jeudi 10 mai 2018

Modes...


Les deux personnages du petit ivoire chinois ont des doigts démesurés. Quand j'ai trouvé la femme médecin j'ai pensé que le sculpteur s'était un  peu planté sur la taille de ses pieds qui sont tout petits. Mais non, des chinoises souffraient mille martyres pour les empêcher de grandir à leur taille normale et répondre ainsi aux canons de beauté du temps.
Au sujet des doigts, en cherchant un peu, j'ai appris que les  lettrés et les mandarins chinois à l'époque impériale se laissaient pousser les ongles pour bien montrer qu'ils n'étaient pas des travailleurs manuels. On a les messages subliminaux qu'on peut..! C'est incroyable ce que les modes font faire aux gens..!

En matière de mode je ne sais jamais ce qui intéresse les petits quand je passe les voir. Il y a eu la phase Pokémon, la phase tours de magie, les phases tablette... Je me risque donc de moins en moins à leur apporter des choses qui ne les intéresseront pas du tout. Cette fois-ci je n'aurais jamais pu imaginer qu'ils étaient dans une phase légos miniatures dont j'ignorais même l'existence. Ils passent des heures à faire des montages compliqués d'après des plans qu'il faut suivre pas à pas... Question patience, quel apprentissage...!
J'ai demandé à mon petit fils : " alors tu t’entraînes pour être chirurgien plus tard..?" - Tu sais grand-père, chirurgien c'est encore plus précis que cela..!"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire