mardi 7 juillet 2020

Tuer pour rien...


Un chauffeur de bus est en mort cérébrale  à Bayonne après avoir été agressé par des toxicos, punks à chien qui voulaient monter sans masque,  sans payer et avec leur chien

J'exagère certainement, quoique, mais je vois une relation entre ce drame et cette image qui montre cette sénatrice écologiste EELV revendiquer une société décérébrée, perdue dans les vapes de la drogue et qui n'a plus de socle ni de référent..

"Plus de cannabis, moins de police", l'écologie nous promet un monde planant...



De là des zonards perdus, même pour eux-mêmes, qui tuent un brave homme qui veut faire son travail. Il n'est même pas sûr que les agresseurs se soient rendus compte de ce qu'ils faisaient et qu'ils puissent nous expliquer le pourquoi du comment. L'enquête nous précisera tout cela.

Une  famille dans le pire des malheurs, une profession inquiète, une région traumatisée.


Philippe Monquillot et son épouse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire