dimanche 27 avril 2014

Pape et sous pape....

 L'insoutenable question posée par le Figaro avant hier  ( Benoît 16 sera-t-il invité à la canonisation ?) a maintenant sa réponse qui remplit d'aise la chrétienté tout entière: Benoit XVI et François con-célèbreront la messe de canonisation.  Cette journée restera dans l'histoire comme la journée des 4 papes. Record à battre. Attendre un ou deux siècles pour assister à la journée des 5 papes. C'est les jeux olympiques des papes... Autre épreuve du jour, compter le nombre de femmes que vous verrez à proximité  de l'autel des 4 papes. Zéro. Attendre un ou deux siècles pour assister à la journée de la première femme...

Sortie mouillée ce matin. Sortie bredouille hier. Ah non, pas bredouille. Ramené deux vestes en cuir. J'attends là dessus le verdict de P. , le notateur des élégances,  quand je porterai l'une ou l'autre. C'est deux vestes d'une coupe tout à fait classique, sauf qu'elles sont en cuir noir.
 
Marchant hier devant cette cochonnerie qui défigure le centre de Strasbourg, pourtant classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, j'ai décidé de faire une photo en passant - vive le téléphone portable- et de clamer mon indignation à la terre entière. Je veux citer aussi le nom de l'architecte défigurateur: Christian Biecher. D'après ce que j'ai lu de ses intentions, il décrit sa façade comme une "peau plissée". J'ai lu ailleurs qu'il "s'était beaucoup inspiré des lignes traditionnelles alsaciennes". C'est à hurler de rire... Pour réaliser ce naufrage, ils ont caché en dessous la façade d'un petit immeuble du 18e siècle dont j'imagine que l'architecte des Bâtiments de France n'a pas autorisé la destruction. C'est maintenant un groupe qatari qui est propriétaire de cette chose immonde, mais ils ne sont pas responsables de son édification.  
Sans doute pour éduquer les foules, ils nous ont indiqué le titre de cette œuvre monumentale : "Printemps". Ce n'est pas l'idée que je me fais du printemps. C'est vrai que moi et l'art moderne.. Mais où vont-ils chercher tout ça?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire