mardi 25 février 2014

Gâteries pour lesbiennes...

Une révolution en marche en Ukraine. Des jeux olympiques  terminés et comme d'habitude des tas d'équipements qui ne serviront plus à rien et des dettes à rembourser. Je sens que l'est de l'Europe est un peu déstabilisé du coup. Comme Poutine ne  laissera pas faire,  on n'a pas fini d'en parler...

 En France la nouvelle d'hier c'était la sortie du guide Michelin et les nouveaux restaurants étoilés. C'est à ça qu'on se rend compte qu'on a atteint un certain niveau de satiété et que ça ne va pas si mal que cela ici...

Sauf qu'il nous faut rester vigilant pour défendre nos acquis. Des refoulés de toute sorte essaient  de pourrir notre vie  sur terre et y parviennent parfois suite à "une montée générale d’activisme dans le sens d’une censure des mœurs, portée par des associations d’extrême droite dans le domaine de la culture, en phase avec la mobilisation réactionnaire initiée par le refus du mariage gay et qui s’est depuis largement étendue"... Même désavoués par les 90% de catholiques qui sont en faveur de l'avortement, sondage qui a dû en glacer plus d'un à l'extrême droite et chez les intégristes, ils sont très actifs, surestiment leur nombre, invoquent le soutien de Dieu lui-même, adoubement suprême qui les ramène au temps des croisades... Des allumés, des illuminés...

La sournoise théorie du genre est partout. J'ai vu ce gâteau dans la vitrine d'une pâtisserie ce midi. Je demande à la patronne ce que c'est, et elle me détaille toutes les bonnes choses qu'il y a dedans. Et je lui réponds alors que c'est un gâteau pour lesbiennes. Elle ne comprend pas. Je lui dit que Sapho était une déesse grecque ou une poétesse de l'antiquité et qu'elle a donné le mot saphisme. Toujours le même vide dans son regard.. Mon commensal lui fait remarquer  que son gâteau a en plus une forme qui ne laisse aucun doute, mais elle ne réagit toujours pas... Je finis par prendre une photo et lui disant qu'elle serait sur internet ce soir.. Voilà qui est fait...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire