dimanche 6 septembre 2015

Français de France

Les jours se suivent et se ressemblent. Réveillé presqu'à la même heure qu'hier. Mon horloge biologique a pris un coup et ne donne plus l'heure. Bon. Prévoir une sieste dans l'après-midi et une soirée télé écourtée par endormissement spontané.... C'est cependant pratique pour aller brocanter...


La photo de ce petit garçon noyé a fait le tour du monde. C'est un drame et un cauchemar, mais je n'y suis pour rien.  On voudrait me culpabiliser sur le sort de ces gens, mais qu'y puis-je? Je ne suis pas un extrémiste d'une religion mortifère qui tue, qui décapite, qui assassine, je fais tout pour vivre dans une société libre, apaisée et organisée, et je ne me sens en aucun cas responsable de l'immense tragédie que vivent les migrants qui fuient la guerre, leur précarité économique ou d'autre choses. Je ne m'enrichis pas comme passeur, je n'embarque personne sur des bateaux pourris et j'aimerais continuer à vivre en me sentant chez moi. toujours et partout...

Il y a quelques semaines, je faisais la queue à la caisse dans un magasin quand une jeune femme est passée devant tout le monde. Je ne me suis pas laissé faire, je ne supporte pas qu'on me passe devant : chacun doit attendre  son tour. Son mec était là attendait portant un bébé qui dormait dans un couffin. Ils m'ont copieusement insulté dans leur langue à la sonorité de l'est et en très mauvais français, et pour que je comprenne mieux la femme m'a craché dessus et le mec m'a menacé de me casser la gueule à la sortie, tout en faisant le geste de l'égorgement. Tout cela  devant une dizaine de personnes complètement médusées. Selon eux ils avait tout les droits, puisque c'était une femme et qu'elle avait un bébé...

Il y a quelques jours je faisais  une autre  queue, quand une dame m'est passée devant. Je lui ai fait remarquer qu'elle devait rester à sa place et attendre derrière moi car arrivée bien  après, mais elle m'a répondu  qu'elle voulait rejoindre son mari qui était en tête de la queue. "Si vous voulez être ensemble, il n'a qu'à reculer à votre niveau, mais il n'y a aucune raison que vous me passiez devant".
Son mari qui était à quelques mètres est intervenu furieux "laissez ma femme tranquille...  Et d'abord qui êtes-vous? 
- Un Français de France, lui répondis-je".
Ma réponse créa un certain émoi. Sans conteste, j'étais une  chose rare,  dans cette file d'attente composée d'immigrés de tous poils, de bâchées et autres arrivés des pays de l'est. 
Il me répliqua tout de go "vous êtes raciste". Je lui valoir que je voulais juste qu'on me respecte. Sa femme alors, qui m'avait dépassé sans vergogne dans la file me répondit " je vous respecte car si je ne vous respectais pas, vous verriez..."  "Et maintenant, des menaces conclus-je..."

Voilà, je réclame juste que chacun reste à sa place,  et on me crache dessus, on me menace et je me fais traiter  de raciste....
Franchement, je pense que le seuil de population immigrée est atteint et qu'il n'en faut plus... On m'accusera  de tout ce qu'on veut, mais il y a des réalités qu'il faut quand même admettre et que les votes pour le front National démontrent à chaque élection...

Alors les réfugiés syriens ?  On en aide en les accueillant momentanément en France, mais ils rentrent chez eux dès que c'est possible. J'ai lu, mais est-ce vrai, que le père du petit Aylan n'était aucunement en danger et avait décidé de venir en Europe pour se faire soigner les dents....



3 commentaires:

  1. Que tu sois un Français de France, comme tu dis, personne ne le conteste: tu râles à longueur d'année et tu répands de mauvaises vibrations. Cela n'aide pas ton pays à sortir de la merde dans laquelle il plonge toujours plus profondément au lieu d'utiliser son intelligence qui peut être brillante. Si tu nous expliquais ce qu'est l'objet ci-dessus, qui m'intrigue, j'en serais fort heureux parce que tu as dans ce domaine un talent que j'admire et envie.

    RépondreSupprimer
  2. Rhooo, René Paul, quel vilain vous faites ! Il a raison ce brave André, cessez donc toutes ces mauvaises vibrations, qui empêchent toutes ces belles personnes croisées au supermarché de nous faire partager leurs bonnes ondes.
    Le problème, c'est une question de vibes. Yo André !

    RépondreSupprimer
  3. Des mauvaises vibrations, carrément.... De Suisse c'est un peu facile...
    Dessus c'est juste un encrier publicitaire en bronze de la Compagnie pour la fabrication des compteurs et matériel d'usine à gaz sculpté par Maurice Bouval (1863 1916 ).... Vers 1900...

    RépondreSupprimer