vendredi 11 mars 2016

A l'ouest, rien de nouveau....

Eh oui, rien de nouveau ou presque. Les fleurs éclosent dans les parcs et le soleil commence à chauffer un peu. Le printemps arrive..
Je suis à peine la politique en ce moment. Je pense que la lassitude est assez générale. Je n'en attends pas grand-chose de neuf. C'est figé, mortellement figé. Les seuls qui ont bougé, ce sont Hollande et Valls qui ont fait un pas vers plus de réalisme et de pragmatisme, mais hélas, que de difficultés ils rencontrent.
J'écrivais cela il y trois ans
"Je suis toujours effaré d'entendre des représentants de la CGT.  C'est le cas en ce moment à C dans l'air, une représentante complètement fermée qui dit non pratiquement à tout, genre église catholique, avec son dogme et tout le bazar.... Il est bien évident que cette forme de pensée n'est plus adaptée à notre époque et que leur immobilisme, braqué sur un passé englouti, annonce quantité de drames à venir par manque de souplesse, d'évolution et d'adaptation.... La CGT contribue au déclin de la France et le pire c'est qu'elle s'en fout..."

Je pourrais publier les mêmes extraits sur ce que j'écrivais il y a 3,4,5 ans de Copé, Mélenchon, Fillon, etc.... Je plains les commentateurs politiques qui doivent remettre un papier tous les jours. Ça doit être d'une monotonie tragique, d'autant qu'ils perdent de l'influence avec la révolution Internet et l'émergence des blogs et des réseaux sociaux. Qu'on le veuille ou non, cette forme de démocratie directe, où chacun peut s'exprimer, bouleverse la diffusion des idées. Il y a trente ans on allait lire ce "qu'en dit le journal". Maintenant je fais un tour des blogs et de Twitter, et accessoirement je lis quelques éditoriaux de la presse traditionnelle. Mais bon.. Laurent Joffrin, Christophe Barbier, bof .  Il y a trois ans j'écrivais ceci:
"L’Express s'hystérise lui aussi en titrant "Hollande la débâcle". Pas encore, pas encore, cher Christian Barbier. Les temps sont durs, certes, mais je suis sûr que Hollande tient bon et comme moi vous n'avez qu'une seule chose intelligente à faire, c'est d'espérer qu'il réussisse. J'aimerais vous voir à la barre, cher donneur de leçons."

En fait les seules surprises me viennent des petites trouvailles. Je chine avec l'objectif de rapporter des choses intéressantes pour pas cher. J'ai fait un bilan hier, environ 170 euros dépensés depuis le début de l'année, ce qui, comparé à un paquet de cigarettes par jour, 7€x71j =497 €, n'est rien. De belles choses parfois, comme ce service à poisson  qui va m'obliger à en cuisiner pour l'essayer....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire