triomphe, le mouvement des gilets jaunes devient insurrectionnel et part à la dérive.

Ce dessin de Charlie hebdo illustre la beauferie et la violence de ce mouvement qui remplit ses pétitions à coups de menaces sur les automobilistes qui sont filtrés à ses barrages.




Je ne parle pas des centres commerciaux bloqués, de la répercussion internationale des images d'émeute, des pertes sur le tourisme, du manque à gagner pour ceux qui veulent travailler. Bref les gilets jaunes sont une calamité : ils veulent un confort et des revenus garantis par la solidarité nationale sinon ils cassent tout. Quelle engeance !

Hollande a cru malin de soutenir ce mouvement : quel abruti !

vendredi 30 novembre 2018

Le péril jaune....

Un gilet jaune vient de quitter une réunion avec le premier ministre parce que celle-ci ne pouvait pas être filmée. On avance, on avance.
Combien ce râleur, Jason Herbert, a-t-il de revenu net disponible par mois quand on compte son salaire, ses aides et allocations diverses?
Pourquoi veut-il une caméra? Il veut son quart d'heure de gloire télévisuelle?

J'ai aussi vu qu'on critiquait le coût des tenues et des sacs de Brigitte Macron. Or ce sont des tenues que les grandes marques françaises lui prêtent pour représenter le savoir faire français, et qu'elle rend scrupuleusement après. Là encore les gilets jaunes me gavent.

Ce mouvement devrait créer un parti politique et concourir aux prochaines élections au lieu de foutre le bordel. Pourquoi pas aux  européennes qui auront lieu au printemps ? On verra alors ce qu'il représente. On saura alors si la Le Pen ou si le Mélenchon continuent de les soutenir..

Demain encore une journée de bordel à prévoir ; le péril jaune va encore frapper..


mercredi 28 novembre 2018

Ils me foutent la jaunisse...

Le groupement hétéroclite des gilets jaunes, pas si pauvres que cela pour certains,  puisque l'un s'est vanté de gagner 8000 euros par mois en Suisse, un autre est médecin, un troisième entrepreneur avec 21 salariés, ce mouvement commence à me gaver.

Il y a un moyen simple de s'opposer à Macron et de le virer, c'est le bulletin de vote, et mon bulletin de vote vaut autant que leurs manifestations : il est respectueux des autres, ne bloque pas l'économie et c'est encore ce qu'on a trouvé de mieux pour décider de ce qu'on veut...

Les revendications  hétéroclites des jaunissaires, me font sourire quand ils veulent supprimer le Sénat, la chambre qui est censée représenter les territoires, l'assemblée où la ruralité est sur-représentée par rapport aux grandes agglomérations. C'est vraiment  peu flatteur pour les sénateurs qui d'après le peuple jaune, ne servent à rien.

Les autres revendications des  râleurs professionnels en jaune peuvent se résumer dans une demande de baisse massive des impôts et taxes  en même temps qu'ils demandent plus de redistribution, ce qui en matière d'équilibre budgétaire nous conduira tout droit vers une banqueroute.

Je souris encore sur cette demande d'une "assemblée citoyenne", comme si notre assemblée n'était pas citoyenne, désignée au terme d'un processus électoral qui ne soulève guère de critiques. Et pour conclure, cette demande de la "diminution de l'assistanat" est en complète contradiction avec toutes les demandes d 'augmentations des aides financières à diverses catégories de citoyens que réclame le peuple jaune...

Je n'ai vraiment pas envie que cette bande d'agitateurs parvienne à quelque pouvoir que ce soit et j'espère que les gens aux commandes sauront rester ferme sur leur gouvernance qui tient compte des dures réalités du vaste monde qui nous entoure et qu'on ne peut pas évacuer d'un revers de la main....


dimanche 25 novembre 2018

Stop !

J'aimerais bien connaître le profil de certains gilets jaunes, en particulier leurs revenus disponibles, leurs patrimoines, pour me rendre compte si leurs lamentations sont totalement justifiées, et si ce ne sont pas des sous-marins de l'extrême droite.
Il y a, bien évidemment des gens dont la situation est difficile, mais, à mon sens, ce ne sont pas ceux-là qui râlent le plus et que l'on voit dans les manifestations.

La collectivité nationale tient compte de la fragilité de certaines personnes : elles ne paient pas la taxe d'habitation, ne paient pas l'impôt sur le revenu, touchent des allocations diverses et sont les bénéficiaires de la redistribution. Ça ne leur semble pas suffisant si j'en crois les 100000 personnes qui foutent le bordel pour réclamer davantage..

Pourtant, la France est l'un des pays les plus redistributifs du monde.

Quoiqu'il en soit, moi non plus je ne chauffe pas toutes les pièces de mon logement, pas ma chambre, pas la salle de bain, je tiens un budget pour gérer mes dépenses, je ne fume pas, je vis modestement, je roule dans une voiture bas de gamme, je ne reçois aucune aide particulière et je paie plein pot mes impôts et taxes diverses...

Mes parents vivaient de la même manière et je ne les ai jamais entendu se plaindre, bien qu'ils aient eu de  très faibles revenus. Mon père a fait son jardin jusqu'à l'âge de 90 ans...

l'Etat est au maximum de ses possibilités dans tous les domaines, d'autant que nous avons accumulé une dette pharamineuse au fil du temps dont les seuls intérêts nous coûtent 45 milliards par an. Alors redistribuer davantage va être difficile. 

Les images du chaos des Champs Elysées ont fait le tour du monde. Les gilets jaunes vont nous coûter des points de croissance, nous font beaucoup de casse qu'on doit payer et ils ternissent la renommée de la France. 
Ce bordel a assez duré...

samedi 24 novembre 2018

Le 24/11 à 11h24

Combien de blessés et de morts ce soir après les débordements d'un mouvement qui est gangrené par l'ultra droite, l'ultra gauche et des casseurs en tous genres.
Ils sont tous là à gémir que la vie est dure, qu'ils ont du mal à s'en sortir, etc.. Mais qu'est-ce que j'ai vécu, moi ? Qu'est-ce qu'ont vécu mes parents et mes grands-parents ?

Je vois à la télé des manifestants démonter la chaussée des Champs Elysées pour récupérer les pavés et en faire des projectiles. Ils sont devenus fous... 


mercredi 21 novembre 2018

Ras le bol...

Les gilets jaunes sombrent dans l'anarchie. Je pense qu'il y a eu assez de blessés et de morts  comme cela et qu'il est temps de mettre fin à ces désordres.
Les 7000 enragés qui saccagent des péages, obligent des enfants à dormir dans des voitures, gênent les routiers et veulent bloquer Paris samedi prochain, commencent à me les briser menu.
Deux mort et plus de 500 blessés, ça ne semble pas assez aux inconscients, souvent proches de l'extrême droite,  qui entraînent des faibles dans leurs dérives, tiennent des propos racistes, homophobes et veulent la démission de Macron...

J'apprends à l'instant qu'un policier vient de perdre une main sur l'île de la Réunion.. Dramatique.


le tennis du Normandie

dimanche 18 novembre 2018

Rire jaune

Les gilets jaunes n'ont pas molli hier : 1 morte, 409 blessés dont 14 graves. C'est un résultat honorable dont les suites judiciaires vont être gratinées. On attend mieux la prochaine fois.  On n'a pas les chiffres des kilomètres de bouchons, mais j'imagine qu'ils sont remarquables eux aussi. De quoi rendre les syndicats jaloux !
Les résultats électoraux de ce soir nous indiqueront si Mélenchon a profité de cette colère populaire, très largement extrême droitiste.
Beaucoup, en zélotes du chaos, ont réclamé la démission de  Macron, histoire que le bordel s'installe pour de bon. C'est bien gentil, les jaunes, mais le bordel ne conduit nulle part : vous en êtes la démonstration.



samedi 17 novembre 2018

Débloquer...

Quelques centaines de milliers de mécontents veulent bloquer la France aujourd'hui, suivis ou non par des syndicats et des partis politiques d'opposition. Ce mouvement de protestation va faire les choux gras de l’extrême droite qui a phagocyté le mouvement, mais Mélenchon, ne voulant pas être en reste avec Ducont Gnangnan, y a apporté son soutien, tout comme les survivants de ce qu'il reste de la gauche, d'ailleurs

J'ai peur que le mot d'ordre de "tout bloquer" ne se transforme en "tout casser".  Déjà une personne est  morte, écrasée par une conductrice en panique alors qu'elle emmenait sa fille chez le médecin.

Étrange  que les manifestants réclament une France plus égalitaire, attendant de la redistribution la solution à leurs problèmes. Je vois mal les droites se lancer dans ce programme digne de l'ultra gauchisme, d'autant que la France est déjà l'un des pays les plus redistributifs qui soit.

Bon, je comprends que tout soit trop cher et que chacun en veuille davantage. Mais comment faire quand tous les équilibres sont si fragiles avec une dette si immense qu'elle en est toujours incontrôlée.... J'ai souvent écrit qu'au lieu d'en redonner, il fallait au contraire en reprendre. Quel homme politique aura le courage de faire ça?

La journée risque de voir une succession de drames. Déjà une morte et plusieurs blessés. Et les black blocs et autres zonards risquent de manifester en fin de journée...



Artisanat de tranchée : une paire de vases confectionnés dans des obus de 75

samedi 10 novembre 2018

Souvenirs..

Quelques mots pour évoquer mes dix ans. Mes parents habitaient dans une campagne pommée, loin de tout et pour entrer en sixième, il a bien fallu que je quitte mon village et que je devienne interne.
Les  jeudi et  dimanche après-midi,  c'était promenade, en rang par deux. Nous avions quelques circuits habituels dont l'un passait par la petite route où est dressée la pierre d'Haudroy que j'ai ainsi vue régulièrement sans connaître alors l'importance mémorielle de ce petit et discret monument.
"C'est l'endroit où arrivèrent, le 7 novembre 1918 à 20 heures et 20 minutes, les quatre voitures transportant les plénipotentiaires allemands chargés de négocier l'armistice. C'est le capitaine Lhuillier, qui commandait alors le 1er Bataillon du 171e Régiment d'Infanterie qui eut l'honneur de recevoir les premiers plénipotentiaires allemands. C'est lui qui demanda au Caporal-clairon Pierre Sellier de sonner le « cessez-le-feu », suivi du « garde à vous », marquant ainsi le début des négociations et la fin des hostilités."

Quelques mots encore pour évoquer mes grands-pères qui combattirent tous les deux pendant les plus belles années de leur jeunesse. L'un fut gravement blessé  sur la Somme, fut envoyé aux Dardanelles. L'autre, je ne sais pas.

Voici l'un d'entre-eux en uniforme.



mercredi 7 novembre 2018

St Joseph du Dakota : des sioux, des sioux !!

Un peu énervé, hier, en rentrant de chez P.
Il avait reçu une grosse enveloppe dans sa boîte à lettres, envoyée par un St Joseph du Dakota.



Bigre. Ouverture. L'enveloppe contenait:
un cadeau de Noël "spécialement pour vous de la part des enfants Dakota" constitué par un stylo doré et des rubans,
un papier cadeau d'emballage,
20 étiquettes autocollantes décorées, à son nom et à son adresse,
un petit bloc papier,
une vingtaine de cartes postales de Noël,
un petit sac cadeau,
l'enveloppe pour le retour,
une lettre d'explication, de plaintes et de gémissements sur les enfants sioux du Dakota,




et pour terminer en apothéose,  le formulaire d'envoi des dons qui précise bien que ceux-ci sont déductibles à 66% de nos impôts, ici en France....




Je trouve que l'exploitation au niveau planétaire de notre système fiscal avantageux,  ça commence à bien faire.

Je ne doute pas un seul instant que les malheurs qui frappent ces enfants sioux vivants dans la première nation du monde, l'une des plus riches, fassent de leurs vies "un long chemin de croix", qu'ils sont "privés des nécessités les plus basiques", qu'ils ont "une existence des plus indignes", etc...., et je n'ai rien contre ceux qui veulent  les aider, mais je vois pas pourquoi l'état français finance ces dons à 66%. C'est autant qu'il faut emprunter et qu'on devra rembourser un jour ! Avant de s'occuper "du chemin de croix"  de ces pauvres américains, on ferait mieux de soulager les malheurs qui frappent les nôtres, ici, France.

D'autant que cette pauvre association St Joseph du Dakota n'a pas l'air du tout, du tout dans la misère.  Deux entrées, le 26 et le 28 dans une rue cossue de Paris, une autre adresse au 29 rue Vineuse à Paris, un mailing coûteux que peu peuvent se payer...

Voilà. J'ai l'impression d'être encore une fois le dindon de la farce. Les multinationales de la charité se mettent à exploiter le système français et Noël approche.  Attendez-vous à être sollicités et à être roulés dans la farine.

PS : Voici quelques extraits du lien fourni en commentaire par Pierrot13 que je remercie:

"L'oeuvre des Indiens sioux du Dakota est une légende dans le monde du fundraising. Ils ont récolté en 2010 près de 50 millions de dollars et leur patrimoine s'est accru durant cette période de près de 12 millions de dollars pour atteindre 76 millions. Pour y parvenir, les fundraisers qui travaillent pour eux font appel à des méthodes vigoureuses, pas toujours en accord avec la réalité. Ce qui a conduit l'association à se faire épingler par le BBB pour des pratiques qu'ils considèrent comme abusives, notamment en mentionnant des urgences qui, au regard de la richesse de l'association, n'ont pas lieu d'être."
 "... l'école pour laquelle ses fonds sont sollicités contient en tout et pour tout 200 élèves, soit rien qu'aux Etats-Unis, 250 000 dollars de dons par élève, de quoi leur offrir un palace cinq étoiles."


dimanche 4 novembre 2018

Du dimanche

Dimanche matin. Soleil. Douceur automnale.
Tarte aux pommes, purée et poulet au menu.
Épluchages
L. est affalé dans son fauteuil. La télé ronronne, le four cuit, l'ordinateur mouline.

Quelques échos de l'extérieur: la Nouvelle Calédonie ne veut pas être indépendante.
Macron viendra ici ce soir. Centre ville déconseillé.

Viens de recevoir trois photos du mariage de mon fils. Ça s'est passé hier, là bas. Ils ont fait très simple et très confidentiel. Robe, cravate, costume, bannis. Nous n'avons pas le sens du tralala dans la famille. Ça doit être assez étonnant à regarder de l'extérieur. P., qui est attentif à son l'image et à son paraître, ne m'a toujours pas compris. C'est pourtant simple, je vis ma vie et pas celle des autres...

L'après-midi visite en 4e vitesse du musée d'art moderne où sont exposées des œuvres éclatantes et porteuses de sens comme ce frigo sauvé d'une déchetterie et "revisité" sans doute par quelqu'un qui se prétend artiste. C'est sûr, et c'est confirmé, je ne comprends rien à l'art moderne....



jeudi 1 novembre 2018

Soins


J'entreprends une série de soins qui vont durer jusqu'à mi-décembre. A la fin, j'espère que la bête sera morte...
Pour rester positif je reprends mes pinceaux et vais m'occuper de cette toile barbouillée de rose qui a été abandonnée sur le chevalet depuis presque un an.. Trois coups de blanc et déjà la vie apparaît....





dimanche 28 octobre 2018

Bluettes

Les derniers sondages sont sans équivoque : Mélenchon paie ses fourberies et va finir aux oubliettes. Bon débarras !

L'automne arrive. Je n'ai pas encore allumé le chauffage, mais je sens que c'est pour bientôt : du froid groenlandais commence à nous envahir.

Mon frère s'est installé définitivement dans le sud, à quelques kilomètres de l'Île, de sorte que je ne le verrai plus que là-bas quand j'irai. Pas avant fin décembre au mieux, si tout va bien...

Une étude à grande échelle vient de démontrer que les consommateurs de bio avaient 25% de chance de plus de ne  pas attraper un cancer. Voilà qui démontre  que les quantités de pesticides qu'on absorbe en mangeant nous tuent à petit feu.  Manger, de nos jours, devient dangereux...

Autre étude:  en 2016, Strasbourg était quatrième au classement des agglomérations les plus polluées de France. Cette pollution  est à l’origine d’une réduction de l’espérance de vie de ses habitants de huit à douze mois, selon le radiologue strasbourgeois Thomas Bourdrel.
L'autoroute qui la traverse en part en part et qui est parcourue par   6000 camions quotidiens dont la plupart évitent ainsi les péages allemands et suisses,  est la première cause de la mauvaise qualité de l’air.
Malgré cela des allumés font une grève de la faim contre le projet de contournement de l'agglomération, préférant raccourcir la vie des Strasbourgeois, plutôt que de dévier les camions....

J'ai acheté des photos stéréo  des années 30 parmi lesquelles des clichés du SS Normandie qui a connu une fin tragique à New-York.
Voici par exemple le salon du célèbre paquebot...




vendredi 19 octobre 2018

Mélenchon, ce fêlé....

La séquence hallucinante que nous venons de vivre avec Mélenchon, le futur président de la 6ème République, ne m'étonne absolument pas et ne fait que confirmer de manière éclatante ce que j'ai toujours pensé du personnage dont je crois sincèrement qu'il a de graves problèmes psychologiques.  Voici quelques extraits parmi les innombrables commentaires que j'ai commis sur cet abruti...."

le 1er avril 2010  "A l'entendre répondre au jeune Félix Briaud , "petite cervelle", que je félicite pour son calme et son professionnalisme face à ce rompu des médias, je trouve qu'il devrait rapidement se reconvertir pour le théâtre des deux Ânes: il y réussirait mieux qu'en politique..."

le 28 mars 2013   "Mélenchon c'est l'artillerie lourde du populisme, les gros mots, la vulgarité, les idées basiques, les pseudo formules chocs, les menaces et le chantage et à voir cet olibrius dans ses œuvres, je me dis que Hollande n'a vraiment pas de chance avec un tel personnage sur sa gauche. Je suis convaincu que Marine le Pen lui damera le pion dans les grandes largeurs à leur prochaine confrontation . Mélenchon est grotesque, grandiloquent et dangereux pour son propre camp, et il serait peut-être temps qu'il s'en rende compte.... Quel  boulet....!"

le 16 octobre 2015 : L'ultra-gauche et une partie de la gauche vont continuer à hurler et Mélenchon nous fera son cirque habituel en appelant à recommencer les violences et à je ne sais quoi encore, en bon conseilleur non payeur qu'il est...  Mélenchon, lui, ne risque rien.  Mélenchon continuera de toucher ses indemnités de député tous les mois, dans les 6000 euros net, et j'aimerais bien connaître sa situation patrimoniale.... Je cherche sur internet  et je trouve « Le candidat du Front de Gauche est à la tête d’un patrimoine évalué à 760 000 euros. Il est propriétaire de sa résidence principale, un appartement de 76 mètres carrés près de la gare de l’Est, à Paris, d’une valeur estimée à 470 000 euros d’après Paris-Match. Il possède aussi une résidence secondaire de 150 mètres carrés dans le Loiret estimée à 250 000 euros. ». Il est blindé de thunes le Mélenchon, il peut envoyer les autres au casse-pipe...."

le 6 mai 2016  "L'utopie, parlons-en. Elle est venue au pouvoir au Venezuela. Le régime de Chavez  a voulu faire son grand redistributeur de richesses, et a été largement soutenu par Mélenchon et l'ultra gauche qui n'ont pas tari d'éloges à son égard  "Ce qu'est Chavez ne meurt jamais. C'est l'idéal inépuisable de l'espérance humaniste, de la révolution", a martelé le coprésident du Parti de Gauche, précisant "il n'a pas seulement fait progresser la condition humaine des Vénézuéliens, il a fait progresser d'une manière considérable la démocratie".

Le 8 mai 2017 : Mélenchon lui ne dansait pas et son bras droit Alexis Corbière n'a même pas perdu un instant pour lancer des menaces en direct à la télé " tout cela va très mal se terminer", comme si ce président élu depuis quelques minutes devait déjà s'inquiéter de la fureur de ces partisans du ni ni, tout juste bons à remonter le peuple  pour prospérer sur ses frustrations."

Le 4 juillet 2017 : Dans le fond, le bolivarien Jean Luc Mélenchon a juste cent ans de retard, cent ans tout rond. Nous voilà revenus en 1917. Il veut faire sa grande révolution ouvrière, parle de résistance, n'assiste pas aux séances du congrès républicain, critique les médias, veut soulever le peuple et faire de la France un autre Venezuela...."

Imaginons qu'il réussisse. Guerre civile, élimination des russes blancs, massacre des élites politiques à  Iekaterinbourg  en 2018, nationalisation des terres agricoles, de l'industrie et de tous les médias, grande famine en 2022 avec des millions de morts. Décès de Mélenchon en 2023. Momification de son corps et enterrement dans un mausolée construit au milieu de la place de la Concorde renommée place Rouge. Corbière lui succède. Création d'une police politique. Construction des premiers goulags en 2024  installés au milieu de la forêt en Guyane et dans les îles Kerguelen. Rafles d'opposants et grands procès corbièriens. Arrivée de migrants en masse pour maintenir le niveau de la population. Signature des alliances bolivariennes, traité secret avec la Syrie. Disette. Le poids moyen des Français baisse en moyenne de 10 kg sauf pour la Nomenklatura, etc...."

 Eh  les gens !  Suivez ce bolivarien, foutez la merde dans la rue, cassez tout, manifestez contre tout, croyez ce qu'il vous raconte, et au bout du compte vous aurez ce que JE raconte.... Et si vous n'êtes pas convaincus, regardez ce qui arrive au pauvre Venezuela avec le chavisme, une variante du bolivarisme: ça se passe aujourd'hui et non pas il y a cent ans "

samedi 13 octobre 2018

Dur, dur...

Lienemann vient de quitter ce qu'il reste du PS pour fonder un nouveau parti où il n'y aura que de "vrais socialistes", c'est à dire elle toute seule. Il se trouvera sans doute des médias pour lui donner plus d'importance qu'elle n'a et lui offrir des heures d'antenne pour l'entendre gémir.
Elle n'est pas la seule à gémir et c'est fou le nombre de gémissements qu'on accumule chaque jour qui passe et pour qui reste  longtemps devant sa télé, il finit par être convaincu qu'il vit dans un monde absolument insupportable, injuste, où chacun est forcément malheureux tant la société est mal faite...
Personne ne parle des routes bien faites, des écoles gratuites, des soins que chacun reçoit,  des immenses forêts dans lesquelles on peut aller se promener, des magasins bien approvisionnés, etc....

En retournant voir  tout ce que j'ai déjà écrit sur les gémissements en tous genres, j'ai sélectionné cet extrait du 3 avril 2014 que je trouve toujours d'actualité :

"les gens qui viennent avec leurs problèmes me lassent très rapidement. Je préfère ceux qui viennent avec leurs solutions. Les dépressifs me fatiguent, m'exaspèrent. C'est tellement facile de gémir, de critiquer, de se plaindre. J'ai fait un tour des blogs politiques de gauche, c'est ce qu'ils sont devenus, des machines à râler, des râloirs, à se lamenter, des lamentoirs, à  démonter, des démontoirs, à douter, des doutoirs.
 La gauche, avec une sorte de fascination morbide, est en train de se découper en lambeaux et entreprend, dans la ferveur, une agonie qui va encore durer trois ans. On se croirait un vendredi saint à Lourdes, avec même l'espoir d'un miracle.
Je ne peux pas m'empêcher de penser à un ami dans la chambre duquel il y avait un grand crucifix ancien de toute beauté, chose absolument anachronique vu ce qui se passait dans le lit et qu'il était incroyant, et quand je lui ai demandé pourquoi il avait ça, il m'a répondu qu'il avait trouvé que le Christ souffrait bien et ça lui avait donné envie de l'acheter...
 C'est à ça qu'on se rend compte combien on est imprégné par notre culture judéo chrétienne: il faut avoir ses souffrances. Sans souffrance vous n'êtes rien. Vous voulez intéresser? Gémissez! Vous voulez exister? Critiquez! Vous voulez plaire? Râlez!
 Je trouve que  l'effort et le travail sont plus positifs que  la souffrance et la lamentation. Et il est certain qu'on s'en sortira en s'attaquant aux problèmes plutôt qu'en gémissant. Alors, qu'on rende des marges de manœuvre aux entreprises, qu'on devienne créatif, qu'on monte en gamme pour exporter la qualité française, qu'on innove dans la biologie, les nanosciences, qu'on découvre la batterie à haute capacité de stockage, qu'on exporte du TGV, qu'on commence ta transition énergétique, qu'on développe la recherche, bref qu'on aille de l'avant en croyant à demain..."

Cet étrange objet, la miniature d'une presse, est sans doute un cadeau de départ en retraite et a été joliment fabriqué pour l'occasion par l'un des amis du retraité...

mercredi 3 octobre 2018

Bref...

Collomb a manqué d'élégance avec son départ ultra précipité, mais il semble aussi que Macron manque quelque peu de fibre humaine, de compassion, d'empathie et que les expériences qu'il a vécues jusqu'à ses 40 ans ne lui aient pas donné les clés des rapports avec autrui.

J'ai souvent remarqué l'impression de toute puissance qui s'empare de ceux qui ont le sentiment de dominer les autres  leur fait perdre la nécessaire humilité et l'indispensable modestie qui permettent d'entendre et d'écouter, et, bien que cette déficience puisse se corriger par un grand savoir faire, il me semble que notre Macron n'a pas vécu assez d'aventures en tous genres pour enrichir suffisamment son expérience.  La Brigitte a pourtant dû l'encourager à aller picorer à droite et à gauche pour qu'il connaisse bien la vie, mais je crains fort qu'il se soit trop souvent réfugié dans sa relation maternante qui le rassure tant...

Voilà de la psychologie de foire, digne d'un diseur de bonne aventure, mais les démissions fracassantes de ses deux principaux ministres  posent bien des questions et suivant quelques réflexions de Coulomb, on a  le sentiment que le Roi est entouré de courtisans qui le caressent dans le sens du poil et n'osent pas le contredire quand il le faudrait.

C'est inquiétant.
Il a fait des choix stupides: la suppression de la taxe d'habitation, ce que personne ne lui avait demandé et qui n'est qu'une simple promesse de campagne qui lui est apparue peut-être au cours d'un songe, il veut vendre des bijoux de la République comme les aéroports de Paris, la Française des jeux, il laisse refiler le déficit, reportant du coup le retour à l'équilibre du budget à la Saint Glinglin, il défiscalise les heures supplémentaires ce qui, comme chacun sait, coûte deux fois, mesure sarkozienne que Hollande avait eu le courage de supprimer.

Je deviens donc dubitatif. Nous avions eu cette chance d'avoir élu un  jeune président doué et entreprenant dont je pensais qu'il allait, au bout du compte, après bien des efforts consentis par les Français, ramener le budget de l'Etat à l'équilibre, promesse qu'il a faite mais qu'il ne tiendra jamais...
Cette perte de son aura nous vaut de revenir dans la politique politicienne. Les oppositions, sidérées quand il a pris le pouvoir, commencent à reprendre de la voix et nous affligent de leurs critiques systématiques à la moindre occasion qui se présente. Le Pen, Mélenchon, Wauquiez et tant d'autres, veulent que Macron échoue, qu'il se vautre lamentablement, et font tout pour braquer le peuple contre lui.

Qu'aurait-on à gagner de la faillite de nos gouvernants? Rien. Notre société est extrêmement complexe, ne peut fonctionner qu'avec des règles et de l'ordre d'autant qu'elle est très sensible à l'effet papillon. Macron échoue, nous y perdons tous...
Alors, souhaitons que les choses s'arrangent. Souhaitons plus d'humilité et de modestie à notre président s'il en manque... Et espérons que ceux qui ont en charge le char de l'Etat y croient encore...




dimanche 30 septembre 2018

Régressions


Un individu ayant fait l'objet de 42 interpellations pour violence a assassiné un policier par " rancoeur après la confiscation de son chien dangereux". Un quidam s'est fait tuer pour une place de parking. Des ados se font tabasser à mort pour on ne sait quoi. Il ne se passe pas un jour sans que quelqu'un prenne un coup de couteau.  Un bus a été attaqué par une bande de jeunes.

Mais vers quoi va-t-on?  Jusqu'à ce rappeur qui déverse sa haine anti blanc... La régression est en marche, on revient aux temps barbares.

Du côté des "vraies valeurs chrétiennes", l'église catholique est déjà vent debout contre la PMA pour les femmes seules et les lesbiennes. On continue de régresser de ce côté là aussi.
Côté pédophilie, des personnalités ont demandé qu'une commission d'enquête parlementaire s'interroge sur la manière dont l'église a géré ce dossier. Ils ont lancé une pétition que j'ai signée. J'ai envie de savoir ce que nos donneurs de leçons au nom des "vraies valeurs chrétiennes" ont pu dissimuler à l'infidèle que je suis.... Et puis, vu le nombre de victimes et les vies gâchées, c'est autrement plus grave que l'affaire Benalla...
J'espère que nos chers sénateurs vont bientôt se mettre au travail...




vendredi 21 septembre 2018

Censurer.....

Les évêques viennent de nous faire part de leur position au sujet de la PMA pour les femmes seules et les couples d'homosexuelles. Après avoir téléphoné à Dieu, avec lequel ils sont en ligne directe, ils nous apprennent qu'ils sont contre. Et la Vierge Marie, bordel ? Elle était seule et a bien été inséminée. Alors, s'il vous plait, messeigneurs, un peu de cohérence ...!

Hapsatou Sy, apte à soucis, vient de s'en créer un de plus en s'estimant insultée par Zemmour qui a déclaré que "son prénom était une insulte pour la France". Elle demande des excuses, qu'on interdise l'olibrius de télé et va porter plainte. Elle lance même une pétition en ligne.
Bof..  Vouloir censurer Zemmour ce n'est quand même pas très malin, et s'il y a insulte il y a des tribunaux pour cela.. D'ailleurs elle y va...
Mais elle aurait mieux fait de répondre à Zemmour qu'Eric n'était pas très français non plus, car d'origine scandinave, et que ce prénom s'est répandu à la suite d'invasions de la France par des vikings barbares... Ça aurait fait un match nul.

Zemmour critique les droitsdelhommisme en lesquel il voit un affaiblissement de la France et dont s'emparent tous ceux qui viennent chez nous pour avoir des droits en oubliant qu'ils ont aussi des devoirs. Alors qu'Hapsatou Sy exerce ses droits, veuille nous donner des leçons au nom de son histoire personnelle, je veux bien, mais le droit de censure, non, elle ne l'a pas, et je tiens absolument à la liberté d'expression....
Je vais finir par écouter Zemmour, rien que pour faire respecter ce droit...

La Marine refuse une expertise psychiatrique. Pourtant ça l'aiderait....



mercredi 19 septembre 2018

Du buzz....

Benalla a donné une bonne prestation pendant 2h30 ce matin. Manifestement ce gars est intelligent et du haut de ses 27 ans il a fait des réponses cohérentes et circonstanciées concernant ses fonctions à l'Elysée.
Bien entendu il n'a pas convaincu les fossiles qui ne sont pas tombés de la dernière pluie et en ont vu, fait et entendu d'autres. Certains se sont précipités vers les caméras à la fin de l'audition pour nous faire part de leurs réserves, démontrant par là que cette commission  d’enquête était avant tout à charge.

Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi Benalla, si maître de lui-même, a pété les plombs et s'est mis à frapper des manifestants. Dérapage incompréhensible et surprenant si l'on considère l'homme qui était devant nous ce matin.
Comme quoi...

Cette audition marquera peut-être la fin de ce feuilleton de quatre sous..... Mais il semblerait que les fossiles sont mécontents de ses réponses et, gardant cet os à ronger, ils vont certainement tenter de relancer la machine à faire du buzz... Apparemment ils n'ont rien de mieux à faire en ce moment... 




dimanche 16 septembre 2018

Benallâneries...

Passant beaucoup de temps devant la téloche, je regarde assez souvent cette fameuse commission d'enquête sénatoriale sur l'affaire Benalla. C'est plutôt déplorable : un président jouissant comme un gosse de son heure de gloire, les questions inutiles des uns et des autres, l'ennui profond qui plane sur cette assemblée serrée comme des sardines dans cette salle ridicule, le ton pseudo neutre adopté par les enquêteurs quand ils questionnent, on est dans un piteux feuilleton de troisième catégorie dont l'audience s'effiloche à chaque épisode.
Seule la comparution de Benalla redonnera un peu vigueur à  cette comédie ridicule, mais j'espère  qu'il obtiendra le huis clos, histoire d'être entendu quand même, mais sans le retentissement médiatique sur lequel comptent les zélés sénateurs pour s'attaquer à la présidence de la République..
Toute cette histoire est pitoyable et les sénateurs rajoutent encore du pitoyable.

Je ne prends pas là  la défense de Benalla, ses dérapages méritent d'être  punis si la justice le juge ainsi, mais la récupération politique qui en est faite par un quarteron de sénateurs fossilisés m'exaspèrent quelque peu.

J'ai écouté une partie du discours de Marine Le Pen. Il est bien évident que le  thème de l'immigration et des migrants sera le principal sujet des prochaines élections et que ce parti restera sans difficulté au niveau où il est actuellement en proposant de n'accueillir personne.
Quand on connaîtra le coût moyen pour la collectivité d'un migrant, certains annoncent des chiffres pharaoniques , on pourra estimer la valeurs sonnante et trébuchante des grands sentiments de certains. Pierre Laurent, qui veut que quand on est de gauche on accueille tout le monde, est de ceux-là. Cette rhétorique n'attire pas les foules et mon pragmatisme m'a renvoyé au centre: j'ai voté Macron et j'aurais voté Juppé si ça avait été lui l'opposé à Le Pen.

La gauche, si peu réaliste, se contracte donc. Un Ps à 4,5%, les Insoumis à 12,5%, le PC à 1,5%, Hamon à 4%, les Verts à 5%, tout cela ne fait pas grand chose, 28,5% s'ils parviennent à se réunir, ce qui est impossible. Faut-il vraiment, quand on est de gauche accueillir tout le monde

Je passais en voiture devant un immeuble en cours de finition dans un nouveau quartier, et le conducteur m'a dit qu'il était prévu à l'origine pour loger des étudiants. Mais a-t-il aussitôt ajouté, on y a déjà mis des réfugiés...


Il y a trois jours panne d'Internet. Plus rien. Quand j'ai su qu'un voisin était lui aussi touché, j'ai pensé que ça venait d'un chantier. Le lendemain la panne persistait. Je suis donc allé voir. Un équipe sous une tente jaune remplaçait un câble et quand je leur ai dit que je n'avais plus Internet, ils m'ont dit que je n'étais pas le seul, que c'était tout à fait normal et qu'il fallait que j'attende encore. Quand on voit la quantité de fils à rebouter, on se demande comment ils font pour s'y retrouver, mais ils s'y retrouvent, car le soir c'était réparé...



mercredi 12 septembre 2018

Du hamster...

Après une période hospitalière et la fatigue procrastinatoire qui suivit, je reviens vers le monde.
 Il n'a pas changé.

Toujours ces agressions au couteau devenues quotidiennes, toujours ces assassinats dans les banlieues sur fond de trafic de drogue.

Toujours  ces écologistes, opposants au grand contournement de Strasbourg, qui préfèrent largement préserver 300 hectares de terres agricoles et 150 grands hamsters d'Alsace, et qui se foutent complètement de la santé des 700 000 humains qui habitent l'agglomération traversée de part en part par une autoroute qui répand ses micros particules et ses gaz toxiques qui se transformeront un jour en cancers.... Pour cette cancérisation de nos vies je tiens à remercier José Bové, Karima Delli, Michèle Rivasi qui se disent écologistes mais qui font tout pour nous pourrir l'existence....

Toujours cette volonté de certains de faire de la politique politicienne et en la matière la palme revient au Sénat et à ses sénateurs dont certains donnent clairement l'impression qu'ils sont en cours de momification.
Ils veulent relancer l'affaire Benalla pour affaiblir davantage l'exécutif et rendre la France ingouvernable, et n'hésitent à se servir de leur chaîne parlementaire pour influencer l'opinion. On se croirait revenu aux bon vieux temps du stalinisme...C'est fou le nombre d'heures qui ont été consacrées à cette affaire ces derniers jours sur cette télé aux ordres.
On a l'impression que la France ne connait pas d'autres priorité que celle-là alors que tant d'efforts collectifs sont à faire si on veut arriver à équilibrer la budget en 2022.
Ces politiques, dont on se demande bien à quoi ils servent, me font honte....

mercredi 15 août 2018

Effondrement..

L'effondrement du viaduc de Gênes  me semble être un scandale absolu. Comment imaginer que l'état de l'ouvrage n'inspirait aucune inquiétude? Comment croire qu'il y a pas eu de malfaçons à sa construction? Comment oublier que la Mafia est partie prenante de tous les grands chantiers qui se déroulent dans la péninsule?

Voilà les Italiens obligés de douter de  la qualité de l'ensemble de leurs infrastructures et contraints de mener une gigantesque inspection de tous leurs ouvrages d'art d'où il sortira ce qui sortira. Des travaux urgents se révéleront indispensables, des portions d'autoroutes devront  être neutralisées en attendant d'être remises en état et l'Italie va devoir s'adapter à des transports plus lents et plus onéreux..

Bon courage à l'ingénieur qui assumera la responsabilité de déclarer bon pour le service un pont en état moyen ...

Nous sommes en plein surréalisme, et ceux qui sont tombés dans le vide et ont survécu, se sont crus, pendant un moment, dans un film, sauf que ce n'était pas un film.

La gigantesque enquête qui va commencer va certainement nous en apprendre des vertes et des pas mûres sur les pots de vin, le manque de respect des normes de construction, les déficiences de  la surveillance et du contrôle, et tout cela réuni nous vaut malheureusement quarante morts voire davantage.

Pauvre Italie...


Véhicule en inspection sur le viaduc de La Négresse.

La photo du mois

Le thème du mois : trophée



Sujet qui ne m'a pas du tout inspiré.  Qu'ai-je comme trophée, qu'est-ce qu'un trophée, que peut-on considérer comme un trophée?
A défaut, pourquoi pas ce calice que j'ai déniché parmi des trophées sportifs aux Emmas. Il était tout noir, mais sa forme, perdu parmi des dizaines de coupes aussi horribles les unes que les autres, m'avait interpellé. Je l'ai pris en mains, j'ai vu la croix sur son piédouche et j'ai compris qu'il s'était égaré là. Il me restait à trouver un poinçon d'or ou d'argent si c'était bien ce que je croyais qu'il était. Bingo! il y avait un poinçon.
Voilà !  J'ai un vénérable calice chez moi. Coupe en vermeil et poinçon d'orfèvre qui indique qu'il a été fabriqué aux alentours de 1900. Pied en laiton doré. Maintenant astiqué, il brille de tous ses ors. Un trophée? Si on veut...   

mercredi 8 août 2018

Nouvelles du moyen-âge....

Le royaume moyenâgeux et rétrograde d'Arabie saoudite pique sa crise.
Une déclaration canadienne a demandé la "libération immédiate" des militants saoudiens des droits de l'Homme qui venaient d'être arrêtés, dont la sœur du blogueur emprisonné Raef Badaoui condamné à recevoir 1000 coups de fouet.

Lundi, le royaume saoudien a expulsé l'ambassadeur du Canada et rappelé son ambassadeur tout en gelant tout nouveau commerce ou investissement  Outre l'expulsion de l'ambassadeur et le gel du commerce, Ryad a aussi décidé de relocaliser des milliers de Saoudiens poursuivant des études au Canada, a mis fin aux programmes de traitement médicaux de ses citoyens au Canada et s'emploie à transférer tous les patients saoudiens vers d'autres pays, selon les médias d'État. La compagnie Saudia a elle suspendu ses vols à destination de Toronto. Et la Banque centrale saoudienne a demandé à ses gestionnaires d'actifs à l'étranger de se départir des actions, obligations et liquidités canadiennes "quel qu'en soit le coût", selon le Financial Times de mercredi.

Ryad a exclu mercredi toute possibilité de médiation dans cette crise diplomatique avec le Canada et affirmé envisager des mesures punitives supplémentaires.

Le Canada a indiqué qu'il ne changerait pas de position au risque de mettre en péril des accords bilatéraux, y compris un important accord de 15 milliards de dollars pour la vente de véhicules blindés légers à l'Arabie saoudite.

Ils ont des sous, les Saoudiens, ils en profitent. Mais franchement qui aimerait vivre dans cet enfer sur terre qu'est ce pays musulman intégriste où l'on n'a qu'un seul droit, celui de se taire.

Le Canada de Trudeau est très courageux et je me demande comment cette affaire va se terminer.

lundi 6 août 2018

News

Les divers examens que j'avais entrepris ont livré leur verdict : je vais devoir me séparer très bientôt de ma prostate avec les conséquences que l'on sait : ça va être la débandade. C'est un choc, un deuil qu'il faudra faire.
Je vais essayer d'être à la hauteur des circonstances et de ne pas  basculer dans le côté obscur. On verra...



Sac de dot en chanvre à tissage serré, marqué et décoré au pochoir en noir, afin de perpétuer le souvenir du mariage avec indication, dans un motif décoratif, de la date du mariage, du prénom et du nom.  Le sac était filé et tissé par les proches pour la circonstance et faisait partie de la dot du futur époux ou de la jeune mariée. La veille du mariage, le ou les  sacs de dot étaient transportés en grande pompe avec les objets mobiliers et autres ustensiles, chargés sur des charrettes à ridelles, de l’ancienne demeure jusqu’au futur domicile conjugal, sous la haute direction du garçon d’honneur.

samedi 4 août 2018

Canicule

Je me  suis aperçu que j'avais un short tout à fait correct et qu'il serait plus agréable à porter qu'un pantalon. La chaleur est quasi suffocante et je me suis aperçu que j'avais aussi un petit ventilateur, un  Mors des années 30 en bakélite, et qu'il serait plus agréable de l'utiliser que de le laisser dormir dans son coin...
Et donc voilà. Je vis nu, quasi reclus, ne sortant en short que pour les indispensables choses qu'il me faut faire à l'extérieur,  bercé par le ronron de la petite machine, pas tout à fait silencieuse, qui m'envoie de l'air frais....

Les plus malins font du canoë sur les multiples bras de l'Ill qui traverse, contourne, enserre la ville et la photo ci-dessous montre qu'il reste de chouettes endroits à fréquenter, même par ces chaleurs..

mardi 31 juillet 2018

En attendant la censure....

L'affaire Benalla se dégonfle, devient insensiblement l'affaire Benalla-lalalère et connait ses derniers soubresauts. La bêtise humaine n'ayant pas de limite, deux motions de censure concernant ce fait divers vont être rejetées aujourd'hui. Une première en 38 ans et un dernier tour de piste pour ceux qui ont alimenté ce cirque en espérant que ça redorerait leur blason, tels ces socialistes qui vont rejoindre les Insoumis pour voter contre Macron comme certains d'entre-eux l'ont fait contre Hollande, se suicidant politiquement par la même occasion.

Les Insoumis, le FN et les communistes annoncent qu'ils voteront les deux motions de censure confirmant par là qu'ils sont simplement opportunistes et n'ont pas de rigueur morale. L'opposition va donc se décomposer cet après midi sous nos yeux.

J'ai eu de la chance hier en achetant au pif trois dômes en verre. J'ai un galvanomètre de laboratoire ancien dont j'avais fissuré la cloche en déménageant et qui attendait un remplacement depuis des années. Par un pur hasard ils ont la bonne taille, et donc voilà l'objet tout fringuant maintenant..


jeudi 26 juillet 2018

Désintéressé....


La convergence des luttes entre Obono, l'insoumis.ie.ises, et Le Pen ne va pas rester sans laisser des traces dans l'électorat arabo-musulman qui vote plutôt à gauche et dont est issu Benalla, et j'attends avec intérêt les prochains sondages en espérant qu'ils seront assez fins pour détecter des glissements s'il y en a.  L'acharnement des Insoumis.ise.ises (j'écris en orthographe inclusive pour faire plaisir à Obono) dans cette affaire me semble carrément maladroit étant donnée leur base électorale : il avait bien réussi, ils le cassent...

Nos Insoumis.ise.ises et nos lepénistes pourront encore converger la semaine prochaine en votant la motion de censure ensemble, la main dans la main...

Je vois le feuilleton qu'est devenue "l'affaire Benalla" s'enfoncer dans les méandreuses déclarations des uns et des autres, opposants qui trouvent là leur heure de gloire et qui viennent parler aux micros que leur tendent les télés d'info en continu pour faire du buzz, tandis qu'il devient  à la mode de quitter la commission d'enquête en claquant la porte.
Tous ces agitateurs agités nous assomment avec leurs brillantes leçons de morale, leur cinéma et je dois dire que j'ai décroché. 
Il y a   4 enquêtes en cours (police, justice, administration, présidence) et deux commissions d'enquête pour ce fait divers déclenché par quelqu'un qui n'a blessé personne, qui n'a pas fait de fausse factures, qui n'a pas reçu d'argent de Kadhafi, qui n'a pas fait couler le Rainbow Warrior, qui n'a pas embauché fictivement son épouse, qui n'a pas volé le parlement européen.

Je me demande d'ailleurs à quelle peine il pourra bien être condamné par la justice quand viendra le moment de le juger. A part le port d'arme  et le port d'insigne prohibés....  Pour le reste devait-il porter main forte aux policiers agressés comme le prévoit la loi?  Les deux jeunes pseudo victimes qui se sont fait connaitre seront vraisemblablement mis en examen pour violence contre les forces de l'ordre.

La réaction de Macron  a été, je pense, à la hauteur. Vu les ragots qui ont couru pour le salir dans cette affaire, car c'est lui le principal visé par l' opposition en délire dans cette séquence surréaliste de notre vie politique, et vu mes prises de position en sa faveur, je tiens à confirmer que c'est complètement désintéressé de ma part et que je n'ai pas, non plus,  couché avec lui...

mardi 24 juillet 2018

Des bolivaristes...

Nos grands démocrates, Mélenchon, Obono, Hamon, ceux- là mêmes qui vous proposent une 6e république sans nous en détailler le contenu ni le fonctionnement, veulent auditionner le Président de la République. On a connu mieux en matière de séparation des pouvoirs. C'est dire que leur 6e république foutrait de la merde partout, avec un président qui serait révoqué pour un oui ou un non, une confusion des rôles de chacun et  pour finir une pagaille monstre.

On voit où leurs théories  amènent un peuple. Au Venezuela le pouvoir devient dictatorial, des manifestants sont tués, et l'inflation va atteindre 1 000 000 de pour cent d'ici la fin de l'année, tandis que le PIB va se contracter de 18%.

J'étais un peu estomaqué, hier, quand  est sorti ce chiffre de un million. Mais il est fourni par des gens sérieux, le FMI, et il n'y a aucune raison de ne pas leur faire confiance.. Quand à la contraction du PIB, ça veut dire que le peuple affamé va encore en avoir moins à se mettre sous la dent.  Pour le pays qui a les plus grandes réserves pétrolières du monde, c'est un comble..!

Quoi qu'il en soit, nos bolivaristes ont réussi une convergence des luttes sur l'affaire Benalla avec Dupont-Aignan, Le Pen et Jacob. C'est du pain bénit pour eux : des dirigeants débordés qui doivent gérer mille choses à la fois, des centaines de mails échangés chaque jour, divers niveau hiérarchiques, pas mal d'improvisation sur le terrain, et dans ce fatras de diverses autorités qui gèrent pour le mieux la sécurité des manifestations et le risque terroriste, un électron libre qui veut en faire trop et dérape.

Il est évident que la commission d’enquête va mettre au jour des contradictions entre les divers responsables. Les enquêteurs ne sont pas près de finir  de remplir les centaines de pages du volumineux rapport qui en suivra et que personne ne lira. Les télés d'infos en continu n'ont pas fini de nous gaver avec cette affaire, mais personnellement ça commence à  me lasser. Il fait beau, c'est le Tour de France, vive les vacances...

J'ai vu, j'ai lu, j'ai compris, j'en sais assez pour me faire une opinion.
Affaire grave? Oui. Affaire d'Etat? Non. Récupération politicienne et poudre aux yeux par des opposants qui feraient ou ont déjà fait pire? Oui. Le pouvoir va vaciller? Non. Les Français commencent à en avoir marre? Oui. Les bolivaristes sont des démocrates? Non.



Anneau de miséricorde de la cathédrale de Bayonne

lundi 23 juillet 2018

Du calme.. !

L'affaire Benalla s'enrichit de nouvelles photos, de nouvelles vidéos et de nouveaux témoignages où l'on apprend que les deux jeunes gens ont commencé par jeter des projectiles vers les CRS avant d'être pris à partie par Benalla.

Voilà qui change quelque peu la donne et nos grands donneurs de leçons vont être obligés de nuancer leurs hurlements, l'agresseur n’étant pas celui qu'on croit....
Ceci dit, Benalla, à moins qu'il n'ait été agressé lui-même, n'avait pas à frapper des civils..

L'affaire d'état, qu'y voient certains allumés opportunistes, se dégonfle un peu.

Je peux comprendre que la clique Mélenchon, Le Pen, Dupont Aignan, Hamon converge et s'engouffre dans ce dérapage d'un factotum de la présidence pour déstabiliser le pouvoir allant même jusqu'à estimer que l'affaire Benalla est «un mensonge d'Etat en bande organisée», mais l'acharnement de la part des Républicains me rend plus circonspect : pourquoi vouloir tout casser?

La France a besoin de réformes. Or Dieu sait combien il est difficile de réformer notre pays. Macron s'y colle et, je l'espère, va redonner du dynamisme à notre vieille nation.
Que les populistes et les ultras ne pensent qu'à foutre la merde, je le comprends, mais que des modérés constructifs fassent de même, là, ça me navre...
On est en train de gâcher une opportunité qui ne se représentera pas de si tôt...  Alors, du calme, du calme...


Anglet. Villa art déco en cours de restauration

samedi 21 juillet 2018

La baston...

Macron vient d'engager une procédure du licenciement à l'encontre de Bellana, filmé en train de frapper des manifestants le 1er mai. Le maintenir dans l'équipe de l'Elysée aurait été une faute.
Les dégâts de cette affaire sont déjà assez conséquents, donnant l'image d'un pouvoir au dessus des lois : l'affaire a été simplement réglée en interne au lieu de prendre des sanctions à la hauteur du dérapage.

L'opposition se pourlèche de cette affaire et sombre dans la démesure. Mélenchon est plus navrant que jamais dans ses outrances. Marine Le Pen est consternante comme à son habitude en réclamant la démission du Président, Jacob oublie les casseroles de son propre camp.. Quelle comédie que la politique !

Je ne vais pas soutenir bêtement le pouvoir, mais on est là dans le cas de figure d'un collaborateur qui a dérapé, qu'on ne veut pas trop accabler en raison des services qu'il a rendus, de sa vie qu'on va briser et voilà.
Dans ma vie professionnelle j'ai rencontré de ces cas, et je peux affirmer que chacun d'entre-nous en a connu dans sa vie et qu'il a réagi de la même manière....
Je n'ai pas entendu tous les bonnes et grandes âmes donner autant de la voix pour hurler contre l'église catholique qui a protégé ses prêtres pédophiles, pour dénoncer le scandale de l'affaire Bygmalion, pour accabler  Maduro qui affame son peuple. Marine le Pen, multi mise en examen, donne des leçons de morale. Mais où va-t-on?

Nous sommes dans une démocratie et je trouve tout à fait normal que ce scandale ait éclaté. C'est sain. La presse fait son boulot et c'est une bonne chose. Mais restons calmes. Nous n'aurions peut-être pas fait mieux...



lundi 16 juillet 2018

Panem et circenses...

Hier je n'ai pas regardé les 22 multi-millionnaires taper dans un ballon. Dois-je culpabiliser? Ceci dit je ne crache pas sur la victoire des Bleus. Si tout va bien, ça va faire un dixième de point de croissance en plus.

Les Champs-Elysées sont noirs de monde. les supporters attendent de voir  le bus des joueurs pour quelques instants de vénération au moment du passage du Saint Sacrement...

Les médias en font trop et les gens sont fous... Direct de l'autoroute A1 pour suivre à la seconde l'arrivée des héros dans la capitale... 

Parade sur les Champs..  Bus à impériale, fumigènes, drapeaux...... Le peuple est ravi..