samedi 23 janvier 2021

Engelures

 

Au téléphone tout à l'heure j'ai discuté un long moment avec ma fille qui vient d'avoir des engelures aux doigts de pieds pour la troisième fois, la première fois c'était en avril.

Elle a fait des tests PCR et  sérologiques qui se sont révélés négatifs. Son médecin lui fait faire actuellement des analyses poussées et complexes pour essayer d'en identifier la cause tout en reconnaissant que c'était le première fois qu'il voyait ce cas dans sa carrière et qu'il avait quelques patients qui présentaient les mêmes symptômes.

Il lui a indiqué qu'il était aussi fort possible, sinon probable, qu'elle ait une mutation génétique  créant une immunité innée particulièrement efficace ; une hypothèse confortée par le fait que des engelures sont observées dans certains troubles immunitaires génétiques, notamment dans certaines interféronopathies, maladies où des médiateurs clé de l’immunité innée, les interférons (IFN) de type I, sont surexprimés.

"Ces lésions cutanées pourraient donc illustrer une sur-réaction de l’immunité innée, liée à des variations génétiques associés à l’activité des médiateurs de celle-ci. Selon le Pr Thierry Passeron, directeur de cette étude, ces atteintes signeraient une infection par le SARS-CoV-2 « déjà terminée dans la majorité des cas ; les patients concernés ont éliminé le virus efficacement et rapidement après leur infection »".

J'ai interprété ces trois séquences d'engelures en lui suggérant qu'elle avait déjà été trois fois en contact avec le virus et qu'elle devait s'attendre à en avoir d'autres suivant ses contaminations...

Ce virus, que j'ai qualifié de satanique dans la conversation, n'a pas fini de nous étonner...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire