lundi 8 décembre 2008

Dictature molle

Je regarde les débats à l'assemblée nationale concernant la réforme de l'audiovisuel public dont l'idée est venue à notre cher président, un matin en se rasant, je suppose.

A regarder les intervenants, personne, à droite , comme à gauche, ne croit à la pertinence de cette réforme dont le but est de renvoyer l'ascenseur aux chaînes privée et de museler les chaînes publiques. Une sorte de coup d'état audiovisuel comme l'ont signalé certains orateurs...

On n'a pas fini d'en subir les sournoises conséquences : ça ne sera pas une prise en main genre nuit de cristal, mais un lent grignotage du style je te remplace un animateur ici, je te colle une émission indigeste là, je menace le président des chaînes de renvoi s'il n'est pas assez souple, etc...

J'ai lu quelque part l'expression " dictature molle " pour qualifier le sarkozysme. C'est peut-être vraiment ce qui va arriver...

Heureusement qu'il restera internet..


Aucun commentaire:

Publier un commentaire