vendredi 16 octobre 2015

Des allumeurs de réverbères.....

Cinq salariés d'Air France viennent d'être mis à pied sans solde après leur mise en examen pour des « faits de violences en réunion ayant entraîné une incapacité temporaire de travail n’excédant pas huit jours ».
L'ultra-gauche et une partie de la gauche vont continuer à hurler et Mélenchon nous fera son cirque habituel en appelant à recommencer les violences et à je ne sais quoi encore, en bon conseilleur non payeur qu'il est...  Mélenchon, lui, ne risque rien.  Mélenchon continuera de toucher ses indemnités de député tous les mois, dans les 6000 euros net, et j'aimerais bien connaître sa situation patrimoniale.... Je cherche sur internet  et je trouve « Le candidat du Front de Gauche est à la tête d’un patrimoine évalué à 760 000 euros. Il est propriétaire de sa résidence principale, un appartement de 76 mètres carrés près de la gare de l’Est, à Paris, d’une valeur estimée à 470 000 euros d’après Paris-Match. Il possède aussi une résidence secondaire de 150 mètres carrés dans le Loiret estimée à 250 000 euros. ». Il est blindé de thunes le Mélenchon, il peut envoyer les autres au casse-pipe....

Je pense que le coup d'arrêt à la violence qui vient d'être donné par ces mises en examen et ces mises à pied est salutaire. Les images de ces cadres qui ont dû escalader une grille, leurs vêtements arrachés, ont fait le tour du monde, ont donné une piètre idée de la France et ont découragé plus d'un investisseur à venir risquer de l'argent chez nous.... Après les gens du voyage qui ont coupé l'autoroute du nord il y a un mois, les forains qui ont bloqué Rouen avant-hier, dont aucun n'a été ou ne sera poursuivi, il serait temps que cessent ces débordements de tous ordres qui commencent franchement à m'exaspérer, d'autant qu'ils ne sont pas sanctionnés.

Quoiqu'on puisse en penser, notre société avancée a besoin d'ordre, d'efficacité et doit évoluer en permanence pour générer des richesses dont la majeure partie, plus de 50% dans notre pays, est redistribuée à tous.... Supprimer cet ordre social accablerait en premier lieu tous ceux qui sont les bénéficiaires de cette redistribution..

Si l'ultra-gauche était au pouvoir, puisqu'elle soutient sans retenue ces gens qui s'en sont pris physiquement à d'autres gens, nous aurions alors un monde de batailles de rues, de droit du plus fort, d'exactions en tout genre, de pillages, de violence...

Je compatis au drame que vivent ceux qui sont touchés par des restructurations d'entreprises. L'état providence  en amorti le choc par des aides, des formations et des allocations,  et c'est très bien... Mais au nom de ces drames doit-on empêcher une société d'évoluer ? Non. C'est un mouvement perpétuel, des entreprises naissent et meurent et entretemps elles doivent s'adapter en permanence à leur environnement.

J'imagine que les allumeurs de réverbères ont vécu un véritable drame au moment de l'arrivée de l'électricité. Devait-on conserver l'éclairage au gaz dans nos villes pour maintenir l'emploi, alors qu'avec l'électricité il n'y avait plus qu'un interrupteur à tourner? Si l'on pose cette question à la CGT, ou à Mélenchon, il se peut qu'ils répondent oui.....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire