samedi 29 juin 2013

Roulements de tambour...

Aujourd'hui, c'était la Gaypride à Paris, ma fille avait un barbecue pour pendre sa crémaillère et j'ai réparé une machine à laver avec mon fils. Il n'hésite plus à se lancer dans des choses étonnantes et le fait qu'un roulement de tambour grinçât au point de commettre un bruit qui ressemblait, au moment de l'essorage, à celui d'un hélicoptère, l'avait agacé, d'autant que sa laveuse n'avait pas plus de cinq ans. Son côté écolo a fait le reste. Loin de vouloir changer l'engin, il entreprit de le réparer.
Le réparateur lui dit qu'il ne faisait pas ça. Trois heures de travail, dépense de 150 euros pour un résultat non garanti, " vous comprenez, l'axe est peut-être foutu. On ne saura ça qu'au démontage..."  Il n'invoqua pas le dieu Calgon et sa publicité insupportable, heureusement...
Du coup mon fils se rabattit sur Internet et quelques forums plus tard il alla s'acheter les roulements ad-hoc dans l'industrie automobile, beaucoup plus solides, le joint qui allait et la clé indispensable pour démonter la roue du tambour......
Musique maestro.....
J'arrive hier soir. Je dis tout de suite à mon fils que je n'ai jamais démonté de machine à laver de ma vie. Ça tombe bien, lui non plus.... Choix du champ opératoire: la cuisine. Instruments divers, relecture des derniers conseils sur internet et en avant la musique... Il fallait aller au cœur de la bête, c'est à dire sortir le tambour pour pouvoir en extraire les roulements  et les remplacer...
Nous y sommes allé lento, pianissimo, prenant des photos à chaque étape pour être certains de rebrancher les fils au bon endroit jusqu'à arriver au cœur de la bête avec, hélas un renseignement faux dans le forum quant au sens d'extraction des roulements. Mais bon, nous y sommes arrivés.
Ensuite, chemin inverse....Remontage de la cuve,  accrochage des ressorts de suspension, fixation du joint de hublot,  serrage des durites,  branchement des fils électriques. Du bon sens et de la patience...
Voilà. Elle refonctionne. Il reste une toute petite fuite d'eau qu'on règlera demain je l'espère, c'était assez comme cela pour aujourd'hui. Mon fils m'étonne, il ressemble à mon père..... Allez, roulements de tambour..... et bravo....!

1 commentaire:

  1. Démonter de machine à laver reste aussi pour moi une expérience inédite. La semaine dernière j'ai démonté le siphon de mon évier pour le déboucher. J'étais déjà assez fier de moi.

    RépondreSupprimer