dimanche 29 avril 2018

Et toc !

Je viens de croiser un bienfaiteur des rues, celui qui passe une partie de son dimanche après midi à taguer les trottoirs de "j'aime mon chien, je ramasse", ou de "trottoir, pas crottoir".
Je ne vais pas m'étendre sur les crottes de chiens qui pourrissent nos rues, fléau dû à d'irresponsables et irrespectueux propriétaires d'animaux.

Bravo...!







samedi 28 avril 2018

Ethique?

Je viens d'apprendre, juste deux jours avant la fin,  qu'il y avait une consultation en ligne des états généraux de la bioéthique où chacun peut s'exprimer, formuler des propositions et voter pour ou contre ce qu'il veut.

Il va sans dire que les obscurantistes, toujours très organisés puisque enrolés dans des églises, des sectes ou des manifs pour tous, se sont emparés de la chose et ont  squatté cette consultation.

Le résultat qui a en sortir va être très défavorable à l'euthanasie, à la PMA, à la GPA, aux cellules souches, aux recherches sur les cellules souches et autre thérapie génétique. C'est ainsi, par exemple,  que sur 57 personnes qui se sont exprimé sur la proposition  "il ne faut pas légaliser l'euthanasie", 52 sont d'accord et 7 sont contre, alors que les sondages de l'opinion publique sont à 95% favorables à la légalisation de l'euthanasie, ce qui est tout à fait l'inverse....

C'est effrayant !

Je m'inquiète de plus en plus. Pour régresser, c'est exactement ce qu'il faut faire, offrir  des tribunes à des minorités actives et fanatiques et il y a fort à parier que ces états généraux  de déboucheront sur aucun progrès sociétal.

Macron commence à  me faire flipper. Son retour vers la religion catholique n'annonce rien de positif et s'il est le président des très riches, il n'y aurait rien d'étonnant qu'il soit aussi le président des très conservateurs..

mardi 24 avril 2018

Bluettes...


Je ne sais pas si je vais continuer à me lever très tôt le dimanche matin pour revenir de plus en plus souvent bredouille. On ne trouve plus rien de l'avis général et mis à part de croiser de plus en plus de femmes bâchées qui viennent chiner en masse donnant ainsi une idée de notre envahissement par cette religion, je crois que je vais bientôt abandonner l'espoir de faire des trouvailles..

J'aurais pu signer le manifeste contre le nouvel antisémitisme. On va vers quoi? On se le demande. La réalité c'est aussi que je me suis fait traiter en public de sale PD par un musulman il y a quelques jours et que les homos en France pourraient aussi faire les frais de l'obscurantisme de cette religion.  J'ai lu dans ce manifeste que les imams progressistes devaient se faire protéger par la police :"Ils sont, pour la plupart, sous protection policière, ce qui en dit long sur la terreur que font régner les islamistes sur les musulmans de France."  On croit rêver...

Les grèves perlées continuent...  L'opinion évolue tout doucement, moins rapidement que je ne l'avais prévu, mais Macron tient bon, ce qui le fait remonter dans les sondages d'opinion... Il se pourrait que le choix de perler les arrêts de travail ne se retourne lourdement  contre les grévistes car la SNCF considère leurs différents préavis d'arrêt de travail comme étant un seul et unique mouvement, ce qui lui permet de ne pas payer les jours de repos. La justice tranchera....

La loi Asile et Immigration vient d'être votée. Certains à gauche s'en offusquent. Ici nous avons eu des squatters dans l'immeuble, certainement des roumains, qui se sont montrés assez agressifs et menaçants quand on a voulu les faire partir. Discutant du sujet avec l'ascensoriste il m'a dit que ce n'était pas le seul immeuble du quartier à être squatté. 

Geneviève de Fontenay à la télé. Elle se plaint en long en large de Macron et vient de rejoindre Philippot. mais "sans adhérer à ses idées". Florian, Arlette même combat?  Elle gagate pas mal  la Geneviève.  La vieillesse est un naufrage. 



Traction en verre moulé...

jeudi 19 avril 2018

Du zadisme....

On a finalement peu d'informations sur ce qui se passe à Notre Dame des Landes. J'ai vu que Hulot a été un peu décontenancé par les pseudos écologistes qui sévissent là bas, renforcés par des punks à chiens et autres béats des mondes alternatifs...
Pourtant j'imagine que tous ces zonards "qui ne veulent pas être obligés de se lever le matin pour aller travailler" sont ravis d'être soignés, pris en charge par la solidarité nationale, et touchent toutes les aides auxquels "ils ont droit".
Ils savent aussi, à l'occasion, être agressifs, brûlant gravement des policiers en leur lançant des cocktails Molotov. Plutôt compétents pour lancer divers projectiles contre les forces de l'ordre, je doute cependant que ces gens puissent se reconvertir un jour comme architectes...




Autres zones de non droit, les quelques universités occupées par les minoritaires qui refusent toute sélection  à l'entrée des études supérieures. Pourtant il est bien évident que certains étudiants au niveau faible ne franchiront jamais le barrage des premiers examens et perdront leur temps pour rien..  Macron a raison de déclarer qu'il n'y aura pas de diplôme en chocolat et quand je vais consulter un médecin j'ai besoin de savoir qu'il a de vrais diplômes et une vraie compétence. Eux aussi , je suppose....  Je les vois mal apporter leur voiture à réparer à un Zadiste de Notre Dame des Landes...

Je vois que la CGT s'essaie à la convergence des luttes et mets en branle sa section CGT Energie pour des revendications d'ordre général, la rengaine des salaires et des conditions de travail, histoire de se plaindre de quelque chose - mais qu''y a -t-il de plus heureux au travail qu'un gazier ou qu'un électricien ?-, et ils nous menacent de coupures de courant ciblées, pour punir les mauvais, Carrefour, par exemple. Le Zadisme et le non droit font des émules, même chez les rigoristes staliniens... 
   
Le pied, pour les staliniens, serait que la RATP se mette de la partie, ce qu'ils tentent de faire, histoire d'emmerder les parisiens, de pourrir la saison touristique et de démontrer à l'évidence qu'il est plus facile de désorganiser un pays, de foutre tout par terre, plutôt que d 'organiser, de faire fonctionner, de créer des richesses..  

Mais ça on le sait déjà. On peut critiquer notre société de consommation tant qu'on veut, et je ne m'en prive pas, mais force est de reconnaître qu'on y est plutôt bien et que pour trouver mieux, ce n'est pas demain la veille.

Je ne résiste pas au plaisir de mettre une autre image de ce que  les zadistes  nous proposent comme avenir...



dimanche 15 avril 2018

La photo du mois

Thème du mois : la tête dans les étoiles..



Une photo tout à fait banale cette fois, mais elle illustre la lecture la plus passionnante de ma vie : l'Astronomie,  remise à jour et rééditée régulièrement par Flammarion, une tradition dans cette maison en souvenir d'un frère de son fondateur. Ça m'a pris tout un hiver autour de la quarantaine  pour, tant bien que mal,  en venir à bout. Un peu plus de mille pages en deux tomes grand format avec du texte, des chiffres, des tableaux, des équations mathématiques, des schémas  des graphiques, des photos, des certitudes, des hypothèses, des théories.

Cette lecture rend humble et modeste et relativise tout ce qui se passe ici bas..

Ainsi ce début d'un chapitre écrit par Bruno Morando : "Vu du système de l'étoile Alpha du Centaure (notre plus proche voisine avec Proxima du  Centaure )  le Soleil n'est qu'une assez belle étoile jaune de magnitude 0.5. (...)
Les "observateurs" centauriens constateraient qu'elle a un mouvement propre d'environ 4 secondes par an dans la direction du Cocher, mais il serait bien difficile de voir si ce mouvement propre est troublé par quelques corps massifs tournant autour de l'étoile. Observer de tels corps serait un exploit: le plus brillant aurait la magnitude 22 et serait tous les 6 ans à la distance maximale de l'étoile centrale soit 4 seconde d'arc !  Un autre corps de magnitude 23 serait à 7 secondes au maximum de l'étoile centrale mais une fois tous les 15 ans !  On a peut-être reconnu dans ces deux petites poussières Jupiter et Saturne. S'ils font si piètre figure vu d'Alpha du Centaure, ne parlons pas de la Terre qui, à moins d'une seconde du Soleil au maximum, serait complètement noyée dans ses rayons..."

Voilà. Nos plus proches voisins putatifs, distants de 4,3 années lumière ( ce qui fait environ 40 000 milliards de km ! ) par delà le vide qui nous sépare, n'ont aucune chance de savoir qu'on existe. Nous sommes bien seuls, perdus sur notre caillou, à nous agiter vainement. La Terre disparaîtrait que personne, absolument personne, n'en saurait jamais rien.. Le vide sidéral est vraiment sidérant...!

Un  hommage, en passant, à Elie Faure...

Ont également participé:

vendredi 13 avril 2018

De l'histoire des choses..


Le Sanctuaire mérite bien son nom si l'on fait le compte des crucifix qu'il renferme, une bonne trentaine des 17e, 18e et 19e siècles dont un qui, semble-t-il, contient un morceau de la vraie croix, si l'on considère le petit reliquaire renfermant, entre autres, des restes de François d'Assise et de Catherine de Sienne, si l'on vénère le véritable calice qui s'y trouve, un objet sacré où Dieu lui-même vint se transsubstantier, si l'on aimes les vierges  et les anges en porcelaine comme on les faisait au 19e siècle, si on admire les couleurs de cette partie de vitrail où un ange joue de deux flûtes, mais je m'aperçois que je n'ai pas encore parlé du pape que j'héberge depuis au moins vingt ans et qui, lui, fait partie de l'histoire de France...
Le voici :


C'est une gravure d'Angelo Campanella, joliment présentée dans un cadre d'époque, verre d'époque, clous d'époque par  Toulouse et Nicolas, doreurs et marchands d'estampes, qui tenaient  boutique au cloître St Germain l'Auxerrois n°37 près l' Eglise, à Paris.



Pie VII, c'est le pape qui s'est confronté à Napoléon Ier, qui a été son prisonnier. C'est aussi le pape de son couronnement et c'est aussi celui qui a signé le concordat qui est encore en vigueur en Alsace Lorraine..

Ce qui est intéressant dans ce portrait c'est ce qu'il y a écrit au dos :



C'est un présent offert par le pape à un certain Charles Gibert. Il est fort probable qu'il lui a été donné au cours d'une audience où le pape après avoir bénit l'objet l'a tendu lui-même à ce monsieur qu'il voulait remercier pour quelque service rendu. Ça s'est passé à Paris puisque Pie VII après avoir participé, le 2 décembre 1804, au couronnement de Napoléon Ier, est resté sur place jusqu'à début avril 1805. Il logeait alors aux Tuileries dans le pavillon de Flore....

Charles Gibert n'a pas laissé  beaucoup de traces. Il était avocat, homme de loi et c'est certainement à ce titre qu'il a servi le pape lors de son séjour à Paris où il a dépensé beaucoup d'argent selon les mémoires du cardinal Consalvi.
Charles Gibert avait la quarantaine lors de cette rencontre. On ne sait pas grand chose d'autre de lui, sauf qu'il appartenait à une famille de la grande bourgeoisie champenoise.

Là où l'histoire devient plus intéressante et où on s'aperçoit que les bénédictions du pape protègent et portent chance, c'est que  ce Charles avait une fille. Laquelle rencontra un jeune homme des années plus tard. Ils se plurent et ils se marièrent. Le jeune homme était acteur au théâtre de l'Ambigu Comique. Je pense que le couple vécu très heureux, la fille de Charles, qui avait décidé de changer de prénom et de se faire appeler Caroline,   réussissant, en parfaite femme d'affaire, à bien gérer les biens de son mari et à rembourser ses nombreuses dettes. Ils eurent deux enfants.

Manque de bol, si je puis dire, pour un dilettante, ce Florestan, un prénom qu'on ne peut pas inventer,  avait un frère. Lequel mourut sans avoir eu d'enfant légitime. Et il dû prendre sa place et devint prince de Monaco. Et c'est ainsi que la Caroline  est l'une des ancêtres de toute la famille princière du Rocher..

Ce Florestan devait être un sacré personnage puisque Sacha Guitry en a fait une opérette en 1933

Quand à la princesse Caroline, c'est elle, dit-on, qui a eu l'idée d'installer un casino à Monaco, faisant ainsi la fortune des Grimaldi...

J'ai acheté cette gravure sur une brocante il y a bien longtemps. Je me souviens juste que c'était un lundi de Pentecôte.  Par quel étrange chemin est-elle parvenue jusqu'à moi ?  Je m'interroge. Elle est maintenant là, accrochée sur son mur et je me demande si elle continue à porter chance.. Pourquoi pas?

samedi 7 avril 2018

Des gauchistes..

La gréve à la SNCF recommence ce soir et les syndicats nous ont promis que ça durerait plus de trois mois si le gouvernement ne venait pas se prosterner à leurs pieds pour faire amende honorable. Je pense que ça sera sans compter avec l'opinion publique qui commence à se retourner contre ces gauchistes dont le formidable égoïsme ne les fait s'intéresser qu'à leur petite personne en oubliant l'intérêt général. 

Certains étudiants sont aussi entrés en dissidence contre le système pour des revendications dont on ne comprend pas grand-chose sauf à vouloir être notés à 10/20 pour des partiels qu'ils n'ont pas l'intention de passer. Ils sont quelques dizaines,  bloquent des facultés entières et en passant saccagent des bâtiments, sans parler de cet appel au califat autogéré de l'internationale islamo-situationniste comme s'il n'y avait déjà pas assez de problèmes dans le monde avec cette religion rétrograde et moyenâgeuse....  Si c'est ce qu'ils appellent la convergence des luttes, ils sont complètement ravagés...



Pendant ce temps les allumés de Notre dame des Landes ne prétendent pas déloger de leurs squats.  L'abandon du projet, pourtant validé par un référendum local et des centaines de jugements, coûte dans les 600 millions d'euros à la collectivité, les avions continueront de survoler Nantes et ces quelques abrutis nous narguent toujours.  Je crois que ça suffit comme ça. 

Le gauchiste Mélenchon  viens de déclarer " le peuple français a une chance, nous avoir" !
Tu  crois vraiment ce que tu racontes, le bolivarien?  



lundi 2 avril 2018

Mise en ambiance...


Pour me mettre dans l'ambiance et anticiper ce qui va se produire demain et les jours suivants je relis quelques-uns de mes anciens posts:

le 3 juin 2106  " Le moustachu stalinien continue son oeuvre de mise à genoux et de démolition de la France : je faisais hier un aller -retour sur Paris et ma fille m'a dit, me montrant les poubelles dégueulant sur les trottoirs de la capitale, que les éboueurs s'étaient mis en grève eux aussi. Elle frémissait  à l'évocation des scènes dans les RER où, m'a t elle confié, des gens se sont battus pour monter dans les rames, - devoir se battre pour aller travailler -aboutissement absolu, moment suprême des actions du grand syndicat stalinien dont le secrétaire général doit avoir des orgasmes de bonheur en ce moment."

Le 23 mai 2016 : "Ainsi la CGT bloque des raffineries de pétrole, voulant immobiliser la France, l'immobilisme étant tout à fait l' image de marque de syndicat anté-diluvien et peu représentatif du monde du travail : qu'on enlève les fonctionnaires de ses faméliques manifestations, il ne restera plus que les permanents pour battre le pavé, c'est à dire des gens dont le job est d'être mécontent de tout et de rendre les autres mécontents. La CGT c'est une machine à mécontentements. Ils ont fait de gémir un métier..."

 Le 28 mars 2013: "Je suis toujours effaré d'entendre des représentants de la CGT. C'est le cas en ce moment à C dans l'air, une représentante complètement fermée qui dit non pratiquement à tout, genre église catholique, avec son dogme et tout le bazar.... Il est bien évident que cette forme de pensée n'est plus adaptée à notre époque et que leur immobilisme, braqué sur un passé englouti, annonce quantité de drames à venir par manque de souplesse, d'évolution et d'adaptation.... La CGT contribue au déclin de la France et le pire c'est qu'elle s'en fout..."

 Le 16 octobre 2015:"Je compatis au drame que vivent ceux qui sont touchés par des restructurations d'entreprises. L'état providence en amorti le choc par des aides, des formations et des allocations, et c'est très bien... Mais au nom de ces drames doit-on empêcher une société d'évoluer ? Non. C'est un mouvement perpétuel, des entreprises naissent et meurent et entre temps elles doivent s'adapter en permanence à leur environnement.
J'imagine que les allumeurs de réverbères ont vécu un véritable drame au moment de l'arrivée de l'électricité. Devait-on conserver l'éclairage au gaz dans nos villes pour maintenir l'emploi, alors qu'avec l'électricité il n'y avait plus qu'un interrupteur à tourner? Si l'on pose cette question à la CGT, ou à Mélenchon, il se peut qu'ils répondent oui....."

 Le  3 juin 2016: "Je reste donc dans mon coin et n'ose pas bouger tant le fait de pourvoir vivre tranquillement et normalement me semble incongru vu les malheurs qui m'entourent, et je me dis que si j'attire l'attention sur moi, la CGT saura trouver le moyen de me pourrir personnellement l'existence, ces gens ont l'imagination débordante, comme par exemple de bloquer ma rue avec un chantier fictif , empêchant le SAMU de me porter secours s'il m'arrivait d'avoir une crise cardiaque, ou bien de faire un trou dans une conduite d'eau de ma salle de bain pour devoir appeler un plombier, qui bien entendu, sera en grève, faisant ainsi moisir l'immeuble dans lequel j'habite. Je reste donc coi et le plus discret possible."

Voilà. Je suis prêt. Que le bordel stalinien commence....