lundi 29 décembre 2008

Chaud effroi....

Il fait froid, ici, dans la ville où j'ai établi mon Sanctuaire. Mais tout cela n'est qu'une question de vêtements: des habits bien adaptés et hop, on n'y pense plus! Et dans la foulée je peux regarder, sans frémir, des lapons vivre dans des climats bien plus terribles, rassuré qu'ils sont bien au chaud dans leurs duvets.

La chaleur c'est bien pire: on ne peut pas s'enlever des couches de peau pour avoir plus frais, seulement transpirer et transpirer encore. Je me souviens des quelques heures où j'ai vu le thermomètre franchir les 40 degrés à l'ombre, bloqué chez moi sans oser sortir affronter le grand soleil. Il y eut 15000 morts cet été là.

Cependant je déplore chaque jour les décès des SDF. Comme je l'avais annoncé dans un précédent post on en est à pratiquement un mort par jour, notant alors que ce chiffre serait facile à retenir: 365 morts de froid par an, c'est un score de 5e puissance du monde. Combien de morts de froid en Russie, en Ukraine, dans les steppes glacées du Kazakhstan ?

Noël c'est fini. La trêve des confiseurs est l'occasion, cette année, à la nième reprise du conflit israélo-palestinien, ce qui me glace bien plus que le froid. Ça fait plus de 60 ans que ça dure. Nous portons toujours dans notre histoire le souvenir de la guerre de cent ans qui nous effraie encore par son insupportable durée. Je ne connaîtrai pas la fin de cette guerre-ci, due, à y bien regarder, au fait que Jésus vit le jour en cet endroit . L'humanité en gardera la mémoire longtemps, très longtemps....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire