samedi 25 juin 2016

Bye bye....

Les Anglais sont sortis de l'Europe sur un mensonge. Le résultat c'est un malaise profond dans le royaume qu'on peut désormais qualifier de désuni. Il est probable que des remous politiques durables vont secouer la Grande Bretagne...

Nos dirigeants souhaitent une sortie rapide. Le Brexit, c'est une chance pour l'Europe. Les Britanniques ne voulaient pas de nation européenne et bloquaient toute évolution, et j'espère qu'enfin débarrassés de ce frein,  nous allons saisir cette chance et rapidement aller  plus loin dans l'intégration, pourquoi pas à seulement à six ou sept, pour créer une défense commune, une politique étrangère commune, des lois sociales communes, des impôts communs, lisser les différences entre les pays pour enfin créer cette Europe fédérale qui, tout en laissant  des compétences, éducation, justice, police,  aux différents états qui la composeront, sera plus forte et pèsera plus vis  à vis du monde extérieur.


Je fais partie de ceux qui saisiraient cette chance d'être enfin allégé d'un boulet pour avancer et aller plus loin...

Ce matin trouvé une timbale franc-maçonne en argent. Qui aurait des explications sur ces inscriptions?...


6 commentaires:

  1. Salut ami,
    En terme maçonnique le "LOWTON", mot d'origine anglaise, est le fils d'un Maçon qui a été présenté et accepté à la Loge.
    Je pencherai pour la même tradition qui voulait qu'on offre une timbale en argent à un bébé pour son baptème.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, merci, mais il s'agit là d'une fille. Est-ce sa date de naissance ou le jour de sa présentation à la loge? Et qu'est la L.M. ?

    RépondreSupprimer
  3. Est ce que ce ne serait pas tout simplement "Loge Maçonnique"?

    RépondreSupprimer
  4. Alix-> Oui c'est certainement cela....

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je te relis après quelque temps d'infidélités :o))
    Il se trouvait une loge Les Indépendants à Saint-Gaudens et un des maires (radical) de la ville s'appelait Laurent Cazassus (1862-1928)(cf. Antimaçonnisme, Francs-maçons et Résistance dans le Midi toulousain: De la persécution à la reconstruction des loges (1940-1945)- piste à creuser si tu t'intéresses toujours à cet objet. Cordialement - Lelio

    RépondreSupprimer
  6. Lelio-> Merci pour ces renseignements qui m'ont permis d'aller plus loin. La lecture de son acte de naissance à St Gaudens, consultable en ligne aux archives départementales, nous apprend qu'elle est la fille de Paul-Jacques Cazassus âgé de 32 ans, qu'elle s'est mariée en 1919 avec Fernand(?) Bertrand et qu'elle est morte centenaire le 16 mai 2000 à St Gaudens.

    Le plus surprenant de l'histoire c'est que je sois entré en possession de cette timbale...

    RépondreSupprimer