mardi 28 juin 2016

Je suis Istanbul

Ma liste en marge s'allonge. Cette fois-ci les fous furieux ont frappé en Turquie, encore une fois  un aéroport. Ces malades veulent s'en prendre au tourisme, aux échanges entre les peuples, à la communication, au commerce, à tout ce qui lie l'homme à l'homme.
Isolés dans leur schizophrénie et leur religion  ( quelle religion ! ), ils vont frapper de plus en plus sauvagement   au fur et à mesure de leurs défaites sur le terrain. Ces psychotiques se mêlent aux réfugiés et même quand Daesh sera vaincu, ils seront là, tapis dans le monde entier et se feront exploser régulièrement, entretenant la terreur  pendant peut-être une trentaine d'années encore....

Mes pensées vont aux morts, aux blessés, aux meurtris, à vous, à moi..  Tout à l'heure, demain, un nouveau drame quelque part dans le monde....

1 commentaire:

  1. "Ces malades veulent s'en prendre au tourisme, aux échanges entre les peuples, à la communication, au commerce, à tout ce qui lie l'homme à l'homme."

    Comme les écolos et les anti NDDL

    RépondreSupprimer