jeudi 12 décembre 2013

Cantates...

Cantates de Bach ce matin. Je prends un CD au hasard dans la zone des cantates des 37cm des œuvres complètes du cantor de Leipzig. Mozart, lui, ne fait que 31 cm.... Je vais un jour m'acheter tout Beethoven. Tous ont composé des choses sublimes, et il n'y a pas qu'eux. Malheureusement je n'ai pas assez de temps d'oreille disponible pour tout entendre, d'autant que lorsqu'une cantate me plait elle passe ensuite en boucle pendant un certain temps. Ça fait peut-être six ans que je suis toujours dans cette zone en faisant parfois un petit tour dans l'autre coffret...
Cependant j'ai pratiquement cessé d'écouter de la musique. Mais ici, en l'Île, certains petits matins m'invitent  encore à attendre le jour dans une sorte de recueillement musical et quasi religieux. S'il y a un miracle sur terre, c'est bien celui de l'arrivée quotidienne de la lumière et du soleil.... Nous sommes tous les enfants du soleil... S'il n'y avait qu'un seul culte à célébrer ici bas, ce devrait être celui de cette belle étoile dont nous sommes complètement dépendants... Je retourne au paganisme

Je suis le seul de ma famille à aimer autant  la musique classique quoique mon  père ait tenu à me rappeler hier qu'il avait joué de la clarinette pendant cinq ans, appuyant ses dires d'un  "madame XY, visiteuse de la maison de retraite, est prête à m'en trouver une pour que je puisse en jouer". Je l'ai un peu charrié car je ne l'ai entendu jouer qu'une fois ou deux  quand j'étais tout petit et s'il se trouvait en présence de cet instrument maintenant il ne serait capable de n'en tirer que des cris et des lamentations...

Mon grand-père en jouait aussi et du coup j'en ai joué ainsi que mes frères. Mais loin de travailler cet instrument pendant les 10000 heures nécessaires pour devenir concertiste, ce ne fut que pendant deux années, le temps que l'adolescence ne m'entraîne vers d'autres découvertes...
J'ai aussi fait partie d'une chorale quand je suis entré en sixième. J'avais alors une voix étrangement belle qui ne dura pas longtemps et qui me fit désigner comme soliste. Il  ne reste  que deux photos de cette époque qui me font regretter de pas avoir disposé alors des technologies d'aujourd'hui en particulier de nos téléphones portables qui enregistrent tout...

J'ai essayé de transmettre le flambeau à ma fille en laquelle j'avais espérer trouver une organiste qu'elle ne fut pas et de très loin. Moins d'une année suffit à la dégoûter  de cet instrument. Mon fils gratte une guitare de temps en temps et mes petits enfants sont déjà dotés de toutes les flûtes à bec nécessaires desquelles ils ne sortent encore que des sifflements....

On voit par là que nous ne sommes pas très doués pour la musique. Pourtant mon père me parle parfois de ses grands parents, agriculteurs, qui jouaient en famille,  chez lesquels tout le monde était excellent musicien et sa mère, ma grand-mère, était une  bonne organiste. Elle avait un harmonium chez elle dont elle touchait parfois et je me souviens d'un après midi où, tous les deux, nous nous mîmes à chanter ensemble tous les cantiques du répertoire.... Elle jouait vraiment très bien...

Les paysans, jadis, étaient beaucoup plus cultivées ( sans jeu de mots ) qu'on l'imagine. La musique leur était un agréable passe temps, ils lisaient beaucoup,  et aussi travaillaient beaucoup à la lenteur de leurs chevaux en suivant les rythmes solaires. De nos jours on a peine à imaginer   cette vie sans électricité et sans pétrole mais qui les a certainement rendu aussi heureux que nous pouvons l'être aujourd'hui.   

C'est pour cela qu'il est bon d'écouter des cantates de Bach....    



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire