vendredi 6 mars 2020

Questions...


En arrivant à la gare Montparnasse hier,  j'ai lu sur les panneaux que mon train était modifié. Modifié au point où la fin du parcours était purement et simplement supprimée. Petit moment de panique. Aller jusqu'à Bordeaux et y passer la nuit, dormir à Paris et  partir le lendemain? Qu'est-ce qui me garantirait qu'il y aurait des trains le lendemain. Je ne savais pas pourquoi la ligne était coupée parce que rien ne l'indiquait. J'ai imaginé que c'était à cause de la tempête qui soufflait sur le sud-ouest. Tant de gens se sont retrouvés en carafe que les premiers trains qui rouleraient  allaient être bondés.
Inutile d'insister, et donc retour au Sanctuaire et décalage du voyage d'une semaine..

Du coup je me suis replongé un peu dans la vie locale...

Je ne suis pas un pro-voiture excité, ne faisant aucun transfert particulier sur cette machine, mais il faut bien reconnaître qu'il est pratiquement indispensable d'en posséder une, ne serait-ce que pour faire les courses et aller voir des cousins.

J'ai donc posé ces questions à un candidat :

"Quelles dispositions comptez-vous prendre pour que le stationnement des voitures des habitants soit facilité. Allez-vous poursuivre la politique menée contre la voiture ?
Comment comptez-vous accueillir les autos  de ceux qui viennent de la périphérie et qui n'ont pas d'autre moyen de transport ?
Va-t-il y avoir des parkings gratuits pour alléger les charges du plus grand nombre?"

Oui, cette politique anti-voiture me gave un peu. A longueur d'année on supprime des places de stationnement le long des trottoirs. C'est encombrant et ça pollue encore pour quelques années,  les voitures , mais c'est tellement nécessaire !  Parkings payants partout,  contrôles techniques  plus sévères,  rétrécissement de chaussées, goulets d'étranglement, ceux qui mettent en place ces contraintes ne pensent jamais aux plus faibles...

Je me demande si j'aurai une réponse à mes questions..



1 commentaire: