dimanche 29 novembre 2020

31e jour Après


L'après Covid, mâtiné de la révolution informatique,  va modifier quelques comportements sociaux. Le télétravail, en particulier, vient de démontrer toute son efficacité quand il est possible et il me paraît évident que ça deviendra une norme dans certaines entreprises : 3 jours de télétravail, 2 jours au bureau par exemple.

Cela aura des conséquences sur les zones de chalandise et de restauration. Si un tiers de ceux qui venaient manger le midi sont restés chez eux, il y a fort à parier que la fréquentation de certains restaurants va être en baisse.

On rapporte aussi que les dirigeants se sont  aperçus , à la faveur de cette crise, que les sièges sociaux pouvaient parfaitement fonctionner avec moins de monde. Des dégraissages sont possibles 

Il semble  que le rapport à l'habillement et au paraître en a pris un coup, les gens allant plus à l'essentiel. Les boutiques de fringues  et le commerce du luxe  ont certainement quelque soucis à se faire. Sans parler des achats par Internet qui ont augmenté et détruisent du commerce traditionnel.

Vis à vis du confinement, les périphéries des villes en zone pavillonnaire ont plutôt été appréciées, ce qui va certainement avoir quelques conséquences sur la géographie des territoires..

Il est donc probable que le monde d'après sera sensiblement différent du monde d'avant. La reprise après la vaccination va être vigoureuse, je l'espère, mais revenir au niveau d'activité d'avant ne se fera pas avant 2022 selon beaucoup de prévisionnistes. Et on peut craindre que le tourisme et l'aviation restent longtemps à la traîne...

L'Allemagne s'en tire mieux. Angela Merckel qui a une formation scientifique avait les bases nécessaires pour comprendre et bien gérer  la crise sanitaire, tandis que sa classe politique est davantage composée d'ingénieurs, de scientifiques, plus à même d'être efficaces et pragmatiques que les nôtres qui, issus en gros des sciences humaines au sens large, sont plus aptes à discourir sur les problèmes qu'à leur trouver des solutions. Je comprends parfaitement qu'un ingénieur qui a le sens de la précision, qui maîtrise les chiffres et les réalités techniques ait quelques réticences à aller se vautrer dans le marécage de la politique, surtout vu ce que c'est devenu. C'est dommage pour notre pays...


samedi 28 novembre 2020

30e jour Manifestations

 

17h00    Il va sans dire que les images que je vois  en ce moment en  direct de Paris, une banque, une brasserie en train de brûler, des destructions de voitures, du saccage de mobilier urbain etc,  me convainquent qu'il n'y a qu'une chose de censée à faire, c'est de soutenir le gouvernement et les forces de l'ordre.. 

Tout ce qui a défilé, quelques quarante sept mille personnes  cet après midi,  ne m'inspire pas grand chose, je ne pense vraiment pas que la liberté de la presse soit menacée par cet article 24.  Tous les prétextes leurs sont bons  aux gauchistes pour se payer le gouvernement ou les flics et j'espère que la loi "Sécurité globale" sera votée et appliquée... Le gouvernement ne doit rien lâcher...

J'imagine les petits commerçants qui voulaient rouvrir aujourd'hui et qui ont eu à subir une fois de plus les dégradations d'une foule venue avec ses habituels casseurs..

Nous avions une polémique sur les libraires il y a trois semaines. Ces furieux ont-ils pensé une seconde aux libraires ?


J'ai aussi vu ces portraits de députés exhibés à la vindicte populaire comme on  attachait les voleurs au pilori jadis au moyen âge. La délation au programme de la 6e république ? La France Insoumise se fascise de plus en plus...


Avec cette jauge à  30 fidèles par lieu de culte, demain nous allons peut-être assister à des manifestations de catholiques mécontents qui vont organiser des défilés avec croix  processionnaire et bannières au vent, s'arrêtant devant des reposoirs dressés  aux carrefours, les enfants de Marie jetant des pétales de roses et la foule chantant des slogans  "Castex à l'Index", Darmanin fait le Malin.  Macron contrition, Véran mécréant...


vendredi 27 novembre 2020

29e jour Des pros de la télé

La petite camarilla que réunit Pascal Praud autour de lui m'amuse parfois, m'indigne de temps en temps, me navre souvent.

Ce matin ce cercle fustigeait la soi-disant  incohérence des mesures prises par le gouvernement dont celle-ci d'ouvrir les stations de sport d'hiver sauf les remontées. Ils se sont esclaffés comme il se doit  mais comment soigne-t-on  en Haute-Savoie les 9000 accidentés de ski (nombre de blessés chaque hiver) avec 600 lits dans 11 hôpitaux et cliniques qui débordent de malades du Covid et avec un taux d’occupation en réa de 130% ?  

Des questions qu'ils ne se posent pas,  tout à la critique systématique de ceux qui nous gouvernent  qui doivent gérer et essayer de faire adhérer le peuple à des mesures très difficiles qu'ils prennent en conscience pour le bien collectif. Autre sujet la limitation à 30 fidèles la jauge des églises jusqu'au 15 décembre. L'ineffable Rioufol a appelé à la désobéissance et assure qu'il ira à la messe quoi qu'il en coûte. Il considère que  Dieu est au dessus des lois de la République.

Petit moment étrange quand le grand journaliste intersidéral n'arriva pas à calculer de tête 50 divisé par 8 ce qui donne tout de suite une idée du grand gestionnaire qu'il serait. 

Le fil rouge de l'émission c'était  un livre qui  parle de Macron, de son charme et de son regard hypnotique. En tout cas Praud aura résisté à ce pouvoir ensorceleur  et ne ménage aucune critique envers celui qui fait face à  une des pires situations qui soit..

Bien sûr, puisqu'on  parlait de Macron, Praud n'a pas pu s'empêcher de faire allusion à la rumeur d'homosexualité qui a couru sur le  Président,  ce qui, forcément, me fait me poser des questions sur ce beau Pascal   avec son regard d'entre deux quand il fixe la caméra......

Bon, question humour c'est pas ça. Le Monde nous explique que "l’humoriste Sébastien Thoen vient d'être  licencié de Canal+ après un sketch parodiant l’émission de Pascal Praud, « L’Heure des pros », diffusée sur CNews, la chaîne info du groupe Canal+.  Dans cette vidéo qui reprenait en les parodiant les codes de l’émission, Sébastien Thoen jouait le rôle de Lionel Messiha, caricature de Jean Messiha, chroniqueur de l’émission de débat et ancien membre du Rassemblement national, qui a relayé la vidéo sur son compte Twitter. Dans cette vidéo qui a été vue près de 650 000 fois, Julien Cazarre parodiait l’animateur Pascal Praud aux côtés de Sébastien Thoen."

Bref, cette heure des pros c'est un moment de bobologie populiste sans humour. Mais à force d'inciter à la désobéissance, à force de tout faire pour diviser les français, à force de monter en épingle tout ce qui va mal, on leur doit combien de morts à cette petite bande par cette épidémie qui exige des gestes barrières et des comportements adaptés ? Je m'interroge..

Quoiqu'il en soit  la liberté d'expression étant un des fondement de notre démocratie, qu'ils continuent bien sûr, et ce ne sont là de ma part que les remarques sans importance d'un petit mec qui n'est personne. Je pourrais très bien ne pas regarder, mais, comme je l'ai dit plus haut, parfois ils m'amusent, et puis entendre des conneries ça donne forcément l'impression d'être plus intelligent...


jeudi 26 novembre 2020

28e jour


Jour tranquille mais un peu dépressif. Ce confinement tire en longueur et je me rends compte que  Noël ne sera pas Noël.

J'ai beaucoup téléphoné.  Tout le monde va à peu près bien et L.a été rassuré. Il reste que, n'avoir comme seul vis à vis qu'une télé qui ronronne, c'est un peu léger. 

Demain je ferai les courses de la semaine. Je serai peut-être tenté par les tonnes de chocolats qui envahissent tous les magasins en cette période, mais, comme tout le monde, plus j'en achète, plus j'en mange, et si je veux rester mince ...

Voilà..  Il y a des jours comme cela où on n'a pas envie de raconter grand chose.

Pour compenser un peu de lecture...

mercredi 25 novembre 2020

27e jour Maradona


Un sondage après l'intervention d'hier:  67% des Français ont jugé Emmanuel Macron convaincant, 89% sont satisfaits par l'annonce de la réouverture des commerces le 28 novembre et 87% par celle de l'allègement du confinement en trois étapes. C'est quelque part rassurant...
Reste le problème de la contrainte d'isolement qui divise comme tout divise dans notre beau pays. Attendons que ça macère et voyons la suite.
    
J'écrivais ceci le 24 avril : "essayer d'atteindre le seuil d'immunité collective en soignant tous les malades sans dépasser les capacités hospitalières prendra des années. Le confinement a permis de rester d'extrême justesse en deçà des limites de notre système sanitaire, mais les résultats sont catastrophiques concernant l'économie et seuls 3,7 millions de Français seront séropositifs le 11 mai, tandis que 25000 personnes seront mortes. Le prix à payer pour atteindre cette immunité collective sans traitement et sans vaccin c'est de l'ordre de 300 000 morts. Le mieux est de ne rien tenter dans cette direction et d'attendre le vaccin ou un traitement efficace.."

Le vaccin est annoncé. Ça sera notre sauveur. Reste à convaincre tout le monde à se faire vacciner, et vu les gogos qu'on se farcit en France on n'a pas fini d'en parler.  Maintenant, comme la vaccination va devenir obligatoire pour un tas de démarches, prendre l'avion, prendre le train, faire un emprunt immobilier, aller dans un pays étranger, rentrer dans certains endroits, les non vaccinés qui continueront à tomber malades finiront par préférer vivre comme tout le monde...

Je viens d'entendre  Nauleau qualifier Maradona de génie.  Je ne parle pas de  Praud qui est au bord de l'apoplexie.  Je ne comprendrai jamais rien au football, ce monde complètement artificiel avec ses héros de pacotille qui se gavent de millions  sur leurs terrains pour que d'autres se gavent de bières sur leurs canapés...

mardi 24 novembre 2020

26e jour Le camp du bien


Hier l'ultra gauche, les Insoumis, EELV, des ONG gauchistes ont rassemblé des migrants sur la place de la République à Paris, les ont installés dans des tentes neuves en attendant que ça pète avec les forces de l'ordre, histoire de démontrer que Macron c'est mal et qu'eux sont dans le camp du bien. 

Il n'est pas sûr que tous les occupants de tentes fussent des migrants et on est en plein dans l'instrumentation de la misère humaine par l'ultra gauche, comme le font les passeurs, mais qu'importe ils ont pu filmer quelques scènes pour nous convaincre que l'article 24 de la loi " Sécurité globale " ne permettrait  pas de montrer combien la police est méchante et combien les migrants sont  gentils. Les médias en ont tous parlé et le ministre de l'Intérieur a " été choqué par certaines scènes "  Opération réussie.

L'étape suivante, je l'espère, se déroulera dans les studios Disney et les séquences seront créées sur ordinateur ce qui sera plus efficace, plus parlant encore et ne fera plus courir de risque à ces militants de l'ultra gauche qui se dépensent tant pour faire de la France un pays du tiers monde.

Je me complotise peut-être en écrivant cela, et après tout ces migrants qui ne parlent pas français, qui seraient Afghans,  sont peut-être arrivés par hasard sur cette place pour s'y installer tranquillement après être tous passés acheter la même tente neuve chez Décathlon. 

Je sens que c'est moi que ces militants du camp du bien veulent instrumentaliser.  Je vais finir  par détester toutes ces ONG qui sont maintenant organisées comme des vraies entreprises capitalistes, payant grassement leurs dirigeants, dépensant un tiers de leur budget  en frais de collecte des dons, harcelant parfois les petits donateurs et culpabilisant les autres, sans parler de cette prise en charge des deux tiers des dons par nos impôts.... 

Je vais rejoindre définitivement le camp du mal et j'ose dire que les afghans n'ont qu'à rester chez eux, qu'ils ne sont pas prêts à accepter notre mode de vie et nos coutumes,  que je n'ai pas envie de me faire imposer la charia...

Cette immigration devient  insupportable...

lundi 23 novembre 2020

25e jour Journaleux

La cote de Macron n'est pas trop  mauvaise en dépit des acharnés de CNEWS et de BFMTV qui veulent le démolir. Je ne parle même pas des médias du service public qui se consacrent à la même mission alors qu'ils devraient être pluralistes. Ces messieurs dames les journalistes sont peut-être un peu énervés avec cet article 24 de la loi "Sécurité globale" qui limite d'un poil de cul leur liberté de diffuser des images. Je ne vois pas ce que cet article 24 leur enlève sur la liberté d'informer.

Cette caste de privilégiés, qui bénéficie ( pour quelle raison ? ) d'un abattement fiscal de 7650 euros sur ses impôts  et qui prétend  diriger nos pensées, ne produit pas beaucoup de valeur ajoutée. Elle a grossi ces dernières années de manière monstrueuse, vit sur la bête, lui vend ce qu'elle veut bien entendre, flatte ses plus bas instincts, entretien tous ses gémissements créant cette société de mécontents qui ne pensent qu'à râler et dans laquelle nous vivons maintenant.  Ils deviennent de moins en moins crédibles, manipulent les nouvelles sans vergogne et se conduisent davantage en sectaires qu'en informateurs. 

On assiste en ce moment à cette dérive de cette pseudo aristocratie qui rend l'exercice du pouvoir extrêmement difficile. J'ai suivi plusieurs fois aujourd'hui le décorticage de ce que dirait ou ne dirait  pas Macron demain lorsqu'il interviendra. L'un disait " vous verrez que tel mot n'y sera pas" , l'autre le traitait déjà de lâche pour les décisions qu'il ne prendrait pas, un troisième déclarait qu'il voulait savoir à quelle date on rouvrirait les bars, puis les restaurants, puis les discothèques, qu'il voulait de la visibilité,  tous attendaient le programme général de la vaccination, disant par avance que ça serait le bordel etc, etc...

Il n'est pas étonnant que les gens dépriment en recevant de tels "messages" de cette camorra journalistique d'un niveau souvent médiocre, toute tournée vers la désinformation, toute occupée à s'auto-flatter  et à se renvoyer les ascenseurs.... 

Gouverner dans ces conditions est pire qu'un sacerdoce, le relais médiatique contrant systématiquement par un flot de critiques toute décision que le pouvoir peut prendre... 

Je trouve qu'on s'enfonce...

dimanche 22 novembre 2020

24e jour Dimanche

Dimanche avec petite promenade dérogatoire.

J'ai regardé les télés, mais grosse fatigue des conneries que les uns et les autres racontent. Sur CNEWS j'ai même vu vers 13h30 un curé en soutane noire qui discourait sérieusement du Christ Roi dans une émission religieuse du dimanche, ce que j'ai trouvé complètement surréaliste. Je remercie le Seigneur de m'avoir rendu incroyant tant les sornettes que peuvent raconter les curés en soutanes noires n'ont aucun sens : se poser la question de savoir si le Christ est roi ou non, en quel endroit il est roi, au ciel ou sur la terre, tout cela de l'air ravi qu'affichent les bonnes sœurs lorsqu'elle parlent de leur relation intime avec Jésus, confine à de la masturbation intellectuelle pour rien, le pauvre, j'imagine, n'osant plus se masturber en vrai de peur de faire un gros péché mortel, traumatisé sans doute par les dogmes auxquels il a fini par croire un peu trop...

On ne va pas le plaindre, il avait l'air très heureux, tout à mouliner ses interminables considérations  sur tel ou tel aspect de la royauté du Christ, ce qu’écoutaient religieusement ( ils ne pouvaient pas faire moins ) deux  interlocuteurs béats et  c'est moi qui ai décroché rapidement,  bien qu'amusé par le côté drolatique de la scène.

Brrrr, je vais aller tout droit en enfer et il se trouve que je l'aurai bien mérité. Y retrouver le marquis de Sade sera cependant un grand moment ! Sa compagnie devait être  très torride quand  il vivait et j'espère que je serai alors à la hauteur pour attirer son attention. On verra bien..

Pour terminer le chapitre du  beaujolais, je n'ai ai pas retrouvé de goût de banane, ni d'autre goût  de fruit rouge ou de bonbon acidulé. Je lui trouve juste un goût de vin. Je suis nul en goût.

L. a fait un dosage PSA  de routine et se retrouve avec des chiffres astronomiques.  Le voilà embarqué dans une séquence qui, je l'espère, ne sera pas trop grave... 

samedi 21 novembre 2020

23e jour La dictature...

Après le verdict de l'affaire Daval, JeanYves Leborgne, avocat pénaliste a distribué  successivement ses oracles aux deux télés d'info avec une absence de 25 minutes entre ces deux interventions, ce qui me fait dire que ces deux télés sont à environ à 2km l'une de l'autre. C'est  de cette manière qu'on estime parfois la distance qui sépare des lieux, et un avocat pénaliste peut tout à fait nous apporter son aide pour faire ce calcul... 

Bon, les deux télés vont faire leur soirée avec ce verdict, et ne parleront pas de la manifestation au Trocadéro. Une manifestation de plus, cette fois parce que les forces de l'ordre, des citoyens comme les autres, ne veulent plus que des mauvais se servent de leurs photos pour appeler à la haine contre eux et leurs familles. J'estime que les policiers doivent être protégés comme ils nous protègent. Ce qui reste de la gauche s'est retrouvée pour crier à la dictature, n'importe quel prétexte étant bon dans cet agglomérat en déroute pour manifester contre Macron.

J'attends qu'à la suite de cette manifestation tonitruante et violente à la fin, nos malheureux opprimés s'enfuient rapidement de France pour gagner de toute urgence un pays plus libre, mais depuis des années qu'ils se plaignent de tout, ces damnés de la terre ne sont jamais allés voir si c'était mieux ailleurs. Il y a là quelque chose qui m'échappe comme le goût de banane dans le beaujolais...

Quoiqu'il en soit cette belle manif est un beau cluster en ces temps de covid car peu d'entre-eux portaient un masque...

Je laisse la conclusion du jour à un complotiste qui veut se débarrasser des vieux dont je fais partie...

"Heureusement, dans ce nouveau paysage d’un ordre sanitaire et sécuritaire, nous avons encore des hommes libres. Je pense à André Comte-Sponville, à Philippe Douste-Blazy et surtout à Didier Raoult, les seuls à nous expliquer pourquoi nous en sommes arrivés là. Un pays de vieux de plus en plus vieux qui ont peur de perdre quelques mois d’espérance de vie, en sacrifiant nos libertés, notre santé mentale, notre économie et notre jeunesse ! Un pays de corruption. Un pays effrayant."

Bon, c'est sûr que la santé mentale de ce quidam en a pris un coup. Il est temps que le vaccin arrive...

vendredi 20 novembre 2020

22e jour Beaujolais nouveau

J'ai prévu une bouteille de beaujolais nouveau, qualifié par ci, par là de  millésime solaire, avec de belles intensités colorantes, plutôt dans le fruit noir, rien que ça, vin que j'attaquerai demain à la vitesse de moins d'un verre par repas, et que je terminerai lundi ou mardi midi. 

Je n'ai pas de contenant d'époque 18e, ce que je regrette, et ses belles intensités colorantes seront appréciées à travers quelque chose de plus tardif, bien sonnant et je l'espère pas trébuchant du tout car je tiens beaucoup à ma verrerie ancienne . Voilà pour la robe.

On l'annonce fruité  ( on m'indique que le côté fruité est détecté par le nez ) et gourmand avec un goût naturel de banane. 
Ce qui m'étonne un peu, c'est ce goût naturel de banane. Qu'est-ce qu'une banane vient faire dans le beaujolais  nouveau ? Un des mystères de la mondialisation sans doute, et internet me dit que je devrais normalement retrouver ce côté fruit dans la bouche grâce à l'orifice rétronasal interne. J'en apprends des choses, et me voilà maintenant avec un orifice dont j'ignorais l'existence et qui ne m'a jamais servi à rien jusqu'à présent..

J'essaie d'en savoir plus :   " les jus sont croquants, gourmands, marqués par une belle fraîcheur et maturité, Nez : Arômes fruités : framboise et groseille,  Bouche : Bouche pleine de fraîcheur, savoureuse avec une pointe de bonbon acidulé."

Je trouve que ça se durcit : croquant, bonbon acidulé. Finalement on ne sait plus trop ce qu'on boit, des groseilles, des framboises, des bananes ? Pourquoi pas du vin tout simplement ?

Je suis incapable de faire la moindre différence entre deux vins et heureusement qu'il y a des étiquettes  pour que je puisse en avoir une petite idée... Je ne suis pas un convive difficile à satisfaire, d'autant que je me satisfais moi-même avec cette bouteille, mais je suis quand même curieux de sentir le goût de banane.... Quant à croquer des bonbons acidulés, il ne faut quand même pas pousser  !


jeudi 19 novembre 2020

21e jour Daval

Tous les Français sont aujourd'hui jurés d'assise et psychologues et les médias en meute nous racontent tous ce procès Daval. Je vais m'y mettre moi aussi, comme cela je moulinerai comme tout le monde et je pourrai ainsi m'auto attribuer mon diplôme de journaliste. Il est temps. 

Dans C dans l'air  une heure à décrypter ce triste fait divers, un féminicide parmi les 109 autres de la même année, et on va tout savoir comme par exemple que Jonathann bandait mal, ce qui aurait déclenché le drame. On apprend aussi qu'il aurait deux personnalités avec des problèmes compulsifs concernant la propreté et qu'au lieu d'un acte explosif il aurait éventuellement prémédité le meurtre. Reste aussi cette trace de sperme qui perturbe la famille de la victime.

Cette affaire emblématique a été vécue en direct à la télé, jour après jour depuis le début qui laissait craindre l' enlèvement d'une joggeuse, ensuite cette marche blanche, la parfaite comédie de l'assassin, son visage bouleversé etc.

Le côté tragédie grecque n'aura échappé à personne avec cette phrase dite au début de l'affaire "je souhaite à tout le monde un gendre comme Jonathann", ce qui peut donner une idée du drame qu'ont vécu les parents Fouillot au fur et à mesure que se déroulait l'enquête.

Le verdict demain normalement..


Autre grosse préoccupation  du jour, le black-friday.  Peut-on oui ou non le décaler ?... Je vois  là, dans ces désirs d'acheter, comme un signe avant coureur de la reprise dynamique qui va mettre fin à cette crise quand la population sera vaccinée.


mercredi 18 novembre 2020

20e jour N'importe quoi

Raoult vient de déclarer qu'il était victime d'un "complot très haut placé". Voilà qui va revigorer ses groupies dont l’inénarrable Rioufol,  un condensé à lui tout seul de toute la toxicité qui traîne dans la société.

Je devrais même essayer de l'utiliser contre mes mites et mes moustiques et diffuser régulièrement du Rioufol un peu partout dans mon appartement. C'est tellement fort que ça devrait occire d'un coup tous ces insectes nuisibles.

Quoiqu'il en soit j'attends la suite et les prochaines déclarations de Raoult qui ne manqueront pas, relayées par Morandini un de ses plus fidèles partisans. 

Avantage de la modernité et des liaisons par fibre optique, CNEWS et BFMTV seront là et nous aurons des images en direct quand il fera son chemin de croix  sur la Canebière  avant d'être crucifié en haut des marches de la gare Saint Charles par justement ce responsable très haut placé dont il n'a pas voulu citer le nom par crainte d'un procès en diffamation.

Le rôle de Satan, car il faut bien qu'il y ait un diable, la Bible y fait souvent allusion, sera tenu par le gourou interplanétaire de l'islamo-gauche, qu'on ne cite plus, car dire son nom porte désormais malheur, malheur qu'il s'est d'ailleurs appliqué à lui-même car il a tout raté dans sa vie , au point qu'hier il a dû s'exfiltrer d'une manifestation qu'il avait organisée. 

Et donc, ce Satan, troll des calanques, aura un rôle essentiel à jouer : c'est lui qui tentera en dernier recours de sauver Raoult promis aux gémonies et empêché de prendre un train pour fuir la France. Il  essayera de se faire élire président de la République avec cent cinquante mille voix, pour pouvoir utiliser son droit de grâce pour le sauver, ricanant d'aise en se disant qu'en permettant ainsi à Raoult de continuer d'exercer, celui-ci pervertirait davantage les esprits, entretiendrait le complotisme à fond et inciterait les gens à ne pas se faire vacciner ce qui ferait au bout du compte des millions de morts. Il est diabolique ce Satan !

Bon, je crois qu'il est temps que je fasse la sieste...

mardi 17 novembre 2020

19e Jour Journalogues

A la télé, France 2,  dans "Ça commence aujourd'hui" une histoire d'un enfant partagé entre un couple gay et un couple de lesbiennes et conçu par insémination artisanale. Et une autre histoire d'une petite fille conçue par GPA  au Canada.. 

L'insémination artisanale reste interdite en France, pays qui est toujours rétrograde sous la pression de conservateurs desséchés, de catholiques antédiluviens, de musulmans préhistoriques, et de forces obscures de la haine des autres surtout quand il s'agit de  gays.

Ces couples qui ont satisfait leur désir d'enfant avaient l'air très heureux, c'est là l'essentiel, et dans la mesure où un enfant s'élève  surtout avec beaucoup d'amour, les enfants des couples gays sont choyés et même souvent ils réussissent mieux à l'école que les autres. 


Maintenant que deux laboratoires ont annoncé de bons résultats,  on parle de plus en plus du vaccin et certains tirent déjà des plans pour un début des vaccinations en janvier. Voilà qui va booster les espoirs d'une fin de la pandémie ( lire à ce sujet "un mariage et sept enterrements" ) et les bourses mondiales ont déjà réagi à la nouvelle.

Les Français, bien entendu, travaillés par le nombre croissant de complotistes de tous poils, sont 45% à déclarer qu'ils ne se feront pas vacciner, ce à quoi certains opposent une vaccination obligatoire, ou même une non prise en charge des soins en cas de maladie s'il n'y a pas eu vaccination..

Le procès Daval suit son cours. Chaque journaliste devient criminaliste et psychiatre et nous donne toutes  les clés pour comprendre ce qui s'est passé dans la tête de Jonathann. Je suis de plus en plus épaté  de tout ce que sait faire de nos jours un journaliste des chaines d'info. Il peut être  politologue, épidémiologue, virologue, raoultologue, colapsologue, confinologue, sinologue, trumpologue, bidenologue, macronologue, librairologue, amazonologue etc, et d'ici quelques jours noëlologue et saintsylvestrologue. Quels hommes ces journalogues ! Les véritables héros du 21 siècle...!


lundi 16 novembre 2020

18e jour Pense-bête


La naufragitude de Ségolène Royal est totale : elle s'est couchée devant l'islam en déclarant  : «Je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes».  
Je lui rappelle juste les mots de Churchill "Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre."
Elle renie notre art de vivre, ne défend pas notre droit au blasphème et à la caricature et donne raison aux islamistes qui sauront  lui montrer bientôt qu' il faut châtier durement les mécréants insultants.
Contrairement à la naufragée Royal, je soutiens entièrement Mila...

Le film Hold Up fait la joie des complotistes. Comme les adeptes de la secte du temple solaire, j'espère que beaucoup d'entre-eux se suicideront pour nous démontrer qu'ils ont raison et qu'ils sont partis au ciel vers des jours meilleurs sans virus. 
Le niveau d'abrutissement de la société est tragique et j'ai lu que des grandes lumières de la science comme Carla Bruni, Sophie Marceau soutiennent cette daube..

Procès de Jonathann Daval. Quel enfoiré ce type. Bel exemplaire humain qui démontre qu'on ne sait jamais ce qu'il y a dans la tête des gens... On évoque la possibilité d'une relation sexuelle post-mortem.  Ça ne ferait qu'ajouter à sa monstruosité...

Journée sans sortir. M. est passé dans l'après midi. L. a eu soixante ans aujourd'hui.. J'avais mis un pense-bête hier pour ne pas oublier son passage dans la décennie supérieure et donc, avec cet objet posé en plein milieu d'un passage, je n'ai pas raté l'événement... 

 

dimanche 15 novembre 2020

17e jour Bluettes

 Mon tweet  du 10 novembre  en est à 93000 vues, un record que je ne suis pas prêt de battre. Cette photo est émouvante, parle de tendresse, d'amour, de devoir. Mon commentaire est aigre, mais sans méchanceté, juste un petit recadrage.

A ceux qui m'ont interpellés, je peux répondre que j'ai consacré une année de ma vie à mon pays en faisant mon service militaire comme tant d'autres. 

L'organisateur de la soirée clandestine à 300 personnes et le propriétaire du pavillon viennent d'être placés en garde à vue. J'espère qu'on les mettra en examen pour mise en danger de la vie d'autrui. 

Maintenant qu'on parle de vaccin, la moitié des Français déclarent qu'ils ne veulent pas se faire vacciner.  Je vis chez des fous qui refusent les progrès de la science. On devrait ne pas prendre en charge les soins de ces antivaccins quand ils contractent la maladie pour laquelle ils n'ont pas voulu se faire immuniser..  Si on leur faisait signer une décharge à chaque fois qu'ils refusent, pour eux ou pour leurs enfants mineurs, je pense que le problème serait vite réglé.

Certains catholiques veulent leur messe, ce rituel cannibale pour primitifs.  Si le lis les Evangiles, la Cène n'a eu lieu qu'une fois et je n'ai jamais entendu dire que Jésus en faisait une toutes les semaines. S'ils n'ont pas de crucifix pour prier chez eux, je peux leur en prêter, j'en ai une bonne quarantaine dont je ne me sers pas..

La photo du mois

Thème du mois :  Transmission : rendez hommage à un mentor, un parent, un ami ou un artiste. Quelqu’un qui vous a apporté l’essentiel dans votre vie actuelle, et qui vous guide encore.


Je n'ai pas, à proprement parler, de mentor ou de modèle particulier. Je suis plutôt fait d'un assemblage de plein d'apports. Ce thème,  par conséquent,  n'était pas pour moi...
Ont également participé :

samedi 14 novembre 2020

16e jour Réintroduction de l'esclavage par les écologistes

David Belliard, élu, le 3 juillet 2020, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie, écologiste, vient de réinventer l'esclavage,  prêt à abolir tout le progrès qui a consisté à réduire les souffrances du corps humain au travail. 


Voilà l'avenir radieux des écologistes, qualifié de génial par cet allumé de haut vol : des emplois sous payés, sous qualifiés, un retour au temps des pyramides, au temps des galères, de la misère ouvrière. Je suis effaré par autant de bêtise. Ce monsieur est sorti de l’EDHEC de Lille. Qu'est-ce que sa formation a à voir avec la voirie, les transports? Mais qu'est-ce qu'il a dans la caboche ce dogmatique ? Un ravagé de plus à la mairie de Paris...

Sinon sortie quasi quotidienne, histoire de marcher un peu, ce que je ne fais jamais en temps ordinaire. Il faisait beau cet après midi. Une bouteille de vin que je boirai  ce week-end. On a les petits plaisirs qu'on peut...

 

vendredi 13 novembre 2020

15e jour N'oublions jamais...


De voir  ces visages des victimes rassemblés, ils n'y sont pas tous, nous donne un peu la mesure de ce que furent ces attentats perpétrés par trois commandos  qui frappèrent Paris dans la soirée du 13 novembre 2015. La plupart des islamistes se firent exploser et il ne reste de cette soirée qu'un certain Abdeslam  qui a été arrêté quelques mois plus tard et qui devrait être jugé début 2021 avec 19 autres inculpés.

Un petit retour au 21 novembre de cette année là, quand j'essayais d'entrer en résilience... "Je me suis réjouis de l'élimination du taré Abaaoud. J'espère que parmi ses restes, ses couilles ont bien été broyées en mille morceaux et dispersées aux quatre vents et que sa bite a été grillée comme une saucisse et coupée en rondelles pour qu'il ne puisse pas jouir des cent mille vierges auquel il aurait droit dans son paradis de malade mental. Un paradis dans lequel espèrent se retrouver tant de tarés de toutes les religions réunies que je suis certain de n'y jamais mettre les pieds... 

Au nom des 130 morts et des centaines de blessés je continue à vivre. Je leur dois bien cette forme nouvelle de deuil qui consiste à continuer à rire, à fêter, à bouffer, à baiser, à aimer, à sortir, à se cultiver, tout ce que détestent les immondes religieux de toutes les religions qui veulent nous imposer leurs règles, leurs dogmes, leurs croyances merdiques et qui font de la vie sur terre un enfer. Même le pape, effrayé, prend du recul par rapport à ses "prêtres trop rigides qui mordent". Les bâchées, elles, continuent de nous imposer leurs tenues de soumises dans les rues et il s'est trouvé quelques mosquées en France comme à Aubervilliers où on n'a pas lu l'appel du CFCM qui condamne fermement le terrorisme.. Dernière nouvelle qui sort juste à l'instant: au Cameroun 4 jeunes filles de 15 ans viennent de se faire exploser en tuant cinq personnes."

N'oublions jamais...

jeudi 12 novembre 2020

14e jour Le casse tête de Castex


Les nouvelles venant du sud sont mauvaises   :  « Gap déborde, Briançon aussi. Avignon est saturé » : des niveaux de contamination au #COVIDー19 jamais atteints en région PACA, qui enregistre plus de 250 décès hebdomadaires à l’hôpital...  Au nord , à l'est ce n'est guère mieux.
Les télés attendent la conférence de presse de Castex qui, à mon avis, vu la situation, ne va guère pouvoir alléger le dispositif confinatoire. 

Le banc et l'arrière banc de la journalisterie, de la professorerie, de l' expertiserie, de la politologuerie sont là, rassemblés sur les plateaux, distanciés d' un mètre, prêt à donner la quintessence de leurs analyses les plus achevées et  néanmoins aléatoires et à faire feu sans sommation de leurs critiques fracassantes, hors sol et complètement coupatoires de cheveux en quatre... 

Il ne manque à ces plateaux d’huîtres jacassantes que quelques voyantes de haut vol faisant descendre leurs oracles du ciel, quelques mages à deux sous en partance pour la crèche à Bethléem et bien entendu le gourou Raoult, maître es chloroquine, grand  guérisseur de la Covid qui a sauvé Marseille et grande pythie autoproclamée de la pandémie.

Le décor est posé, attendons ce que va dire le premier ministre. 

Clair, pédagogue, il décrit bien la situation, les espérances et les contraintes et maintien le confinement.au moins pour encore 15 jours en espérant l'alléger autant que possible pour que les fêtes de Noël et de fin d'année puissent se tenir en petits comités.

La réussite dépendant d' un effort collectif, il faut espérer que les fanfarons sauront respecter les règles et que le flux des contaminations pourra redescendre et se tasser..


mercredi 11 novembre 2020

13e jour

Mémère soutient Trump et considère qu'il n'est absolument pas encore battu. Avec ces populistes le plus difficile c'est de leur faire quitter le pouvoir, une fois qu'ils l'ont conquis comme Erdogan, Bolsonaro, Maduro, et tant d'autres. On est prévenu, ne jamais la laisser gagner, sinon on n'arrivera pas à s'en débarrasser...

Onze novembre.  On commémore le sacrifice de jeunes européens de 20 ans qui se sont tapés dessus, je ne sais pour quelle raison.  L'enclenchement diabolique d'un jeu d'alliances qui s'est mis en branle à la suite de l'attentat de Sarajevo les a conduit à se battre les uns contre les autres pendant quatre ans....  La Der des ders , plus jamais ça ?  Vingt ans plus tard c'était reparti...

Les observateurs nous indiquent que la deuxième vague de covid est plus importante que la première. Le pic n'est pas encore atteint et donc le confinement durera plus longtemps que prévu.  Noël sera bizarre cette année.

Hier annonce d'un vaccin peut-être disponible au  premier trimestre 21. Si seulement !

J'ai fait ma petite sortie, mais je n'en avais pas trop envie: le canapé tue les meilleures résolutions...


mardi 10 novembre 2020

12e jour Tweet

 

Vu ce matin la Ségolène faire sa maline à la télé. Elle critique presque tout et assène son argument massue " vous croyez que le général de Gaulle aurait fermé les commerces et les libraires ?. Je peux lui retourner facilement,:  vous croyez que le général de Gaulle n'aurait pas confiné en cas de pandémie de covid ?

Prochaine étape pour elle, monter d'un cran,  invoquer Jésus Christ et ses souffrances, comme savent le faire si bien  les membres du clergé, pour convaincre qu'elle incarne  la Madone qui, sans péché, s'est dévouée au bonheur des autres et qui saura vous accueillir dans le monde parfait qu'elle veut construire...  Ségolène est une sainte..!

Elle a eu la délicatesse de ne pas dire le moindre mal de Mélenchon, on ne sait jamais, lui qui vient d'inventer la primaire à un seul candidat comme en Corée du Nord !

Parce qu'ils sont pour la candidature mélenchonesque, j'ai essayé de faire voter  Hitler  et Staline  à sa collecte de 150000 adresses mail qu'il submergera ensuite  de ses élucubrations, mais je n'y suis pas parvenu, son logiciel étant moins stupide que ce que j'imaginais, mais d'autres ont pu faire voter Emmanuel Macron, Napoléon, Luison Bobet, etc...

Le 20 août dernier je terminais un post consacré au leader Minimo  par ces mots : "Quant à moi j'espère qu'il sera candidat. C'est le meilleur pour foutre la merde à gauche et ainsi il aidera bien Macron à se faire réélire... On compte sur lui..."  Ben voilà, c'est fait...

Sur le front du covid, j'ai vu qu'à Naples on soigne les malades dans leur voiture faute de place à l'hôpital.. Berlin manque de médecins.. 


J'ai tweeté ce cliché tout à l'heure accompagné de ces quelques mots :  "Je dédie cette photo à tous ceux qui gémissent parce qu'ils ont 20 ans en 2020..."  Les gens ne sont pas insensibles à l'argument .  Déjà 20000 vues et 6000 interactions...  Je ne sais pas qui en est l'auteur..



lundi 9 novembre 2020

11e jour De Gaulle

J'ai participé, tout à  fait modérément, à mai  68, me méfiant très vite des logorrhées des maoïstes,  des trotskistes,  des castristes,  et des autres enragés... 

La société alors était bridée, arrosée tous les soirs par une télévision d'état partisane, et cette cocotte minute ne pouvait qu'exploser.  Le droit pour les femmes d'avoir un compte en banque, seulement autorisé en 1966, la pilule seulement autorisée en 1967, pénalisation de l'avortement, pénalisation de l'homosexualité, pas de divorce par consentement mutuel, médias aux ordres,  prégnance de l'église catholique, ça ne pouvait pas durer...

Ça a d'autant moins duré que la France a donné congé au général de Gaulle à l'occasion du fameux référendum qu'il a perdu.le 27 avril 1969.

Depuis il est entré dans l'histoire pour y tenir une place exceptionnelle car nous lui devons vraiment beaucoup comme ce siège de membre permanent au conseil de sécurité de l'ONU,  comme les institutions de la 5e République qui assurent la stabilité politique, comme la décolonisation, comme la fin de la guerre d'Algérie, comme la force de dissuasion française, comme la filière nucléaire, comme toute la saga Airbus, enfant du Concorde. Il n'a eu de cesse de redresser le pays, de développer les universités et la recherche ayant une  vision à long terme, comme, par exemple, pressentant la révolution informatique, en lançant en 1966 le plan calcul, qui, hélas, a été un demi échec.

J'ai lu des années plus tard ses Mémoires de guerre, à la faveur d'un achat sur une brocante.

Si j'y ai retrouvé ce "la vieillesse est un naufrage" comme me  l'avait dit une  dame très âgée qui m'avait demandé un jour de monter ses bagages dans le train, m'expliquant qu'elle s'en allait au chevet d'une amie malade et qu'elle manquait de forces, j'y ai apprécié cette phrase associant la géographie à l'histoire : " M. Churchill et moi tombâmes d'accord  pour tirer des événements, qui avaient brisé l'Occident, cette conclusion banale mais définitive : en fin de compte, l'Angleterre est une île; la France , le cap d'un continent; l'Amérique, un autre monde", je suis resté quelques jours à méditer sur ce début d'un chapitre " Vers l'Orient compliqué, je volais avec des idées simples"  avant de poursuivre ma lecture pour arriver à ces dernières pages pleines de sérénité " Dans le tumulte des hommes et des événements, la solitude était ma tentation. maintenant elle est mon amie."  ou bien celle-ci " Je vois la nuit couvrir le paysage. Ensuite,  regardant les étoiles, je me pénètre de l'insignifiance des choses" ou cette autre : " Les maisons du bourg sont vétustes; mais il en sort, tout à coup, nombre de filles et de garçons rieurs "  pour s'achever  par Vielle terre ..., vieille France..., vieil homme... jamais las de guetter dans l'ombre la lueur de l'espoir."

Un géant à tous points de vue dont nous commémorons aujourd'hui le 50e anniversaire de la mort.


dimanche 8 novembre 2020

10e jour Le monde respire mieux...

Un soupir de soulagement vient de parcourir la planète avec la défaite de Trump, l'espèce de bateleur de foire qui se foutait complètement des autres..

Le soutien de Marine Le Pen n'aura pas suffit pour le faire élire. Mémère n'est plus très efficace...  Rioufol  non plus.

Pire, Dieu n'a rien fait pour lui. C'est à désespérer de l’évangélisme, des cierges et des neuvaines de prières.

Encore plus grave, les électeurs de Trump seront punis par le covid de l'avoir soutenu, car comme  nous le confie André : " j'ai de nouveau consulté mon Esprit allié hier, samedi 7 novembre. Et voici sa réponse concernant la présidence de Joe Biden. Je m'engage et c'est risqué parce que je peux me tromper dans mon interprétation, mais je vous la transmets. "Un accident se produira dans quelques mois et Kamala Harris deviendra la première présidente des États-Unis. Les Américains seront obligés de se calmer à cause de l'augmentation encore plus foudroyante de la pandémie, surtout parmi les électeurs de Trump qui ont fréquenté ses rallyes sans prendre les précautions indispensables après avoir décidé que le covid était une fake news."

On voit par là que les choses vont peu à peu rentrer dans l'ordre après quatre années de folie furieuse. 

J'écrivais ceci en janvier 2017  

" Demain le fric et la vulgarité vont faire leur entrée à la Maison Blanche. Certains disent que ça va devenir une maison de fous et qu'on pourra suivre les aventures de cet hôpital psychiatrique en direct. D'autres se réjouissent sur le brillant avenir des doreurs de meubles, de cadres, de boiseries car le milliardaire va en revoir toute la décoration intérieure. Le fait est qu'on ne sait pas du tout ce qui va sortir du cerveau de cet homme totalement imprévisible et inexpérimenté. Le plus probable, c'est qu'il va continuer à faire du fric et à s'enrichir tout en bouleversant la vie sur la planète entière avec des résultats qu'on ne peut pas encore imaginer... Si l'on veut croire à cette rumeur concernant des prostituées qu'il aurait fait pisser dans le lit où avait dormi Obama et son épouse, laquelle scène aurait été filmée par les services secrets russes, il faut s'attendre à tout..."

Vu ce que j'ai annoncé à ce moment là, je trouve que Trump a été un peu en dessous de ce que je prévoyais et je peux dire  qu'il m'a un peu déçu, vu sous cet angle. Je m'attendais à pire...

On pourra lire avec profit la réaction du Capitaine Haka.


samedi 7 novembre 2020

9e jour Un espoir ?

 

Mon fils ce matin m'a signalé cet espoir qui nous viendrait de l'Intelligence artificielle

"Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) semble avoir ouvert la voie à un moyen plus rapide que les tests déjà existants. Comme elle l'explique sur son site, des chercheurs de l'université américaine ont développé un modèle d'intelligence artificielle capable de déceler, d'après la toux d'un patient, s'il est atteint par le virus.

Pour ce faire, l'intelligence artificielle s'appuie sur des dizaines de milliers d'échantillons audio de toux et de mots prononcés. Résultat : 98,5 % des personnes décelées positives au virus par l'IA l'avaient effectivement contracté. Sur ce total, 100 % des patients asymptomatiques ont été correctement dépistés.

La méthode serait alors simple : l'utilisateur se connecterait quotidiennement à l'application, tousserait face à son téléphone, puis saurait très vite s'il doit se faire formellement dépister. « La mise en œuvre efficace de cet outil de diagnostic de groupe pourrait réduire la propagation de la pandémie si tout le monde l'utilise avant d'aller dans une salle de classe, une usine ou un restaurant »"

Voilà qui est complètement étonnant, mais pourquoi pas?


Pour parler des émissions télé que j'aime et aller dans la direction strictement opposée à ce monde de l'IA, j'ai plaisir à regarder en début de matinée du samedi sur la chaîne 24 l'émission qui s'intitule " Retour à l'instinct primaire".

Deux candidats qui ne se connaissent pas, un homme, une femme, sont immergés nus dans un des endroit des plus hostiles de la planète avec deux accessoires qu'ils ont choisis et doivent y survivre trois semaines.

Un challenge que relèvent des aventuriers soigneusement triés sur le volet, tant l'épreuve est dure, ceux qui parviennent au bout perdent environ dix kilos.

Bien entendu il s'agit de télé et une équipe réduite filme de jour les challengers, mais sans intervenir, et les compétiteurs peuvent arrêter à tout moment. La nuit, le moment le plus redoutable en raison du froid et des animaux sauvages, les concurrents sont seuls, livrés à eux mêmes.

Des deux outils emportés, l'homme choisit toujours une machette  et la femme souvent un grattoir allume feu, ou bien un récipient, ou bien une moustiquaire. Parfois la production donne le récipient en 3e objet quand elle estime que dans l'environnement  choisi  il n'y aura pas de quoi fabriquer quelque chose pour faire bouillir l'eau.


L'émission,  aux images floutées, d'un format de 52 minutes,  résume donc ces trois semaines passées dans des conditions dignes de la préhistoire quand l'homme vivait démuni de tout.
Elle nous offre un formidable regard sur la notion de couple. Quels sont les couples qui fonctionnent, ceux qui se déchirent ? La réussite de l'épreuve est d'autant facilitée quand les deux sujets font preuve de beaucoup de bienveillance l'un pour l'autre, sans manifestation de domination tout en répartissant les rôles suivant les savoirs et les acquis de chacun.
La production forme parfois des couples improbables : un homme de 67 ans avec une femme de 30 ans, ou l'inverse.

J'ai, rangé dans un rayon, ce vase datant du néolithique moyen, vieux d'environ 5500 ans et souvent je me suis posé  des questions le concernant. Je commence maintenant à avoir des réponses...

vendredi 6 novembre 2020

8e Jour Trump battu ?

 

Des médias américains, dont Fox News, ont coupé Trump qui débitait, comme souvent, un flot de contre vérités.  On attend toujours le dénouement de l'élection présidentielle aux USA.

Il semblerait que Joe Biden soit  quasiment élu, très proche de la barre des 270 grands électeurs.    Nous entrons maintenant dans la période des contestations et des recomptages..  

Quelques français vont  être tristes, Marie Le Pen, Yvan Rioufol, peut-être même Mélenchon,  les populistes n'étant pas toujours très logiques dans leurs choix.

L. est passé ce midi entre deux déplacements professionnels. Il a acheté une tourte et deux éclairs à la boulangerie , nous avons ouvert une bouteille de lambrusco, essayé de garder une certaine distance  et voilà une pause dans l'espace temps, cet espace que je comble en regardant beaucoup la télé.

Beaucoup de télé en effet, sachant que si je veux écouter de la musique classique ou suivre un opéra, il vaut mieux que je la regarde en pleine nuit. 

Les premières heures de la matinée sont réservées à la vente de cochonneries, comme ce soutien gorge qui remonte tout, cette machine à se secouer les jambes pour les user, ce mini aspirateur qui avale tout, même les Smarties, ces cuiseurs insensés avec plus de 30 fonctions qui bientôt mastiqueront même les aliments pour nous éviter cet effort, sans parler des crèmes rajeunissantes qui, si nous les étalions sur tout le corps, nous ramèneraient à l'état de nouveau né... En fond sonore périodique "Comme j'aime" continue de répandre la grossophobie et ne cesse d'emmerder les gens avec leur IMC  qui ne doit pas dépasser les 30.  Que du bonheur !

Je vais m'arrêter là.

La situation dans les hôpitaux est désormais tendue, de la faute de ces abrutis, genre Pascal Praud  qui critiquait les consignes gouvernementales en recommandant de ne pas les suivre. On devrait les traîner devant les tribunaux !

Un tout petit extrait des débats parlementaires, séance du 25 octobre 1918...

jeudi 5 novembre 2020

7e jour Trumpitreries


Trump semble être en difficulté, mais attendons encore avant de nous réjouir. Pour ce qui est de Biden, il a des absences, comme on dit, qui vont aller en s'accentuant et qui vont le rendre dépendant de son entourage. 78 ans, c'est quand même un peu vieux pour exercer des responsabilités pareilles.  

La suite et la fin de cette élection vont se dérouler devant les tribunaux. Trump est vraiment en dessous de tout. J'espère que la justice poursuivra son oeuvre en ce qui le concerne en lui demandant des comptes sur les multiples casseroles qu'il traîne et qui, d'après certains, le conduiront peut-être en prison...

Fin peut-être d'une période de grand guignol et de remise en cause des équilibres mondiaux, lesquels équilibres sont la base par laquelle nous parvenons à vivre, ici, sur la terre, cette petite chose complètement perdue dans le vide sidéral.

Qu'un débile ait pu mettre à mal tant d'accords internationaux, tant de conventions, tant de règles qui se sont imposées au fil du temps pour faire cohabiter tant de peuples différents, amis, ennemis, concurrents est proprement stupéfiant.

La "grande démocratie" va maintenant consacrer des quantités énormes d'argent pour payer des quantités d'avocats pour un bras de fer dont on connaîtra l'issue fin décembre.. Je regarde tout cela avec beaucoup de tristesse, les Américains sont devenus fous...  Les toxiques de la démocratie vont pouvoir s'en donner à cœur joie.. Triste spectacle .

Ici, les syndicats nous préparent des grèves pour je ne sais quels prétextes, histoire sans doute de bien faire chier les Français. L'économie est actuellement à la ramasse en raison de la crise sanitaire et ces gauchistes estiment que ça ne suffit pas comme ça. Nos toxiques ce sont en priorité ces gens-là. Tristes sires..!

mercredi 4 novembre 2020

6e jour Des cons..

Dans l'attente des résultats d'outre Atlantique en me disant que ça prendrait peut-être quelques jours.

Les instituts de sondage se sont  plantés, car beaucoup d' interrogés n'avouent pas qu'ils votent Républicain. On a le même phénomène en France et les réponses concernant le Rassemblement National doivent être réévaluées un peu au pif pour estimer au plus près, si possible, le résultat prévu dans les urnes. 

Les commentateurs dissèquent  maintenant  le succès que remporte le populisme et faisant la comparaison avec la France, s'inquiètent de voir la Le Pen réussir le tour de force de se faire élire dans deux ans...

C'est ce que je décrivais hier sur les objectifs d'une religion et ses moyens d'y parvenir, ou c'est que je notais dans un post ancien intitulé "des cons" qui, ça vous donnera peut-être envie de le relire, commence ainsi :

"C'est alors que j'étais en train d'exposer ma théorie sur les cons à mon frère aîné cet été, exposé qui est peut-être venu un peu à brûle pourpoint dans une conversation dont je ne me souviens plus du thème général, c'est alors, dis-je, que ma belle-sœur est partie d'un fou rire irrésistible, peut-être déclenché par l'air étonné, peut-être même atterré, qu'avait mon frère en m'écoutant parler, ou peut être aussi par des souvenirs qui lui sont remontés en mémoire, mais le fait est qu'elle n'a pas arrêté de s’esclaffer pendant plusieurs minutes sans d'ailleurs nous fournir la moindre explication sur ce qui l'avait mis dans un état pareil... Elle a simplement fait remarquer à la fin que ça lui avait fait du bien et que ça ne lui était pas arrivé souvent de rire autant. ..."

Bref, on en est là, et le système démocratique est justement celui qui permet le plus aux plus pitoyables citoyens d'avoir le plus d'influence. Notre chance, en France, c'est qu'ils sont divisé en deux, mais imaginons un instant le regroupement  Le Pen Mélenchon !

Attendons donc les résultats d'Amérique et, en cas, préparons-nous au pire, en espérant que la population reste  zen et garde son calme là-bas..

J'ai vu Olivier Véran, dans cet extrait qui tourne en boucle, dire tout le mal qu'il pense des Républicains qui se réjouissaient en s'applaudissant parce qu'ils avaient réussi par une manœuvre grotesque ( bloquer les députés de la majorité au restaurant pour qu'ils ne puisse pas venir en séance ), à voter la sortie du confinement pour le 2 décembre et la fin de l'état d'urgence au 14 décembre, tout cela en dépit de ce que sera la réalité sanitaire à ces moments là.
On est là avec ce groupe des Républicains à  un niveau de cour de récréation, complètement déconnectés des efforts que consent le pays pour vaincre cette pandémie, et sans aucune considération pour les soignants, les malades et les morts.

C'est absolument pitoyable et bien entendu je soutiens l'action et la colère d'Olivier Véran, et je dédie mon post sur les cons à cette bande d'irresponsables.


mardi 3 novembre 2020

5e jour

Promenade dans un secteur à pavés, murs en grès, lierres, colombages, rivière vénérables et pratiquement sans voitures.

L'attentat de Vienne démontre que c'est l'Europe qui est visée. Je notais le 25 septembre dernier :

"Il me semble évident que le monde de l'islam va continuer de nous agresser, va continuer de nous envoyer ces migrants, tant cette religion se positionne sur la défensive, craignant la liberté qui court sur internet et punissant violemment les fidèles qui voudraient ne plus croire.. Nos sociétés occidentales constituent la pire menace pour les sombres religieux qui manipulent sans vergogne leurs peuples et ils chercheront par tous les moyens à nous affaiblir."

Il est vrai que je place beaucoup d'espoir sur Internet, qui normalement doit faire circuler les idées. Entre l'enfermement des esprits dans une culture digne des temps préhistoriques et d'autres cultures  modernes et ouvertes il me semble que les esprits quelque peu ouverts feront vite leur choix. 
De là, d'ailleurs, l'objectif de ces obscurantistes de maintenir leurs peuples dans la dépendance et  dans l'ignorance, comme  cet attentat, hier,  à l'université de Kaboul où on a tué 22 étudiants, ou bien ces massacres perpétrés par Boko aram (dénomination abrégée en haoussa, qui peut être traduite par « l'éducation occidentale est un péché »), et, le fait que nos banlieues ne fassent pas le choix de l'école et de l'éducation ne m'étonne pas le moins du monde : l'école est forcément un danger pour ces forces du mal.

Je ne regarde plus ou presque CNEWS, cette succursale de Fox News, toujours à critiquer le gouvernement qui doit gérer des situations hors du commun, montant en épingle la moindre incohérence ou le moindre cafouillage, bien compréhensibles en ces temps tragiquement perturbés. On est là dans  de l'anti France bien triste, car combien de morts du covid leur doit-on, à ceux là qui incitent les gens à ne pas suivre les consignes gouvernementales?

Avant de critiquer qui que ce soit j'essaie toujours de me demander si j'aurais pu faire mieux , ce qui implique que je me suis testé dans plein de domaines pour savoir de quoi j'étais capable. Je dois avouer que je n'ai pas tenté le parachutisme ou le saut à l'élastique du haut d'un pont, mais mon fils l'a fait, ce qui, d'une certaine manière, relève l'honneur de la famille.

Le fin du trumpisme aujourd'hui ?

lundi 2 novembre 2020

Reconfinement 4e jour

Petite sortie.  Il faut que je me fasse un circuit ayant quelques attraits dans la limite du kilomètre, pour avoir quelque plaisir de marcher..

J'ai pensé cette nuit que je me retrouvais comme Robinson Crusoé, seul sur mon île, mais bénéficiant tout de même du téléphone, de nourriture et d'internet.. Mais ce deuxième confinement s'annonce plus lourd à supporter que le premier, alors que certains annoncent déjà qu'il y aura une troisième vague.

Chaque fois qu'un politique ou autre réclame l'ouverture des librairies, affirmant son attachement aux petits commerces, je tape son nom sur Amazon et je ne suis pas déçu par le niveau d'hypocrisie de certains en constatant que, par exemple, Anne Hidalgo,  Yann Moix,  ou François Busnel, y ont des livres en vente. 

Demain on sera peut-être débarrassé  du malade qui s'était emparé de la Maison Blanche. Il faut s'attendre à des manifestations violentes pendant la période d'indécision des résultats qui durera peut-être quelques jours.  Pauvre Amérique, encore plus divisée que la France !

J'ai vu cette commerçante de prêt-à-porter de Blotzheim (Haut-Rhin) qui a entamé une grève de la faim pour obtenir  la réouverture des commerces, clamer son désespoir ... Je ne sais pas quoi répondre. D'après l'avis de beaucoup de pontes de la médecine, il n'y a pas d'autre solution, la deuxième vague s'annonçant pire que la première. Terrible vacherie que ce virus.

La minute de silence en hommage à Samuel Paty n'a pas donné lieu à incident semble-t-il. 

Des attentats au centre de  Vienne ce soir. 6 lieux visés dont une synagogue. Plusieurs assaillants.  Une prise d'otage en cours. Peut-être une dizaine de morts. Ça ne s'arrêtera jamais...


dimanche 1 novembre 2020

Reconfinement 3e jour...

Rentré de ma courte promenade de 2030 pas, soit 1,57 km ainsi que me l'apprend mon téléphone portable.  Je deviens fainéant. Mais bon, au moins quatre semaines à  procrastiner.

J'apprends avec intérêt qu' après avoir été  "experts en maintien de l’ordre / interpellations, en justice, en épidémiologie, les français ont passé, dans la nuit, les diplômes de vétérinaire et d'éducateur canin."
Hier ils étaient tous devenus lecteurs assidus, mais n'achetant leurs livres que chez des libraires, des vrais et surtout pas chez Amazon, et avant  hier ils allaient tous au théâtre.

Pour porter un masque, là il n'y a plus du tout unanimité et les quelques qu'y s'y risquent sont traités de trouillards par le reste de la population, enfin certains.  Mais aucun de ces fanfarons n'est prêt à signer un document disant  qu'il prend tous les soins à sa charge au cas où il serait contaminé par la Chose et obligé de passer un certain temps en réanimation.. Fanfarons, mais pas jusqu'au bout..

La courbe des décès est exponentielle pour l'instant et s’incrémente d'un coefficient 1,5 par semaine, soit  à la fin de la période de confinement prévue,  dans les 1500 morts par jour. Il ne reste à espérer qu'elle s'infléchira si les fanfarons font un peu d'efforts..


La suite à demain si vous le voulez bien...

samedi 31 octobre 2020

Reconfinement 2e jour

Polémique du jour au sujet des libraires. Bon, oui, d'accord. on doit être tous égaux. Il est sûr que les centre villes en prennent un coup par ces temps de confinement, mais il faut savoir ce qu'on veut, freiner l'épidémie ou pas. Les maires qui prennent des arrêtés pour ouvrir les petits commerces devraient recevoir la médaille du "collaborateur à l'expansion mortelle du covid 19/20", 20 parce qu'une souche mutante apparue en Espagne concerne pour l'instant 40% des nouveaux cas en France.
 
L’archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall a affirmé vendredi que « la liberté d’expression a des limites » et qu'« on ne peut pas se permettre de se moquer des religions, (car) on voit les résultats que cela donne ».  Il justifie ainsi les attentats islamistes dont la faute en reviendrait à ceux qui exercent leur liberté d'expression.

Il est certainement d'accord avec la décapitation du chevalier de la Barre en 1766 parce qu'il ne s'était pas découvert au passage du saint sacrement.

J'attends son interprétation du tremblement de terre qui vient d'avoir lieu en Turquie, nécessairement voulu par Dieu lui-même, puisqu'aussi bien, d'après la Bible ou le Coran, Dieu décide de tout. Dieu aurait-il voulu punir Erdogan ?

Bref, Mgr Saliège qui avait débuté sa célèbre lettre pastorale du 23 août 1942 par cette phrase  "Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits." est loin et est complètement oublié par son successeur...

Bon. Exceptionnellement j'ai ouvert une bouteille de vin pour marquer le week-end. Je ne bois jamais de vin seul, mais voilà je déroge...


vendredi 30 octobre 2020

Reconfinement 1er jour.

Ce matin, dès le début de son émission Pascal Praud nous a craché son vomi, désormais habituel, sur les mesures qu'a pu prendre le gouvernement en nous reconfinant. N'ayant aucune culture mathématique de base, peut-être a-t-il une petite culture littéraire, il n'a toujours rien compris aux exponentielles, au fait qu' au rythme d'un doublement des contaminés chaque semaine,  si on confine une semaine plus tard les lits de réanimation devront être multipliés par deux, que si on reconfine deux semaines plus tard, il en faudra quatre fois plus etc, et que donc ce n'était pas une question de nombre de lits, puisque la quantité qu'il faudrait finirait par être astronomique si on ne confinait pas du tout, mais une question du moment où il fallait ne plus attendre une seule journée pour que l'afflux des malades soit encore gérable...

Je lis çà et là des horreurs sur Macron, le Sénat a refusé d'approuver le plan du Gouvernement, les Républicains ont préféré s'abstenir de voter. On voit par là que ce deuxième confinement a tout pour être plus insupportable que le premier et que tous les opposants font  tout pour exaspérer le peuple.

Le terrorisme rajoute une dose d'inquiétude à ce que nous vivons en ce moment et je pense personnellement que les quatre prochaines semaines  me seront assez pénibles comme à beaucoup d'autres.

Mais il faut attendre jusqu'au vaccin et j'espère ne pas attraper cette cochonnerie d'ici là.. Et donc je vais faire tous les efforts nécessaires pour rester chez moi et appliquer les directives gouvernementales...

Je soutiens Macron. Les Retailleau, les Le Pen, les Mélenchon, les Praud ne sont que de pauvres agitateurs irresponsables..

Et donc ma sortie tout à l'heure s'est faite avec l'autorisation dérogatoire dans la limite d'une heure et dans un rayon d' un kilomètre de mon domicile. Voilà, c'est reparti comme en 18...

jeudi 29 octobre 2020

Dites à mes enfants que je les aime...

C'est les derniers mots prononcés par la dame d'une quarantaine d'années qui a été assassinée ce matin dans l'église de Nice et qui a pu sortir, trop blessée cependant pour pouvoir survivre...

Trois personnes assassinées ce matin. C'est une fois de plus terrible, barbare, intolérable. Je n'ai pas de mots, je n'ai que des larmes..

mercredi 28 octobre 2020

En attendant Macron....

Journée d'attente. On subodore qu'on va être reconfinés, mais comment, combien de temps ?

Après, quand Macron aura parlé et annoncé des mesures, ça va être le défilé des pseudos sachants qui vont critiquer toutes ses annonces. Je fais confiance aux LR, PS, LFI, ELLV, RN  pour nous dire tout le mal qu'ils penseront de ces décisions et pour disloquer le peu d'union nationale qui apparaîtrait face à cette catastrophe sanitaire. Messieurs et mesdames de l'opposition, vous êtes pitoyables et on compte sur vous pour l'être davantage et nous en faire la démonstration ce soir.

J'espère aussi voir le défilé des professeurs, médecins, spécialistes en tous genres qui nous délivreront leurs oracles sur ce qui ne marchera pas dans les restrictions prises et diront tout le mal qu'ils pourront du gouvernement qui n'a rien géré, qui n'a pas été capable de former des médecins et des infirmières en six mois, et qui n'a même pas lancé de débat pour demander au peuple s'il fallait reconfiner ou pas.

Quand on se penchera plus tard sur l'histoire de cette crise pandémique, on pourra vérifier qu'on aura tout dit et son contraire  et que malheureusement on a donné la parole aux plus cons de nos concitoyens. J'imagine la Le Pen  ou Mélenchon diriger la France en ces temps difficiles, ou bien le professeur Raoult organiser les services de santé du haut de sa suffisance toute marseillaise..

Dans le fond, heureusement  qu'il nous reste Charlie.  Eux au moins  résistent. Le dernier à s'être soumis, s’aplatissant la face contre terre  est le désormais illustre Retailleau qui  dit "oui à la caricature mais avec une forme de respect". 
J'espère que Charlie dans sa prochaine livraison accèdera aux désirs de ce futur candidat à la présidence de la République en le montrant en train de se  fouetter cul nu avec une discipline tout en criant "merci Jésus, merci Jésus", expiant ainsi le manque de respect envers Erdogan de cette dernière caricature de Charlie.

dimanche 25 octobre 2020

News

J'ai suivi très ému la cérémonie en hommage à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne et j'ai apprécié le discours de Macron, lequel discours nous vaut maintenant l'ire des pays musulmans, ces vastes territoires dédiés à la régression, à la haine de l'autre, à la dictature,  etc....

La vie continue, plus tout à fait pareille, beaucoup de commentateurs ayant invoqués la possibilité d'une guerre civile, ce que je n'imagine pas.  Il est bien entendu que la France doit rester la France, celle qu'elle était il y a trente ans quand tous ces indigénistes, ces islamistes, ces attentats, ces mosquées diverses et variées n'existaient pas sur notre sol. 

J'en suis toujours à me demander ce que le monde musulman apporte à l'humanité à part des guerres. Combien de découvertes essentielles, combien de prix Nobel, quelles grandes universités, quels centres de recherches, combien de brevets d'inventions, combien de vaccins, combien de médicaments, quels grands livres, quels opéras, quelles œuvres d'art, combien d'hommes de paix, quelles luttes pour les droits des femmes, quelles actions contre la misère, quels efforts pour l'éducation...? Au contraire, certains états musulmans soutiennent toujours le terrorisme, ont encore des esclaves, décapitent les homosexuels, et exportent partout dans le monde leur vision rétrograde de ce doit être la vie sur terre... Comment peut-on être musulman aujourd'hui?

Deuxième vague de covid19 et couvre feu à 21 heures. Je continue à sortir un peu en me protégeant et je suis allé au restaurant hier à 18 heures. Distanciation, geste barrière, traçage avec mes coordonnées. Il est essentiel de soutenir nos entrepreneurs autant qu'on peut et en sortant j'ai lancé un " tenez bon !"

Beaucoup craignent un reconfinement partiel.  Vivement le vaccin !

mardi 20 octobre 2020

Sidéré

 J'émerge petit à petit de mon état de sidération.

Je relis  quelques-uns des multiples articles où j'ai parlé d'islam, 

comme, par exemple,  ce 3 novembre 2011, 

"Ce qui est bien avec les islamistes et l'islam, c'est qu'on n'est jamais déçu. J'avais parlé avant hier d'"un concentré de bêtise humaine", eh bien, incendier Charlie Hebdo, c'est du concentré de bêtise humaine. Quasi unanimité contre ce geste absurde attentatoire à notre liberté d'expression, mis à part les intégristes, (trop nombreux cependant et assez organisés pour rafler tous les Charlie-Hebdo de la ville où j'habite de sorte que je n'ai pas encore pu l'acheter), qui voudraient que la terre entière pense comme eux et se soumette aux douces lois de la charia, comme cette femme que j'ai croisée dans un magasin, il y a quelques jours, toute de voile noir, en gants noirs, chaussures noires, ne laissant apparaître que la bouche, le nez et les yeux, avec, bien entendu, son mari l'accompagnant, des fois qu'un homme ne la courtise attifée de la sorte. Effrayant. Consternant aussi le retour aux habits traditionnels et au voile qui enserre complètement le visage de femmes de plus en plus nombreuses qu'on croise tous les jours et partout. Inquiétante encore cette ouverture récente d'une madrassa près de chez moi... Cette islamisation rampante dans notre pays n'est pas un bon signe pour nos libertés."

ou bien, pour remonter plus loin dans le temps, ce 7 février 2007, 

"Ça ne sert peut-être pas à grand chose, mais je soutiens fermement Charlie Hebdo contre l'obscurantisme religieux. Je suis navré que l'islam de France, par les plaintes de la Grande Mosquée de Paris et L'UOIF, ait cru bon d'intenter un procès contre le journal de Philippe Val pour délit "d'injures stigmatisant un groupe de personnes en raison de sa religion". Ces moyenâgeux veulent limiter notre liberté d'expression chèrement acquise par des siècles de lutte au cours de notre histoire. Ces gens là n'étaient pas chez nous à ces moments là, ils ne peuvent pas savoir.... La classe politique républicaine, de Dominique Voynet, François Hollande, François Bayrou à Nicolas Sarkosy, soutient fermement notre droit à la caricature et à critique de toutes les religions. Chère liberté d'expression...! "

ou encore ce  3 février 2006,
 
"Bon, quelques mots au sujet des caricatures de Mahomet. Pour ce qui est du Coran c'est clair : sourate 4 verset 56 d'après le texte officiel publié par l'Islam de France: " Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. " Il n'y a rien d'autre à ajouter. Le Coran délivre la haine à chaque page. Les propos racistes envers les chrétiens et les juifs devraient interdire la publication de ce texte sur le sol de la République si on appliquait la loi. Par contre Allah, qui sait tout, en particulier que Jésus n'est pas mort sur la croix, mais qu'on a mis un sosie à sa place, ne dit rien des bouddhistes, des shiks, des shintoïstes, des confusianistes, et autres religions éloignées du monde moyen oriental. Au moins ceux-là sont tranquilles.... Donc, bien sûr, il est important que nous manifestions notre liberté ici, dans le cadre des lois de la République. Bravo aux journaux qui ont le courage de défendre nos droits . Je suis triste cependant, parce qu'une fois de plus, des innocents vont se faire assassiner par des enragés...." 

ou ce 6 janvier 2006,

"Epoustouflant. C'est chez nous... "Le tribunal correctionnel de Valence doit se prononcer vendredi matin sur le cas d'un Marocain de 45 ans, poursuivi pour soustraction à l'obligation légale d'éducation pour avoir, au nom de l'islam, maintenu recluses ses quatre filles....L'homme, de nationalité marocaine, a récusé son avocat commis d'office. Le matin de l'audience, il s'était présenté au tribunal, avant de repartir dès qu'il s'est rendu compte que le juge, le procureur et le greffier étaient des femmes...Depuis des années, il maintenait recluses sa femme et ses quatre filles, âgées de 4, 10, 13 et 14 ans, les cantonnant au ménage et au crochet entre les quatre murs de leur appartement de Romans-sur-Isère (Drôme). Les enfants ne sont jamais allées à l'école. Elles n'ont appris que les rudiments de lecture et d'écriture que leur mère a pu leur enseigner en cachette. Elles n'ont jamais eu d'autre livre que le Coran....Cet homme qui refusait les obligations de la République en acceptait cependant les avantages, puisqu'il touchait, avec le RMI et diverses allocations, plus de 1.400 euros par mois, sans oublier l'allocation de rentrée scolaire." Il a récolté 10 mois de prison avec sursis... Moi je lui aurai collé 10 ans d'asile psychiatrique... "
 
Une pensée très, très émue à Samuel Paty, à sa famille, à ses proches, aux enseignants... 


samedi 17 octobre 2020

Horrifié

Je suis horrifié, une fois de plus, de devoir encore parler d'attentats

Je concluais mon post du 25 septembre dernier par ces mots :
"Que penser aussi de l'invasion rampante de notre société par les pseudos valeurs islamiques, ces pressions sur notre art de vivre, ces bâchées qui exhibent leur prosélytisme dans les rues, ces revendications incessantes à la pudeur chez nos filles, ce refus de notre liberté d'expression etc... Que dire de la gauche, de l'écologie qui se sont couchés pour récupérer quelques voix, défilant avec les islamistes et abandonnant les valeurs de la laïcité pour un bol de lentilles.. 
Un attentat aujourd'hui, d'autres demain..."

Avec la décapitation atroce de Samuel  Paty c'est encore la liberté d'expression, le droit au blasphème que ces terroristes veulent abolir dans notre société.

Face à la barbarie, il n'y a pas de mots. 


jeudi 15 octobre 2020

La photo du mois

Le thème du mois :  Laurent Nicolas vous propose de raconter ce que vous faites en ce matin du 15 octobre : avec une photo : Où es tu ? Que fais tu ? Que vois tu ? un instantané de votre vie ce 15 octobre 2020 à partager " ensemble " .


 Devant l'ordi...

lundi 12 octobre 2020

Naufrage collectif...

 Etonnant d'assister au naufrage de la médecine en direct et de voir ces "professeurs" se combattre dans les télés au gré de leurs croyances, de leur appartenance politique, critiquant tout ce que fait le gouvernement pour que le pays traverse du mieux possible cette crise. Les politiques, invités des mêmes médias, eux n'y vont même plus avec le dos de la cuiller et nous déversent des flots de ce qu'il aurait fallu faire, de ce qui n'a pas été fait, de ce qu'il faudrait financer de toute urgence, des lits d'hôpitaux qu'il faudrait créer en 24 heures, relevant des incohérences entre telle et telle  décision et nous faisant croire, bien entendu, qu'ils auraient fait mieux que ceux qui sont actuellement en charge de la France et qui ne s'en sortent pas si mal que cela, étant donné le climat de haine, de suspicion, de critiques en tout sens qui polluent et crament le débat public.

Je serais à la place de Macron, je poserais là mon fardeau, je me casserais et je dirais "démerdez-vous"..!

Ce qui nous tombe dessus était tout  à fait prévisible, ne devrait surprendre personne et ne devrait susciter juste que des discussions à la marge. La santé est un bien collectif, la propagation de ce virus est de la responsabilité de tous et nous devrions être rassemblés pour lutter au mieux contre cette vacherie.

Pourtant n'étant personnellement  rien, j'ai écrit le 15 mars, il y a sept mois :  "A mon sens, le confinement va durer environ deux mois et il n'est pas sûr qu'il ne faille pas le réactiver ensuite plusieurs fois.", le 19 mars "Il n'en demeure pas moins que tant qu'il restera des foyers infectieux sur la planète, et je pense qu'il va en rester longtemps, aucun pays ne sera à l'abri d'une nouvelle contamination. Nous sommes donc très dépendant des progrès de la recherche, de la découverte d'un traitement efficace et de la mise au point d'un vaccin.. Espérons que ça ne tardera pas" et le 28 mars, pour m’arrêter à mes posts du mois de mars, " Je crois que nous allons porter des masques longtemps, tant qu'il n'y aura pas de vaccin.."  Ceux qui semblent débarquer aujourd'hui sont vraiment des gros nuls.

Le spectacle actuel, avec des animateurs irresponsables comme Pascal Praud qui conseillent de ne pas porter de masque, des allumées comme la Ghali de Marseille qui crée sont propre conseil scientifique, des maires qui critiquent la fermeture de certains commerces pour flatter quelques corporatismes, des animateurs télés qui médiatisent les plus cons de nos contemporains, ce spectacle me navre.  Je ne dois pas être le seul..

Macron parlera mercredi. Espérons qu'il calmera les esprits.

L. m'a invité dans ce joli restaurant dont le patron est un chineur de haut vol qui me bat largement. Belle ambiance alsacienne. 

jeudi 8 octobre 2020

Des souris et des rats à Strasbourg, suite...


Faisant suite à mon post d'hier, ça n'a vraiment pas tardé. 

Reçu ce matin un mail du locataire du studio que je loue en ville au 5e étage d'un immeuble : "Je vous écris pour vous signaler l'apparition d'au moins une souris dans l'appartement . Ce cas a également été constaté chez des voisins. Je vous contacte ainsi pour savoir quelles mesures/actions doivent être prises." 

C'est la première fois que ça m'arrive en trente ans... 

Courriel au syndic, réponse au locataire en lui conseillant d'acheter du blé empoisonné, et courriel à la maire de Strasbourg :  "Mon locataire vient de me signaler la présence de souris dans son appartement et les appartements voisin au 5e étage de son immeuble au ...... 
Je vous demande de procéder aux traitements nécessaires pour éliminer ces animaux nuisibles dans les installations qui appartiennent à la ville.. 
Sans cette intervention les traitements entrepris dans l'immeuble ne serviront à rien. 
Je veux vous rappeler que ces rongeurs sont les vecteurs de maladies graves comme la leptospirose (parfois appelée “maladie du rat”), la salmonellose, la fièvre d'Haverhill^ (fièvre par morsure de rat), la tularémie, la méningite, des ténias* (dits “vers solitaires”), la jaunisse infectieuse* (ou ictère infectieux)., et d'autres...
Signature.."

Les écologistes, c'est vraiment gratiné...