jeudi 9 novembre 2017

News

Un voisin a entrepris des travaux depuis deux jours, ce qui fait que le séjour est devenu très pénible. Je pars demain. Je n'ai plus que cette journée à vivre avec des bouchons d'oreille. Je pense que je vais être dans l'obligation d'aller me promener ce matin....

J'ai fait mon programme habituel. Et même plus, car j'ai repeint le plafond de la salle de bain qui avait subi un dégât des eaux. Un travail que je remettais depuis au moins deux ans. L'avantage d'attendre, c'est que tout a bien eu le temps de sécher...

Deux petites étapes au cours de mon voyage retour : chez mes petits enfants et à Paris. Ensuite j'aurais tout le loisir d'aller admirer le grand sapin de Noël haut de plus de 30 mètres au Chriskindelmärik. Cette année, ça sera le troisième: le premier a cassé, le second qui a été érigé il y a quelques jours avait le tronc fendu sur la hauteur. On est en quête du troisième. Quand tout va bien cette opération coûte plus de 150 000 euros : abattage en forêt vosgienne, chargement, transport en convoi spécial de nuit je suppose, érection à la grue géante, décoration, dépose, évacuation, remise des lieux en l'état.... Je pense que  le sapin de Noël millésime 2017 coûtera plus de 300 000 euros.
Ça me fait souvenir du bourdon de la cathédrale de Bayonne qu'on a installé en 2003 à grand frais, pour 250 000 euros, si ma mémoire est exacte,  histoire d'avoir une note do dièse qu'on ne fait sonner qu'à de rares occasions...  Offert par la municipalité et par l'Etat...

Gaspiller c'est tout un art.... J'en connais qui sont spécialistes...

J'ai peut-être aussi gaspillé hier, mais j'ai acheté ce magnifique vase japonais dont je dirais que c'est un Satsuma de la période Meiji entre 1880 et 1890..  Les motifs de cette époque japonisante ont largement inspiré Klimt..



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire