dimanche 14 décembre 2008

Canal+

Puisque Free m'offrait Canal+ ce week-end, j'ai regardé un film d'horreur, Massacres à la tronçonneuse, et une série, Cold Case.

Si les massacres étaient programmés en milieu de nuit, massacres bien dégoûtants, horribles à souhait, glauques à en vomir, la série, elle, était diffusée le dimanche en milieu d'après-midi devant les familles rassemblées. Au programme les souffrances qu'un tueur en série, psychotique, fait subir à ses victimes.

C'est effrayant tout ça. C'est violent, inutile, gratuit et je me demande ce que les enfants qui ont vu les crimes de Cold Case, peuvent bien retenir dans leur tête. Assis à côté d'un père qui regarde cela en sirotant tranquillement sa bière et d'une mère qui s'essaie au tricot, ils doivent penser qu'il s'agit là de la norme, du quotidien et, banalisant ainsi la pire violence, je me m'interroge sur les adultes qu'ils deviendront...

De là, je ne m'étonne plus des agressions au couteau entre mineurs, des jeux violents des récrés, des tournantes, de l'alcoolisation des jeunes: tout ça ils l'ont appris à la télé...

A la chasse à l'audience pour des profits immédiats , les sociétés de télévision sont en train de nous bâtir un drôle d'avenir...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire