lundi 11 novembre 2019

11/11

Chaque onze novembre à onze heures onze commence le carnaval en Allemagne .

Chez nous à la même heure nous commémorons...

samedi 9 novembre 2019

Du mur


 "J'ai plongé dans la boîte à mémoire, celle que je regarde de loin sans trop oser y aller fouiller car ce n'est pas l'heure encore de remuer tout cela : si je n'ai plus trop d'avenir -quoique...!- j'ai toujours un présent.... Mais l'événement a de l'importance, il fallait que j'en retrouve les traces : je suis allé donner des coups de marteau sur le mur de Berlin. Oh, pas le 9 novembre, mais un peu plus tard, le 25 janvier suivant. J'ai fini par retrouver ces photos, bien sûr, puisque je garde tout... Berlin était froid, mais pas glacé. Des habitants de l'est venaient déjà vendre des souvenirs (képis, médailles, insignes) ou du matériel ( appareils photos, optique....) ou des chapskas en fourrure, ou du caviar dans des déballages sauvages aux étals installés par terre dans la boue... J'ai fait un tour dans un super marché de l'est, sur l' Alexanderplatz, pour constater qu'il n'y avait pas grand chose à acheter, je suis allé faire un clin d'œil à Néfertiti et puis je suis rentré en rapportant un petit sac de morceaux de ce béton que j'ai distribué à mes proches. L'important de ce voyage étaient ces coups que j'ai porté sur ce mur. Je devais le faire, je l'ai fait. Je suis revenu avec le sentiment du devoir accompli..."

Le rideau de fer étant tombé, il y a maintenant une foultitude de Bulgares,  Albanais, Roumains, Tchéchènes, Georgiens et autres, ici, au point qu'on n'entend plus beaucoup parler français dans les rues, qu'on concentre dix pour cent des fichés  S du pays et que les camps qu'on vide se reforment l'instant d'après...

Quant au mur, on peut en trouver des morceaux mis en scène dans des cubes en résine....

vendredi 8 novembre 2019

De pisser en paix

"Qui n’apprécie pas ce rare moment de tranquillité : pisser ? Ces minutes de repos, quand dans la joie du besoin qui s’accomplit, en même temps que la vessie se libère, l’abdomen reprend son souffle, l’esprit respire, s’apaise ?"
Je suis ravi d'apprendre que l'esprit de Ruffin respire quand il pisse, mais son abdomen reprenant son souffle lui a fait déposer une proposition de loi pour le droit d'uriner en paix que chacun peut consulter sur le site de l'Assemblée Nationale.
On est sauvé..!

mercredi 6 novembre 2019

De la mort du blog..

Bien que je sois parfaitement conscient de mon insignifiance, m'étant souvent mis dans la peau d'un Centaurien qui regarderait en direction du soleil, l'idée de disparaître complètement après un court passage ici-bas doit m'être insupportable puisque j'ai préparé des traces pour après moi : des tableaux qui valent ce qu'ils valent, des photos, des cahiers soigneusement conservés et depuis 2005 un blog que je fais imprimer au fur et à mesure qu'il remplit environ 400 nouvelles pages.
Je relis parfois une page ou deux. Rarement.
Ce que je sais, c'est que je n'arrêterai pas de bloguer, même si le rythme diminue, car j'ai toujours besoin de me parler à moi-même et de me prouver que tel jour j'étais là.
C'est peu de chose, mais bon...

dimanche 3 novembre 2019

Des riens..

Quand je rentre après être allé bricoler chez l'un ou l'autre de mes enfants, je me fais un petit bilan, histoire de me rassurer sur mes capacités restantes en dépit de gestes qui commencent à manquer de précision. C'était juste une matinée vite fait hier  et j'ai successivement installé une lampe au plafond de l' entrée, posé des patères, revu la fermeture du cache compteur, nous avons démonté et évacué un vieux meuble, posé un miroir et voilà, ils sont partis en week-end et je suis retourné chez moi, ravi du devoir accompli. La suite au prochain numéro.

J'ai vainement cherché de la pluie dans mes 30000 ou 40000 photos, pour m'apercevoir qu'en définitive je n'en avais aucune en stock dans ma machine. Je n'ai jamais osé mouiller mon appareil et c'est cependant le thème de la photo du mois cette fois-ci et donc il va falloir qu'il pleuve d'ici le 15... Je pense à des pavés mouillés et à des reflets de lumière comme sur le tableau Rue de Paris, temps de pluie.

Je photographie presqu'uniquement avec le téléphone portable maintenant, tant la qualité de ce qu'il  sort me semble largement suffisante pour ce que j'en fais et l'avantage de l'avoir toujours sur soi sans qu'il encombre les poches n'a pas son égal : on peut dégainer à chaque instant.. J'irai donc me promener d'ici quelques jours sous la pluie..

La période des fêtes trotte déjà dans la tête de presque tout le monde comme dans la mienne. Ce que je préfère le moins, c'est d'acheter des cadeaux, non pas à cause de la dépense, de toute façon raisonnable, mais parce qu'il doivent viser juste, correspondre à la personne à qui on offre, combler si possible un de ses désirs etc. Mission impossible je trouve, je ne suis pas très doué en cadeaux...

Espérons que je sois meilleur en pluie...


jeudi 31 octobre 2019

Inondé...

Je viens de me rendre compte à l'instant que demain était un jour férié, preuve que je suis légèrement déconnecté avec le temps qui passe. Mon horloge interne est plutôt réglée sur le mode hebdomadaire, lundi ceci, mardi cela, mercredi un tel, jeudi cet autre, etc.. entrecoupé de choses que je regarde à la télé qui fluctuent suivant les programmes et les insomnies.
Ainsi, j'étais devant l'écran cette nuit à trois heures du matin à regarder un sujet sur les inondations qui m'a remis à jour quelques données intéressantes comme cette augmentation de 50 cm du niveau de la mer due aux dépressions ou ce 1,50 m de surhauteur des flots due à la poussée de l'eau par le vent lors des tempêtes, ce qui peut ajouter deux mêtres à une grande marée et explique les inondations catastrophiques de la Faute-sur-mer en 2010.
Autres chiffres qui m'ont impressionnés, ces 163 millions de gens, bientôt 200 millions, qui habitent au Bangladesh, cinq fois plus petit que la France, dont 70 % des terres sont inondables, souvent inondées et situées à moins de 12 mètres au dessus du niveau de la mer, avec une densité de 1260 habitants au km2 ce qui fait qu'à la même densité toute la population de la terre tiendrait sur  le territoire des Etats Unis... Il est évident que le problème des migrations climatiques va bientôt se poser...
Pour finir, ce dernier chiffre. Si la niveau de la Seine montait à celui de la crue de 1910, les dégâts qui en résulteraient sont estimés à 30 milliards d'euros.

J'ai pu me rendormir après ça..!

Trouvé hier cette esquisse au pinceau qui m'interroge...

dimanche 27 octobre 2019

Partir...

Je prenais des nouvelles de P. hier par téléphone, et nous avons parlé de la situation en Espagne qu'il m'a décrite comme en pleine décomposition avec la crise en Catalogne, le déplacement des cendres de Franco qui agite de vieux démons, et les prochaines élections d'où ne surgira aucune majorité avec leur scrutin à un tour qui élit celui arrivé en tête.
Parlant ensuite du Royaume Uni nous ne pouvions que  reconnaître que le pays s'était complètement divisé sur le Brexit, que les réactions  des uns et des autres étaient de plus en plus violentes et que, pour les mêmes raisons de type de scrutin, il y avait des chances que ce qui sortirait des urnes prochainement n'apporterait pas d'apaisement.
L'Italie ne valait guère mieux dans nos commentaires et finalement nous avons reconnu que la France, pour l'instant, ne s'en tirait pas si mal que cela et que notre scrutin à deux tours avait au moins cet avantage, c'est qu'il désignait une majorité.

Et puis nous avons évoqué ses prochains dix jours de vacances  à la Grande Canarie, Playa del Inglès, le chaud Jumbo center,  les dunes coquines de Maspalomas et il m'a donné envie d'y retourner faire un tour, peut-être l'année prochaine. Tandis qu'un tas d'affreux ne penseront ici qu'à déstabiliser la société, appelant en permanence à la gréve, cassant du flic dans des manifestations, pillant quelques magasins, gémissant perpétuellement de ne pas recevoir assez d'allocations et d'aides, critiquant tout et le reste sans jamais avoir apporté quoi que ce soit de positif aux autres, j'irai  me changer les idées quelques jours sous le chaud soleil des tropiques...


Gustave Lino    1893 - 1961   Vue de Capri

mardi 22 octobre 2019

Fatigué

Je n'ai pas envie de parler du voile, du droit de retrait et du Brexit, mais pourtant ce sont ces bâchées qui font le lit de l'islamisme, mais pourtant ce sont ces syndicats qui empêchent toute évolution de la société et par là, moins de privilèges et plus de justice, mais pourtant c'est ce peuple qui a peur de sa folie d'avoir voté contre l' Europe. Non, je n'ai pas envie de disserter sur ces sujets. Les lignes qu'on pourra écrire là dessus seront vaines et ne calmeront pas les extrémistes en tous genres qui pourrissent nos vies
Je plains juste ceux, qui étant aux affaires, veulent maintenir le vivre ensemble, veulent préserver l'avenir et veulent défendre la paix. Ils doivent se demander, en se réveillant chaque matin, ce que les insensés vont encore trouver à gémir.

Il me reste quelques valeurs sûres sur lesquelles m'appuyer: la famille, quelques amis et les objets qui, au fil du temps, m'ont appris qu'ils avaient une âme.

Ainsi ce beau crucifix 19e qui vient de faire son entrée au  Sanctuaire, s'ajoutant à la trentaine ou quarantaine que j'ai déjà, ce qui, pour un athée, n'est pas si mal..

jeudi 17 octobre 2019

Du vide...

Un bel exemple de vide sidéral nous a été fourni par  les télés d'info en continu qui ont réussi l'exploit d'occuper l'antenne  pendant presque deux jours à partir d'un renseignement pour le moins douteux : Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté à sa descente d'avion à Glasgow.
Quelques spécialistes, interrogés en boucle, doutaient de la nouvelle et ont déclaré que le plus probable était le présumé assassin se soit suicidé, ajoutant que vivre dans la clandestinité coûtait très cher. Il n'en demeure pas moins qu'il existe un contre-exemple fameux,John Emil List, qui a réussi à refaire une vie après avoir tué tous les siens, avant d'être arrêté 17 ans plus tard.
Quand au pseudo XDDL, il a vécu une aventure hors du commun, les médias publiant même sa photo, montrant sa maison, ce qui, s'il aime sa tranquillité, risque de lui pourrir un peu sa vie à l'avenir.

Autre exemple hier. Dans C dans l'air, alors qu'un invité était venu nous décrire la situation dramatique en Syrie du nord à la suite de l'offensive turque, les morts, le chaos qui va s'en suivre, les menaces qui pèsent sur nous tous avec l'évasion de djihadistes, nous avons eu droit, juste à la suite et sans transition, aux dramatiques événements qui frappent la famille Hallyday, aux derniers cancans concernant les amours de Leaticia, etc, bref, l'animatrice était beaucoup plus à l'aise pour faire raconter ce ramassis de fariboles par deux "spécialistes" de haut vol, que de parler de choses essentielles et graves. Consterné par la vacuité de ce qu'on nous étalait alors en comparaison de ce qui précédait, je suis allé voir ailleurs ce qu'il s'y passait.

Un accord a été trouvé sur le Brexit.. Theresa May avait, elle aussi, trouvé un accord. Attendons  la suite....




L'église d'Auvers sur Oise