vendredi 29 mai 2020

Se tromper...


Je viens de regarder quelques instants l'heure des Pros. Ivan Rioufol refait le monde après coup et juge qu'on n'aurait pas dû confiner, que Raoult a raison, qu'il n'y a pas eu 500000 morts comme certains l'ont annoncé.  C'est simple il critique toutes les décisions qui ont été prises.  Ce brillant journaliste devrait être président de la République..

Je suis toujours halluciné par la quantité de gens qui sont contre tout, qui trouvent toujours une raison pour s'opposer systématiquement, sans doute pour avoir le sentiment d'exister. Ramenés dans leur vie personnelle, ces gens qui critiquent tout, doivent avoir des vies de famille de merde, acerbes avec leur proches, mécontent des leurs, insatisfaits de leur sort.  Moi qui essaie d'être le plus consensuel et positif possible ça me navre. Les autres ont besoin d'empathie et de considération, et ces râleurs ne doivent ne leur donner que tout le contraire..
C'est quand même étrange que les comportements  d'un peuple tout entier soit orientés vers ce besoin de contester, vers ce besoin de gémir et je me demande vraiment d'où vient ce fond de culture qui, à mon sens, nous empêche d'avancer. Le catholicisme, les inégalités de l'ancien Régime, les révolutions 1789, 1830, 1848, la défaite de 1940, qu'est-ce qui a imprégné les Français pour en faire un peuple de râleurs systématiques?
Vouloir prendre des responsabilités dans ce contexte relève du dévouement. Pas étonnant que l'Etat s'entoure de quantités de lois, de normes, de directives, de fonctionnaires immobiles et intransigeants qui défendent leur bout de gras.
Quant à la judiciarisation galopante de  notre société, elle ne m'étonne pas du tout..

Macron, face à cet immobilisme profond de notre culture collective,  a réintroduit le droit à l'erreur, ce qui dans ce contexte est une véritable avancée et permettra, je l'espère de desserrer un peu les nœuds coulants qui vont finir par nous asphyxier.
Et oui, entreprendre c'est quelque fois courir le risque de se tromper, et je prétends qu'on apprend bien plus de ses erreurs que de ses réussites. Encore faut-il que le corps social accepte ce droit à l'erreur.

Ce n'est pas gagné et je pense que les Rioufol ont encore de beaux jours devant eux...

jeudi 28 mai 2020

Central Parc..


Repris mes marques au milieu du bazar qui rempli le Sanctuaire. L'impression en arrivant hier soir était que j'avais beaucoup trop de tout, mais cesser cette accumulation me priverait du plaisir de la chine, d'autant que parfois je fais des achats intéressants, souvent sans le savoir. En matière de Chine par exemple, j'ai ressorti cette boîte à dross qui dormait tranquillement dans son coin.



C'est très joli.  Reste à connaître un peu mieux l'objet. Epoque ? Je risque un fin 19e. Le décor ? Des dragons jaunes à cinq griffes. Et là, on apprend que  sous les Ming et les Qing, les dragons à cinq griffes sont réservés à l’empereur, les dragons à quatre griffes sont dévolus aux princes et ceux à trois griffes, aux nobles et aux lettrés. Cette règle était établie principalement pour les robes et le mobilier, néanmoins il n’est pas formellement établi qu’elle fut valable pour les céramiques.  Donc, pour résumer, je suis circonspect, d'autant que le jaune est réservé à l'empereur. Le plus vraisemblable, cependant c'est que ça ne soit pas grand-chose : il y a tant de copies de toutes sortes en Chine !...

J'ai retrouvé des tracs électoraux d'il y a deux mois dans ma boîte à lettres. On est parti à fond dans l'écologie, Un candidat promet même " un Central Parc dans le quartier Gare" rappelant la promesse insensée de Benjamin Griveaux qui voulait déplacer la gare de l'Est à Paris.  S'agit-il du même  genre d'élucubration, car je ne connais aucun terrain libre dans le quartier Gare ? 

Sur le terrain du Covid19 nous allons vers un déconfinement plus rapide avec la fin de la limite des 100 km et la réouverture des bars et restaurants... 
Il y a d'autres  nouvelles positives comme une possible immunité croisée avec des covids de certains rhumes. Je donne ça sous réserve : " Cette découverte, pleine d'espoir, a été formulée par des chercheurs américains de l'Université de Californie, à San Diego, et qui ont publié leurs travaux dans la revue de référence en immunologie, Cell. Ce mécanisme de défense de l'organisme, appelée « immunité croisée » concernerait « 40 à 60 % de la population ». Si ces faits sont vérifiés, par d'autres équipes de recherche dans le monde, cela pourrait expliquer pourquoi une partie de la population ne développe pas le Covid-19, ou avec des symptômes très faibles, après avoir croisé le virus, alors que d'autres au contraire ont des symptômes graves."
Si c'est vrai, on va tous essayer d’attraper le rhume...

Quant à l'orchidée, elle a bien mérité de figurer ici pour sa belle résistance à la sécheresse. Je continue de penser que c'est une plante étonnante..

mercredi 27 mai 2020

Retour


En route pour de nouvelles aventures. L'accès en gare était filtré . Masqué en permanence dans les trains, dans le métro et dans les gares...
J'ai veillé à accomplir  scrupuleusement tous les rituels du départ et à  remplir l'attestation nécessaire en espérant ne rien avoir oublié.

Le voyage s'est passé sans histoire. De retour au Sanctuaire que j'ai retrouvé tel que l'avais laissé, sauf l'antenne télé qui n'a plus l'air de fonctionner.. 
Une surprise, l'orchidée n'est pas morte et a même fait deux fleurs alors qu'elle n'a pas reçu une seule goutte d'eau pendant deux mois et demi..

Je viens de voir Mélenchon mouliner à l'Assemblée contre l'application StopCovid : "Je fais partie de ceux qui ne veulent pas qu'on sache près de qui j'étais à moins d'un mètre pendant plus d'un quart d'heure. Je ne veux pas ! Un quart d'heure et moins d'un mètre, c'est le temps d'un baiser". Un clown ce type, quel abruti !

J'ai lu hier que le Venezuela avait été livré en essence par un navire iranien suite à une grave pénurie. Comment peut- on imaginer que le pays qui possède les plus grandes réserves mondiales  en pétrole ne puisse plus s'auto suffire en essence. Il faut dire qu'un régime  gauchiste et bolivarien est au  pouvoir là bas et qu'il est en train de tout détruire.  J'attends les fines analyses de Piketty sur ce remarquable résultat économique...

Bigard sera peut-être candidat à la prochaine présidentielle, c'est le nouveau monde qui démarre.. Autre candidat , le professeur  Raoult.   Neunoeil se mettra peut être aussi de la partie. Les chaînes info vont nous tenir au courant, on peut compter sur elles...


Cette photo  des bords de l'Adour prise ce matin. Je trouve le résultat prodigieux. Un moment unique..


mardi 26 mai 2020

Râleurs..


L'application de traçage StopCovid va être disponible dimanche. Elle permettra d'avertir ceux qui ont approché des gens contaminés et de détecter rapidement des clusters dans la mesure où beaucoup la chargeront.
J'entends déjà les protestations des professionnels des gémissements sur les atteintes à notre vie privée  et par exemple dire que ce logiciel servira à faire des comptages lors de manifestations. Les syndicats, bien entendu, préfèrent de loin le mensonge de chiffres largement exagérés à la réalité crue de fiascos, mais la concentration de téléphones portables qui est détectée par les antennes relais permet déjà d'avoir une estimation fine du nombre de manifestants. 
C'est si vrai qu'un artiste berlinois a réussi à tromper Google en promenant dans une petite charrette 99 portables qui ont fait croire qu'il y avait un embouteillage, ce qui a détourné la circulation....



Dans notre beau pays de râleurs professionnels, de gémissants permanents, on en a fait des caisses sur le manque de masque et maintenant qu'ils sont disponibles ces mêmes râleurs n'en portent pas, on a regretté qu'il n'y ait pas de vaccin, mais 40 %  des Français annoncent déjà qu'ils ne se feraient pas vacciner quand on l'aura découvert, laissant aux autres le soin d'assurer la protection collective contre cette pandémie..

Les toxiques, BFMTV et les autres,  demandent l'accélération du déconfinement comme si leurs "journalistes" étaient experts en épidiémologie. C'est grave, car ces abrutis de blablateurs affirment  que l'épidémie est terminée, qu'il faut déconfiner aussi vite que certains les pays voisins le font, laissent croire qu'il n'y a plus lieu de se protéger, alors que le virus circule toujours.

C'est aujourd'hui qu'on enterre ma tante et j'ai une pensée pour elle, pour sa gentillesse et le bonheur qu'elle a répandu autour d'elle, faisant, comme beaucoup, du mieux qu'elle pouvait.

Je me prépare à quitter la Caverne. Ce n'est pas si évident que cela de partir d'un endroit qui s'est révélé très protecteur où j'étais confiné au milieu de moi-même, mais il est temps que je me secoue un peu, que je revienne dans le monde et que je revoie ceux que je ne faisais plus qu'entendre.  Et puis je n'ai aucune nouvelle du Sanctuaire. Le confinement m'a fait annuler des consultations médicales et il faut que je retourne voir ces gens là.
Comme toujours un cafard avant le départ.
Je suis très content d'avoir écrit au jour le jour ce qui me passait par la tête pendant toute cette période si particulière. Ça vaut ce que ça vaut, mais je me relis parfois et ça me donne un peu le sentiment d'avoir existé...  C'est déjà ça... ! 


lundi 25 mai 2020

Les inconscients...


Préparation du voyage.. Ménage, rangement.  Je sors la check list des choses à ne pas oublier...

A Strasbourg des inconscients n'ont rien trouvé de mieux que de se rassembler pour un match de foot. Quatre cents personnes qui, s'il y a un contaminé dans le lot, vont, pour certains,  l'attraper et répandre le virus..
Vivre en compagnie d'abrutis pareils, c'est injuste. Qu'est-ce qu'on a fait pour mériter des cons pareils ? Incapables en tout, capables en rien, assistés perpétuels, ils n'ont aucun sens du bien collectif... Le confinement a coûté si cher à la nation et voilà que quelques irresponsables en dilapident les résultats...

Ségolène, royale, a effacé tous ses tweets sur la chloroquine. Par charité chrétienne, je ne vais pas commenter...

Les restaurants et les bars vont bientôt rouvrir..   Les discothèques,  les bals, et autre lieux de rencontre très rapprochée devront certainement attendre encore un moment..

Retour petit à petit dans le monde d'avant...


dimanche 24 mai 2020

Racisme


Le 22 mai 1848, Victor Schœlcher a permis que soit signé le décret abolissant l’esclavage et la traite négrière dans les colonies.
Le 22 mai 2020 des   Martiniquais  ont détruit deux statues le représentant.
Je discutais il y a quelques jours  avec un chineur en attendant que le portail d’Emmaüs s'ouvre,  et il a  raconté qu'après avoir passé 20 ans en Afrique, il avait passé deux ans à la Martinique. Il m'a dit que les Martiniquais n'aimaient pas les blancs et qu'il s'était carrément senti ostracisé.
La mise à bas de ces deux statues  confirme ses propos. Le fait que ce soit un blanc qui ait mis fin à l'esclavage ne leur plait pas et c'est pour cela qu'ils ont détruit ces statues. C'est là un acte totalement raciste. Les manifestants demandent  que la bibliothèque et la ville qui portent le nom de Shoelcher soient renommées au profit d'acteurs locaux de l'abolition de l'esclavage et de l'émancipation des Noirs.
Le racisme vient de franchir un nouveau palier. On régresse et pas qu'à la Martinique.  

L'économie française tourne à 77 % aujourd'hui remontant lentement des 63 % de la fin mars.. Le déconfinement semble se produire mieux qu'attendu, mais il faut rester prudent..  On revient petit à petit dans la vraie vie..


Retour des surfeurs qui passent le plus clair de leur temps à attendre "La" vague..

samedi 23 mai 2020

Au revoir...


Une sœur de mon père est morte hier à 94 ans. Il reste une survivante de la fratrie. Une annonce par SMS par une de ses filles. Un enterrement en zone rouge, donc sans cérémonie... Je lui ai envoyé en retour une série de photos en noir et blanc provenant de rouleaux de négatifs qui datent d'il y a environ cinquante ans que j'avais redécouverts quand j'ai  exploré des traces de mon passé en début d'année.
J'avais à l'époque réussi à m'acheter un 24x36 Edixa et je développais les films moi-même. Ce qui est étonnant, c'est que j'aie conservé soigneusement tout cela de déménagement en déménagement.
Ma cousine a été très touchée par ce retour.
Comme je vais aller manger ce midi chez mon frère, nous aurons l'occasion de nous remémorer notre tante et,  en comparaison avec le monde d'aujourd'hui, les moments quasi magiques de notre enfance à la campagne au milieu d'une petite collectivité, le village, quelque part très chaleureuse et très solidaire...


D'études en études, de publications en publications, la chloroquine passe pour un remède inefficace et  potentiellement dangereux dans le traitement de la covid 19. J'imagine qu'il reste des adorateurs du gourou Raoult, mais il va bien falloir qu'ils arrêtent leur culte. Nous regrettons tous que ce médicament ne soit pas actif contre cette maladie, et le monde entier aurait préféré le contraire. Mais c'est ainsi, pour l'instant il n'y a rien pour se soigner,  nous subissons.. Bye, bye, chloroquine !

Nous repartons vers le second tour des municipales. En janvier, février, si je relis mes posts, les débats électoraux avaient complètement occulté l'arrivée de la pandémie et ne nous avaient pas préparés au choc. Il est vrai que le Grand Gourou  avait déclaré alors que ce virus ne ferait pas plus de morts que les accidents de trottinettes...

Aphorisme de mon frère au cours du  repas : "Si le principe de précaution avait existé à l'époque, Christophe Colomb n'aurait jamais découvert l'Amérique. On l'aurait même empêché de partir ! "

Temps chagrin aujourd'hui..

vendredi 22 mai 2020

Harceleurs


Mon volet roulant me pose des problèmes, mais j'ai peut être trouvé ce qui n'allait pas : les glissières sont trop resserrées. J' ai donc écarté les deux joues l'une de l'autre. J'espère que c'était cela la solution et que la montée et la descente du rideau en sera facilitée...  On verra  dans  la durée..

Wolkwagen cette fois-ci m'appelle et une voix féminine me demande si je n'ai pas envie d'acheter une voiture.  La voix me confirme qu'ils m'ont déjà envoyé un SMS avec leurs excellentes offres et à ma question "comment avez-vous eu mon numéro de téléphone ?"  la voix me répond que je suis client chez eux. Ce qui n'est pas le cas.  Cependant la voix insiste encore pour savoir si je n'ai pas des projets d'achat, aujourd'hui, demain ou après demain. Elle met juste fin à son harcèlement avant que je ne devienne grossier.
Puisqu'ils ont mon numéro, voici le leur 04 22 85 04 05...

Parmi les harceleurs, Le Harceleur champion qui m'envoie des offres diverses et variées et ainsi pourrit ma boîte mail. Tous ses mail commencent par  red  comme celui-ci par exemple red.hkikoublidxyzzxy..... Ce factieux pollue le Web depuis des années, nombre de forums lui sont consacrés et je ne sais pas comment faire pour le bloquer.. Si quelqu'un a une idée?
Je l' imagine basés en Russie et certaines victimes ont écrit à la CNIL à son sujet, sans obtenir aucun résultat..
Ces gens sont des affreux et coûtent des fortunes à la collectivité juste en considérant que l’envoi d’un mail assorti d’une pièce-jointe est aussi énergivore qu’une ampoule allumée pendant un heure. Sur une année, les mails professionnels de 100 salariés représentent l’équivalent de 13 allers-retours Paris-New-York en avion !
Alors pour ses millions de spam sur le monde entier, c'est l'électricité de plusieurs centrales qu'il consomme...!


jeudi 21 mai 2020

Relâchement...


Sur BFMTV on a  inventé une nouvelle polémique sous la houlette de Pascal Praud selon laquelle Macron et Philippe ne sont pas d'accord sur la réouverture du Puy du Fou. Fantasmant là dessus, les blablateurs nous annoncent un changement possible de Premier ministre fin juin. Autre polémique, la date des municipales, avec encore, suivant ces brillants observateurs par trous de serrure, une opposition entre le PR et le PM.  A les entendre jacasser, je m'attends au pire, des élections générales anticipées ! Mélenchon et Le Pen les réclament, alors pourquoi pas !
Praud, considérant sans doute que la crise du Covid est terminée, veut tout rouvrir. Le voilà devenu médecin et  épidiémologiste !  
Ils sont cinq à se faire chier et à nous raconter des conneries, mais ils sont payés pour ça. Cinq  inutiles autour d'une table à branler des mouches et à nous gonfler avec des histoires, car il faut bien remplir le temps d'antenne..
Je zappe..

L. m'a parlé de son syndrome de la cabane. Ce  qu'il m'a raconté est plausible. Il n'a plus envie de sortir ayant trouvé un équilibre à rester chez lui. Il ne va pas être le seul à éprouver cette crainte du monde extérieur. Nous sortons de ce confinement un peu largués...

Mon tour à la mer et glace à italienne. Très beau temps et oubli total des gestes barrières par quasiment tout le monde. Je peux  déjà annoncer une augmentation des contaminés dans dix jours, le temps que la maladie se développe car je pense que partout en France c'est le même laisser-aller. Ajoutons le week-end de la Pentecôte, et s'il fait beau ça sera des  malades supplémentaires. Après deux mois d'efforts ce relâchement est navrant... Espérons que ça ne sera qu'une vaguelette.. !


mercredi 20 mai 2020

Il fait beau..

Il semblerait que les premiers cas de Covid se soient manifestés en France mi novembre 2019. L'examen de scanners de cette époque montrent des images typiques de cette maladie. Mis en cause, les jeux mondiaux militaires qui se sont tenus entre le 18 et le 27 octobre 2019 à Wuhan, point de départ de la pandémie.  Chaque jour ce virus nous étonne davantage...

Le professeur Raoult quitterait, au conditionnel car la nouvelle est déjà démentie, la France pour aller enseigner dans une université chinoise à la rentrée..
D'après lui, "il est devenu très compliqué d’entreprendre des projets de recherche dans le domaine de la santé en France, le secteur étant rongé par les querelles partisanes, la bureaucratie tentaculaire et le politiquement correct. ". Voilà. Il va pouvoir s’intéresser sur place à un tas de virus du monde animal qui risquent de nous envahir, les chinois étant friands de viandes sauvages... 

Mes petits enfants étaient ravis de retourner à l'école. Ils ont pu retrouver certaines de leurs marques et de leurs habitudes...

Ballade le long de la Grand plage par un beau soleil et en mangeant une glace... Les touristes  et les résidents secondaires reviennent..  Pont de l'Ascension en vue...


mardi 19 mai 2020

Prions, mes frères..


Le conseil d'Etat vient d'obliger le gouvernement à rouvrir les lieux de culte dans le but évident de remercier Dieu, Allah, Bouddha et les autres d'avoir créé ce magnifique Covid 19 et d'en avoir fait profiter tous leurs enfants bien aimés qui vivent tant bien que mal sur la terre.
Si on se souvient que le cluster par lequel la pandémie fut si virulente en France était un rassemblement évangélique où tout le monde s'est aimé au point de partager et de répandre ce nouveau don de Dieu, on ne peut que s'inquiéter pour la suite du déconfinement.

Moi, qui suis un adorateur du Soleil, sans lequel il n'y aurait pas de vie sur terre, j'aimerai l'adorer sur ma serviette à écouter les vagues...  J'espère que le conseil d'Etat va m'autoriser à pratiquer ma religion  sur des plages immenses où j'ai toute la place pour me distancier socialement..

Le conseil scientifique a donné son accord pour la tenue des municipales fin juin. Bon. J'aurais préféré refaire les deux tours à la rentrée, car le monde a changé. Quand je vois des candidats qui n'ont pas modifié leurs propositions d'une virgule, ça m'effraie complètement, car je suis certain qu'ils sont à côté de la plaque. Les attentes, les modes de consommation, les relations sociales, vont varier qu'on le veuille ou non, et il faudra attendre un peu pour en mesurer statistiquement les premiers effets, quoique la grande distribution, plus réactive que le monde fonctionnarisé, se soit déjà adaptée. Le poids des dettes de l'Etat et des collectivités va aussi obliger à quelques ajustements et de voir des candidats béats promettre tout comme il ne s'était rien passé me navre. Donc attendre que tout le monde se recadre serait souhaitable...

Visite aux Emmas et retour avec un bougeoir en verre moulé et surtout le plaisir d'être sorti. Je pensais en roulant à la tristesse qui va m'envahir quand je vais rentrer au Sanctuaire. J'ai toujours du mal à quitter un endroit. Partir c'est .....

Beau temps..




lundi 18 mai 2020

Comme un lundi...


Mes petits enfants sont retournés au collège ce matin. Peu de parents ont osé faire cette démarche et ils se retrouveront à six dans une classe et douze dans l'autre.
Distanciation dans le bus de ramassage qui est maintenu, distanciation  à l'école, la vie d'après reste compliquée.
Le cadet a été ingérable durant la période de confinement sans qu'il n'exprime  son mal être, de sorte que ce retour en classe améliorera peut-être les choses. Un de ses bons copains étant revenu lui aussi, ses parents espèrent qu'il ira mieux...

Je vais rentrer au Sanctuaire bientôt. J'ai une attestation médicale qui m'autorisera cette dérogation. Mais je ne passerai pas voir les petits. Les rencontres grand-parents petits enfants vont être un peu compliquées ces prochains temps et je ne tiens pas trop à risquer de tomber malade, d'autant qu'ils sont retournés à l'école...

La  journée s'annonce belle.

Je commente très très peu les blogs que je lis. Mais je suis, amusé, le sort réservé à mes courtes interventions, comme chez Anastase qui, à  ses billets de la plus belle haine macronique, ajoute qu'il faudra porter plainte.  Je demande  "Alors, toutes vos plaintes, vous les déposez quand ?".  Les commentaires étant filtrés chez lui, il a laissé passer celui-là, ce dont je le remercie au nom de la défense de la liberté d'expression, toujours plus difficile à accepter pour soi-même que lorsqu'il s'agit de se vautrer dans des grands principes qu'on veut faire appliquer aux autres.

J'évite de regarder  les télés toxiques. Deux incursions de quelques secondes me montrent qu'ils déploient le tapis rouge de leur antenne devant Coquerel  et  devant Besancenot, ces grands démocrates de l'ultra islamo gauche  qui ont dû tout trouver mauvais chez Macron, les salaires trop bas, les impôts trop injustes, les riches trop nombreux et cette crise hyper mal gérée par le pouvoir en place... Oui, liberté d'expression, pluralisme, tout à fait d'accord, mais il faudrait donner autant de  temps d'antenne à ceux qui défendent le pouvoir en place, le monde du possible, et le sens des réalités. Ce qui n'est pas le cas...
La polémique du jour, lancée par un de ces  "grands" anxiogènes médias s'affiche en bandeau " Macron prêt pour les autres crises ?"
BFMTV et les autres, c'est vraiment des pauvres télés de merde, on n'est pas encore sorti du coronavirus qu'ils annoncent déjà d'autres fins du monde...

Je reçois par SMS une pub de Wolkswagen qui m'offre 3 mois de loyers et 3 mois de carburant. Très fort ! Comment ont-ils fait pour avoir mon numéro de téléphone ?  Après les spams par mails, voilà une nouvelle manière d'emmerder le monde...

Trouvé ceci qui traînait sur le net et qui résume assez bien la situation
La photo du jour

dimanche 17 mai 2020

Dimanche

Repas acheté dans un restaurant et mangé à la maison chez mon frère. Beaucoup s'y sont mis pour survivre. Il faut les aider. Il faisait encore frais et nous sommes restés à l'intérieur.

Nous avons parlé de tout et même de la main aux fesses de Giscard pour conclure que cette journaliste allemande aurait dû s'éloigner  sans faire d'histoire et considérer le grand âge du vieillard ( 94 ans ) qui perd peut-être ses repères,. Certains  de nous  passeront  par ce stade et il n'y a rien de plus impudique qu'un vieux  A ce niveau nous n'avons pas eu de problème avec notre père,  mais il est arrivé une fois où je fus un peu gêné...

Pour ce qui est du nouveau monde dont on nous rebat les oreilles en ce moment, mon frère est d'avis que les gens retourneront et même se précipiteront dans l'ancien dès qu'ils le pourront.
Nos utopistes en tout genre, nos postiers, nos cégétistes qui ont montré leur vrai visage durant cette crise vont se retrouver Gros-Jean comme devant. Plus personne ne va encore croire en eux. 

Les commerçants de Toulouse se sont mis en travers des gilets jaunes, ces racailles qui manifestent sans savoir pourquoi, sauf à vouloir foutre la merde, à faire péricliter les commerces et à créer de la misère.  Au moins le bon sens revient..

La photo du jour

samedi 16 mai 2020

Le nouveau monde pire que l'ancien...


Des opportunistes minoritaires se glissent à travers le désarroi créé par la crise que nous traversons pour occuper le terrain. La palme, comme d'habitude, revient aux écologistes dont les mouvements  ont l'avantage d'être facilement transformables en sectes avec leurs croyances, leurs interdits, leurs fidèles, leurs rituels etc...

Comme le monde d'avant semble occis par le virus, il mettent en avant leur monde d'après qui sera plus juste, plus égalitaire, plus ceci, plus cela, bref un monde où il sera juste nécessaire de naître et où ensuite tout sera pris en charge par un Etat qui s'occupera de votre bonheur avec la belle conséquence que les eaux des mers cesseront de monter tant l'empreinte carbone de chacun sera réduite à sa plus simple expression. Vous aurez le droit de vous déplacer uniquement en vélo, devrez cultiver vous même votre  jardin, devrez vous éclairer avec des bougies, ne devrez plus manger de viande, serez juste soigné par de l'homéopathie, mais vous serez tellement plus heureux, même si pour n'avoir pas été vacciné, le huitième de vos enfants sera mort d'une rougeole...
Le monde d'après sera si parfait que plus personne n'aura besoin de travailler, chacun dès sa naissance recevra une allocation mensuelle qui lui permettra de jouir de tous les plaisirs de la vie, d'avoir son écran plat descendu du ciel, sa bicyclette à assistance électrique qu'on équipera bientôt d'une coque plastique pour se protéger les jours de pluie, car il continuera de pleuvoir, son réfrigérateur car il continuera de faire chaud, sa ration quotidienne de cannabis pour planer et trouver le monde encore plus extraordinaire et parfait...

Ce nouveau monde est déjà en route. La communauté des communes du BAB a décidé de réserver dès le 8 juin une voie du boulevard qui relie les trois villes au seul vélo pour que les quinze vélocipédistes d'ici, puissent se déplacer plus facilement, rapporter les achats de la semaine ou leur nouveau frigo sur leur  porte bagage, aidé en cela par un moteur électrique alimenté par des batteries qui ne pollueront jamais quand usées, on les jettera dans les décharges.. 
Oui le monde d'après est en route. On va tout faire pour emmerder les vieux comme moi qui se servent de leur voiture, pour les culpabiliser de n'avoir plus assez de force pour grimper des côtes à vélo et de préférer appuyer tranquillement sur un accélérateur plutôt que de risquer la crise cardiaque à vouloir  pédaler comme des dératés.

Je hais les écologistes. Pas un seul n'ose dire que le pire problème de la planète c'est sa surpopulation, cette Afrique par exemple où la moitié des habitants a moins de 19 ans, où chaque femme a en moyenne 7 enfants, où la démographie va exploser avec les conséquences qu'on peut imaginer : déforestation à outrance, analphabétisation, misère, etc... 

Je hais les écologistes car ils pensent être les seuls à se soucier de l'avenir et se transforment en donneurs de leçons, c'est nous ou le chaos ! Nicolas Hulot est la caricature de ces gens-là, ne s'appliquant surtout pas à lui-même ce qu'il voudrait imposer aux autres. 
Je constate qu'il vaut mieux faire confiance à nos partis traditionnels qui avancent vers les voies des possibles et progressent vers la préservation de la planète, plutôt que de laisser faire ces radicaux utopistes qui n'ont aucun sens des réalités, ne sont pas des scientifiques, des chercheurs, des sachants, mais juste des opportunistes qui se sont glissés dans un créneau qui leur semblait porteur pour espérer faire une carrière politique.

Alors ce nouveau monde? Gardons l'ancien, c'est plus sûr !

La vidéo du jour .

vendredi 15 mai 2020

Sortie...

Courses ce matin. La plupart des clients sont équipés d'un masque. Je l'étais également.. J'ai acheté du gel hydroalcoolique puisqu'ils en vendaient au prix de 1,98 les 75 ml. Même achat en pharmacie il y a quelques jours  à 2,95...

Toujours pas pu me procurer de masque tissus. Le pharmacien m'annonce toujours qu'il va en recevoir... C'est un feuilleton...
La municipalité en a distribué gratuitement, je crois..  Je devrais aller voir si j'y ai droit.. Ça ne va pas être le simple, "vous faites partie des populations à risque on vous en donne un" mais  plutôt "avez-vous une carte d'électeur, un justificatif de domicile, votre extrait de taxe d'habitation ".. On verra..

Eh bien, je suis passé en début d'après-midi à la mairie  qui m'a renvoyé vers le centre distributeur tout près de là où on m'a demandé ma carte d'identité et à la suite de la consultation d'une liste mystérieuse sur un ordinateur, on en a conclu que j'avais droit à trois masques en tissus et autant par personne qui vivait avec moi... Donc formalités minimum et efficacité maximum.

J'ai poursuivi mon chemin avec mes 3 masques jusqu'à la plage du Port Vieux, passé devant le rocher de la Vierge, fermé par une barrière,



traversé le tunnel percé par Napoléon III, croisé une voisine plus loin et après avoir hésité devant le kiosque du marchand de glaces rouvert, d'où une glace à l'italienne prévue seulement dimanche, retour par la promenade le long de la grand plage interdite par des grilles de bout en bout

La photo du jour:

La photo du mois


Thème du mois : "En avril, ne te découvre pas d'un fil ; en mai fais ce qu'il te plaît."

jeudi 14 mai 2020

Oh la la !


Il y a  je ne sais pas combien de plaintes contre des membres du gouvernement, mais pas une seule contre le chinois qui a mangé un animal sauvage sans le cuire suffisamment et qui nous a transmis ce virus. C'est pourtant lui le responsable de tout...

Je n'ai pas regardé les chaînes info encore, et je ne suis donc pas au courant des gémissements du jour.
Voyons un peu GGRMC gémissement sur le vélo, BFMTV  que vont être nos vacances cette année, CNEWS le syndrome de la cabane, creusement de la fracture sociale.

150 personnalité de gauche viennent de signer une énième tribune de plus  pour construire une "convention du monde commun " visant à fonder une alternative politique.  On y retrouve Olivier Faure (PS), Yannick Jadot (EELV), Ian Brossat (PCF), Cécile Duflot ...

En bref, ce que j'en retiens, fonctionnarisation supplémentaire de la société, 6e République, contrôle des entreprises par les salariés, distribution à tout va, revenu minimum,  impôt sur la fortune, surimposer les hauts revenus, maintien des systèmes de retraites inégalitaires et écolopropositionstarteàlacrème....

Je cite juste cette phrase   "pour réussir la sortie de crise, il faut  faire entrer la démocratie ( dans les entreprises ) en associant réellement les salariés à leur stratégie." Je vois déjà la CGT à l'oeuvre pour détruire en plein cœur  ce qui reste de l'appareil productif...

Un programme pour faire fuir tous les créateurs de richesses de France. La Suisse a de beaux jours devant elle.. Un jour, il ne restera plus que des pauvres en France. Ils seront tous fonctionnaires...

Sinon déclaration d'impôts et sortie Emmaüs. Petite pluie. La plage sera autorisée en "plage dynamique" à partir de samedi. On va revoir les surfeurs....

mercredi 13 mai 2020

Lâcheurs...

Il fait toujours moche, mais qu'importe. J'ai appelé Emmaus hier, ils ont rouvert et donc je vais aller chiner cet après midi. Je n'ai pas l'intention de trouver grand chose, mais la sortie me rapprochera un peu  de la normalité, du monde d'avant.

J'ai appris que les petits entrepreneurs n'avaient pas trop mauvais moral et qu'ils étaient fort nombreux à estimer qu'ils allaient s'en sortir. Voilà de quoi espérer émerger bientôt de ce cauchemar...

Je tape sur Google  "gréve CGT du jour " et  je trouve préavis de gréve du 1er au 31 mai  dans la fonction publique 
Le syndicat CGT  a déposé un préavis de grève reconductible chaque semaine pour tous les samedis à partir du 16 mai 2020 pour le personnel de la Poste Courrier du département des Côtes d'Armor.
Le syndicat CGT Éduc'Action vient de déposer un préavis de grève reconductible sur la période du jeudi 14 mai jusqu'au vendredi 3 juillet dans l'académie de Besançon.. .

Je dois en oublier des tas. Avec la CGT  on n'est jamais déçu...

Avec Emmaus non plus. Il m'a fallu un petit moment pour remettre ma tête en  position tête chercheuse et ce fut pour moi  très agréable de fouiner dans ce bazar sans nom où on risque de trouver n'importe quoi.  Mes batteries ne devaient pas être assez chargées, le regard pas assez perçant,  car la récolte fut mince, mais le plaisir c'était d'être là et de retrouver mes marques...

En cuisant des pâtes, j'ai essayé d'occire le méchant virus qui  s'est déposé sur le masque . Dispositif à breveter...



Onze députés viennent de quitter la République en marche pour rejoindre   le groupe de Matthieu Orphelin "Ecologie, Démocratie et Solidarité".
Je note leurs nom  Emilie Cariou, Annie Chapelier, Guillaume Chiche, Yolaine de Courson, HJ Laferrière, Sandrine Le Feur, Fiona Lazaar, Aurelien Tache, Jacqueline Maquet, Denis Sommer, Cedric Villani pour m'en souvenir à l'occasion.
Quitter le navire durant la pire crise sanitaire et la pire crise économique des cent dernières années, voilà un exploit qui mérite d'être noté...

Je viens de laisser un commentaire chez "Anastase " et ses thuriféraires :  "si vous étiez au pouvoir, il est évident que je serais en prison"

mardi 12 mai 2020

Un mardi..

Après le constat de mon laisser-aller hier, j'ai commencé à reprendre les choses en main puisqu'on retourne dans le monde. Vaisselle, rangement, changer les draps, évacuer les bouteilles vides, cirer les chaussures, passer l'aspirateur...  De quoi m'occuper quelques heures, mais en distillant les plaisirs..

Un tour en ville pour passer à la pharmacie.. Mon médicament arrivera dans l'après midi. Toujours pas de masque tissus. Les magasins rouvrent ainsi que la promenade le  long de la plage.

Je vais aller manger chez mon frère après avoir fait un petit détour pour me recueillir quelques instants sur la tombe de mes parents....

La grève CGT du jour

La grève CGT le 18 mai

Vouloir relocaliser des entreprises avec un syndicat destructeur de l'économie, il ne faut pas rêver..

La photo du jour :

lundi 11 mai 2020

Retour vers le futur..


Voilà, c'est terminé. Je vais quitter ma bulle spacio-temporelle pour vivre le premier jour du reste de ma vie. Une petite étape de franchie vers  un autre monde.

Comment ça s'est passé? Plutôt tranquille. Je vis seul  et ça dure depuis 35 ans...
Pas de problème pour me retrouver  avec moi-même, je suis habitué à me côtoyer.

J'ai maintenu le contact avec mon entourage par téléphone, vidéos... Indispensable pour garder le  moral.

Ce fut cependant beaucoup de laisser-aller. Je n'ai pas fait trop d'efforts avec les douches et le rangement. Je me suis étalé sans vergogne, faisant un peu tout traîner, vaisselle, courses, vêtements, ça n'avait aucune importance, n'attendant pas de visite..

Je vais devoir rentrer au Sanctuaire. J'ai  dû annuler des consultations médicales, mais  il faut que je reprenne tout cela.

Il fait un temps de chien dehors, genre tempête avec beaucoup de pluie et de vent...

J'ai bien aimé ce tweet concernant l'Hurluberlu :



Une photo prise ce matin gare du Nord par un journaliste du Monde, montre que le respect de la distanciation sociale est quasiment impossible à Paris..


Dentiste cet après-midi. J'inaugurais sa reprise d'activité. Elle, façon cosmonaute avec blouse, masque, visière plexi, gants, gel à l'entrée, bain de bouche pour commencer. Après des radios sans voir d'infection, avec une gencive quand même un peu enflée et après des touchers divers elle m'a proposé d'arracher la dent de sagesse déjà réparée qui n'avait plus de vis à vis et de ce fait ne servait pas à grand chose sauf certainement à me faire mal, ce que j'ai accepté. Trois bons quarts d'heure qu'elle m'a facturés 41 euros ce qui ne peut en aucun cas payer le temps passé avec son assistante, les fournitures,  les charges, le matériel,  sans parler du  nettoyage et des 15 minutes d'aération après mon départ.
Nous sommes entrés dans des temps de merde...

Pas de sortie pour voir la mer, il tombe des cordes....


dimanche 10 mai 2020

Cinquante cinquième jour / et demain ?


Bel orage cette nuit avec tonnerre et éclairs et ce matin c'est le déluge. Sortie dans  le quartier pour acheter le gâteau basque en ciré, feutre, parapluie...

Deux nouvelles fracassantes : P. m'a dit que "l'Allemagne" avait trouvé un remède efficace  à partir d'artémisia et que ça allait sortir très prochainement, tandis que l'Académie française a tenu à préciser que Covid 19 était du genre féminin. Fake new d'un côté, sénilité de l'autre...

Voilà que se termine une étape d'un moment unique et dramatique de l'histoire de l'humanité. Demain sera un autre jour et franchement j'ai l'impression qu'on va vivre des choses bien plus difficiles, plus angoissantes. Le confinement nous protégeait, on en sort...

Alors que la crise sanitaire est loin d'être contrôlée, l'Allemagne, l'élève modèle de l'Europe, selon ce graphique, craint un rebond, son R0 est repassé à 1,1 hier,


l'ambiance sociale est au pire avec ces fous furieux de la CGT qui ne rêvent que de dresser les Français les uns contre les autres, ce dont les Français se chargent très bien eux-mêmes, en raclant dans les  bas-fonds de l'homophobie , soit dit en passant....


Quant à évoquer la crise économique qui s'annonce gravissime, et ses conséquences sur la cohésion nationale, un mythe, on peut craindre le pire. Des secteurs entiers  sont ratatinés et ne redémarreront pas de sitôt et certainement pas comme avant, nos fleurons nationaux, le luxe, le tourisme, la construction navale, l'aéronautique sont touchés de plein fouet, tout cela promet des lendemains chaotiques.

Je plains ceux qui vont tenter de sauver le navire et sincèrement, je leur souhaite bon courage. Bon courage Macron, Philippe, bon courage à ceux qui œuvrent avec eux, bon courage aux hommes de bonne volonté...

La photo du jour :


samedi 9 mai 2020

Cinquante quatrième jour / Doux Jésus !


La CGT a fait fermer l'usine Renault de Sandouville pour une simple question de procédure, une lettre qui aurait dû leur parvenir en recommandé au lieu d'être transmise par simple email.
Voilà je ne sais pas combien de chômeurs supplémentaires, voilà un gaspillage de ce qu'aura coûté la remise en route de l'usine et ces fascistes d'extrême gauche se comportent, comme à l'ordinaire, en véritables fossoyeurs de l'industrie française.

Autres attardés, vivants au Moyen-âge, des cardinaux qui signent un manifeste dont j'extrais ces grandes phrases :

contre le confinement :
"Les faits ont montré que, sous prétexte de l’épidémie de Covid-19, en bien des cas les droits inaliénables des citoyens ont été violés, en limitant d’une manière disproportionnée et injustifiée leurs libertés fondamentales, y compris l’exercice de la liberté de culte, d’expression et de mouvement."

Contre la dangerosité du virus "de nombreuses voix faisant autorité dans le monde de la science et de la médecine confirment que l’alarmisme à propos du Covid-19 amplifié par les médias ne semble absolument pas justifié. "

 Pour la chloroquine "Il n’est pas raisonnable de pénaliser des remèdes qui se sont révélés efficaces, souvent peu coûteux,"

 Contre les vaccins "les citoyens doivent avoir la possibilité de refuser ces limitations de la liberté personnelle, sans qu’il soit imposé aucune forme de sanction à ceux qui ne veulent pas recourir aux vaccins, ni accepter des méthodes de suivi et tout autre instrument similaire."

 Pour la suprématie de l'église " L’État n’a pas le droit de s’ingérer, pour quelque raison que ce soit, dans la souveraineté de l’Église."

 Parmi les signataire j'ai repéré l'abbé Pagès qui m'a bloqué sur Twitter. Je lui donne ici ma bénédiction apostolique du samedi... Amen.


 Sortie dérogatoire. Un peu plus de monde dans les rues. Des gens sont arrivés pour le week-end. Le marchand de glaces nettoie son kiosque... Ouverture lundi ?

 La vidéo du jour:

vendredi 8 mai 2020

Cinquante troisième jour / des riens


Courses de la semaine ce matin. Je me suis fait engueuler parce que j'approchais trop près de quelqu'un, ce en quoi il n'a pas eu tort, mais ce qui montre aussi que les gens sont à cran. Cependant je doute fort qu'il y ait beaucoup de virus qui circule encore ici. Je suis dans la région la plus épargnée.

Certains veulent rouvrir les plages, ce qui va certes relancer un peu l'économie touristique, mais va faire venir des surfeurs et autres estivants qui vont peut-être redémarrer la machine infernale. On pourrait attendre un peu que les premiers chiffres du déconfinement soient connus...

J'ai encore acheté des asperges , mais à part les mettre dans l'eau bouillante et les manger avec de la mayonnaise, je ne sais pas comment les préparer et elles n'ont aucun goût, d'autant que je ne sale plus pour faire baisser ma tension... Je crois que je vais cesser. Les fraises par contre, auxquelles j'ajoute du sucre et de la crème étaient bonnes. Je les terminerai ce soir.
J'avais aussi un morceau d'onglet avec une sauce vendue avec. Ce qui ne m'a pas empêché d'ajouter des copeaux d'échalote dans la poêle ce qui fait que tout cela avait de la tenue et ne ressemblait en rien aux asperges...
J'ai aussi ouvert une bouteille de vin car c'est férié aujourd'hui. Deux verres, c'est déjà beaucoup ! Je terminerai cette bouteille dimanche.

J'arrive à contrôler mon poids et je n'ai pas grossi durant le confinement. Selon la dernière pesée mon IMC est de 25,08. Le gâteau basque que je vais acheter dimanche va remettre un peu en cause ce bon résultat... Tout se joue en fait dans le caddie quand on fait les courses. Moment crucial où il faut savoir être sévère avec soi-même.

L. m'a envoyé une vidéo pour me montrer une de ses orchidées qui vient de refleurir. J'en avais une  au Sanctuaire qui était aussi sur le point d'éclore. N'ayant pas été arrosée depuis deux mois, elle est morte maintenant...


Sortie dérogatoire .
Comme je marchais , j'ai été doublé par une joggeuse qui m'a lancé " beau chapeau, Monsieur !" en me dépassant. 
Ne sachant pas si je devais prendre cette remarque au premier, au deuxième, au troisième ou au quatrième degré ( je soupçonne mon petit fils de l'utiliser fréquemment ), je suis allé vérifier mon allure dans une vitre du casino, situé juste à quelques pas. Et ça donne ceci.



Effectivement avec ce chapeau de paille, ça fait un peu "au farwest ?" comme m'a répondu G. à qui j'ai envoyé la photo pour qu'il me rassure. D'un autre côté, n'ayant plus que des cheveux épars et auto-tondus à 6mm de sabot, il faut bien que je me protège du soleil.
Bon, les gens me prendront comme je suis, et le chapeau avec...

La photo du jour :

jeudi 7 mai 2020

Cinquante deuxième jour / l'hurluberlu


"Le temps est venu de faire naître des désirs simples" . Mon désir simple du jour, c'est que Nicolas Hulot arrête de nous prendre pour des tarés de seconde zone. Ses cent propositions pour "un nouveau monde " sont une accumulation de lieux communs, de lapalissades, de zozoteries intangibles vieilles comme l'humanité, de  propositions nouvelles datant au moins de l'âge des cavernes...

Le temps est venu que cet hurluberlu cesse de se prendre pour un prophète. 

Quelques extraits où l'on apprend qu'il vaut mieux investir vers l'utile,



ou bien que la terre est une planète et qu'on ne peux pas en sortir,



ou encore que le coronavirus est une crise de l'excès. La peste, le typhus, la malaria, le choléra et bien d'autres furent des crises de l'excès. Je rêve !



Là où ça devient carrément indécent c'est quand il écrit "le temps est venu de la sobriété, d'apprendre à vivre simplement, de faire naître des désirs simples, de la redistribution à chacun", et qu'on voit ses propriétés, l'une en Bretagne, l'autre en Corse, sans parler de celles en Savoie ni de ses grosses voitures, et qu'on peut juger  par là de la manière dont il s'applique ses grands principes à lui-même...




Un appel de mon dentiste habituel de là bas, au Sanctuaire, qui m'avait prescrit les premiers antibiotiques. Je l'ai chaleureusement remercié  d'avoir pensé à moi et l'ai rassuré en lui apprenant que j'ai un Rdv  ici lundi prochain...

Les travaux ont repris à l'hôtel du Palais.

La photo du jour :

mercredi 6 mai 2020

Cinquante et unième jour / Les toxiques


Fatigué des chaînes d'info et de ces polémiques perpétuelles. Ce que j' y ai vu aussi du monde médical n'a pas été à sa gloire, un milieu divisé en clans, en coteries, des luttes d'influences, des croyances, peu d'humilité, la péremptoire réponse à tout, le lendemain la réponse inverse...
Même chose chez les politiques, mais à visage démasqué. L'obligation de critiquer, de rabâcher les critiques, d'en trouver d'autres, de laisser croire qu'on ferait mieux et pas un mot d'encouragement à ceux qui traînent le fardeau, aiguillonnés par des journalistes à la petite semaine dont le seul rôle est de faire cracher leur venin à ceux qu'ils interrogent.
Oui ces chaînes d'info me tuent. Pas un  seul moment de recul, de temporisation, d'essai de rassembler les énergies au lieu de les éparpiller sans cesse. Elles auront rendu la crise mille fois plus anxiogène, plus insupportable. Elles auront surfé sur les cassures de notre société en les accentuant, en donnant la parole à des gens qui ne représentent personne, qui ne sont juste que des râleurs perpétuels  qui en ont fait un métier...

Je ne remets pas là en cause le dévouement et l'engagement de tous ceux qui  nous soignent et qui ont affronté cette crise avec tant d'abnégation, mais ce ne sont pas ceux-là qu'on nous montre. Le don de soi est toujours discret et n'a généralement pour seule récompense que de savoir qu'on a fait ce qu'on devait et d'en être en paix avec soi-même..

Au lieu de tenter de rassembler devant tous les efforts qui nous attendent, ces chaines d'info, n'ont fait que d'exploser davantage le corps social. Un rôle toxique pour la société. Nous en payons chaque jour les conséquences...

J'ai reçu l'appel que j'attendais. La dentiste m'a donné rdv lundi prochain. Ça va être un soulagement j'espère..

La photo du jour...

mardi 5 mai 2020

Cinquantième jour / Retailleau, tailleau, tailleau !

Je me souviens du jour où  ma fille m'a fait une longue dissertation entre notre monde d'ici et le monde africain  et pour résumer en deux mots ce qu'elle avait  disséqué pendant ce repas  là,  notre société est trop organisée et les Africains, qui sont très loin d'avoir nos moyens, s'en sortent par leur débrouillardise en improvisant à chaque instant et en valorisant au mieux ce dont ils disposent. De là les invraisemblables recyclages de tout et de rien qui font que le  pneu usé jusqu'à la corde pour avoir trop roulé va encore servir, découpé en semelles pour des chaussures. Il ne serait pas impossible que face au covid 19, l' Afrique résiste mieux..

Revenant sur les normes dont s'entoure notre monde pour avoir le sentiment de pouvoir survivre, je note les 63 pages d'instructions que la Haute Autorité Sanitaire a concoctées à l'intention de ceux qui vont devoir rouvrir des écoles le 11 mai, ce qui fait que cette avalanche de recommandations a rebuté plus d'un maire, se demandant à quelle sauce il sera mangé si l'une des lignes de ce pensum n'était pas respectée.

Il serait temps de renvoyer la charge de sa propre responsabilité à chaque citoyen sachant que dans cette pandémie chacun en est réduit à faire ce qu'il peut et  à agir en conséquence sans attendre que les autres prennent tout en charge.

Il va falloir qu'on vive en se protégeant et en protégeant les autres, mais aussi en acceptant le risque de l'attraper.

Par rapport à cela, le vote des sénateurs hier m'a paru indigne. Devant le dilemme santé vs économie, il est affligeant que des gens grassement payés pour  réfléchir, estimer, choisir se défaussent par une abstention dans un choix si crucial pour notre avenir. Ces 174 qui se sont abstenus ne servent à rien, sont des charges pour nous tous. Une palme pour l'abstention de Retailleau, tailleau, tailleau, grand donneur de leçons qui s'est renié devant cette prise de responsabilité, une palme pour Jacques Bigot que je connais, qui a voté contre, pourquoi, je me le demande... Un déconfitement sur le déconfinement..!

J'ai renouvelé l'opération masque ce matin, à l'ouverture chez Lidl pour m'entendre dire qu'ils avaient été dévalisés hier, ensuite passage chez Leclerc où je me suis mis dans la file..  J'ai discuté avec ma voisine pour apprendre que les masques n'étaient vendus qu'à ceux qui avaient la carte Leclerc, ce que m'a confirmé un employé. La dame m'a  fort justement fait remarquer que je n'avais qu'à aller en faire une. Muni de ce passeport indispensable, j'ai repris la queue que l'employé a limitée peu après à ceux qui pourraient être servis, dont j'ai fait partie.
J'ai donc pu acheter une boîte de 50 masques pour 25 euros quelques instants avant qu'il n'y en ait plus...

Sortie dérogatoire. Beau temps.

lundi 4 mai 2020

Quarante neuvième jour / Sortie masques


Sortie masques. Ils se méritent. Chez Leclerc  longue queue qui me décourage. Vendus 5 € les dix. Ensuite tentative chez Lidl. File d'attente également, abandon.

Il fait très beau et ça va être une très belle journée. On annonce 32 degrés, mais  hélas les plages sont interdites. Il est vrai que notre côté panurgien  rend cette fréquentation problématique  et je comprends parfaitement que les autorités ne se collent pas en plus ce bordel à gérer.
Les mairies des  bords de mer gémissent devant la crainte de l'effondrement d'activité prévisible et de l'appauvrissement de leur commune. Passant parfois de 30 000 habitants l'hiver à 150 000 l'été, ces chiffres donnent la mesure de la catastrophe économique annoncée si les plages ne sont pas réouvertes, mais ce sont aussi des chiffres qui indiquent que ce sera autant d'occasion de faire circuler le virus qui n'en demande pas tant...
Imaginer des gestes de distanciation sociale dans ce foutoir c'est comme de rêver d'aller bronzer sur la lune..



J'assiste au grand bal de la défausse. Président de la RATP, de la SNCF, maires disent et redisent qu'ils ne redémarreront pas le 11 mai demandent des garanties, ont peur des procès à venir, s'écrasent devant des Brun, des  Martinez, des Mélenchon, des Le Pen  qui ne représentent plus quasiment qu'eux mêmes et sont rejetés par l'ensemble du corps social.  
Vivre avec le virus ou mourir de faim, il n'y a guère d'autre choix... Il faut faire redémarrer la machine économique..

Le Sénat vient de rejeter le plan de déconfinement par par 89 voix contre 80, avec 174 abstentions. 174 abstentions par des élus qui n'ont pas de tripes. Des loques...

Sortie dérogatoire. Pas de masque en vente  dans la supérette du quartier.
La vidéo du jour à 2 π radians. Beau temps chaud. Orages attendus ce soir...

dimanche 3 mai 2020

Quarante huitième jour / pitoyable JDD

P. m'a envoyé une de ces  vidéos complotistes délirantes d'un certain Zohir Sekkal retraité algérien. En gros c'est la FED qui a lancé la crise anxiogène pour racheter à bas prix toutes les entreprises et ensuite pourra imposer les prix qu'elle veut sur tout ce qui se vendra sur terre...
Une autre que P. aussi m'a envoyée, d'un suisse Jean Dominique  Michel,  anthropologue auteur d'un livre "Chamans, guérisseurs, médiums: Les différentes voies de la guérison", qui passe une heure, neuf minutes et douze secondes à dire  que tout a été fait de travers dans la gestion de cette crise.

Ainsi des tonnes de désinformations font le tour de la toile, jusqu'au sondage d'aujourd'hui que le JDD interprète ainsi " L'opinion estime que d'autres responsables politiques comme Nicolas Sarkozy ou Xavier Bertrand feraient "mieux" ou "aussi bien" qu'Emmanuel Macron, selon notre nouveau sondage Ifop"



Je vous laisse interpréter vous même les résultats du sondage que vous avez sous les yeux pour vous rendre compte que le Macronbashing a de beaux jours devant lui avec cette catégorie de pitoyables journalistes...

Je désespère beaucoup de la suite dont la réussite repose sur l'esprit civique de chacun et des efforts qu'il mettra à faire les gestes barrière.  Pauvres de nous !

Repas de dimanche : asperges,trop, fraises en dessert. Les fraises commençaient à pourrir. j'ai tout nettoyé et tout mangé.. Trop.  Je suis gavé...

Sortie dérogatoire.  Beau temps...

samedi 2 mai 2020

Quarante septième jour / gémir

Courses..  Magasin toujours bien achalandé... Ma seule grosse sortie de la semaine..

Cette épisode confiné va se terminer provisoirement dans une semaine.. Peut-être qu'il faudra y revenir, car beaucoup dans notre population si diverse ne sont pas convaincus des efforts collectifs à faire pour contrôler la propagation de ce virus.
L’extrême gauche et les gauchistes sont affligeants, essayant par tous les moyens d'exprimer leur haine à Macron et aux riches. Lire leurs déversoirs à vomis sur Tweeter me fait douter de la réussite du plan déconfinement dont l'échec sera imputé, bien entendu  "à l'incapable Macron et à ses valets du capitalisme".

On devrait en envoyer quelques uns vivre les joies du monde communiste en Corée du Nord ou à Cuba, histoire qu'ils se retrouvent en prison dès qu'ils l'ouvriront  pour se plaindre.

Je ne peux plus éprouver d'empathie pour ces geignards et je trouve en gros qu'ils n'ont que le sort qu'ils méritent : si l'énergie qu'ils mettent à se plaindre était utilisée à entreprendre, certains d'entre-eux feraient  fortune. 

Il y a toujours cette expérience à faire, c'est de donner 10000 euros à deux personnes et de voir au bout d'un an ce qu'elles en auront fait. L'une aura tout dépensé en babioles, l'autre l'aura fait fructifier.

J'avais une amie qui avait hérité de ses parents de quoi s'acheter un petit appartement et pouvait ainsi se retrouver à l'abri, mais elle a flambé, et au bout de quatre ans il n'y avait plus rien sauf une voiture usagée, une armoire de robes et,  je l'espère pour elle, de riches souvenirs..

Sortir dérogatoire..

vendredi 1 mai 2020

Quarante sixième jour / sale temps

Nuit  pénible mais l'antibiotique commence son effet...

Acheté un brin de muguet vendu par une fleuriste devant son magasin, un gâteau basque et ouvert une bouteille de bordeaux. Voilà mon premier mai plus vieux...

Ça n'empêche qu'il pleut aussi et pas qu'un peu. Ma sortie dérogatoire jusqu'à la mer par un temps de merde. L'océan en furie, mon parapluie retourné plusieurs fois par le vent, pas de photo et retour précipité...

Le muguet du jour...