jeudi 3 décembre 2015

De la famille

Fait exceptionnel, mon père, tout à l'heure, m'a raccompagné jusqu'à la voiture. Je rentre demain après une semaine passée en l'Île en compagnie de mon frère ainé et de son épouse qui logeaient chez moi. 
Mon père avait un gros cafard de me voir partir, pensant sans doute, comme à chaque fois, que nos adieux étaient définitifs.  Mais non, on se reverra. Il est en forme, fait toujours sa promenade, discute avec tous les gens qu'il rencontre et comme d'habitude nous causons de tout, même si, tout doucement, il se déconnecte du monde extérieur pour se concentrer sur sa vie ( sa survie... ) dans la maison. 
Normalement le monde se rétrécit au fur et à mesure qu'on vieillit, mais je trouve qu'il est encore bien ouvert à tout ce qui l'entoure. Il est parti pour vivre cent ans. Lui restent  à affronter les deux étapes qu'il redoute, l'étape chaise à roulettes et l'étape alité. Je tente de le rassurer en lui disant que nous y passerons tous, mais le spectacle qui s'offre au visiteur dans cette maison, comme dans toutes,  est terrible et c'est bien là la réalité de ce qui nous attend.

Je ferai mon crochet habituel pour voir mes petits enfants. Pour une fois je n'ai absolument rien à leur offrir en arrivant. Je n'ai,  non plus,  rien de prévu comme cadeau pour Noël. Je suis nul en cette matière d'autant que ces enfants ont beaucoup de choses diverses. Par exemple je suis toujours estomaqué de les voir sortir des jeux de toute sorte, échecs, majong, dames, dada, cartes, mastermind, jeux de mémoire, puzzles, dominos, dés, jeux sur la tablette, etc..,  et je ne prendrai jamais le risque d'apporter quelque jeu  que ce soit : il est presque certain qu'ils l'ont déjà.  Pour Noël je vais demander aux parents qu'il me donnent des idées ou participer à l'achat groupé d'un gros cadeau...

En retour mon fils m'a demandé ce que j'aimerais bien qu'il m'offrît. Là encore je ne sais vraiment pas quoi lui répondre. Une bouteille de vin peut-être... Si quelqu'un a une  idée..!

Voilà. Un petit séjour, mais intense car nous avions pas mal de choses à faire, y compris hier, d'aller boire un café en terrasse sur le front de mer...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire