samedi 5 décembre 2015

De la gentillesse

Étonnement hier : j'attendais le bus quand une voiture s'est arrêtée. Le chauffeur me proposa de m'emmener pour m'avancer... Avec mille mercis je lui ai dit, très reconnaissant, que le bus arrivait et qu'il allait m’amener à destination. C'est la première fois qu'une telle chose m'arrive.

Autre étonnement hier,  une chorale d'enfants chantait pour le téléthon dans une église, preuve que toute la catholicité n'est pas à l'image du cardinal Burke, de l'évêque Aillet ou des allumés du Salon beige,  que les recherches génétiques n'effraient pas le paroissien de bon sens qui en attend des soins pour les malheureux touchés par des maladies orphelines.

Aujourd'hui, des manifestations dans les villages pour le téléthon. Des pompiers qui lavent des voitures, des concours de plus belles voitures, des jeux, des tombolas, des lâchers de ballons, des ventes de pâtisseries etc..... La ruralité se mobilise pour cette grande œuvre  avec beaucoup d'enthousiasme et de bonne volonté. Je n'imaginais pas les campagnes aussi inventives et aussi solidaires

J'ai le sentiment d'un changement depuis les attentats de Paris. Les gens communiquent davantage, se préservent les uns les autres, sont attentifs à autrui et font preuve de gentillesse...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire