dimanche 2 novembre 2008

Arp

Soirée hier avec la petite bande. Nous avons fini dans un restaurant libanais à manger des plats dont le nom m'échappe.

Ce midi j'étais avec N. et L. J'invitais. Menu classique ne dépassant pas mes compétences et par bonheur les cuissons furent à point. Discussion sur le sens de la vie: sujet inépuisable.

Ensuite, profitant de l'entrée gratuite du premier dimanche du mois, visite au musée d'art moderne pour une exposition Hans Jean Arp. Il avait déjà, vers les années 1920, une prémonition de la pixelisation de notre société d'aujourd'hui comme le montre ce tableau que j'ai photographié ( bravant les interdits) au cours de la visite. Beaucoup de monde. J'ai revu un ancien collègue.

C'est toujours un plaisir de déambuler en cet endroit. J'admire de plus en plus la qualité esthétique ( mais pas les qualités thermodynamiques qui doivent être fort médiocres ) de ce lieu qui intègre si bien le paysage remarquable des ponts couverts et du barrage Vauban.

Je suis allé, une fois de plus, regarder les Gauguin et magnifique Monet qui s'y trouvent.

Pour le reste il y a des choses qu'on ne s'attendrait pas à trouver en ce lieu ( quoique..!) comme ces serpillaires pendues à un séchoir mural et qui sont qualifiées d'œuvre d'art: ce n'est même plus pathétique, c'est tragique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire