mercredi 29 septembre 2010

Rideaux

Dernier jour en l'Île. Le froid , le soir, commence à se sentir: les pulls seront bientôt de sortie, le phare va devenir frisquet...
Hier j'ai posé des rideaux pour accroître l'intimité du lieu, mais le résultat est nul: c'est moche. A refaire. Nous procédons toujours par essais et erreurs et l'erreur assumée nous fait grandir. Je vais grandir avec ces rideaux: je recommence....

La politique bruisse des froufroutages du prochain remaniement. Quelle erreur que de l'avoir annoncé des semaines en avance en démotivant les futurs exclus tandis que les chouchous du prince font de la surenchère. L'ambiance, au sein de cette majorité, devient celle d'une pétaudière et nous allons assister à divers règlements de compte comme Hirsch vient de le faire en nous révélant l'histoire des timbres de Longuet et les supers revenus de l'avocat d'affaire Copé. La seule attente des français, en fait, c'est que le prince se remanie lui-même comme l'a si joliment dit un député de l'opposition ce qui nous éviterait les miasmes de sa politique qui atteint le nauséabond: qu'est-ce qu'un "bon français"? Vu le modèle qui nous vient d'en haut nous avons le droit de ne pas accepter les leçons qu'on veut nous donner à ce sujet.
La décomposition du pouvoir est effarante. Les affaires s'empilent les unes sur les autres en même temps que les comptes de la nation, non maîtrisés, dérivent d'une manière alarmante: la Sécu va encore être en déficit de 21 milliards l'année prochaine. Mes pilules seront effectivement payées en 2050 quand mes petits enfants, après s'être serré la ceinture sur tout, auront enfin repris en main la situation en dépit de l'hyper crise due à la fin des énergies fossiles...
Rideau...!

Le jour se lève. Grand bleu aujourd'hui. J'irai sans doute à la plage cet après-midi. J'ai vu BA. hier soir et il va beaucoup mieux: le chemin qu'il fait maintenant, il aurait pu le faire il y a deux ans. Il est étrange de constater que les gens vont là où ils doivent aller. Tout semble écrit. Seuls quelques rares parviennent à secouer leur destin, mais quel effort..!

Demain transhumance. Je pense regagner le Sanctuaire pour mercredi prochain

4 commentaires:

  1. Ça ne l'a jamais été! Ce n'était pas une pipe non plus, mais une simple pomme...

    RépondreSupprimer
  2. Chirac aurait dissout, lui, pas remanié. :D

    RépondreSupprimer