mardi 13 juin 2017

Haus-Chronick

Parmi les choses qui me navrent, celle-ci, de voir des gens vendre des souvenirs familiaux sur les brocantes, paire de lunettes d'une arrière-arrière grand-mère, paire de gants d'une grand-tante, photos de famille, etc.., et tout cela pour une bouchée de pain. Je leur dis toujours, à ces vendeurs, qu'ils feraient mieux de conserver ces souvenirs, qu'ils sont importants, qu'ils portent sens et que de les brader pour quelques sous, c'est s'amputer, c'est perdre une partie de soi.
Dimanche dernier ça a été le bouquet. Alors que j'ai consacré des heures à remonter dans ma généalogie, que je n'ai aucun souvenir  de ceux qui m'ont précédés à part des copies d'actes d'état civil ou de baptême, voilà que je trouve ce livre vendu 10 euros par un brocanteur allemand qui était venu faire son commerce en France et qui contient une partie de l'histoire d'une famille.


Edité par l'imprimeur Zehl à Liepzig,  ce livre offrait des pages vierges à remplir pour noter  des biographies, engranger des souvenirs, écrire des généalogies ou inclure des photos. Il a été commencé en 1893. La dernière mention manuscrite a été faite en 1946.









Je suis un peu mécontent  d'en être le dépositaire maintenant. Il va être choyé, c'est sûr, mais je pense qu'il serait plus à sa place chez un descendant de cette famille. 
Pas facile pour moi de faire ces recherches, n'étant pas germaniste, mais je ne désespère pas de lui faire prendre un jour le chemin de retour vers l'Allemagne pour que quelqu'un continue de remplir toutes les pages qui sont encore vierges..

Accès au livre complet  

1 commentaire:

  1. Bravo!!!! Tu es un type extraordinairement sensible et généreux [lorsque tu te dégages de tes haines raciales]. Tu as raison de chercher à restituer ce document précieux. Ton intention te protège de ce qui pourrait te tomber dessus, c'est-à-dire le poids généalogique qui repose sur cette famille et qui se transmet de génération en génération, créant des problèmes de santé physique ou mentale dont on ne comprend pas la raison. En cas de non restitution, tu pourrais purifier l'objet en brûlant un peu de sauge séchée. Je ne suis pas supersticieux, ce ne sont pas des radotages de grand-mère égarée. Je suis un apprenti chaman dont les profs sont des scientifiques et des chercheurs bien incarnés dans ce siècle. Et nous retrouvons des sagesses anciennes étouffées par les religieux du Livre qui nous ont asservis durant des siècles. Ces connaissances font bon ménage avec les pépites que l'on trouve dans ces Livres, de même qu'elles sont compatibles avec les sciences contemporaines, les découvertes les plus récentes, par exemple en physique quantique, en médecine, en botanique. Certains détenteurs de ces disciplines ne veulent pas lâcher leur pouvoir, mais cela va changer.
    Donc bravo à toi!

    RépondreSupprimer