vendredi 1 septembre 2017

En attendant le 23...


Mon train a eu du retard et donc j'ai envoyé un SMS. Qui eût pu prévoir qu'un voyageur oublierait sa valise, que la gare de Bordeaux serait évacuée en attendant les démineurs et que tous les trains seraient bloqués? J'ai pu prévenir, ce fut parfait.

Je reviens petit à petit  vers la politique. C'est la rentrée et nous avons eu hier, la présentation des ordonnances de la loi travail. Les Cassandre du PS nous ont déjà annoncé que ça ne marcherait pas, tandis que les insoumis préparent leur méga manifestation du 23 septembre.
En  tout cas Macron tient le cap et réalise ce qu'il avait annoncé . Je ne vais pas m'en plaindre, Il faut réformer notre pays et le préparer aux chocs du futur.
Les pires conservateurs ne sont pas ceux auquels on pense, mais bien ceux qui veulent que rien ne change et qu'on reste ad vitam aeternam  dans notre société d'assistés au prix d'un endettement dont ils se foutent complètement en irresponsables qu'ils sont. Les insoumis sont les meilleurs dans ce rôle. Il faut dire qu'ils sont plein de gens de talent, comme cette compagne d'Alexis Corbière qui nous vient d'Amerique du sud et qui s'est invitée à  la conférence de presse dont je parlais ci-dessus, pour faire sa maligne.  Cette bolivarienne n'a fait que démontrer que si les insoumis venaient au pouvoir, ils sauraient contrôler  les médias  comme c'est le cas dans la dictature vénézuélienne.
Les extrémistes sont décidément bien repoussants.




2 commentaires:

  1. La manif des insoumis c'est le 23 septembre, le 12 c'est celle de la CGT...

    RépondreSupprimer