mardi 22 octobre 2019

Fatigué

Je n'ai pas envie de parler du voile, du droit de retrait et du Brexit, mais pourtant ce sont ces bâchées qui font le lit de l'islamisme, mais pourtant ce sont ces syndicats qui empêchent toute évolution de la société et par là, moins de privilèges et plus de justice, mais pourtant c'est ce peuple qui a peur de sa folie d'avoir voté contre l' Europe. Non, je n'ai pas envie de disserter sur ces sujets. Les lignes qu'on pourra écrire là dessus seront vaines et ne calmeront pas les extrémistes en tous genres qui pourrissent nos vies
Je plains juste ceux, qui étant aux affaires, veulent maintenir le vivre ensemble, veulent préserver l'avenir et veulent défendre la paix. Ils doivent se demander, en se réveillant chaque matin, ce que les insensés vont encore trouver à gémir.

Il me reste quelques valeurs sûres sur lesquelles m'appuyer: la famille, quelques amis et les objets qui, au fil du temps, m'ont appris qu'ils avaient une âme.

Ainsi ce beau crucifix 19e qui vient de faire son entrée au  Sanctuaire, s'ajoutant à la trentaine ou quarantaine que j'ai déjà, ce qui, pour un athée, n'est pas si mal..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire