jeudi 9 septembre 2021

Le tapuscrit retrouvé.

J'ai aimé écrire "le tapuscrit retrouvé", un livre qui m'a trotté dans la tête. Un plaisir assez étrange parce que les choses ne sont pas aussi simples et évidentes qu'on peut l'imaginer et qu'elles demandent en fait pas mal de travail. Mais la satisfaction est là, il est édité, il est en vente.

Qu'est-ce qu'il vaut, ce roman ?  Et bien, j'ai fait de mon mieux en espérant qu'il soit excellent et qu'il plaise à un maximum de lecteurs..... 

Je l'ai testé sur quatre proches. L'un n'a pas accroché, le philosophe m'a dit que c'était pas mal et m'a encouragé à publier, mon gendre m'a dit que c'était bien, et G a aimé. L'éditeur, manifestement, a aimé lui aussi...

Voilà. "Le tapuscrit retrouvé" c'est un songe, c'est une fable, c'est un conte, c'est une méditation sur l'autre et notre vaste monde, c'est une aventure quelque peu autobiographique que j'ai qualifiée d'énorme, de pathétique, de prophétique, de surprenante et de tragique  sur un thème forcément déjà  exploré que j'ai, évidemment, traité à ma manière..

Il est garanti à 99,99% sans sexe, peut être lu par des pré-adolescents et vous saurez comment j'ai pu devenir marquis des mobylettes.

Un court extrait :

« J'ai scruté les flots et j'ai cru apercevoir un point blanc vers l'horizon. Qu'était-ce ? Mais la nuit est rapidement arrivée : je l'ai perdu de vue. Je suis resté sur mon banc tandis que la brise se calmait. Au pied de la falaise, la mer chantait toujours son éternel opéra. Le vent finit par tomber complètement et sur la voûte du ciel je pus voir par intermittence le dernier quartier de la lune au milieu des étoiles quand les nuages me faisaient la grâce de s'écarter un peu. Ce qui m'a manqué à ce moment-là, ce sont les quatre rayons du phare de Biarritz qui découpaient chaque nuit le ciel dans leur rotation régulière et les scintillements des lumières de la côte qui traçaient la ligne qui séparait la terre de la mer : le monde n'était plus, et je n'étais plus guère... Mais l'océan et ses espérances étaient toujours là. »

On peut l'acheter sur Amazon, au Lys Bleu, chez Decitre, à la Fnac, chez Cultura, chez Lireka et  même ailleurs...

Je l'ai illustré par un de mes tableaux...     

Je vous souhaite de passer un bon moment à la lecture de ma surprenante et pathétique  odyssée...

1 commentaire: