vendredi 31 août 2007

Européanisation

Journée Diana. Le top: la télé républicaine de service public qui diffuse intégralement la cérémonie religieuse du souvenir. On croit rêver, mais non. C'est pipole, glamour et larmes dans les chaumières! En France, on connait mieux la famille royale anglaise que nos élus. Dans le fond, la Cécilia est discrète par rapport à ce qui s'étale, là, sur ma téloche... On a beau avoir tranché le chef à Louis XVI, on a toujours ce besoin de têtes couronnées, de belles histoires, de cérémonies, d'apparat...

Ceci dit, les royaumes qui nous entourent sont plus avancés que nous, prudes républicains. Elton Jones est venu à la cérémonie avec son mari. A quand Bertrand Delanoë inaugurant quelque chose à Paris en compagnie de son mari? Je suis toujours un peu surpris, quand je randonne avec des espagnols, qu'il y ait quelques couples gay légitimes et passés devant le maire: une chose encore impensable chez nous.

Donc, finalement, je ne vais pas trop me plaindre de cette européanisation des images: ce qui se passe à Londres, Madrid, Bruxelles, Copenhague nous concerne, en espérant que Sarko, si prompt à vanter ce qui se fait ailleurs, nous fasse bientôt profiter des dernières avancées sociétales de ces pays là...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire