mardi 22 novembre 2005

Quête

Hier soir un tour à B. pour un dernier pot. Personne dans les rues. Un peu de vent et la mer comme un lac. Personne dans le bar. Quelques mots avec le patron et retour. Quelques voitures au phare: des mecs qui vont rester des heures sans bouger de leur siège à espérer que le bonheur leur tombe dessus. Ils peuvent attendre !


Le bonheur faut aller le chercher et se donner du mal pour ça. Le bonheur ça se travaille, ça se construit, ça se mérite. Le hasard aussi parfois fait bien les choses. Mais si l'on n'est pas attentif, en quête, ouvert, prêt, la chance ne fait que passer. Tout ceux qui sont des laborieux du bonheur sont de bons opportunistes du hasard. Et ils finissent toujours par être heureux. C'est la récompense de leur obstination.


Suis-je heureux? Belle question! Il me manque toujours quelque chose de chaud près de moi la nuit...Allez, encore un effort...!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire