dimanche 29 mars 2020

Treizième jour / téléphone

J'ai ouvert une bouteille de vin pour accompagner mes asperges et mes gariguettes bien françaises. Il fallait que la journée ait un petit air de dimanche, bien qu'on perde petit à petit la notion du temps.
Ne me demandez pas quel quantième on est, je vais devoir regarder sur mon téléphone pour le savoir..

Je m'installe pour encore au moins quatre semaines de confinement et chaque interlocuteur que j'ai eu au téléphone pense la même chose.

Mon frère de Paris, qui est plus vieux que moi, a vraiment peur du virus et fait absolument tout pour l'éviter : lingettes, savon, alcool, nettoyage. Il est un de ceux qui respectent le plus les consignes d'isolement et de prophylaxie.. Je n'en suis pas encore arrivé là.

Des nouvelles aussi des sœurs de mon père vieilles de 95 et 96 ans.

La sortie du confinement ne semble évidente à aucun de mes interlocuteurs. Personne ne sens comment on va émerger de cette crise et il faut craindre qu'on n'en sorte pas de si tôt. Le vaccin ou un traitement efficace sont bien les seuls sésames qui nous feront retrouver une vie normale..

J'ai lu des horreurs  sur Twitter:

"Le fascisme guette. La dictature est en marche. Les déportations commencent. Les TGV ont remplacé les wagons à bestiaux pour mourir loin des siens. Bientôt les fours crématoires vont se rallumer."  par  Joël Yvon Martin #GiletJaune @papynimoy


#Coronavirus Une pharmacie de #Nice06 écoulait sous le manteau des masques destinés aux #soignants et vendait du faux gel hydroalcoolique à base de gel échographique. Pour 200 euros par jour. La propriétaire comparait devant la #justice"

Par charité chrétienne je ne dirai rien de Juan Sarkofrance....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire