mercredi 20 juin 2018

De la culpabilisation..


On veut me culpabiliser en ce moment avec le sort de 600 migrants qui ont étés refoulés de Malte et de l'Italie et que l'Espagne a bien voulu accueillir.
Je ne sais rien de ces gens là sauf qu'ils ont quitté leurs pays et qu'il se sont retrouvés, après  bien des pérégrinations, errant sur les flots méditerranéens où ils ont été secourus par des humanitaires qu'on subventionne.

Jusque là de quoi suis-je coupable?

Le problème, c'est que je n'ai pas trop envie de les accueillir dans  mon pays.

Faut comprendre: beaucoup ne parlent pas notre langue, ont vécu dans des sociétés archaïques, ont peu étudié, sont adeptes d'une religion moyenâgeuse qui ne respecte pas nos valeurs, ne viennent qu'avec des problèmes, seront à notre charge pendant des années et on ne sait pas du tout ce qu'ils ont  dans la tête. Intégration quasi impossible.

Je ne suis pas un humanitaire, mais un pragmatique. J'éprouve très peu de grands sentiments, et je m'en méfie d'ailleurs. Sauver le monde n'est pas mon truc, d'autant que les "sauveurs du monde" sont souvent des fouteurs de merde. Parmi ceux-là nos écologistes, nos zadistes, nos insoumis, nos cégétistes, nos ultra-gauchistes, sans parler de nos religions expertes en matière de leçons de morale, grandes  pourvoyeuses d'intégristes et de radicalisés de tous poils.

Alors, votre tentative de culpabilisation vous vous la gardez. En matière de migrants j'ai déjà donné, j'ai déjà été menacé de me faire trancher la gorge, je me suis déjà fait traiter de sale PD, j'en croise tous les jours dans les rues, je vois des camps se former en permanence, je sais qu'il y a plusieurs milliers de classés S dans mon proche environnement, je finance par mes impôts notre effort collectif pour essayer de les intégrer à notre société, et je sais que le problème est insoluble, qu'il y en a de plus en plus prêts au départ, que chaque africaine fait sept enfants, que la majorité de la population européenne n'en veut plus, que ça fait monter les populismes partout et qu'il faut éviter tout appel d'air..

Alors, chers humanitaires subventionnés, sauvez des vies, je vous félicite. mais ramenez ces gens chez eux, et allons les aider là-bas,  nous avons déjà assez de problèmes comme cela chez nous..



vendredi 15 juin 2018

La photo du mois

Le thème du mois : parfait ( ou presque..).


Touristes attendant l'ouverture des grilles du château de Versailles. Heure d'un matin d'automne.
Classicisme, symétries, dorures, magnificence... 
Parfait.


Ont également participé:

Racailles...

Des nouvelles du blessé dont j'ai parlé  : eh bien il est toujours dans le coma, sans parler des multiples fractures, atteintes d'organes, etc... Le jeune homme qui se livrait à un rodéo en ville, vitesse 120 / 130 d'après les calculs faits à partir des caméras de surveillance, et qui a percuté les deux frères, lui est en prison.. Il n'avait pas le permis de conduire...

Un cold case vieux de 30 ans vient d'être résolu: la petite fillette martyre de l'autoroute A10 a désormais un prénom et un nom et des parents qui l'ont torturée. Les enquêteurs n'ont jamais lâché l'affaire et ont effectué régulièrement des actes de procédure pour que de crime ne doit pas prescrit. Bravo !  Bravo !
En matière criminelle la prescription de 10 ans est une honte. Je serais partisan pour qu'il n'y ait pas de prescription du tout : un crime se doit d'être puni...

Pronostic vital engagé à Lyon pour un scootériste percuté par une voiture contenant un kilo de cannabis conduite par deux individus qui fuyaient la police.

Deux hommes qui projetaient d'attaquer un club libertin au nom d'Allah viennent d'être arrêtés...

Il y a quelques jours j'ai croisé en plein centre ville une mère avec sa petite fille d'environ deux ans, une autre d'environ quatre ans et une troisième de six ans environ, toutes les quatre bâchées de pied en cap. J'ai regretté après coup de ne pas avoir pris de photo que j'aurais intitulée "Strasbourg capitale de l'Europe".

Le maire de Strasbourg vient de déclarer que 10% des fichés S  de France se trouvaient dans le Bas-Rhin... Les Tchetchènes seraient 10000 à Strasbourg....

Bonne journée la France....


dimanche 10 juin 2018

Trumpesque...

A peine dans l'avion du retour, Trump a renié ses engagements du G7. Ce mec est ingérable et à moitié timbré. Il en est à vouloir s'autogracier lui-même (pléonasme...) pour toutes les conneries qu'il aura faites, ce qui a ouvert un nouveau débat aux USA. Ce malade a une nouvelle lubie chaque semaine, laquelle épuise les intellectuels américains dans de vaines polémiques, tandis que le petit peuple se régale de toutes les outrances trumpesques qui sont autant de pieds de nez à l’establishment.
Mais le pire c'est qu'il exporte sa folie, qu'il renie les engagements internationaux âprement négociés par ses prédécesseurs, qu'il se fout complètement du réchauffement climatique, qu'il entraîne son pays dans l'isolationnisme..

Je me demande comment va se passer sa rencontre avec un autre fou de la planète, l'allumé Kim Jong Un.
C'est mardi que ça devrait avoir lieu, "ça devrait" car avec l'un comme avec l'autre, on ne peut être sûr de rien. Il se pourrait que ce soit du délire total à moins qu'en tant que  psychopathes ils se reconnaissent des affinités et éprouvent de la sympathie réciproque.

Le tweet que ne manquera pas d'envoyer Trump dans l'avion du retour nous renseignera sur cette rencontre "historique" que je qualifierais d'"hystérique", car c'est plutôt le terme qui convient...

On verra.
Souhaitons-nous quand même bonne chance car notre avenir dépend en partie des tocades de ces deux individus en lesquels je n'ai aucune, mais vraiment aucune confiance....


jeudi 7 juin 2018

Radicalisation...

Chaleur et orages. L'été c'est parti...

Un adolescent de 17 ans vient d'en tuer un autre sur fond de rivalité amoureuse.  20 coups de couteau dans le dos. Je suis effaré d'apprendre que ce jeune homme est tombé dans un véritable traquenard.  Je ne sais pas  ce que certains jeunes ont dans la tête, ou plutôt ce qu'on leur a foutu dans la tête, ces idées machistes, ces histoires de fidélité, d'appartenance, de jalousie pour qu'ils en viennent à assassiner. Notre monde, qui est capable de cela, m'effraie...

Le libertinage a au moins cet avantage qu'il ne dramatise aucune situation et que les grands sentiments sont relativisés quand ils ne sont pas mis au placard.

J'ai croisé lundi, dans le train, deux syndiqués chez le moustachu stalinien. Conversation effrayante là aussi. Leur vision du monde est proche du sectarisme : tous les hommes politiques sont pourris et s'en foutent plein les poches, on nous exploite, les riches sont des voleurs, etc... Je leur ai dit qu'ils étaient entrés en religion et qu'ils s'étaient radicalisé qui plus est, et que s'ils avaient autant de jalousie vis à vis des riches et des hommes politiques, rien ne les empêchait au moins d'essayer de faire fortune ou de se présenter à des élections pour essayer de savoir comment c'est vraiment d'être riche ou d'être un homme politique et enfin de pouvoir comparer leur vie avec celle d'un patron de PME ou du maire d'une petite commune. Et puis à la ritournelle inépuisable de tous les malheurs qu'il subissaient dans leur quotidien dans notre société injuste et capitaliste, eux qui sont protégés de tous les aléas de la vie, et qui ont un bon salaire, je leur ai opposé qu'il n'avaient qu'à faire 1000 km et aller voir comment ça se passe chez les autres. Je leur ai même proposé de leur offrir le voyage...

Ce qu'on arrive à faire entrer dans la tête des gens est invraisemblable. Je ne m'étonne plus, après cette conversation, que des individus motivés par une place garantie au paradis avec 70 vierges pour les servir, aillent se faire exploser pour tuer du mécréant, d'autant que des ultras syndicalisés ont cru bon d'envahir le siège de la SNCF, ou de saboter des installations ferroviaires pour arrêter les trains...

En réponse à cette radicalisation, j'espère que Macron ne cédera rien et poursuivra ses réformes...



Jolie geisha en ivoire..

vendredi 1 juin 2018

Crises..

l’Europe vit à l'heure du désenchantement. le Royaume Uni s'en sépare, l'Italie s'en éloigne, les populismes marquent des points partout et seront plus nombreux encore au Parlement européen à la prochaine élection. 

La crise des migrants, les attentats islamistes laissent des traces. L'utra gauche française, islamo compatible, inquiète nombre de mes concitoyens et le glissement de l'opinion vers la droite n'est plus à démontrer... Ailleurs, le président conservateur de la Bavière va même jusqu'à raccrocher des crucifix sur les bâtiments publics...

L'outrancier Mélenchon voit sa cote de popularité s'effriter et ses manifestations, ses marées humaines, ses convergences qui foirent toutes, démontrent qu'une très grande partie de l'opinion n'est pas prête à le suivre dans son bolivarisme sans issue sauf à faire de la France un autre Venezuela.

Le parti socialiste, coincé entre ce braillard qui fait l'objet d'une pré-enquête pour certaines dépenses de sa campagne électorale, et Macron, a plus qu'une problématique  d'existence après que les Frondeurs l'aient décapité en torpillant Hollande qui a pourtant fait du bon travail.

La droite essaie de se recomposer. Wauquiez ne convainc personne et la Marine n'est plus qu'une sorte de pantin qui s'agite. Mais elle a, ils ont,  un formidable fond de commerce, cette immigration qui ne peut qu'être un problème impossible à résoudre: on reloge, on démonte un camp, mais  il se reforme aussitôt à la vitesse de 70 migrants qui arrivent à Paris chaque jour...

Je suis  pessimiste pour la suite. La révolution informatique va creuser davantage les différences, les inégalités vont continuer de s'accroître et la pression migratoire ne peut qu' augmenter.

Les populistes italiens qui viennent d'accéder au pouvoir promettent un revenu universel à 700 euros et le renvoi de 500000 migrants chez eux. Promesses, promesses !  Anti européens, ils vont peut-être déstabiliser le système bancaire européen et l'euro, et peut-être même les institutions européennes..  Les situations de crise ne manqueront pas dans un proche avenir..




Un vieux verre à absinthe