dimanche 3 avril 2011

Routines

Comme je fais de l'habitude une force de travail, en ce sens que les routines une fois mises en place gèrent pas mal de choses et permettent de dégager de l'énergie pour le reste ( poser ses outils au même endroit pour ne pas avoir à les chercher, les nettoyer chaque soir, se fixer une heure de début et de fin, adopter un parcours pour se déplacer en ville...), le matin, quand j'arrive, je croise les mêmes personnes en sortant du métro, dont la dame aveugle qui conduit son fils à l'école, les mamans pressées qui poussent leurs landaus, les mendiants déjà en place assis sur leurs cartons habituels, avant de passer devant la belle boulangerie épargnée par le temps... En fait, la vie de quartier a ses cycles: je guette le soir le passage des poubelles pour évacuer quelques déchets, j'entends l'arroseuse qui passe régulièrement nettoyer les trottoirs, et la nuit, à la qualité du silence je peux me faire une idée de l'heure qu'il est. La ville a aussi ses routines, qui l'eût cru?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire