vendredi 18 mai 2018

D'hier....

J'ai été amusé, hier matin, d'écouter les commentaires, les analyses, les supputations après le match perdu par Marseille. Je suis toujours étonné qu'avec si peu de matière, une industrie à gros sous pour gogos,  des gens puissent débiter de telles tirades remplies d'arguments auxquels ils semblent croire. Il est vrai que les médias se nourrissent aussi de cette industrie là. Ils ont donc intérêt au foisonnement de la moindre nouvelle, histoire certainement d'en tirer du "temps de cerveau disponible pour le vendre à Coca Cola". 

Je n'ai pas regardé l'émission politique hier soir. Ce que je lis des commentaires est conforme aux ritournelles que les uns et les autres ressassent à longueur d'année, et donc pourquoi l'aurais-je regardée?  Mélenchon, en sortant une paire de ciseaux, a quand même été plus percutant que les autres. Ceci dit, à considérer notre dette qui est immense, les temps sont plus à couper et à reprendre dans la manne de l'état, laquelle se finance sur les générations futures, qu'à rajouter des allocations et prestations supplémentaires, ce que l'extrême gauche réclame sans discontinuer. Élu, j'aurais été un homme politique haï parce que je n'aurais rien lâché... Si l'on veut se redresser, il n'y a malheureusement pas d'autre voie...

J'ai trouvé cette cafetière électrique à filtre immergé en métal chromé des années 50 dans un état proche du neuf. De la marque Le Triton, je n'ai vu aucun exemplaire de ce modèle sur le net. Il y aura désormais au moins celui-là..
L'esthétique des années 50 est assez remarquable : je trouve que c'est un très bel objet. 
Comme elle fonctionne, prochaine étape, me faire un café avec....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire