samedi 11 juillet 2020

L'ère du chaos..


Le chauffeur de bus agressé à Bayonne est décédé. L'émotion est immense. Des photos de racailles circulent sur le net, les désignant comme les auteurs de cette agression. Punks à chien ou racailles, les 5% de la France délinquante soutenus par les islamo-gauchistes pourrissent la vie des autres, les 95% de la France profonde...

J'ai regardé, ému, la cérémonie d'hommage à Mélanie Lemée, gendarme écrasée à 25 ans par un délinquant, Yacine, 26 ans, petit trafiquant de drogue, roulant sans permis de conduire.

Les fémino-gauchistes ont manifesté hier contre la nomination de Darmanin au ministère de l'Intérieur, qu'elles accusent de viol, le condamnant d'office alors que la justice l'a innocenté jusqu'à présent.
Si pour un Traoré la présomption d'innocence existe, pour un ministre elle n'existe pas pour cette gauche qui me dégoûte  de plus en plus.
Je n'ai toujours pas compris ce que ces fémino-gauchistes reprochent à Dupont Moretti. Il est trop viril?  Qu'a-t-il fait pour mériter leur opprobre?

Je suis las des commentaires ininterrompus sur le nouveau gouvernement. Chacun y va de son analyse, subodore le futur, prend position suivant son camp politique; Ils sont tous pathétiques !   Peu osent dire qu'ils jugeront aux actes, aux résultats, qu'ils souhaitent que cette équipe réussisse car c'est l'intérêt de tous avec ce qui s'annonce pour la rentrée...

Je me demande ce qu'il en serait du progrès si celui-ci était politisé ou communautarisé. Le téléphone portable est-il de droite ou de gauche, faut-il le considérer comme halal ou haram, peut-on l'allumer le vendredi saint ou le jour du sabbat?
Newton était il compatible avec la laïcité et sa théorie sur la gravitation universelle peut-elle être utilisée par un catholique, Newton étant protestant.
Faut-il effacer les fresques de chapelle Sixtine peintes par un homosexuel dans ce haut-lieu de la catholicité ?
Faut-il, avant d'aller chez le dentiste, savoir s'il partage vos idées, vote comme vous ?

La politique c'est le monde de l'absurde et d'une forme de chaos.  Je plains les remplis de haine de l'autre qui s'y consacrent. Je plaide pour le consensus, le compromis, l'efficacité, l'intérêt collectif...  On en est loin..


vendredi 10 juillet 2020

Partir...



Hier après midi je me suis rendu dans le sud de l'Alsace à la célébration d'adieu de mon ami disparu. C'était la moindre des choses. Un retour dans un passé vieux de plus de vingt ans. Revu   C., D., G., M. qui ne m'ont pas semblé avoir beaucoup vieilli ou si peu.
Une célébration empreinte de sérénité et de douceur malgré la tristesse, ce qui m'a fait espérer le même apaisement pour la mienne, le côté religieux en moins. Une dame officiait ce qui m'a fait penser au début que nous étions chez les protestants, puis quand j'ai entendu l'Ave Maria de Schubert et puis un " Je vous salue Marie", j'ai su que nous étions chez les catholiques. Je ne crois pas que F ait été très religieux de toute sa vie.
A la fin de la cérémonie l'officiante  a invité l'assistance à bénir le cercueil couvert de roses blanches. Mon prédécesseur dans la file a dessiné deux cœurs avec le rameau de buis au lieu d'asperger d'un signe de croix, tandis que je me suis contenté de poser la main sur le bois de la caisse,  dernier contact avec lui...

Je suis allé à la petite collation qui suit les enterrements, l'occasion de connaître un peu sa famille et de revoir une dernière fois son appartement zen aux murs blancs et à la moquette blanche. F. vivait dans un décor minimaliste et les quelques meubles, objets et tableaux qui le décoraient avaient été  choisis avec soin et installés à une place  définitive. Tel j'avais connu les lieux, tels, au détail près, ils étaient restés..
Si nous avions respecté toutes les consignes de sécurité durant l'office, là plus personne ne portait de masque, ce qui peut se concevoir entre proches. Ce qui explique aussi que les enterrements puissent parfois se transformer en clusters.

J'ai passé quelques moments à nous raconter des souvenirs avec C. et D. dont je n'avais plus de nouvelles depuis des lustres, mais que j'ai retrouvées comme si nous nous étions quittés la veille, échangé quelques mots avec  sa famille, dit trois banalités à son compagnon M., dont les parents avaient tenus à être présents, en espérant le revoir, et, avec une rose blanche que je ferai sécher pour la conserver,  je suis rentré par un train presque vide.

Ce matin j'ai trié des photos pour en envoyer à C et D. 

Cette tête d'Antinoüs m'a été offerte par F...

mardi 7 juillet 2020

Tuer pour rien...


Un chauffeur de bus est en mort cérébrale  à Bayonne après avoir été agressé par des toxicos, punks à chien qui voulaient monter sans masque,  sans payer et avec leur chien

J'exagère certainement, quoique, mais je vois une relation entre ce drame et cette image qui montre cette sénatrice écologiste EELV revendiquer une société décérébrée, perdue dans les vapes de la drogue et qui n'a plus de socle ni de référent..

"Plus de cannabis, moins de police", l'écologie nous promet un monde planant...



De là des zonards perdus, même pour eux-mêmes, qui tuent un brave homme qui veut faire son travail. Il n'est même pas sûr que les agresseurs se soient rendus compte de ce qu'ils faisaient et qu'ils puissent nous expliquer le pourquoi du comment. L'enquête nous précisera tout cela.

Une  famille dans le pire des malheurs, une profession inquiète, une région traumatisée.


Philippe Monquillot et son épouse

samedi 4 juillet 2020

Adieu F.


Hidalgo s'entoure d'une armée mexicaine en nommant 37 adjoints et 3 délégués  à Paris contre 27 à la fin de son précédent mandat.  Audrey Pulvar, ex journaliste, par exemple, aura pour mission de favoriser l’« alimentation durable » et les « circuits courts », avec la création d’une coopérative agricole, adjointe à l'agriculture en quelque sorte. A 6320 euros brut par mois par adjoint nous entrons dans l'ère du  grand gaspillage.

Je n'ai pas d'observation particulière à faire  sur la nomination de Jean Castex. J'espère qu'il est bon gestionnaire, économe des deniers publics, qu'il sera assez solide pour supporter ce qui va lui tomber dessus et qu'il nous sortira de l'hyper crise qui s'annonce. Bonne chance, donc !
La députée Obono a déjà voulu le disqualifier en le traitant d'"homme blanc" ce qui la qualifie, elle, de raciste. Je n'attends vraiment rien de cette clique d' Insoumis...

Un vieil ami est mort, foudroyé par une crise cardiaque. Terrible brutalité qui nous montre qu'il faut s'attendre à tout...
Quelques lignes extraites de ce blog :

"C’était des lunettes métalliques à verres absolument ronds, modèle qu’on ne voyait plus depuis les années quarante. Comme je lui fis remarquer l'archaïsme de ses montures, il me répondit qu’il était lui même anachronique. Je lui ai répliqué que j’étais ravi de rencontrer quelqu’un d’anachronique puisque ma vie l’était fondamentalement devenue . De là nous avons poursuivi notre conversation pendant un moment. Pour terminer, avant de sortir de la cabine il me dit qu’il aimerait bien me revoir. C’était un désir partagé et au moment de se quitter il me laissa son numéro de téléphone et m’apprit son prénom : F. "

"Le soir restaurant. Grosse discussion sur le moi, le regard de l'autre et le compassionnel. F ne lâche jamais rien . Il vit depuis toujours à l'intérieur de ses murailles et voit le vaste monde qui l'entoure au travers de lorgnettes qu'il a lui même inventées. J'ai subi avec sérénité les tirs de ses mortiers mal pointés, parce que ses lorgnettes déforment un peu la vue...Le plus atteint finalement fut peut-être le serveur qui prenait quelques éclaboussures à chacun de ses passages et ne comprenait pas la vivacité de notre discussion au sujet de choses aussi connes..."

"Une visite zen chez des amis, F et M, qui viendront à leur tour me voir en l'Île cet été, voilà en gros mon samedi/dimanche.. Ils vont voter Sarkozy, ce qui prouve que je ne suis pas sectaire. J'ai passé un moment à tenter de les rassurer: il ne leur arrivera rien de fâcheux sous Hollande et s'ils le désirent, ils pourront même se marier, ce qu'ils ne pourraient pas envisager avec le Nain . Ceci dit les liens affectifs transcendent les différences politiques et j'ai vécu de bons moments en leur compagnie..."

"La semaine dernière, je suis allé chez F. pour récupérer le testament que je lui avais laissé il y a plus de trente ans. Je l'ai relu avec beaucoup d'émotions et j'ai ajouté un codicille ce matin. Pas grand chose à modifier, car ce que j'avais écrit alors est pratiquement toujours valable... J'ai aussi profité de l'occasion pour écrire à part quelques instructions de ce qu'on fera de moi si je me trouve un jour dans un état tel que je ne puisse plus exprimer mes volontés, et j'ai remis le tout à L. qui, plus jeune que moi, devrait me survivre..."

Adieu F.

jeudi 2 juillet 2020

Infantilisation..

Je viens d'apprendre un nouveau mot désignant un syndrôme dont je serais atteint semble-t-il : la syllogomanie. Effectivement je me rends compte que ça commençe à faire beaucoup d'objets accumulés et me demande ce que mes enfants feront de tout cela quand il faudra vider les lieux
Du coup j'évite en ce moment de chiner car je ramène souvent des trucs, certes intéressants, mais qui ne font que s'ajouter à d'autres trucs intéressants qui n'intéressent que moi.  Mais bon..
J'ai prévenu mon contradicteur de file d'attente que j'étais en crise existentielle et que nous reprendrions nos intéressantes confrontations plus tard.

Intervention fracassante de Roselyne Bachelot à la commission d'enquête parlementaire. L'infantilisation de notre pays est patente et tout le monde attend tout du président de la République.  Sous lui une bureaucratie cauchemardesque qui n'assume pas grand-chose sauf à conserver coûte que coûte tous ses pouvoirs de nuisance.
Quand on pense qu'on a  développé 5 rangs de pouvoir, communes,  communauté de communes,département, région, Etat, que ça a été à chaque fois la création de postes de fonctionnaires, de commissions, de rang de décision, de contrôles en boucle,  qu'on ajoute à cela la logorrhée des règlement, décrets, lois, doublés par les directives européennes,  on ne peut pas s'étonner que la réactivité de l'Etat ait été faible dans cette crise...
A mon avis un tiers des fonctionnaires bureaucrates ne servent pas à grand chose, sont incapables de sortir de la zone de confort de leur bureau pour s'adapter à d'autres missions, plus de terrain par exemple, et finissent par bloquer le système...

Je ne sais pas si je parviendrai à m'infantiliser assez pour jouir de tout le bonheur de l'immobilité.


Je tombe là-dessus : temps d’antenne cumulé (télés et radios) des députés entre juillet 2017 et juillet 2019.  Commentaire superflu...





lundi 29 juin 2020

Écolos...

M'étant déjà exprimé longuement sur les écologistes, je ne peux qu'être un peu dubitatif et déçu devant les résultats d'hier. Ça donnera ce que ça donnera, mais on peut déjà ranger nos voitures et acheter des vélos. Vouloir faire de la décroissance alors que les gens réclament toujours plus est une sorte de gageure à laquelle on va assister... Mais puisque ces dogmatiques nous promettent le bonheur sur terre, voyons ce qui va nous tomber dessus de la part de ces khmers verts.

Le grand mathématicien Villani, prompt à la division, s'est ramassé une infinitésimale à 0.8 %... Bonne suite convergente vers zéro !

Autre nouvelle du jour, l’ancien Premier ministre Fillon a écopé d’une peine de cinq ans de prison dont trois ans avec sursis, de dix ans d’inéligibilité et de 375.000 euros d’amende. Son épouse, de trois ans de prison avec sursis et de la même amende....Outre les peines d’amende, le couple Fillon et Marc Joulaud, le suppléant de l’ancien Premier ministre, ont été condamnés à verser plus d’un million d' euros à l’Assemblée nationale. Soit l’addition des salaires indûment perçus, des charges sociales et patronales durant toutes ces années. Le couple a déjà fait appel de ces condamnations.

C'est du brutal !


vendredi 26 juin 2020

Pierre Jean...

Nier qu'on est entré dans un monde d'après serait stupide. Chacun d'entre nous en a pris un coup dans la casquette et je suis toujours dans une sorte de tristesse, d'autant que les nouvelles de la pandémie ne sont pas bonnes. Mes examens de santé ont pourtant été rassurants. Restent les dents...

J'apprends que Chalençon quitte "Affaire conclue". Le 15 juin, Line Renaud, 91 ans, avait rendu hommage sur Twitter à Johnny Hallyday, qui aurait eu 77 ans ce jour-là. "Pour moi, pour nous, tu es toujours là", avait-elle écrit. Dans une réponse, depuis effacée, l'expert d'"Affaire conclue" sur France 2 avait commenté : "Tu le rejoins quand ?". Line Renaud avait alors rétorqué : "Mes chers(ères) ami(e)s, mon proverbe du jour sera : 'La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe'". Depuis il a tenté de s'excuser....
Là, franchement, il m'en bouche un coin !  Oh la la  ! Je trouvais qu'il donnait une image plutôt négative de l'homosexualité par ses prestations quelques peu  "hystériques", mais cette réflexion idiote à une icône telle que Line Renaud qui a accompagné tous les combats de la cause homosexuelle  et qui s'est engagée, et de quelle manière, sur le sida, me laisse sans voix.

Elections dimanche avec des écologistes dogmatiques, alliés pour certains aux pires gauches, en position de gagner. La canditate  Barseghian à Strasbourg a même une femme bâchée sur sa liste, ce qui, à mon sens, insulte la laïcité de la République.

On en est là...


mercredi 24 juin 2020

Twittons...


Aujourd'hui  à un pseudo de Twitter,  déboulonneur de statues,  j'ai répliqué "Faites cesser l'esclavage qui sévit encore de nos jours, comme en Mauritanie, ça sera plus utile.."

A un autre  "Il faudrait commencer par brûler la Bible et le Coran, puisque l'esclavage y est admis"..

Et pour terminer à quelqu'un qui chougnait, je lui ai conseillé   "Il ne faut pas rester en France si ça vous fait mal..."

Ça les a occupé un moment....

mardi 23 juin 2020

Fêtes...



Fête de la musique. Une occasion pour les inconscients de répandre le virus. On verra les résultats dans trois semaines. Comme l'a dit Roselyne Bachelot, on est dans la merde..

Fête des écologistes ?  Inscrire le crime d'écocide dans la Constitution ? Vu le nombre de plaintes pour le coronavirus, les plaintes pour écocide vont fleurir.  Les juges n'auront plus le temps de s'occuper des femmes battues, des voyous et des délits de la vie courante..... Si je trie mal mes poubelles ferai-je de la prison?  Les khmers verts nous rendront fous...

Fête de Balkany à la télé, chez Praud, donnant son avis sur tout et  fustigeant le laxisme de la police dans les banlieues. Je rêve là.  On le remet quand en prison celui-là puisque maintenant il est en pleine forme ?  Guérison miracle : des milliers de malades vont aller en pèlerinage à Notre-Dame de Levallois

Fête du maire communiste de Stains qui doit rectifier une fresque à la gloire d'Adama Traoré...

BFMTV   va être en grève demain. Ce n'est plus la fête chez les toxiques !


dimanche 21 juin 2020

Pessimiste...

J'ai dit mon désarroi à ma fille face à cette crise sanitaire et ses conséquences économiques. Roselyne Bachelot a résumé la situation  dans "C'est à vous" en déclarant que "nous étions dans la merde", d'autant que les contaminations repartent à la hausse dans deux régions ( 120 closters actifs  ) et que l'épidémie maintenant frappe durement  l'hémisphère sud qui est entré dans l'hiver...
Le gouvernement cependant poursuit le déconfinement, ce qui peut se comprendre...
Les fanfarons, les irresponsables pourront se gausser bêtement, mais les gens de mon âge que je croise sont plutôt prudents et sont masqués dans les rues.. Quelque part le confinement se poursuit, je sors peu...

L'anxiogénisation de la société est dopée par les télés d'info, toxiques à souhait, qui saisissent le moindre fait pour en faire un sujet. Des groupuscules  manifestent violemment sur n'importe quel prétexte, excités par une ultra gauche irresponsable. Ajoutons à cela des élections que Macron va perdre, et la suite s'annonce forcément chaotique.  Comment gouverner un pays pareil avec une telle crise sanitaire ?

Même dérive chez nos voisins :
"Plusieurs centaines de personnes ont vandalisé des magasins et affronté la police à coups de pavés et de bouteilles dans la nuit de samedi à dimanche à Stuttgart, faisant des dizaines de blessés parmi les forces de l'ordre, selon les autorités locales. Il y a eu beaucoup de dégâts. Un responsable politique local du parti social-démocrate, Sascha Binder, a parlé de "scènes dignes d’une guerre civile" et de "combats de rue" en demandant que toute la lumière soit faite sur la "nuit horrible qu’a connue Stuttgart".

Deuxième jour d'été..  je vais me forcer à sortir...