mardi 23 février 2021

Messes en temps de pandémie

J'essaie, comme beaucoup, d'obtenir un RDV pour me faire vacciner, mais c'est pour l'instant impossible. Disons pas avant un mois, ou davantage.. Il va falloir vivre dangereusement en attendant..

Les variants progressent, mais  particulièrement là où les gens se relâchent comme à Dunkerque ou Nice, croyant que c'est fini.  Ben non, ce n'est pas près d'être terminé !

J'ai vu ce matin, ( devinez sur quelle chaîne ! ),  le maire LR  d'Orléans sauter sur sa chaise comme un cabri en disant le vaccin, le vaccin, le vaccin, s'étonnant presque qu'un esclave se prosternant à ses pieds ne lui offre pas les précieux flacons sur un plateau d'argent, ignorant toutes ces histoires de brevets, de propriété intellectuelle, de droits du commerce, de relations internationales, de concurrence, de marché, d'innovation, de capacité de production, d'adaptation d'usines, d'approvisionnement, de matières premières, de logistique, de personnels, pour avoir l'air fâché finalement, certainement parce que Macron, Castex et Véran ne se présentaient pas à lui en chemise, la corde au cou pour être pendus en punition de tant d'incompétence...

J'adore ces opposants systématiques. Si on leur donnait un marteau et un clou ils n'arriveraient même pas à l'enfoncer, mais là, dans cette pandémie où l'on vit sur le fil, ils ont des réponses à tout et ont toutes les solutions comme Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé et toujours médecin, quelque peu raoultien, qui fait une proposition géniale à laquelle personne n'aurait pensé sans lui.  Ancien maire de Lourdes, il ferait bien de lancer immédiatement un appel à la Vierge Marie pour qu'elle l'aide à réussir ce challenge.



Il m'a donné l'idée de chercher sur internet et j'ai pu vérifier que l' Eglise avait fait son boulot et qu'elle célébrait régulièrement des messes pour lutter contre la pandémie selon un décret   pris en ce sens par les autorités compétentes le 30 mars 2020, comme on peut le lire ci-dessous :

"En ces jours, où le monde entier est gravement touché par le virus Covid-19, de nombreuses demandes ont été envoyées à ce Dicastère pour pouvoir célébrer une messe spécifique pour implorer de Dieu la fin de cette pandémie. Par conséquent, cette Congrégation, en vertu des facultés accordées par le Souverain Pontife FRANÇOIS, permet que la Messe en temps de pandémie puisse être célébrée tous les jours, sauf aux solennités, aux Dimanche de l’Avent, du Carême et du Temps Pascal, pendant l’octave de Pâques, le 2 novembre, le Mercredi des cendres et pendant la Semaine Sainte (cf. Présentation Générale du Missel Romain n. 374), tant que durera la pandémie. 
On trouvera en pièce jointe le formulaire de la Messe.
Nonobstant toute chose contraire. 
De la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, le 30 mars 2020. 
 Robert Card. Sarah Préfet 
 Arthur Roche Archevêque Secrétaire."

Il n'y a plus qu'à attendre que ces prières fassent effet...

vendredi 19 février 2021

News

Viens de renter au Sanctuaire après un passage en l'Île pour un très court séjour.. 

Lundi.  Le volet roulant était sorti de ses glissières, suite aux tempêtes de l'hiver. La même aventure m'est arrivée l'année dernière. Pas évident de le remettre à sa place. 

Autre mésaventure, l'ordinateur  ne voulait plus se connecter à internet. Malgré  une réparation faite à distance par téléphone  avec G.  qui connait tout cela par cœur, la machine a très rapidement repris ses errances et je n'ai pratiquement pas pu m'en servir. Je voyage avec une tablette, mais ce n'est vraiment pas si pratique.

Visite  chez l'ophtalmo.  RAS

Mardi. Des courses  et un Emmaüs où je n'ai rien trouvé. La piste cyclable de fous a été démontée. Combien tout cela a-t-il coûté ?

Passé une heure avec P. qui supporte mal la solitude à laquelle nous condamne la situation sanitaire. RDV au phare pour être en plein vent et ne pas risquer la moindre contamination. 

Mercredi.  Beau temps. Petit tour en front de mer. Beaucoup de monde sur la plage. Achat de caramels pour un autre P.  Vu l'ambiance vacances et la douceur printanière me suis offert  une glace.

Arrivée de ma fille à dix heures du soir.

Jeudi. Nous avons géré nos affaires et aprè sommes allés manger chez mon frère. Repas dehors. Ensuite grande promenade dans les collines en bord de mer. Je suis passé à l'endroit où est née ma grand-mère en 1896 dans une petite maison qui a été emportée par un raz de marée en 1924. Odeurs de marée basse..

Vendredi. Retour

Avant cela, ai passé deux jours chez les petits où  tout a l'air d'aller au mieux.

Je suis allé rendre une visite à mon ex épouse en compagnie de mon fils. Elle se plaint, comme tout le monde, de l'enfermement qu'on se doit d'observer pour éviter toute rencontre avec le virus.

Les petits étaient à fond comme d 'habitude.  J'ai vu les dessins de l'adolescente qui s'inspirent  grandement de mangas japonais avec des traits très  précis et nets.

A ma question " en combien de temps la terre fait-elle un tour sur elle-même ?" le petit m'a donné instantanément la bonne réponse, alors que sa sœur est tombée dans le piège. "Si tu crois tromper un abonné à Sciences et vie junior !" a remarqué mon fils...

Ses parents lui achètent maintenant des petits circuits électroniques à monter et à programmer.  Son père vient à la rescousse quand c'est nécessaire. 

Pour son anniversaire qui arrive bientôt  il a demandé un jeu de gravité qui consiste à créer des circuits sur lesquels roulent une ou plusieurs billes. Je ne savais pas que des fabricants s'étaient lancé dans de tels concepts.

Pour profiter du vent une sortie cerf-volant sur un terrain de foot désert où le père et le fils se sont éclatés.

Il poursuit le piano, plutôt en dilettante,  mais la faculté qu'il a de bien se concentrer lui permet de faire des progrès et de jouer plus en finesse....  

Un rituel bricolage également m'attendait,  installer  une porte dans un abri de jardin. Un travail collectif  grand père,  père  et fils..  Il ne manquait que le Saint Esprit...


jeudi 11 février 2021

News


Tout le monde subit la crise sanitaire d'une manière ou d'une autre. L'enfermement, la distanciation  sont évidemment déprimants et les perspectives épidémiques avec les nouveaux variants ne sont pas là pour nous remonter le moral. 

C'est un peu pour échapper à cette vie grise que je vais  aller voir là bas si j'y suis sans attendre la vaccination qui aura lieu je ne sais pas trop quand.  Je pense que ce tour me fera le plus grand bien.

Un test PCR  avant d'entreprendre mon voyage m'a fait mettre le nez dehors hier matin. Dix centimètre de neige et un petit vent frisquet, mais je n'allais pas me laisser impressionner par si peu.. 

C'est pire aujourd'hui. Température en début d'après midi moins quatre en dépit du magnifique soleil qui a l'air de ne servir à rien et là, franchement j'ai renoncé à aller me geler à faire la queue pour ne rien trouver.. Dire que là bas en bas il fait  quinze ou seize degrés...

L'orchidée vient de refaire une fleur.  

Un dernier objet en ivoire.  Je vous épargne les crucifix...

mardi 9 février 2021

Série

Je suis tombé par hasard, jeudi dernier, sur la série "En thérapie" qui diffusait son premier épisode sur Arte. J'ai bien aimé en me disant même que c'était du top.

Donc ce soir-là, cinq épisodes à l'action minimaliste montrant simplement les séances entre un  thérapeute et ses thérapés  ( faut-il inventer ce mot ? ), sachant que dans le dernier épisode les rôles s'inversent, mais pas que, dont des règlements de compte, des non dits, des prises de pouvoir, des jeux de séduction ...

Les dialogues sont éminemment crédibles, peut-être légèrement atténués et simplifiés par rapport au monde réel et à la lenteur où vont les cures, et il est possible qu'ils soient en partie des transcriptions de vraies séances qui auraient été enregistrées..  La gestuelle et la mimique des acteurs est très convaincante et éclaire parfaitement les dialogues. Une plongée dans les profondeurs de l'humain.

G. est passé hier.  Je lui ai, bien entendu, parlé de cette série, et en cherchant sur le net pour lui en dire plus, j'ai vu qu'il y avait 35 épisodes. Je me demande si les cinq prochains  vont prendre la suite des cinq premiers, ou bien si nous serons embarqués dans d'autres vies.  

Je l'ai recommandée aussi à M. et je vais le faire avec L. qui me semble, par contre,  un peu imperméable à ce genre de choses..

Cette série sera peut-être l'occasion pour eux d'en savoir un peu plus sur eux-mêmes, s'ils la regardent, comme je vais bien évidemment en apprendre sur moi..

samedi 6 février 2021

Egarés, naufragés

Je prépare un voyage. J'attends l'accord de mon fils sur les dates et  j'en profiterai pour faire un saut chez l'ophtalmo .  Ça sera court, J'irai aussi manger chez mon frère, essaierai de voir  P. et ensuite ma fille me fera une petite visite et restera une semaine là bas après mon retour, histoire d'échapper à la  grisaille et de voir enfin du bleu s'il veut bien se montrer en l'Île...  J'aurai ainsi visité  enfants, petits enfants, famille, ami, soignant en espérant que tout se passera bien avec ce maudit virus...

Sable du Sahara aujourd'hui, c'était de l'ocre partout ici dans le ciel et sur la terre, une invasion que Marine Le Pen empêchera si elle est élue en 2022....

Le monde médical poursuit ses dérives affligeantes et certains d'entre-eux parlent de  "sang et de larmes"  tandis que d'autres  nous  annoncent une situation "terrorisante". Les chiffres indiquent pourtant un plateau épidémique, certes haut, mais en très légère décroissance, ce qui laisse espérer un non confinement. Ce Covid aura révélé bien des égarés... 

Face à ce virus qui peut aussi bien disparaître d'un moment à l'autre ( il ne faut pas rêver )  ou redoubler d’agressivité, on doit gérer au jour le jour, sans état d'âme, pragmatiquement, quand même aidé par les résultats des analyses diverses et variées, allant de la présence du virus dans les eaux usées à l'analyse de son génome pour suivre ses nombreuses mutations, tout cela mouliné par divers algorithmes dont les épidémiologistes et les mathématiciens ont le secret.

Je suis tout aussi  effaré d'entendre nos grandes âmes en tous genres se pencher sur le sort des vieux, comme ce Moix qui déclare  . "A 84 ans on a le droit de mourir où alors si on ose pas mourir à 84 ans c'est que l'on a raté sa vie"!

Je ne vais pas atteindre mon point Godwin et commenter cette belle réflexion davantage, mais en ces circonstances d'autres n'auraient pas hésité et auraient tué les vieux pour régler le problème..

Un petit dessin pour bien comprendre le concept...



Autre grande âme, BHL qui "pense qu'on a un mauvais ministre de la Santé, Olivier Véran, qui n'a pas l'intelligence de la situation".  Bien entendu j'imagine que BHL l'a en tant que penseur extralucide interplanétairement encensé. Le pauvre ! Encore un naufragé du Covid..! 


mercredi 3 février 2021

Mercredi

 Ma fille m'a convaincu qu'il serait utile que je m'extirpe de mon canapé et que je marche un peu.  Elle s'est fixée comme règle de faire au moins 6000 pas par jour. C'est ce que je faisais au cours du premier confinement, mais j'étais alors au bord de la mer et pas en zone urbaine comme maintenant. Il n'en reste pas moins que j'ai un petit circuit assez proche  où je peux voir parfois des hérons, des ragondins, des colverts, des poules d'eau ou des cygnes et qui me fait marcher dans les 2500 pas.

Dimanche, donc, je faisais mon petit exercice hygiénique quand j'ai vu plus loin une bande de jeunes. Et puis d'un seul coup des grands gestes et des bruits d'impacts. J'ai tout de suite compris qu'ils venaient de lancer des pavés sur une voiture en stationnement. Ils se sont barrés en courant et j'ai pu constater les dégâts, pare-brise et rétroviseur cassés.   Ils étaient trop loin pour que je puisse donner des détails, mais voilà les loisirs de la racaille... Avec de tels jeunes, la France se prépare un bel avenir...

Je pensais faire un voyage vers le sud, mais d'ici 15 jours l'émergence des variants va accélérer l'épidémie  et donc je risque d'avoir un voyage compliqué s'il faut reconfiner.  Si près du vaccin en plus...

Le Sénat vient de refuser le droit  à la procréation assistée pour les lesbiennes. Chambre on ne peut plus ringarde à l'image de son président, l'homme aux 58 feuillets et aux 46 tests PCR... 

Il pleut...


samedi 30 janvier 2021

Samedi...

 

Pour l'instant pas de confinement, juste un renforcement des mesures déjà prises. C'est à nous, les citoyens, de les accompagner par notre civisme pour qu'elles réussissent...

Instantanément ces mesures ont été critiquées par les oppositions et nos médias de pacotille. Je n'ai même plus besoin de les regarder pour savoir qu'on dira du mal de Macron et de Castex, la palme revenant certainement à CNEWS qui travaille pour Marine Le Pen.

Des abrutis de l'extrême gauche ont manifesté à Paris aujourd'hui sans gestes barrières. Un cluster en vue. Quant à dire pourquoi ces crétins ont manifesté, j'espère qu'ils le savent, mais ce n'est même pas sûr...

Le journal de l'insoumission vient d'apparaître en kiosques, une pâle copie de ce qui se fait à Pyongyang. 

Je n'ai pas dit un seul mot de l'affaire Duhamel, tandis que d'autres la remettent sans cesse sur le tapis pour nous signifier, sans doute, qu'ils n'ont jamais péché.  Le Christ a jugé ces grandes âmes en leur suggérant de jeter la première pierre. Je partage tout à fait cette approche réaliste des hommes qu'avait ce visionnaire et je vais en rester là estimant qu'il y a eu assez de souffrances comme cela et que ce n'est pas à nous, les quidams quelconques, d'en rajouter... 

Reste la difficulté de légiférer sur la notion de consentement de mineur.  Un de mes arrières grands-pères avait 52  ans et sa femme avait 14 ans quand  mon grand-père est né. Alors que fait-on ?  On met  le coupable en prison ?  On régularise ?  On jette l’opprobre sur la famille ? On bannit, on exile ?  Les grandes âmes ont certainement les réponses...

mercredi 27 janvier 2021

Bluettes

Ce matin une heure et demie de queue avant d'entrer aux Emmas à 9 heures.  Il s'est mis à neiger, mais ça m'a fait faire  mon sport du jour et mon piétinement m'a valu 1246 pas sur le compteur ad hoc.

Mais pas de chance, après une si longue attente je n'ai strictement rien trouvé d'intéressant et je suis rentré bredouille sous les flocons...

J'ai téléphoné à mon fils hier pour avoir des nouvelles de là bas. Un copain du petit lui a joué la lettre à Elise et il s'est décidé à  l'apprendre à son tour. Son père lui a trouvé la partition sur le net et ce que j'en ai entendu est plutôt bien enlevé. Je suis très content qu'il poursuive le piano. Quand il sera adulte il trouvera à travers la musique le moyen de charmer son entourage ou bien l'occasion de se retirer du monde pour se recroqueviller sur lui-même.

 La petite dessine beaucoup,  et bien m'a dit ma fille, ce que je ne savais pas. Elle se passionne pour des récits de jeunes de son âge qu'elle trouve sur le net. Elle en écrit peut-être. Les deux lisent beaucoup également. Ce sont des enfants  créatifs et curieux..

Je pense qu'on sera reconfinés la semaine prochaine de sorte que je vais devoir attendre encore un peu avant de passer les voir... Il me tarde, depuis le mois de septembre..

Ce variant anglais se répand vite et fait craindre un  emballement épidémique. Nous verrons bien ce que va décider Macron. Je lui fais confiance..

J'ai appelé un ami qui a mon âge, mais qui est diabétique et quelque peu enveloppé. Je pensais qu'il allait être vacciné maintenant, mais il doit attendre tout comme moi. 

Des problèmes dans la livraison des vaccins. C'est la ruée mondiale et Big Pharma se laisse aller à ses penchants...

lundi 25 janvier 2021

Attendre...

 

Il me semble inéluctable qu'on soit reconfiné. Bien que le couvre-feu limite les contaminations, l'arrivée du variant anglais change la donne et va faire émerger une épidémie dans l'épidémie.

S'il y a des fortes chances que les vaccins soient efficaces contre ces variants, anglais, sud africain et brésilien, la vitesse de vaccination est freinée par la vitesse de production de ces produits hautement sophistiqués qui sont réclamés par le monde entier.

Au niveau d'éventuels traitements les Canadiens ont signalé un effet bénéfique de la colchicine dans un essai qui laisse planer des doutes, le colchique étant une plante toxique, voire mortelle même à faible dose. 

Ainsi donc il faut s'armer de patience et attendre que les personnes les plus fragiles soient vaccinées avant de commencer à revenir au monde d'avant.

J'ai calculé mon temps de queue sur ce site et au rythme actuel j'aurai mes chances d'être vacciné entre le  27/04/2021 et le 24/06/2021, sachant qu'il y a entre 6 524 000 et 10 668 000 personnes devant moi dans la file pour recevoir un vaccin en France.  Deuxième dose entre le 18/05 et le 15/07/21.

Je lis çà et là que certains ne veulent plus être reconfinés et vont s'y opposer par tous les moyens, et j'imagine que des politiques inconscients les soutiennent. Je n'ai pas regardé les chaînes d'info, habituels déversoirs des haines collectives  et du vomi dont ils veulent qu'on s'asperge les uns les autres. Qu'ont-elles répandu de pourri ce matin ?

La seule chose que je sais, je le redis, c'est qu'il faut attendre et être patient.  La délivrance arrive....

samedi 23 janvier 2021

Engelures

 

Au téléphone tout à l'heure j'ai discuté un long moment avec ma fille qui vient d'avoir des engelures aux doigts de pieds pour la troisième fois, la première fois c'était en avril.

Elle a fait des tests PCR et  sérologiques qui se sont révélés négatifs. Son médecin lui fait faire actuellement des analyses poussées et complexes pour essayer d'en identifier la cause tout en reconnaissant que c'était le première fois qu'il voyait ce cas dans sa carrière et qu'il avait quelques patients qui présentaient les mêmes symptômes.

Il lui a indiqué qu'il était aussi fort possible, sinon probable, qu'elle ait une mutation génétique  créant une immunité innée particulièrement efficace ; une hypothèse confortée par le fait que des engelures sont observées dans certains troubles immunitaires génétiques, notamment dans certaines interféronopathies, maladies où des médiateurs clé de l’immunité innée, les interférons (IFN) de type I, sont surexprimés.

"Ces lésions cutanées pourraient donc illustrer une sur-réaction de l’immunité innée, liée à des variations génétiques associés à l’activité des médiateurs de celle-ci. Selon le Pr Thierry Passeron, directeur de cette étude, ces atteintes signeraient une infection par le SARS-CoV-2 « déjà terminée dans la majorité des cas ; les patients concernés ont éliminé le virus efficacement et rapidement après leur infection »".

J'ai interprété ces trois séquences d'engelures en lui suggérant qu'elle avait déjà été trois fois en contact avec le virus et qu'elle devait s'attendre à en avoir d'autres suivant ses contaminations...

Ce virus, que j'ai qualifié de satanique dans la conversation, n'a pas fini de nous étonner...

vendredi 22 janvier 2021

Trumpisme

Une sorte de quiétude a envahi le monde depuis que Trump n'est plus président. Il a dit qu'il reviendrait d'une manière ou d'une autre, mais je n'y crois pas, tant Biden a déjà marqué sa différence, avec son calme et sa détermination et pour le moment le monde s'en porte mieux. Ces jours tranquilles et fructueux ne donnent pas envie de revenir dans les foucades de ce déséquilibré de Trump qui ne va garder autour de lui que des faibles d'esprit. et des voyous..

Chez nous en France,   la racaille insoumise ou nationale, et même les  Socialistes et les Républicains s'allient pour essayer de nous convaincre que notre pays est le pays le plus nul du monde et qu'on y traite la pandémie en dessous de tout. Je crois parfois me retrouver en Chine ou au Venezuela et entendre la propagande de là bas dire que la France c'est pourri et qu'il ne faut surtout pas avoir envie d'y aller y vivre. 

Je ressens une forme de décalage entre le monde réel, c'est à dire tel qu'il est,  pandémique, relativement effrayant et les efforts de certains pour rendre la situation encore plus difficile en essayant de remonter les Français les uns contre les autres. On a besoin de consensus pour lutter contre ce virus et ces  inconscients font tout pour nous désunir, nous épuiser en vaines querelles.

L'ère Trump nous semble déjà très loin, alors qu'il n'y a que deux jours que Biden a insufflé une logique nouvelle à travers le regard qu'il porte sur le monde. De la même manière que là bas, le bon sens de Macron, sa jeunesse  et le talent qu'il déploie dans la lutte contre cette pandémie,  renvoie ses opposants dans un autre monde, un monde ringard,  un monde  de procureurs de chiffon, de journaleux de pacotille, de merdiques sans talent,  pour résumer les renvoie dans un monde trumpique. Le trumpisme sévit encore chez nous, mais il est en train de s'effondrer...

La vaccination a pris maintenant son rythme de croisière et les gens veulent être vaccinés. Reste que des variants du virus viennent aggraver la situation qui est déjà assez dramatique comme ça...

mardi 19 janvier 2021

Des complotistes


Dans ces temps d'incertitude les complotistes sont à fond la caisse . 

Pour ne reprendre que les affirmations d'un de ceux-là qui me tweete, mais bloque mes commentaires sur son blog, il nous apprend successivement :  "@renepaulhenry 45 jours d'immunité. Ça va être compliqué de piquouser les Français tous les 45 jours. Pour le vaccin, c'est terminé. Revenons aux traitements qui marchent. Je te fiche mon billet que tu vas retrouver très bientôt des vertus à l'#hydroxychloroquine.". 

Il insiste " Depuis le début, les spécialistes expliquent l'échouage de la vaccination par rapport à un virus non immunisant. Depuis le début, Raoult et bien d'autres parlent de la nécessité de soigner, de traiter les gens. Le vaccin est une fausse piste. "

Il conclut " Je vais arrêter là. On ne peut vacciner face à une maladie non immunisante. C'est ce que disaient Raoult et bien d'autres dès le départ. Nous avons perdu collectivement beaucoup de temps dans la recherche de traitements. Beaucoup de gens vont mourir. Hélas. Par bêtise."

Nous voilà prévenu par ce "pseudo-sachant": le "professeur" Raoult a tout annoncé, le vaccin ne marchera pas et seule l'hydroxychloroquine nous sauvera...

Il est battu à plates coutures, car il y a plus fort. Une certaine  " professeur" Doleres Cahill, généticienne et immunologue à l’Université de Dublin, nous annonce l’Apocalypse :  "après quelques mois les anticorps de notre organisme peuvent s’attaquer à nos organes qui fabriquent des protéines virales grâce à l’ARNm des vaccins. Les anticorps qui réagiront à la présence de nouveaux coronavirus et à ses protéines externes vont s’activer en repérant cette protéine et ils vont en trouver dans vos organes car avec l’ARNm des vaccins, votre corps en synthétise ! Donc les anticorps vont s’attaquer à tous les organes qui ont cette protéine et détruire vos organes vous conduisant à la mort ! Mort qui sera attribuée au Covid alors que c’est une conséquence du vaccin !"

En gros, elle prédit la mort de tous ceux que se feront vacciner à l'ARN messager....  Les anti-vaccin vont adorer ça, elle va avoir droit à son cierge comme le "professeur" Raoult...

Pour le reste les télés d'info se chargent de répandre le doute dans l'opinion. Morandini se lance maintenant dans la corruption de majeurs en essayant de manipuler le brave peuple.  Il est vrai que la campagne de vaccination semble se résumer à remplir des congélateurs  de vaccin  alors qu'il serait bien plus en sécurité injecté dans les épaules des gens... Mais vaincre la bureaucratie, les préavis de gréve de la CGT,  les  droits de retrait, les plaintes des uns et des autres, les féodalités locales, demande du temps et de la patience...  Et puis, si c'est pour mourir, j'imagine dans d'atroces souffrances, comme l'annonce la Dolores Cahill, on a bien le temps de se faire vacciner..  

Ceci dit, il faudrait quand même aller plus vite pour vacciner. Comme beaucoup d'autres, je suis impatient


samedi 16 janvier 2021

Manaus


Une  mauvaise nouvelle nous vient de Manaus,  ville de 2,2  millions d'habitants isolée en plein cœur de l'Amazonie. 

La première vague meurtrière du printemps passée, les scientifiques avaient mené des études  sur la population de la ville, concluant  que les trois quarts de ses habitants présentaient des anticorps au virus et ils pensaient que les gens avaient atteint le seuil d'immunité collective qui allait  protéger tous les habitants de Manaus qui était regardé dès lors comme une sorte de laboratoire sur l'immunité collective. 

Malheureusement une deuxième vague tout aussi meurtrière que la première y est en cours en ce moment avec des scènes de chaos, des hôpitaux complètement débordés et des soignants désespérés, obligés de faire le tri entre les malades.

"La situation dans l'Amazonas et en particulier à Manaus s'est significativement dégradée ces deux dernières semaines", a déclaré vendredi le directeur chargé des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, au cours d'un point-presse. "Il est clair que si ça continue comme ça, nous allons voir une vague encore plus forte que la vague catastrophique d'avril-mai dans l'Amazonas, et en particulier à Manaus", a martelé le docteur.

Si les fêtes de fin d’année peuvent servir à expliquer la flambée actuelle, c’est sur le nouveau variant du coronavirus que les spécialistes ont les yeux rivés. Détecté justement dans l’État d’Amazonas, il est encore en cours d’analyse, mais des ressemblances avec les variants britanniques et sud-africains font craindre une plus grande contagiosité. Par précaution, le Royaume-Uni a déjà fermé son territoire à toute l’Amérique du Sud.

Cette situation à Manaus marque sans doute la fin des espoirs d'immunité collective pour toutes les populations. Sans immunité collective ceux qui refusent le vaccin finiront par attraper ce foutu virus qui continue de circuler, lequel peut se révéler très pathogène à tous les âges. On peut craindre aussi que certains variants qui apparaissent  échappent aux vaccins existants, ce que beaucoup redoutent...

L'année 2021 sera peut-être aussi pourrie que le fut 2020...


mercredi 13 janvier 2021

En attendant la suite..

 

Hier j'ai téléphoné à mon frère, et il était assez remonté contre les lenteurs de la vaccination, contre cette incapacité d'aller à la vitesse maximum en utilisant pleinement toutes les doses disponibles au lieu de les laisser traîner dans les congélateurs. Il m'a répété plusieurs fois que chaque jour de lenteur et de perdu faisait 300 morts de plus à inscrire au bilan d'un système qui ne sait pas gérer la problématique d'une vaccination de masse.

Je pense comme lui tout en faisant simplement remarquer que les 14 millions de doses de vaccin de la grippe ont été vendues et inoculées à l'automne dernier en deux à trois semaines seulement.  Pourquoi cette lenteur aujourd'hui ?

Nous avons bifurqué sur la prédominance des littéraires dans la vie politique et médiatique, lesquels, beaux parleurs, ont envahi la place, et  sur l'effondrement du niveau général en mathématiques et en sciences qui fait, par exemple, que peu savent ce qu'est une exponentielle, ce qui en cas d'une épidémie est une notion de base essentielle, et nous avons conclu que le délaissement des études scientifiques était une catastrophe pour la France  et annonçait son déclassement à venir... 

Nous nous sommes retrouvés d'accord sur l'essentiel comme souvent d'ailleurs. Sombres présages de deux frères qui vont dans quelques temps aller voir ailleurs s'ils y sont...

L. est venu manger ce midi. Ses premières journées de retraite se passent plutôt pas trop mal. A l'époque j'avais  déprimé pendant deux mois...


lundi 11 janvier 2021

Des nuls...

 

Je ne sais pas quoi dire tant le niveau de certains hommes politiques me semble faible, insignifiant, voire désolant  .

Florian Philippot, que Ces Niouses ressort souvent pour asseoir sa dérive vers l'extrême droite, vient de twitter : "Menace de reconfinement de #Marseille. Décidément la ville qui prend le plus cher depuis des mois... Comment ne pas y voir une volonté d’écraser et d’humilier jusqu’au bout le Pr Raoult ?!"   C'est un argument tellement nul que je n'y réponds même pas. 

François Hollande vient de trouver ça : «Le problème du macronisme, c'est qu'il n'y a pas de doctrine». Pour cet ancien président qui vieillit mal tout en coûtant  804 377 euros par an au contribuable, il faut une doctrine, c'est à dire, je suppose, un référentiel de textes théoriques écrits par quelques grands penseurs évaporés auxquels on peut se référer pour gouverner un pays.  Sans doctrine, pour ce grand endoctriné, on a des problèmes.  C'est sûr qu'avec le communisme on a de la doctrine, et les problèmes ils sont partis au Goulag. Et avec le socialisme, des problèmes ? 

Anne Hidalgo qui se lance déjà dans la course à la présidentielle  a déclaré que le débarquement de 44  aurait échoué s'il avait été organisé comme la vaccination.  Elle vient de se prendre une magistrale baffe en retour, ce matin sur Europe1, Gabriel Attal a répondu  : « Si le débarquement avait été géré comme les Vélibs, les bateaux n'auraient jamais quitté l'Amérique ».  Il a ajouté avec cruauté « Je suis assez surpris d’entendre des leçons de logistique de la part d’une élue qui n’a pas su gérer le Vélib’ et l’Autolib’ (...) alors même qu’il y a plus de fonctionnaires à la ville de Paris qu’à la commission européenne. »  La voilà rhabillée pour un moment...

Gérard Larcher, le directeur du Sénatorium, entre deux digestions, vient de déclarer "Au final, peu de choses auront été faites dans ce quinquennat" sauf que lorsque qu'il raconte qu'on écrit 58 pages de consignes et qu'on les donne à son père en lui demandant s'il veut bien se faire vacciner ou pas, là il trouve que Macron en fait trop, même si c'est un gros mensonge.  On attend la suite des aventures de Gérard, l'homme qui s'est  préparé à remplacer le président au cas où celui-ci mourrait du covid.

Jean-Christophe Cambadélis  se lance peut-être lui  aussi dans la course à la présidentielle de 2022 puisqu'il déclare avec audace et doctrine: «Sous le Général de Gaulle ou sous François Mitterrand, Olivier Véran ne serait plus ministre». Cambadélis étant médecin comme Véran, pourrait-il être ministre de la santé sous Emmanuel Macron ? Je m'interroge...

samedi 9 janvier 2021

Honnêtement...

 

Dans le fond on peut se dire qu'on a échappé au pire avec Trump, le pire étant l'usage de l'arme nucléaire, mais je ne suis pas certain que l'idée ne l'ait pas effleuré au moins une fois durant son mandat chaotique. 

Maintenant il est drôle de voir ce plus puissant de la Terre privé de ses réseaux sociaux habituels, dont il a usé et abusé, et réduit au silence. Son avenir me semble plus que morose.

Il reste que ce genre de mésaventure risque d'arriver à toutes les démocraties, le populisme le plus débile pouvant convaincre des électeurs pas très regardants et bas du front, d'autant qu'en France, par exemple, la télé d'info Ces Niouses joue délibérément cette carte, se positionne à l'extrême droite et excite les frustrations, les rancœurs, les jalousies pour atteindre je ne sais quel but...

A la lumière des événements américains, de notre crise des gilets jaunes, est-ce que la démocratie est en danger ?  On peut le craindre et d'autres, plus prolixes que moi, pourront en écrire des pages sur ce thème. 

Oui, la démocratie est un régime fragile qui nécessite un consensus quasi général, une adhésion à ses valeurs et à ses processus. Je ne reviendrai pas sur Mélenchon qui n'a jamais accepté sa défaite à la dernière présidentielle, sur ces agitateurs minoritaires qui pourrissent la vie des autres, sur ces réseaux sociaux vecteurs parfois de l’innommable, mais l'histoire nous rappelle que des minorités agissantes ont réussi à s'octroyer le pouvoir pour instaurer des dictatures..

Pour changer de sujet et revenir au Covid, on a assisté au naufrage en direct de Martin Blachier, médecin qui a par ailleurs juré le serment d’Hippocrate et qui a osé remarquer « Moi y’a quand même quelque chose qui me chiffonne, les premières doses de vaccin que vous recevez, vous les réservez aux EHPAD où honnêtement les gens attendent la mort ».

Honnêtement, cette sortie me fait froid dans le dos... 

vendredi 8 janvier 2021

De la farce...


Rioufol, journaleux au Figaro, omniprésent sur Ces Niouses, a qualifié "de farce" ce matin ce que je qualifiais hier d'apothéose de Trump. Je fais humblement remarquer à ce pitoyable qu'une farce à 5 morts mérite un autre mot pour être désignée même si on est un trumpiste pur et dur.

Juvin, le Républicain,  candidat à la candidature, omniprésent sur les plateaux télé, et accessoirement médecin, s'est fait prendre en flagrant délit de mensonge hier dans C à vous par Attal, porte parole du gouvernement. Comme cela il est rhabillé pour l'hiver.

Larcher, chasseur, goulu, opposant et accessoirement président du Sénat, nous a fait un mensonge en direct en déclarant que son père avait reçu 58 pages de texte pour donner son consentement éclairé, en tant que résident d'Ehpad,  - mais de qui se moque-t-on ma bonne dame - ,  ce qui est faux, son père en étant également le directeur....

Balkany. condamné à des années de prison, en liberté par grâce médicale, a été placé en garde à vue pour une nouvelle affaire ce matin...

Cette droite farceuse n'a pas fini de nous étonner...

Le FBI  a déclenché une enquête sur l'invasion du Capitole. Il est vrai qu'avec un bilan de 5 morts ça n'est certainement pas une farce, mais une tragédie. Déjà des arrestations. Ça ne rigole plus avec l'autre clown de Donald.  L’insurrection est un crime fédéral passible de 20 ans de prison. La reconnaissance faciale bat son plein. Ceux qui ont trouvé malin de faire des films vont le regretter.

Nos blacks blocs sont quand même plus malins..

jeudi 7 janvier 2021

L' apothéose !

 Trump termine son mandat en beauté. L'invasion du Capitole, qui a quand même causé la mort d'une personne, va entrer dans l'histoire des USA. Vu sous cet angle, il n'est pas près d'être oublié et il n'a pas raté sa sortie...

Il ruine du même coup les chances des siens pour les prochaines élections, à moins que Biden ne fasse n'importe quoi.

J'écrivais ceci en novembre 2016,

"J'attends donc des retours en arrière là-bas, des révoltes ethniques, des massacres comme l'Amérique en connait régulièrement, un appauvrissement des pauvres et au dessus de tout cela, nageant dans la béatitude, les allumés, les évangélistes, l'église catholique et les autres, nous seriner que le mal vient du Diable et que le bien vient de Dieu....

Le petit blanc va donc vivre quatre années de bonheur. Quatre années ? Disons deux sûres. Pour la suite, j'ai comme des doutes. Quand on fait tout le contraire de ce qu'il faudrait faire, partage, solidarité, redistribution, on ne peut qu'en récolter les conséquences : déstabilisation, exaspération, violence, appauvrissement collectif et, face à des résultats catastrophiques, il se pourrait que le mandat Trump se termine en cauchemar, même pour le petit blanc."

et ceci en janvier 2017 

"Demain le fric et la vulgarité vont faire leur entrée à la Maison Blanche. Certains disent que ça va devenir une maison de fous et qu'on pourra suivre les aventures de cet hôpital psychiatrique en direct. D'autres se réjouissent sur le brillant avenir des doreurs de meubles, de cadres, de boiseries car le milliardaire va en revoir toute la décoration intérieure. Le fait est qu'on ne sait pas du tout ce qui va sortir du cerveau de cet homme totalement imprévisible et inexpérimenté. Le plus probable, c'est qu'il va continuer à faire du fric et à s'enrichir tout en bouleversant la vie sur la planète entière avec des résultats qu'on ne peut pas encore imaginer.."

Je ne me suis pas beaucoup trompé....

L'inénarrable Pascal Praud sur CNEWS, la télé RN,  s'inquiète déjà des répercussions de ces événements sur les populistes en France. Pauvre chou, je compatis !

mardi 5 janvier 2021

300 morts de plus par jour qui passe...

Comme nous aurons des doses de vaccin fournies en quantité limitées,  la vaccination prendra un certain temps par la force des choses et oblige à vacciner les populations  les plus à risque en priorité. Il reste que le démarrage est plutôt raté, qu'il est important d''aller le plus vite possible, car chaque jour qui passe c'est 300 morts de plus au rythme actuel.

De là il est nécessaire de se débarrasser de tous les comités,  assemblées, associations,  échelons administratifs, conseilleurs en tous genres qui ne feront de complexifier les procédures, ajouter des étapes et au contraire il est urgent de faire au plus simple, au plus direct  et au plus efficace. Même si le mot vaccinodrome ne plait pas, je pense qu'il faut en passer par là pour faire une vaccination de masse à la vitesse de l'arrivée des doses de vaccin...

Dans ce sens la création de ce collectif de 35 citoyens tirés au sort pour juger de la stratégie vaccinale en remettant un rapport en juin est d'une connerie absolue démontrant dans quels miasmes  peut tomber le pourvoir quand il veut faire plaisir à tout le monde.

Il faut faire appel à des hommes d'action, des décideurs, des organisateurs et non à des furieux du dogmatisme ou à des politiques professionnels qui n'ont jamais été sur le terrain de leur vie. A cet égard les cinq ou six journées de procédure prévues pour recueillir le "consentement éclairé" coûtent près de 1500 morts supplémentaires. Je rêve !

L'Angleterre reconfine suite à l'arrivée d'un variant 50% plus contagieux et je ne doute pas qu'il est en train de se répandre en France. Il y a urgence, maintenant que le vaccin est disponible. Il faut vacciner, et vite !

dimanche 3 janvier 2021

Sur mon 21...

Mes tartes flambées n'étaient pas quelconques et se sont laissées manger. Puisque les restaurants sont fermés, il a bien fallu que je m'y remette et ce fut, comme souvent, un plaisir de cuisiner. 

Pas d'autre chose depuis qu'on a quitté cette funeste année 2020.  Je vis quasiment confiné, comme chaque hiver, ne sortant que peu..

Ma fille est repartie. Je compte voyager fin janvier et faire un tour dans le sud.

Couvre feu à 18 heures pour certains.. Nous y avons échappé.. Je n'ai pas regardé les chaînes d'info et je suppose qu'elles s'alimentent avec les retards de la vaccination en France faisant dire aux uns et aux autres tout le mal qu'ils pensent de leur pays. 

Je rêve de leur fournir un sujet complètement bidon, de l'alimenter opportunément et de faire retomber l'emballement médiatique au bout de quelques jours avec un tweet de cinq mots " je vous ai bien eu", mais n'étant rien ni personne , je n'ai aucune chance de m'octroyer ce petit plaisir.

Par contre je vais toujours sur twitter. J'y apprends par exemple que l'illustre moustachu stalinien Martinez a menacé de "mobiliser" ses troupes en janvier voulant poursuivre sa guerre contre la France, ou bien que l'illustre Ducon Gnangnan ne se fera pas vacciner, nous laissant espérer sa disparition prochaine, ou  qu'une fusillade a fait 4 blessés et un mort de 16 ans à Bordeaux, cette ville ressemblant de plus en plus à Marseille ou Grenoble, que deux soldats de l'opération Barkhane, auxquels je rends hommage, ont  été tués au Mali.

Voilà..