lundi 12 novembre 2012

Mort subite du nourri çon.....

C'est un pur régal que de lire l'encyclique Quanta Cura du bon pape Pie IX écrite en 1864, de relever par exemple que "par ces opinions impies et ces machinations, ces hommes de mensonge ( les communistes et les socialistes ) veulent surtout aboutir à ce que la doctrine et le pouvoir de l’Église catholique qui apportent le salut, soient entièrement éliminés de l’instruction et de l’éducation de la jeunesse, et que l’âme tendre et malléable des jeunes soit infectée et déformée pitoyablement par toutes sortes d’erreurs perverses et par le vice", ou bien "(qu'il faut opposer)  la fermeté apostolique aux machinations criminelles d’hommes iniques, qui projettent l’écume de leurs désordres comme les vagues d’une mer en furie et promettent la liberté, eux, les esclaves de la corruption : ébranler les fondements de la religion catholique et de la société civile par leurs fausses opinions et les plus pernicieux écrits, faire disparaître toute trace de vertu et de justice, corrompre les âmes et les esprits, détourner des justes principes de la morale ceux qui ne sont pas sur leurs gardes, en particulier la jeunesse inexpérimentée, la dépraver pitoyablement, l’entraîner dans les pièges de l’erreur, et enfin l’arracher du sein de l’Église catholique, voilà le sens de tous leurs efforts".

Qu'aurait fulminé cet homme s'il s'était agit  du mariage gay? Il serait mort d'une apoplexie et serait monté au ciel direct... J'annonce par conséquent quelques crises cardiaques, quelques mort subites à l'instant du vote de la loi du mariage pour tous  et donc il faudrait une surveillance médicale renforcée à ce moment là autour de la Mère Boutin, de Copé, du pape, des évêques et de quelques furieux du bénitier nourris de la sainte littérature de leurs saints pontifes, qui risquent alors d'aller aussi sec au paradis après du "bienheureux Pierre, Prince des Apôtres, de son coapôtre Paul, et de tous les Saints du Ciel qui devenus amis de Dieu, sont parvenus au royaume céleste, possèdent la couronne et la palme, et sûrs de leur immortalité, sont soucieux de notre salut".

Après cette contribution à la santé publique en éclairant sur les risques que font courir à quelques-uns de nos citoyens ceux qui osent s'opposer à "l’éternelle loi naturelle gravée par Dieu dans tous les cœurs et à la droite raison" , moi-même, "mu et stimulé par l’esprit de Satan, qui en est arrivé à cette impiété de nier Notre Seigneur et Maître Jésus-Christ, et ne crains pas d’attaquer sa divinité avec une insolence criminelle", je dois penser à la mienne.
Je suis donc allé voir mon médecin ( qui est gay ) et je lui ai demandé de me prescrire le vaccin contre la grippe. Pour son inoculation je lui ai dit que je n'allais pas déranger une infirmière pour cela et que je procèderai  moi-même. Je lui ai demandé quelques conseils pour ce faire et j'ai ajouté "qu'il fallait bien que j'assume mes tendances sado-maso", ce à quoi, amusé,  il a répondu " qu'on ne devait jamais refuser à quelqu'un de se faire plaisir en se soignant", ce qui fut fait en rentrant....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire