lundi 18 octobre 2021

La cathédrale

 

"La cathédrale semblait toujours attendre la fin des travaux de reconstruction, enlaidie par les échafaudages, les barrières, la grue et les baraques de chantier. Elle était toute prête à résonner sous la musique des orgues, à entendre les cantiques, à réciter les prières, à écouter les sermons, à entonner les chants.... J’ai causé un moment à ces vieilles pierres qui m’ont imprégné de leur longue histoire, des événements qu’elles avaient vécus, des gens qu’elles avaient abrités, de leurs silences et de leurs recueillements. Ce fut un dialogue intense : telle statue me montrait le tailleur du moyen âge qui, avec ses médiocres outils, s’échinait des heures entières pour faire un travail d’une parfaite beauté, tel porche me racontait les processions, les foules, les fidèles et les touristes qui l'avaient franchi, les cloches, là-haut dans les tours, me carillonnaient les fêtes, sonnaient les offices, ou faisaient retentir le glas.... J’ai écouté avec ferveur tous les messages, tous les murmures, toutes les confidences du vieil édifice. Il me semblait que je vivais là un moment unique qui ne se reproduirait plus..."


dimanche 17 octobre 2021

Courage...


"J'arrête toute nouvelle construction de parc éolien et je lance un grand chantier pour les démonter", annonce Mémère dans #RTLMatin. Elle vient une fois de plus de faire preuve de son incompétence  Alors que la transition énergétique nous pousse vers plus de consommation d'électricité, qu'on veut diminuer la  part des énergies fossiles qui créent le réchauffement climatique, que les énergies fossiles finiront par disparaître bientôt, voilà qu'elle écoute quelques braillards qui sont contre tout, loin du réalisme dont il va falloir faire preuve pour franchir les caps difficiles qui nous attendent.  Je ne vais pas m'étendre sur cette future naufragée zemmourienne.

Autre naufrage en vue, celui d' Anne Hidalgo, désignée avant-hier candidate pour les socialistes.  Après avoir saccagé Paris, ville sale, taguée,  très endettée, elle veut saccager la France à coup de doublement de salaire de ceux-ci ou de ceux -là, entraînée dans une spirale de propositions démagogiques qui ne feront que mécontenter ceux qui en seront exclus.  Même Olivier Faure ne croit pas du tout en ses chances...

Je ne donnerai pas cher non plus de Xavier Bertrand qui nous montre chaque jour ses talents de girouettiste. Voilà qu'il vient de reprendre sa carte aux Républicains, renonçant à ses renoncements.  Qu'aurait-il fait mieux que Macron? Tout, comme il va nous l'annoncer petit à petit jusqu'à ce qu'il soit battu par Barnier comme le prédit Zemmour.

J'attends la suite de la percée Zemmour  qui embarrasse du centre droit jusqu'à l'extrême droite. On ne peut pas encore faire   de projection sur ses ravages mais je pense que Zemmour est capable d'être deuxième et il est sûr que les états majors envisagent cette hypothèse. Les conséquences en seront la disparition de Mémère et l'éclatement des Républicains...

Ceci dit, je trouve que cette campagne a démarré beaucoup trop tôt. Les appels aux gémissements du peuple face aux injustices, aux riches, à l'âge de la retraite, à la chasse, aux corridas, au prix de l'essence, etc, etc... comme savent si bien le faire les oppositions, m'insupportent.  Bref  je suis déjà fatigué des promesses des uns et des autres. Ils me gavent déjà de leurs conneries, comme celles de vouloir démonter toutes les éoliennes ou de raser toutes les centrales nucléaires comme  l'annonce l'inénarrable Mélenchon ce soir.  C'est n'importe quoi, c'est consternant.

On va devoir supporter ça encore six mois. Il va nous falloir bien du courage..

vendredi 15 octobre 2021

mercredi 13 octobre 2021

Bain

 

"Quoi de meilleur qu’un bon bain ? Rien. J’ai plongé nu dans le bassin. Un sentiment de bien-être m’a tout de suite envahi. Je me suis délassé pendant un bon moment, retrouvant enfin des sensations que je croyais ne plus jamais éprouver. La température était à point. Je me suis lavé des fatigues de la route et vue du ras de la piscine, la vie pouvait sembler formidable : le ciel bleu, le soleil, un hôtel confortable et le clapotis sympathique de l’eau…. Je me suis ensuite allongé sur un transat au sortir de mes ablutions mais une douleur lancinante est apparue : j’avais attrapé des coups de soleil. J’avais la peau toute brûlée sur le dessus des mains qui avaient tenu le guidon de la moto. Il fallait que je me soigne."


lundi 11 octobre 2021

Coup de canon !

Je n'ai jamais fait l'objet d'attouchement par quelque adulte que ce soit quand j'étais un jeune garçon. Je n'ai donc pas l'expérience de ce que d'autres ont subi. Quand ils en parlent certains disent que ça les a détruit. 

L'église catholique serait plus ou moins responsable de 330 000 de ces cas dans les 70 dernières années  d'après le rapport Sauvé. Ça ne m'étonne pas, tout est malsain dans la notion de religion, la catholique comme les autres..

La chasteté imposée aux prêtres  me semble être un facteur aggravant des dérives : renier sa nature humaine ne peut jamais donner de bons résultats.

Quoiqu'il en soit, l'ensemble de l'église catholique a eu honte de ce qui a été pointé par le rapport Sauvé. Une honte qui a duré à peine 24 heures quand le président de la Conférence des évêques de France a affirmé que le droit canon était supérieur aux lois de la République. Je rêve !

Il est convoqué demain chez le ministre des cultes. Va-t-il y aller ?

jeudi 7 octobre 2021

Zemmour, descendant du prophète....

 Amusante conversation hier avec G.

Comme il me racontait qu'il irait se promener dimanche en Allemagne je lui ai conseillé de visiter Aix-la-Chapelle en raison du plan en éventail de la ville dont les branches se rejoignent devant le château dans lequel il y a un excellent musée avec en particulier l'un des auto-portraits de Rembrandt. Et puis ajoutai-je c'est la ville de Charlemagne et je crois qu'on y voit encore son trône.

"Je suis trop petit manant, répondit-il, pour visiter le château de Charlemagne !

-Détrompe-toi, répliquai-je, tu descends en ligne directe de Charlemagne, comme presque tous les Français d'ailleurs. Oui, oui, Charlemagne est l'un de tes ancêtres !"

Il m'a regardé quelque peu interloqué !

"Ben oui, continuai-je, il suffit de faire le calcul !"

Et prenant un petit bout de papier et un stylo, j'ai commencé ma démonstration.

"Tu as 2 parents, 4  grands-parents, 8 arrières grands-parents et ainsi de suite. A la dixième génération, s'ils sont tous différents, ça te fait 1024 ascendants,  qu'on arrondit à 1000 pour la suite du calcul.

Dans ma lignée patriarcale il y a eu 10 générations  en 300 ans, selon les recherches généalogiques que j'ai faites.

On arrive donc en l'an 1700 environ. Trois cents ans plus tôt tes ancêtres tous différents seraient un million. Nous sommes en l'an 1400. Trois cents ans plus tôt, vers l'an 1100, il en faudrait un milliard et vers l'an 800, mille milliards. Et donc, sachant que sous Charlemagne la population  de la France est estimée à 9 millions d'habitants tu n'as vraiment aucune chance de ne pas être l'un de ses descendants directs.  Tu portes des gènes de Charlemagne en toi"

Le visage de G. s'illumina et il me répondit, ravi, que je venais de lui fournir là un excellent sujet de conversation pour une prochaine soirée entre amis......

Pour conclure, il m'arrive de penser parfois à mon ancêtre Jules César, ou à d'autres au choix, ou de me dire, amusé, que Zemmour, originaire d'Algérie, est un descendant direct du prophète.

mardi 5 octobre 2021

Destin


"Je ne voulais pas quitter mon banc sans avoir de réponse. Je n’allais tout de même pas réinventer Dieu pour combler tous mes vides et trouver un secours à mes angoisses. Du haut de ma falaise, d’où j’avais l’impression de dominer le monde, je pouvais me sentir en contact avec l’ineffable, mais je ne voulais surtout pas me mentir et je préférais, de toutes mes forces, me confronter au réel, plutôt que m’échapper dans une construction utopique dont l’unique but, dans le fond, serait d’apaiser mes frayeurs et de me rassurer sur mon destin. J’ai alors pensé au suicide, solution ultime, mais je n’étais pas prêt : ma vie prenait par certains côtés un caractère expérimental et stupéfiant et j’avais, enfouie aux tréfonds de mon être, l’envie étonnante de connaître la suite de mon étrange destin."


lundi 4 octobre 2021

Les sapeurs....

Bon, les derniers sondages nous annoncent bien des surprises pour la présidentielle. Les surprises, c'est Zemmour qui s'y colle et je subodore qu'il va bientôt se retrouver en deuxième position, laissant Mémère derrière lui. Ne parlons pas de Bertrand qui va se vautrer et de LR qui risque d'exploser. Je compte sur Ciotti, Retailleau et comparses pour avoir des états d'âme devant la percée de Zemmour et finalement rallier celui qui va bientôt apparaître comme un éventuel vainqueur et ainsi espérer récupérer quelques dividendes sur leur investissement...

Bon, n'exagérons rien. Zemmour est quand même la personnalité la plus haïe des Français et son refrain immigration, immigration, immigration finira par lasser, d'autant que les républicains modérés vont reprendre ce thème de manière moins brutale mais en promettant d'être aussi efficace. Pour le reste Zemmour est loin d'être un économiste, et même bien conseillé il finira par dire quelques grosses conneries, comme de se mettre les gays à dos et ce qu'il a déjà dit sur les femmes n'est pas de nature à attirer leurs suffrages.. Et puis, il reste toutes les archives des médias bolloresques qui contiennent toutes les horreurs qu'a pu déballer l’impétrant sur tellement de sujets qu'il n'y aura qu'à aller les rechercher et  les diffuser jour après jour pour dégoûter tous les modérés de voter pour lui...

Je suis donc assez zen sur les chances de Macron qui a bien géré notre pays pourtant réputé ingérable et qui a su faire face à pas mal de crises. Sauf situation improbable je voterai pour lui  et le soutiendrai de mes faibles moyens pendant toute cette campagne.

Ceci dit, comme je compte sur Mélenchon pour foutre la merde et affaiblir la gauche, je compte sur Zemmour pour la même mission, mais à droite cette fois. Ils  ont tous mes encouragements pour poursuivre leur travail de sape. Ils le font très bien, on  peut compter sur eux...


samedi 2 octobre 2021

Soir


"Sortant petit à petit de mes vapeurs d’alcool, je suis allé sur le balcon et me suis allongé sur un transat pour regarder le jour baisser. Le ciel à un moment prit des couleurs d’un rouge magnifique presque éclatant. Le soleil lançait avec ardeur ses derniers rayons en colorant les nuées, puis il disparut progressivement, et ce fut l’ombre, puis la nuit. Plus tard, j’ai pu observer des sortes d’éclairs, ou plutôt de grandes lueurs qui émergeaient du fond noir du firmament, s’épanouissaient furtivement, puis disparaissaient après d’invraisemblables contorsions et renaissaient presque comme par enchantement l’instant d’après sous d’autres formes tout aussi inattendues. Je n’avais encore jamais vu rien de semblable. J’ai regardé ces figures magiques pendant un certain temps, puis je suis allé me coucher."

Extrait du " Tapuscrit retrouvé"


vendredi 1 octobre 2021

Il y a un an....


Un petit retour en arrière....

LUNDI 12 OCTOBRE 2020 
Naufrage collectif... 
Etonnant d'assister au naufrage de la médecine en direct et de voir ces "professeurs" se combattre dans les télés au gré de leurs croyances, de leur appartenance politique, critiquant tout ce que fait le gouvernement pour que le pays traverse du mieux possible cette crise. Les politiques, invités des mêmes médias, eux n'y vont même plus avec le dos de la cuiller et nous déversent des flots de ce qu'il aurait fallu faire, de ce qui n'a pas été fait, de ce qu'il faudrait financer de toute urgence, des lits d'hôpitaux qu'il faudrait créer en 24 heures, relevant des incohérences entre telle et telle décision et nous faisant croire, bien entendu, qu'ils auraient fait mieux que ceux qui sont actuellement en charge de la France et qui ne s'en sortent pas si mal que cela, étant donné le climat de haine, de suspicion, de critiques en tout sens qui polluent et crament le débat public. 
Je serais à la place de Macron, je poserais là mon fardeau, je me casserais et je dirais "démerdez-vous"..! 
Ce qui nous tombe dessus était tout à fait prévisible, ne devrait surprendre personne et ne devrait susciter juste que des discussions à la marge. La santé est un bien collectif, la propagation de ce virus est de la responsabilité de tous et nous devrions être rassemblés pour lutter au mieux contre cette vacherie. 
Pourtant n'étant personnellement rien, j'ai écrit le 15 mars, il y a sept mois : "A mon sens, le confinement va durer environ deux mois et il n'est pas sûr qu'il ne faille pas le réactiver ensuite plusieurs fois.", le 19 mars "Il n'en demeure pas moins que tant qu'il restera des foyers infectieux sur la planète, et je pense qu'il va en rester longtemps, aucun pays ne sera à l'abri d'une nouvelle contamination. Nous sommes donc très dépendant des progrès de la recherche, de la découverte d'un traitement efficace et de la mise au point d'un vaccin.. Espérons que ça ne tardera pas" et le 28 mars, pour m’arrêter à mes posts du mois de mars, " Je crois que nous allons porter des masques longtemps, tant qu'il n'y aura pas de vaccin.." 
Ceux qui semblent débarquer aujourd'hui sont vraiment des gros nuls. Le spectacle actuel, avec des animateurs irresponsables comme Pascal Praud qui conseillent de ne pas porter de masque, des allumées comme la Ghali de Marseille qui crée sont propre conseil scientifique, des maires qui critiquent la fermeture de certains commerces pour flatter quelques corporatismes, des animateurs télés qui médiatisent les plus cons de nos contemporains, ce spectacle me navre. Je ne dois pas être le seul..

SAMEDI 17 OCTOBRE 2020 
Horrifié 
Je suis horrifié, une fois de plus, de devoir encore parler d'attentats Je concluais mon post du 25 septembre dernier par ces mots : "Que penser aussi de l'invasion rampante de notre société par les pseudos valeurs islamiques, ces pressions sur notre art de vivre, ces bâchées qui exhibent leur prosélytisme dans les rues, ces revendications incessantes à la pudeur chez nos filles, ce refus de notre liberté d'expression etc... Que dire de la gauche, de l'écologie qui se sont couchés pour récupérer quelques voix, défilant avec les islamistes et abandonnant les valeurs de la laïcité pour un bol de lentilles.. Un attentat aujourd'hui, d'autres demain..." 
Avec la décapitation atroce de Samuel Paty c'est encore la liberté d'expression, le droit au blasphème que ces terroristes veulent abolir dans notre société. Face à la barbarie, il n'y a pas de mots. 

DIMANCHE 25 OCTOBRE 2020 
News 
J'ai suivi très ému la cérémonie en hommage à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne et j'ai apprécié le discours de Macron, lequel discours nous vaut maintenant l'ire des pays musulmans, ces vastes territoires dédiés à la régression, à la haine de l'autre, à la dictature, etc.... La vie continue, plus tout à fait pareille, beaucoup de commentateurs ayant invoqués la possibilité d'une guerre civile, ce que je n'imagine pas. Il est bien entendu que la France doit rester la France, celle qu'elle était il y a trente ans quand tous ces indigénistes, ces islamistes, ces attentats, ces mosquées diverses et variées n'existaient pas sur notre sol. 
J'en suis toujours à me demander ce que le monde musulman apporte à l'humanité à part des guerres. Combien de découvertes essentielles, combien de prix Nobel, quelles grandes universités, quels centres de recherches, combien de brevets d'inventions, combien de vaccins, combien de médicaments, quels grands livres, quels opéras, quelles œuvres d'art, combien d'hommes de paix, quelles luttes pour les droits des femmes, quelles actions contre la misère, quels efforts pour l'éducation...? Au contraire, certains états musulmans soutiennent toujours le terrorisme, ont encore des esclaves, décapitent les homosexuels, et exportent partout dans le monde leur vision rétrograde de ce doit être la vie sur terre... Comment peut-on être musulman aujourd'hui? 
Deuxième vague de covid19 et couvre feu à 21 heures. Je continue à sortir un peu en me protégeant et je suis allé au restaurant hier à 18 heures. Distanciation, geste barrière, traçage avec mes coordonnées. Il est essentiel de soutenir nos entrepreneurs autant qu'on peut et en sortant j'ai lancé un " tenez bon !" Beaucoup craignent un reconfinement partiel. Vivement le vaccin !

JEUDI 29 OCTOBRE 2020 
Dites à mes enfants que je les aime... 
C'est les derniers mots prononcés par la dame d'une quarantaine d'années qui a été assassinée ce matin dans l'église de Nice et qui a pu sortir, trop blessée cependant pour pouvoir survivre... Trois personnes assassinées ce matin. C'est une fois de plus terrible, barbare, intolérable. Je n'ai pas de mots, je n'ai que des larmes..

VENDREDI 30 OCTOBRE 2020 
Reconfinement 1er jour. 
Ce matin, dès le début de son émission Pascal Praud nous a craché son vomi, désormais habituel, sur les mesures qu'a pu prendre le gouvernement en nous reconfinant. N'ayant aucune culture mathématique de base, peut-être a-t-il une petite culture littéraire, il n'a toujours rien compris aux exponentielles, au fait qu' au rythme d'un doublement des contaminés chaque semaine, si on confine une semaine plus tard les lits de réanimation devront être multipliés par deux, que si on reconfine deux semaines plus tard, il en faudra quatre fois plus etc, et que donc ce n'était pas une question de nombre de lits, puisque la quantité qu'il faudrait finirait par être astronomique si on ne confinait pas du tout, mais une question du moment où il fallait ne plus attendre une seule journée pour que l'afflux des malades soit encore gérable... 
Je lis çà et là des horreurs sur Macron, le Sénat a refusé d'approuver le plan du Gouvernement, les Républicains ont préféré s'abstenir de voter. On voit par là que ce deuxième confinement a tout pour être plus insupportable que le premier et que tous les opposants font tout pour exaspérer le peuple. Le terrorisme rajoute une dose d'inquiétude à ce que nous vivons en ce moment et je pense personnellement que les quatre prochaines semaines me seront assez pénibles comme à beaucoup d'autres. Mais il faut attendre jusqu'au vaccin et j'espère ne pas attraper cette cochonnerie d'ici là.. Et donc je vais faire tous les efforts nécessaires pour rester chez moi et appliquer les directives gouvernementales... Je soutiens Macron. Les Retailleau, les Le Pen, les Mélenchon, les Praud ne sont que de pauvres agitateurs irresponsables.. Et donc ma sortie tout à l'heure s'est faite avec l'autorisation dérogatoire dans la limite d'une heure et dans un rayon d' un kilomètre de mon domicile. Voilà, c'est reparti comme en 18...

SAMEDI 31 OCTOBRE 2020 
Reconfinement 2e jour 
Polémique du jour au sujet des libraires. Bon, oui, d'accord. on doit être tous égaux. Il est sûr que les centre villes en prennent un coup par ces temps de confinement, mais il faut savoir ce qu'on veut, freiner l'épidémie ou pas. Les maires qui prennent des arrêtés pour ouvrir les petits commerces devraient recevoir la médaille du "collaborateur à l'expansion mortelle du covid 19/20", 20 parce qu'une souche mutante apparue en Espagne concerne pour l'instant 40% des nouveaux cas en France. 
L’archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall a affirmé vendredi que « la liberté d’expression a des limites » et qu'« on ne peut pas se permettre de se moquer des religions, (car) on voit les résultats que cela donne ». Il justifie ainsi les attentats islamistes dont la faute en reviendrait à ceux qui exercent leur liberté d'expression. Il est certainement d'accord avec la décapitation du chevalier de la Barre en 1766 parce qu'il ne s'était pas découvert au passage du saint sacrement. J'attends son interprétation du tremblement de terre qui vient d'avoir lieu en Turquie, nécessairement voulu par Dieu lui-même, puisqu'aussi bien, d'après la Bible ou le Coran, Dieu décide de tout. Dieu aurait-il voulu punir Erdogan ? Bref, Mgr Saliège qui avait débuté sa célèbre lettre pastorale du 23 août 1942 par cette phrase "Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits." est loin et est complètement oublié par son successeur... 
Bon. Exceptionnellement j'ai ouvert une bouteille de vin pour marquer le week-end. Je ne bois jamais de vin seul, mais voilà je déroge...