vendredi 13 décembre 2013

Episodes.....

Le titre vainqueur dans la presse aujourd'hui, le meilleur, je  pense, et qui m'a fait rire, c'est " Le retour de Sarkozy, épisode 148 : "Les Français décideront""
Oui, on  en est facilement à l'épisode 148. C'est hallucinant ! La presse, bien entendu, avide de sensations et qui doit remplir de la surface de papier coûte que coûte, s'en fait l'écho, suppute, tire des plans sur la comète, nous saoule, en attendant l'épisode suivant qui arrivera trois jours après.
Ce plan com du N_in a au moins un résultat, c'est qu’il tue tous ses rivaux à l'UMP, et que tant que durera ce cirque pas un seul des Fillon du Manoir, Copé, Juppé ou autre ne pourra émerger du trou dans lequel ils sont tombés.
J'attends avec intérêt le vote des municipales.  Bien que le résultat soit largement imprégné de considérations locales on va pouvoir juger là de la capacité de résistance de la gauche qui logiquement devrait s'effondrer, vu le mécontentement, dans ces élections intermédiaires, de l'image que donne l'UMP  qui s'est auto-détruite, et de la progression du Front National qui commence à pâtir d'un programme économique insensé.

Episode 255 pour Alliot-Marie, elle dénonce "l'amateurisme de  Hollande en Afrique". Cette grande professionnelle de la politique dont on a pu juger de l'action en Tunisie, point de départ des printemps arabes, ce qui lui a valu d'être virée, a toujours la gâchette  facile. Je vais finir par croire que la politique se résume à cela : quoi qu'il arrive, dites toujours du mal des autres et du bien de vous-même....

Qui ne dénonce pas  aujourd'hui? J'allume la télé et je me rends au carrefour des dénonciations, BFMTV. Episode 2369875 , les feux à l'âtre polluent, épisode 2369876 les tarif des PV vont s'envoler, épisode 2369877, des pics de pollution partout, épisode 2369878, suppressions de poste à la Redoute, épisode 2369879, Nelson Mandela n'a pas réussi à faire disparaitre les inégalités, épisode 2369880, tout va mal etc.....


Dernier épisode pour aujourd'hui. Je lis dans le journal municipal de Biarritz la magnifique tribune du 1er janvier 2013 signée par son maire,  Didier Borotra, qu'il  intitule " les dérives de  la vie publique" où il dénonce que:
"le climat délétère actuel de la vie publique est accentué par le mélange des genres, les conflits d'intérêt, la place de l'argent dans la vie politique", " la vie publique doit être mieux encadrée pour être plus crédible et irréprochable (....) la rigueur judiciaire par rapport aux infractions démontrée est indispensable", "( il faut ) que l'autorité soit  encadrée par la loi et donc contrôlée par la Justice pour en limiter l'arbitraire".
Il ya quelques jours, en se faisant mettre en examen pour avoir soustrait, détourné ou détruit des fonds publics, avoir pris des mesures destinées à faire opposition à l’application de la loi, et avoir fait preuve  d’immixtion,  risquant ainsi dix ans de prison, il vient d'être exaucé..... 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire