jeudi 8 décembre 2005

S.

J'ai eu des nouvelles de S. hier. Elle ne va pas bien...


S. c'était un homme, la quarantaine bien tassée . C'est maintenant une femme. Le désir irrésistible du changement lui a pris un jour et il a fait toute la transformation. Il était marié avec deux enfants. Il avait une petite entreprise avec quelques ouvriers.


En mai dernier il est allé se faire opérer en Thaïlande. Il est resté là bas un mois. Il est revenu elle.


Elle a liquidé son entreprise, elle a liquidé sa paternité ( ses filles vivent très très mal le changement ), elle a liquidé son couple ( mais sa femme est toujours à ses côtés ). Elle a commencé sa transformation administrative : elle a pu accoler un prénom féminin à son identité d'origine sur ses papiers.


Elle est rentrée de Bangkok fatiguée et pâle. Elle savait alors que les difficultés ne faisaient que commencer. C'est bien le cas. Sans compter les prises d'hormones, les épilations et autres contraintes liées à son nouveau physique, elle se bat pour être reconnue comme femme par le peuple français, elle se bat pour essayer de se faire rembourser son opération, elle se bat pour conserver sa paternité dont on veut la déchoir, elle se bat pour avoir du boulot. Son petit pactole n'est plus qu'un lointain souvenir, sa femme vient de perdre son travail, c'est la cata... La déprime n'est pas loin...


Je me demande toujours quelles sont les forces étranges qui poussent certains dans ces extrémités...L'être humain restera toujours un mystère...


Je vais passer un petit coup de fil à S et lui proposer d'aller boire un pot....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire