mercredi 2 mai 2012

Bioéthique

Dans le fond nous devons nos secteurs industriels de pointe, ceux qui nous maintiennent en assez bonne position aujourd'hui, au général de Gaulle et à Georges Pompidou. De Gaulle voulu Concorde, fiasco commercial, mais qui fit faire des sauts qualitatifs à l'industrie aéronautique et Airbus de ce point de vue est l'enfant du Concorde, le Général développa aussi le secteur nucléaire et nos centrales sont les filles de la bombe A, et puisqu'il avait de l'intuition il lança aussi le plan calcul, total échec en dépit des efforts consentis puisqu'on a raté l'ère informatique en France. Pompidou voulu le TGV qui a eu le succès que  l'on sait et qu'on parvient à exporter.

On vit toujours là-dessus. Depuis plus rien. La seule révolution technologique d'importance fut celle de l'informatique, mais nous avons laissé mourir le bébé que De Gaulle avait pourtant porté sur les fonds baptismaux. On sait tous ce que le développement des pays d'extrême orient doit à l'informatique, secteur d'avenir pour des décennies et des décennies encore, tant cette technologie qui n'est faite que d'intelligence sait s'adapter et se développer de par le monde, l'entrainant dans une spirale de progrès dont on ne conçoit pas bien jusqu'où il ira. C'est du Jules Verne puissance dix , cent, ou mille....

Il y a cependant un secteur qui pointe le nez depuis une bonne vingtaine d'années, dont on peut estimer à terme les bienfaits largement positifs pour l'humanité, c'est tout le secteur lié à la biologie. Des génomes  aux cellules souches, c'est tout le domaine du vivant qui est maintenant sous l'observation des savants et ceux-ci  décryptent peu à peu certains secrets, trouvent des applications utiles à l'homme et commencent à utiliser des technologies nouvelles. Nous sommes encore dans les balbutiements de ces sciences dont les développements seront très prometteurs.

Le handicap  c'est que nous touchons là au vivant. Gloups.!  Et Dieu dans tout cela? Le maître du vivant c'est Dieu. PAS TOUCHE LES HOMMES. Des groupes d'influences, des religieux, des catholiques qui sont les mieux organisés disent stop! On arrête tout.  On vous fixe des règle selon  la Bible et soyez content qu'on ne vous brûle pas sur un bûcher, mais de toute façon vous irez en enfer.....!

Le problème, c'est que des pays s'en foutent des curés et du pape et foncent dans la recherche. Ils brevettent à tour de bras, nous renvoient leurs semences transgéniques, un jour vont nous vendre hors de prix  leurs remèdes régénérateurs nouveaux à base de cellules souches , produiront le premier ordinateur biologique, maîtriseront des domaines entiers qui apporteront de juteux nouveaux revenus pour ceux qui sauront y prendre leur place, stimulant ainsi la croissance.

Nicol_s  S_rkozy, sous l'influence du lobby catholique, des conservateurs, ne veut pas ouvrir la recherche en France à des domaines plus en pointe: "Certains nous disent que nos voisins vont plus loin que nous sur tel ou tel sujet. Je ne me résous pas à l’idée que nos règles éthiques devraient être copiées sur celles existant à l'étranger". 
François Hollande, lui, a promis de réviser les lois de la bioéthique. Il ne sera que temps: nous avons les compétences, nous avons les chercheurs, nous en avons le désir  et nous savons que les découvertes qui vont être faites seront importantes et utiles. Si nous avons raté la révolution informatique, ne ratons pas la révolution biologique. 
Pourquoi toujours obéir aux rétrogrades ensoutanés, à ceux qui condamneront toujours tout progrès, toute évolution, à ceux-là mêmes qui ont condamné Galilée quand il a osé affirmer que la terre tournait autour du soleil...?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire