mercredi 17 septembre 2014

Deux lettres...

Retour au Sanctuaire ce matin.

Deux lettres m'attendaient. L'une de la direction départementale des impôts qui répondait à ma lettre du 5 avril où je me plaignais que le contribuable paye 66% du denier du culte et qu'il ait contribué au financement des transports pour la manif pour tous. Tout d'abord  je  remercie les services des impôts de m'avoir répondu. Ensuite des  extraits de cette lettre qui détaille tous les cas où cette réduction d'impôt est applicable:
" (...) Chargée du soin de vous répondre, je me permets de vous informer qu'en application des dispositions de l'article 200 du code général des impôts, les dons faits par les particuliers aux associations cultuelles formées pour subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public d'un culte ouvrent droit à réduction d'impôt égale à 66% de leur montant retenu dans la limite de 20% du revenu imposable.(...) Le bénéfice de la réduction d'impôt n'est accordée qu'à la condition  que ce versement procède d'une intention libérale, c'est à dire qu'il soit consenti à titre gratuit, sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l'effectue.(...) Regrettant de ne pouvoir vous faire une réponse plus conforme à votre attente, je vous prie etc..."
Ceci dit, il est bien écrit que le "bénéfice de la réduction d'impôt n'est accordé qu'à la condition que ce versement procède d'une intention libérale sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l'effectue", ce qui veut dire que de bénéficier d'un train spécial affrété par une association diocésaine ou autre, de recevoir des banderoles et des drapeaux gratuitement pour aller manifester après avoir fait un don  pour financer le train et les accessoires du manifestant, ne peut en aucun cas faire l'objet d'une réduction d'impôt.
Et c'est peut être pour cette raison qu'on peut lire maintenant sur cette page Manif pour tous appelant aux dons : " Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de délivrer des reçus fiscaux".
C'est un progrès. Je serai de tout façon vigilant quand aux appels aux dons et je me ferai un plaisir de me plaindre si cette "intention libérale du don" est bafouée....

La deuxième lettre me donnait des nouvelles de ma famille. Le maire de S. a eu l’extrême gentillesse de m'envoyer copie de l'acte de naissance de ma grand-mère et de l'acte de mariage de ses parents, car, comme je le subodorais ils se sont mariés peu avant dans la même commune. Apparait dans l'acte un "frère utérin" de l'époux et j'apprends que mon arrière grand-mère est née en Belgique à une quinzaine de km de la frontière française. Pas de trace par contre d'un enfant naturel qu'elle aurait eu et que l'arrière grand-père aurait reconnu en se mariant, comme le raconte mon père... Mystère...

Sinon voyage de retour classique. J'ai vu mes petits enfants  qui sont de plus en plus mignons. Le petit grandit beaucoup et annonce le gaillard d'un mètre quatre vingt dix qu'il va certainement devenir.
Ils ont un baby foot maintenant. J'ai pu faire le malin car au lycée j'y jouais beaucoup. C'est comme de faire du vélo, ça ne s'oublie pas.  C'était beaucoup plus sportif que les tablettes ou les smartphones, musclant les bras et les avant-bras plutôt que le pouce...
Après ce beau week-end ensoleillé au  temps parfait, deuxième étape de deux jours dans  la capitale Un Kremlin des blogs avec repas en terrasse.... Suite dans un autre endroit avec Seb Musset et Gildan Merci pour ce moment...


Qui connait cette plante?

2 commentaires:

  1. Bonjour
    Il s'agit d'un Phytolaque appelé également Raisin d'Amérique : http://phytolaque.wifeo.com/

    RépondreSupprimer