mardi 2 septembre 2014

La théorie du genre en images..

Puisque la manif pour tous veut rallumer la mèche (La Divine de la Torchère s'en est fait une spécialité)  et relancer le débat en entrant, bien entendu, dans l'outrance la plus totale, puisque la droite dite modérée va se lancer à fond dans le créneau pour déstabiliser encore plus l'opinion, il est temps d'expliquer les ravages de la théorie du genre pour les nuls.
Faisons appel à son Éminence le cardinal Burke, préfet du Tribunal suprême de la signature apostolique, grand pourfendeur de la théorie du genre et prince de l'église catholique  qui va vous faire une démonstration en images de ce qui risque d'arriver à vos garçons.

Écoutons-le commenter les images.

"La théorie du genre va amener vos fils à aimer les drapés, la soie, les fanfreluches, les chichis. C'est l'horreur la plus absolue. Voilà un exemple avec les 25 mètres de ma cappa magna pour bien vous montrer comme c'est difficile de négocier les virages avec ça, surtout pour le porteur. Moi, j'ai l'habitude  Je lui fais des petits signes. Un petit signe de la main droite, et hop on tourne à droite. Un petit coup de tête et hop on ralentit. Deux coups de tête et hop on s'arrête. Un grand coup de pied sur le sol, hop on redémarre.....



Là, j'ai mis mon  galero. C'est rock and roll, je trouve
Notez que j'ai enroulé les franges sur le dessus pour bien dégager le visage.  Je suis mignonne, n'est ce pas, avec mes petites dentelles et mon chapeau à pompons.



Et là avec mon col en fourrure. J'avais froid. Mon pauvre Jésus, quand je pense à toi, seul et nu sur ta croix avec tes petites mains toutes crispées sur tes petits clous, comme tu as bien souffert...!



Là, je me  prépare pour l'émission de Cristina Cordula  "Cousu main", sur M6. J'aime le vert, les hauts chapeaux et les belles tentures. J'ai mis mon beau tablier pour ne pas me salir mais, voyez, je n'ai pas l'air très heureux car avec les gants c'est très difficile de coudre... Je n'y arrive pas..!


J'ai fait une nouvelle tentative en jaune cette fois. J'aime bien le jaune aussi. On peu croire que j'ai de l'aide, mais de l'aide, c'est vite dit. Ces gens-là m'ignorent totalement.  Bon, on m'a donné un mode d'emploi, mais franchement, coudre à la main avec des gants, je ne sais pas si vous imaginez ce que c'est...C'est impossible, voilà...!



Bon, ceci dit, la théorie du genre n'a pas que des inconvénients, il faut bien le reconnaître. On y apprend à faire des baise mains en toute complicité.  Comme il les  fait bien ce beau séminariste !..."


Sur cette belle conclusion du cardinal, suivez avec moi ce dossier brûlant de la rentrée. La suite dans les prochains posts...( photos trouvées sur le net, non retouchées..)

1 commentaire: