mardi 20 avril 2021

Pierre ?...


Voilà qu'une bâchée a demandé à Emmanuel Macron un peu plus de mixité sociale, rapportant au Président que son fils lui avait demandé si le prénom Pierre existait réellement ou si c'était un conte. Je conçois bien qu'elle se sente peut-être un peu isolée du monde dans sa cité d'où les européens sont partis petit à petit, chassés par l'intolérance, les trafics, les caïds de la drogue, l'incivilité permanente, les pressions, le communautarisme, etc... 
Mais la tenue de cette dame nous indique qu'elle accepte tout cela, qu'elle y contribue, qu'elle collabore et si, en s'apercevant que son fils risque, comme les autres, de ne rien apprendre à l'école gratuite de la République et de devenir un voyou, qu'elle ait le courage de commencer par elle-même et qu'elle ait le courage de casser les codes vestimentaires qui la relient à sa religion moyenâgeuse, régressive, rétrograde, violente, haineuse, conquérante par la force. 
Je n'ai pas envie de parler avec elle, ni d'ailleurs avec une bonne sœur ou un curé en tenue, tant elle porte sur elle tous les symboles qui la réduisent, ne pouvant en aucun cas, à travers sa religion, être l'égale de l'homme et n'ayant certainement rien à me dire ou à m'apporter à part ses gémissements et sa soumission.

Voici, pour résumer, un cliché des années 60 montrant des jeunes filles vivant en Afghanistan

 

Voilà les Afghanes aujourd'hui. Il n'y a pas photo ! Nous avons pratiquement les mêmes en France, à part qu'il leur est interdit de se cacher le visage..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire